Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Fleurs | Botanique | Pâquerettes | pâquerette | Printemps | Plantes de jardins | Astéracées | Fleurs coupées | Gentianes | Montagnes | Asteraceae | Peinture | Textes | Aquarellistes | Flore | Plantes tapissantes | Jules Eudes (1856-1938) | Couverture végétale du sol | Aquarelles | ...
La pâquerette. Source : http://data.abuledu.org/URI/5110b2e9-la-paquerette

La pâquerette

Conte d'Andersen, "La pâquerette", traduction David Soldi, 1876 (Hachette, wikisource). 1358 mots.

Cercle de pâquerettes. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ada96c-cercle-de-paquerettes

Cercle de pâquerettes

Cercle de pâquerettes, Sloterpark, Amsterdam.

Champ de pâquerettes. Source : http://data.abuledu.org/URI/5398e5be-champ-de-paquerettes

Champ de pâquerettes

Champ de pâquerettes.

Gentiane et pâquerettes. Source : http://data.abuledu.org/URI/5398e4f6-gentiane-et-paquerettes

Gentiane et pâquerettes

Gentiane (Gentiana clusii) et pâquerettes (Bellis perennis) à 2 272 mètres d'altitude.

Pâquerette. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ada9d5-paquerette

Pâquerette

Pâquerette (Bellis perennis).

Pâquerettes. Source : http://data.abuledu.org/URI/5398e44b-paquerettes

Pâquerettes

Bellis perennis ou pâquerettes.

Pâquerettes vivaces. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ada8c2-paquerettes-vivaces

Pâquerettes vivaces

Bellis perennis ou pâquerette vivace, Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Les fleurs de printemps, Paul Lechevalier, 1929. La pâquerette est haute de dix à vingt centimètres. Ses fleurs naissent sur des inflorescences appelées capitules. Celles du pourtour, qui ont l'aspect de pétales, sont appelées fleurs ligulées, parce qu'elles ont la forme d'une languette, ou demi-fleurons. Ce sont des fleurs femelles ; leur couleur varie du blanc au rose plus ou moins prononcé. Celles du centre, jaunes, appelées fleurs tubuleuses, parce que leur corolle forme un tube, ou fleurons, sont hermaphrodites. Ainsi, ce qu'on considère ordinairement comme une fleur de pâquerette n'est pas, du point de vue botanique, une fleur unique mais un capitule portant de très nombreuses fleurs. La pâquerette est très rustique. On la trouve dans les prés, les pelouses, les bords de chemins, les prairies, sur les gazons et les zones d'herbe rase. Leurs fruits s'envolent grâce au vent (anémochorie) et dégagent des odeurs qui attirent les insectes. Elles ont la particularité, comme certaines autres fleurs de plantes herbacées, de se fermer la nuit et de s'ouvrir le matin pour s'épanouir au soleil ; elles peuvent aussi se fermer pendant les averses, voire un peu avant, ce qui permettrait dans les campagnes de prédire la pluie légèrement à l'avance. En phytothérapie, la pâquerette est souvent utilisée pour lutter contre l'hypertension et l'artériosclérose (utilisation des fleurs et des feuilles). En infusion, une cuillère par tasse d'eau bouillante, laisser infuser 10 minutes, 3 tasses par jour. Les pâquerettes survivant très bien aux tontes répétées même très rases dans un gazon, où elles sont particulièrement visibles, elles ont donné lieu à l'expression "au ras des pâquerettes" signifiant "au ras du sol" et, métaphoriquement, "sans intelligence". La pâquerette est parfois utilisée pour le jeu d'effeuillage de la marguerite. Victor Hugo y fait référence dans Les Misérables. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A2querette