Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Peinture | Mythologie grecque | Circé | Ulysse | Dessins et plans | Peintres anglais | Edward Burne-Jones (1833-1898) | Jusquiame noire | Sorcières | Métaphore | Manuscrits médiévaux | Odusseus (mythologie grecque) | (Des) dames de renom - Boccace (1313-1375) | Hallucinations et illusions | Métamorphoses | Quatorzième siècle | Plantes | Joseph Jacobs (1854-1916) | Coloriages | Argonautes | ...
Circé. Source : http://data.abuledu.org/URI/5942d49c-circe

Circé

Circé, par John William Waterhouse.

Circé et Médée. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ee1080-circe-et-medee

Circé et Médée

Circé et Médée, illustration du livre des voyages merveilleux par John Dickson Batten (1860-1932). Source : Joseph Jacobs (1854-1916) « The book of wonder voyages », 1919.

Jusquiame noire. Source : http://data.abuledu.org/URI/505deeeb-jusquiame-noire

Jusquiame noire

Planche botanique de la Jusquiame noire (Hyoscyamus niger), Atlas des Plantes de France, 1891. Plante toxique, contenant divers alcaloïdes tels que l'atropine, l'hyoscyamine et la scopolamine, mais moins dangereuse que le datura ou la belladone, qui contiennent les mêmes alcaloïdes mais en plus grandes proportions. La graine de Jusquiame est connue pour apaiser la rage de dents, elle s'appelle herbe de Sainte Apolline. Le terme de "jusquiame" est un emprunt au bas latin jusquiamos, hyoscyamos, et du grec ὑοσκύαμος (uoskuamos) de même sens, morphologiquement « fève de porc ». Il s'agit d'une allusion à l'épisode de l'Odyssée durant lequel la magicienne Circé transforma en pourceaux les compagnons d'Ulysse en leur faisant pour cela boire un philtre contenant de la jusquiame. Mais Ulysse était immunisé grâce à un antidote - végétal - dont Hermès lui avait fait présent. Certains interprètent cet épisode comme une métaphore opposant la bestialité (le pourceau) à la raison. Les solanacées "vireuses", dont fait partie la jusquiame, sont fréquemment évoquées dans les histoires de métamorphoses d'homme en animal : lycanthropie par exemple. Elles peuvent en effet générer des hallucinations particulièrement puissantes, y compris celle d'avoir pris la forme d'un animal, au point d'en adopter le comportement.

Le vin de Circé en 1900. Source : http://data.abuledu.org/URI/5942d41f-le-vin-de-circe-en-1900

Le vin de Circé en 1900

Le vin de Circé en 1900, illustration de "The Outline of Literature" par John Drinkwater.

Circé de l'Odyssée. Source : http://data.abuledu.org/URI/5021524d-circe-de-l-odyssee

Circé de l'Odyssée

Illustrations de l'Odyssée, 1810 : « Ulysse s'apitoyant sur le sort de ses compagnons, supplie Circé de les rendre à leur première forme »

La magicienne Circé. Source : http://data.abuledu.org/URI/528c949d-la-magicienne-circe

La magicienne Circé

La magicienne Circé transformant les hommes en animaux, De claris mulieribus, de Boccace (1313-1375).