Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Philippe II (roi de Macédoine, 0382?-0336 av. J.-C.) | Macédoine (Grèce) | Photographie | Grèce (Expansion de la Macédoine) (359-323 av. J.-C.) | Antiquités grecques | Antiquités | Soleil -- Culte | Soleil -- Mythologie | Ordre dorique | Verghina (Grèce) | Architecture antique | Tailleurs de pierre | Vergina (Grèce) | Sculpture en marbre | Dessins et plans | Virginal, Musique de | Instruments à cordes pincées | Instruments à clavier | Cordes (musique) | Instruments de musique | ...
Virginal anglais de 1641. Source : http://data.abuledu.org/URI/53343a9a-virginal

Virginal anglais de 1641

Virginal de Gabriel Townsend, Londres 1641 (Bruxelles, Musée des Instruments de Musique). La décoration est très recherchée : des moulures rapportées ou taillées dans la masse structurent le décor de la caisse en y délimitant des panneaux rectangulaires, octogonaux ... La partie frontale, la boîte à clavier et l'alentour de la table d'harmonie sont ornées de papier gaufré et doré ; l'intérieur du couvercle et celui du portillon reçoivent une décoration peinte figurant un parc à l'anglaise (St James' Park). La table d'harmonie est peinte à la façon flamande (avec fleurs et oiseaux) ; les rosaces (de une à quatre) sont en bois ou parchemin doré, avec motifs géométriques, entourées de couronnes florales peintes très travaillées. Le nom du facteur et la date, parfois le lieu, sont inscrits à l'avant du chapiteau. "Virginal" (mot venant peut-être du bas latin Virga, vergette), était employé en Angleterre pour désigner le clavecin. À partir de 1650 les termes harpsichord et spinet ont été préférés. Le virginal est un instrument de musique à « vergettes » (sautereaux), de la famille des instruments à clavier et à cordes pincées qui comprend également le clavecin et l'épinette. L'apparition la plus ancienne du terme se situerait en 1460 dans le "Tractatus de Musica" de Paulus Paulinirus. Sa forme est celle d'un coffre, avec un clavier rentrant dans une niche appelée boîte à clavier. La disposition clavier/plan de cordage du virginal flamand est d'origine italienne. Il n'a qu'un seul clavier. L'unique rang de cordes chromatiques permet de disposer les cordes, en travers de la touche du clavier (angle de 10 degrés) plutôt que dans le prolongement de la touche comme dans le clavecin — c'est également le cas des épinettes à l'italienne, dont les cordes sont en biais. Il y a une corde par note, les cordes consécutives sont rassemblées par deux. Il y a une corde à gauche et une à droite dans la travée recevant deux sautereaux alternés. C'est la travée double. Par exemple Mi bémol à gauche et Mi à droite. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_du_clavecin

Soleil de Vergina. Source : http://data.abuledu.org/URI/50c48eef-soleil-de-vergina

Soleil de Vergina

Le soleil de Vergina ou étoile de Vergina est un symbole découvert à Aigéai (actuellement Vergina) en 1977 par l'archéologue grec Manólis Andrónikos, dans une tombe royale macédonienne attribuée à Philippe II de Macédoine. On a trouvé une variante à douze rayons sur une autre urne funéraire, attribuée à la reine Olympias. Il s'agit d'une étoile ou d'un soleil stylisé, composé d'un rond entouré de seize rayons. Philippe II de Macédoine (en grec ancien, ὁ Φίλιππος), né en 382 et mort assassiné en 336 av. J.-C., est un roi de Macédoine ayant régné de 359 à 336 av. J.-C.. Il est le père d'Alexandre le Grand.

Tombe de Philippe II de Macédoine à Vergina. Source : http://data.abuledu.org/URI/50c49676-tombe-de-philippe-ii-de-macedoine-a-vergina

Tombe de Philippe II de Macédoine à Vergina

Tombe de Philippe II de Macédoine à Vergina en Grèce : la porte est en marbre, d'ordre dorique.