Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Berges | Rives | Photographie | Cours d'eau | Villages | Danger | Quais | Botanique | Racines (botanique) | Rhizomes | Iris (plantes) | Ponts | Rouge | Salicacées | Peinture | Aulnes | Forêts | Peupliers | Ripisylves | Triangle | ...
Aulnes dans un lac polonais. Source : http://data.abuledu.org/URI/513a08ce-aulnes-dans-un-lac-polonais

Aulnes dans un lac polonais

Aulnes (Alnus glutinosa) dans le lac de Bobięcińskie Wielkie, en Pologne. L'aulne est également nommé vergne ou verne. Les aulnes sont des arbres de taille moyenne, pouvant atteindre 20 à (rarement) 30 mètres, à feuilles caduques, croissant dans les bois humides ou marécageux, ou encore en bord de cours d'eau. Il doit son nom latin au fait que ses jeunes pousses printanières sont collantes au toucher ; il se distingue aussi par ses feuilles largement ovales, crénelées-dentées. Leur bois d'une couleur rouge caractéristique est imputrescible et léger, il est employé notamment pour les pieux de pontons. La couleur rouge puis rosée du bois fraichement coupé ou travaillé ne persiste pas. Elle est dégradée par la lumière. La rhizosphère de l'aulne encourage des bactéries fixatrices d'azote. L'aulne contribue aussi à la fixation et résilience écologique des berges et ripisylves.

Peuplier noir. Source : http://data.abuledu.org/URI/50983412-peuplier-noir

Peuplier noir

Planche N° 305 de l'Atlas des Plantes de France de Masclef : Peuplier noir (Populus nigra). La floraison a lieu de mars à avril ; la pollinisation ainsi que la dispersion du pollen se fait par le vent (anémophile). L’arbre atteint sa maturité sexuelle vers six ans, en produisant des chatons pendants ; les chatons mâles mesurent 8 à 10 cm de long à maturité et sont rouges/pourpres ; les chatons femelles sont vert-jaunâtre et longs de 6 à 8 cm à maturité. Les graines de cette espèce pionnière sont pauvres en réserves et ont une durée de vie plutôt courte, ce qui peut rendre l'espèce vulnérable à l'insularisation écologique ou à la fragmentation écopaysagère. Elles colonisent des sols riches et dénués de végétation tel que les grèves et bancs de sable humides abandonnés par l'eau durant l'été, en compagnie d'autres essences de bois tendre, comme les saules. Dans de bonnes conditions (soleil, sol riche, humidité) l'arbre pousse vite, avec de larges cernes de croissance, mais avec un houppier relativement sensible à la casse en cas de tempêtes. C'est une espèce caractéristique des ripisylves arborescentes ourlant les berges alluvionnaires d'un certain nombre de cours d'eau (en évolution dynamique). Il est encore présent près de la mer (notamment près de l'embouchure de la Loire) et est assez résistant aux embruns. Il semble avoir été autrefois présent très près de la mer dans le nord, par exemple avec des peupliers blancs et trembles dans les pannes dunaires de Dunkerque à la fin du XIXème siècle et au début du XXème siècle, signalé par l'Abbé Arthur Labeau dans une note sur la « flore maritime du littoral français de la mer du nord ».

Risque de chute dans l'eau. Source : http://data.abuledu.org/URI/50940843-risque-de-chute-dans-l-eau

Risque de chute dans l'eau

Panneau A20 de signalisation de débouché sur un quai ou une berge (France).

Ruisseau bordé d'iris. Source : http://data.abuledu.org/URI/5360f1d0-ruisseau-borde-d-iris

Ruisseau bordé d'iris

Les rhizomes des iris contribuent à stabiliser les berges et vasières des cours d'eau.

Racines de berges. Source : http://data.abuledu.org/URI/503b6c48-racines-de-berges

Racines de berges

Photo de racines d'arbres consolidant une berge.