Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Voûtes | Photographie | Dessins et plans | Djarach (Jordanie) | Gerasa (ville ancienne) | Architecture romaine | Arcs (architecture) | Monumentalité (architecture) | Passages couverts (urbanisme) | Chantiers de construction | Archéologie médiévale | Architecture romane | Treigny (Yonne) -- Château de Guédelon | Architecture médiévale | Gravure | Thermes romains | Architecture gothique | Contreforts | Colonnes | Amérindiens | ...
Arc de triomphe. Source : http://data.abuledu.org/URI/53eba5b1-arc-de-triomphe

Arc de triomphe

Arc de triomphe en pierre avec trois passages voûtés.

Architecture gothique. Source : http://data.abuledu.org/URI/508147e8-architecture-gothique

Architecture gothique

Vocabulaire de l'architecture religieuse gothique : pinacle, voûte en arêtes, arc-boutant, nervures, contrefort, colonne fasciculée, arc brisé.

Architecture gothique. Source : http://data.abuledu.org/URI/51c34b5f-architecture-gothique

Architecture gothique

Vocabulaire de l'architecture gothique : pinacle, arc-boutant, contreforts, colonne fasciculée, arc brisé, nervures, voute en arêtes.

Chantier du château de Guédelon en 2005. Source : http://data.abuledu.org/URI/537f9463-chantier-du-chateau-de-guedelon-en-2005

Chantier du château de Guédelon en 2005

Chantier du château de Guédelon en 2005.

Chantier du château de Guédelon en 2OO5. Source : http://data.abuledu.org/URI/537f93e1-chantier-du-chateau-de-guedelon-en-2oo5

Chantier du château de Guédelon en 2OO5

Chantier du château de Guédelon en 2OO5.

Le Tétrapyle Nord de Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b4481a-le-tetrapyle-nord-de-jerash-

Le Tétrapyle Nord de Jerash

Le Tétrapyle Nord de Jerash en Jordanie : emboitement des formes géométriques arrondies et angulaires. 8 novembre 2014.

Le Tétrapyle Nord de Jérash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b448ec-le-tetrapyle-nord-de-jerash

Le Tétrapyle Nord de Jérash

Le Tétrapyle Nord de Jérash en Jordanie vu de loin (au sud-est du monument, en regardant vers le nord ouest), au croisement entre le cardo et le décumanus. 8 novembre 2014.

Panneau sur Les Thermes de l'Ouest à Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b59626-panneau-sur-les-thermes-de-l-ouest-a-jerash

Panneau sur Les Thermes de l'Ouest à Jerash

Description en Français présente sur un panneau d'information : Les thermes de l'ouest à Jerash en Jordanie. II° siècle après J.C. - 749 après J.C. Les thermes dits de l'Ouest correspondent au plus ancien des sept établissements de bains publics actuellement connus sur le site. Ils n’ont pas été fouillés mais leur phase ancienne peut-être datée du tout début du II° siècle, voire même de la fin du Ier siècle. De plan typiquement romain, ils comprennent un bâtiment consacré aux bains construit au centre d'une cour entourée de portiques. Cette vaste cour, appelée palestre, permettait aux baigneurs de se détendre et/ou de pratiquer des exercices sportifs après et avant de rejoindre les salles froides, tièdes et chaudes du bâtiment thermal. Primitivement limité à trois grandes salles, le bâtiment thermal fut considérablement agrandi au IIIe siècle suivant un plan symétrique, dit "impérial". Les thermes romains sont bien connus pour leurs extraordinaires voûtes en maçonnerie. Le monument de Gerasa est particulièrement remarquable par les voûtes en pierre, beaucoup plus exceptionnelles et difficiles à construire, couvrant les différentes salles froides et chaudes du secteur thermal, en particulier les coupoles sur pendentifs. L'une d'elles a traversé les siècles et est parfaitement conservée. C'est la plus ancienne structure de ce type encore in situ connue au monde. Source : IFPO, tapuscrit Erics

Porte Saint-Georges à Nancy. Source : http://data.abuledu.org/URI/581a00e6-porte-saint-georges-a-nancy

Porte Saint-Georges à Nancy

Porte Saint-Georges à Nancy-54.

