Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Hautbois | Photographie | Musique | Instruments à vent | Bois (instruments de musique) | Musique classique | Instruments de musique | Musique traditionnelle | Groupes de musique traditionnelle | Musique pour hautbois | Tambour | Tambours (musiciens) | Ports -- France | Joutes poétiques | Sète (Hérault) | Gravure | Dix-septième siècle | Instruments de musique -- Azerbaïdjan | Instruments de musique -- Bulgarie | Zurna | ...
Berger espagnol jouant de la Dulzaina en 1786. Source : http://data.abuledu.org/URI/5332accc-berger-espagnol-jouant-de-la-dulzaina-en-1786

Berger espagnol jouant de la Dulzaina en 1786

"Pastor tocando la dulzaina" 1786, par Francisco de Goya (1746-1828).

Chalumeau moderne. Source : http://data.abuledu.org/URI/533acdc6-chalumeau-modern

Chalumeau moderne

Nom générique au Moyen Âge et à la Renaissance, le chalumeau désigne tout instrument à vent de la famille des bois composé d'un tuyau conique ou cylindrique et d'une anche simple ou double. Puis, pendant la période baroque et classique, le chalumeau désigne spécifiquement un instrument de perce cylindrique et à anche simple, la chalemie (ou hautbois ancien) désignant un instrument en perce conique et à anche double. Chalumeau est donc le nom donné aux premières clarinettes, qui ont gardé ce terme pour leur registre grave. On trouve la musique pour chalumeau surtout dans deux centres différents : d'un côté Vienne, ou des compositeurs d'opéras comme Bononcini, Caldara, Fux etc. emploient souvent le chalumeau en combinaison avec la voix humaine ; de l'autre côté Hambourg et Darmstadt, où Telemann et Graupner montrent une préférence pour les chalumeaux à basse tessiture. Antonio Vivaldi a employé le chalumeau dans plusieurs de ses concertos où il est mentionné sous son nom italien de Salmoè. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Chalumeau_%28musique%29

Concerts en plein air à Oviedo. Source : http://data.abuledu.org/URI/55de0233-concerts-en-plein-air-a-oviedo

Concerts en plein air à Oviedo

Concerts en plein air à Oviedo par des étudiants de l'école internationale de musique.

Contrebasson. Source : http://data.abuledu.org/URI/5347f36c-contrabasson

Contrebasson

Le contrebasson est un instrument de musique à vent de la famille des bois, de perce conique et à anche double, et donc parent du basson et sonnant à l'octave inférieure de celui-ci. Son étendue est toutefois moins importante, de trois octaves et une seconde. Le tuyau comporte quatre coudes contre un seul pour le basson et sa colonne d'air d'environ 5 mètres est double de celle du basson. Son anche est environ de 10 % à 20 % plus longue et plus large que celle du basson. C'est le deuxième instrument le plus grave de l'orchestre, sa note la plus grave étant le Si bémol (Bb) en dessous du Mi (E) de la contrebasse et au-dessus du Fa (F) du Tuba contrebasse. Joué par des bassonistes, il constitue néanmoins une spécialisation au sein d'un pupitre de bassons, au même titre que le cor anglais pour les hautboïstes ou la clarinette basse pour les clarinettistes. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Contrebasson

Hautbois et tambours à Sète. Source : http://data.abuledu.org/URI/5395e6d6-hautbois-et-tambours-a-sete

Hautbois et tambours à Sète

Fêtes de la Saint-Pierre à Sète - musique traditionnelle des joutes : hautbois et tambours.

Hautbois viennois. Source : http://data.abuledu.org/URI/5395b41b-hautbois-viennois

Hautbois viennois

Hautbois viennois en buis, clés argent, début 20ème siècle : l'orchestre philharmonique de Vienne utilise un hautbois conçu au début du XX e siècle par Hermann Zuleger et demeuré sans changement notable jusqu'à présent. Il est caractérisé par une perce, un clétage et une anche particuliers qui lui donnent la couleur propre à cet orchestre. Il est exclusivement utilisé à Vienne et diffère nettement du hautbois français employé partout ailleurs. Il n'est fabriqué que par de très rares facteurs comme Guntram Wolf ou Yamaha. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Hautbois

Joueur de haubois au XVIIème siècle. Source : http://data.abuledu.org/URI/5395b2bd-joueur-de-haubois-au-xviieme-siecle

Joueur de haubois au XVIIème siècle

Joueur de haubois au XVIIème siècle, détail de la "Danse des Nymphes" - Manufacture des Gobelins.

Zurna anatolienne. Source : http://data.abuledu.org/URI/53395baa-zurna

Zurna anatolienne

La zurna est un instrument à vent à anche double de la grande famille des hautbois dont les origines sont anatoliennes. Elle tire son nom du persan زورنه (zur : fête, corne ou force et ney : roseau). Elle est fabriquée en bois de mûrier, de buis ou d'abricotier. La perce est cylindrique pour la partie supérieure, conique pour le pavillon et rappelle son ancêtre, la corne. Elle a huit trous (dont un pour le pouce et un d'accord). Un petit tuyau de bois fendu est inséré dans le conduit principal afin de guider l'air et afin d'en obturer certains trous éventuellement. L’anche double amovible en roseau plié est fixée à un support de métal, qui lui-même est fixé sur une rondelle protectrice en bronze. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Zurna