Répartition des efforts dans une portée. Source : http://data.abuledu.org/URI/508152b1-repartition-des-efforts-dans-une-portee

Répartition des efforts dans une portée

Transmission des efforts par une structure : effort primaire en rouge, effort réparti en bleu, de gauche à droite : treillis, charge nodale ; voûte parabolique (nubienne), charge répartie ; voûte en berceau, charge répartie ; palée, portique, charge répartie. La vue de détail montre la transmission des efforts de pierre en pierre, ou de brique en brique, pour une voûte arquée.

Répartition des efforts sur une structure. Source : http://data.abuledu.org/URI/52e51f35-repartition-des-efforts-sur-une-structure

Répartition des efforts sur une structure

Transmission des efforts par une structure : effort primaire en rouge, effort réparti en bleu ; de gauche à droite : 1) treillis, charge nodale ; 2) voûte parabolique (nubienne), charge répartie ; 3) voûte en berceau, charge répartie ; 4) palée, portique, charge répartie. Source : http://fr.wikiversity.org/wiki/M%C3%A9canique_pour_l%27enseignement_technique_industriel/Notions_de_m%C3%A9canisme_et_de_structure. La vue de détail montre la transmission des efforts de pierre en pierre, ou de brique en brique, pour une voûte arquée.

Voûte à claveaux. Source : http://data.abuledu.org/URI/508149ae-voute-a-claveaux

Voûte à claveaux

Schéma d'un arc. Nomenclature : 1-Clé d'arc, 2-Claveau, ou voussoir, 3-Extrados, 4-Imposte, en haut du piédroit, 5-Intrados ou douelle, 6-Flèche (hauteur intérieure de la partie courbe de l'arc), 7-Portée (distance entre les deux appuis verticaux ou piédroits), 8-Écoinçon.

Voûte du pigeonnier du Clos Lucé. Source : http://data.abuledu.org/URI/55cd1e8a-voute-du-pigeonnier-du-clos-luce

Voûte du pigeonnier du Clos Lucé

Voûte du pigeonnier du Clos Lucé, Amboise.

Voute du Tétrapyle Nord de Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b44183-voute-du-tetrapyle-nord-de-jerash

Voute du Tétrapyle Nord de Jerash

Voute du Tétrapyle Nord de Jerash en Jordanie, le regard pointé vers le haut pour se rendre compte de la grandeur du monument, 8 novembre 2014.

Voute persane de la Maison des Boroujerdi. Source : http://data.abuledu.org/URI/5954eea5-voute-persane-de-la-maison-des-boroujerdi

Voute persane de la Maison des Boroujerdi

Voute de la Maison des Boroudjerdi, construite en 1857 par l'architecte Oustad Ali Maryam, pour une famille de riches marchands de la ville de Kashan en Iran, chef d’œuvre de l'architecture résidentielle persane traditionnelle.

Vue actuelle des Thermes de l'Ouest à Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b59938-vue-actuelle-des-thermes-de-l-ouest-a-jerash

Vue actuelle des Thermes de l'Ouest à Jerash

Vue générale du site où se trouvaient les Thermes de l'Ouest à Jerash en Jordanie, novembre 2014 : à l'arrière-plan, la voûte en pierre antique.

Vue d'une vôute des Thermes de l'Ouest à Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b599ca-vue-d-une-voute-des-thermes-de-l-ouest-a-jerash

Vue d'une vôute des Thermes de l'Ouest à Jerash

Vue en gros plan d'une voûte des Thermes de l'Ouest à Jerash en Jordanie, novembre 2014.

Berceau amérindien. Source : http://data.abuledu.org/URI/53595dd1-berceau-amerindien

Berceau amérindien

Berceau amérindien comanche que la mère pouvait porter sur le dos en partant travailler. Birmingham Museum of Art.

Dessin des nervures d'une voute. Source : http://data.abuledu.org/URI/56540c32-dessin-des-nervures-d-une-voute

Dessin des nervures d'une voute

Walter Crane, Line and Form, page 50 : dessin des nervures d'une voute.

Notre-Dame de Paris. Source : http://data.abuledu.org/URI/524f01a0-notre-dame-de-paris

Notre-Dame de Paris

Le tour de la France par deux enfants, par George Bruno, pseudonyme d'Augustine Fouillée (née Tuillerie), 1877, p.284 : manuel scolaire, édition de 1904. L'intérieur de Notre-Dame de Paris.—C'est une des plus vastes nefs du moyen âge : elle a 180 mètres de long, elle a 31 arcades terminées en courbes élancées et pointues qu'on appelle ogives. Elle est éclairée par 37 fenêtres et par de magnifiques roses en pierre découpées, qu'on nomme rosaces.