Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Géographie | Orne (France) | Guerre de Cent ans (1337-1453) | Raison (allégorie) | Phares | Raison | Oppidums | Écouché (Orne) | Phares -- France | France (Révolution) -- Art et révolution (1789-1799) | France (Révolution) (1789-1799) | Phare du XXe siècle en France | Orne (Orne-Calvados. - cours d'eau) | Ouistreham (Calvados) | Ouistreham (Calvados) -- Phare | Phare de Ouistreham | Phare du Calvados | Estuaires -- France | Châteaux forts (France) -- France -- Orne | ...
Carte illustrée du département de l'Orne en 1852. Source : http://data.abuledu.org/URI/531f7a61-carte-du-departement-de-l-orne-en-1852

Carte illustrée du département de l'Orne en 1852

Carte du département de l'Orne en 1852, par Victor Levasseur (1800-1870). Titre complet du recueil : Atlas national illustré des 86 Départements et des Possessions de la France divisé par Arrondissements, Cantons et Communes avec le tracé de toutes les routes, chemins de fer et canaux. Dressé d'après les Travaux du Cadastre du Dépôt de la Guerre et des Ponts et Chaussées par V. Levasseur, Ingénieur Géographe attaché au Génie du Cadastre et de la Ville de Paris. Gravé sur acier par les meilleurs artistes. Imprimerie de Lemercier à Paris ou imprimerie Dupuich à Paris.

Chemin creux dans l'Orne. Source : http://data.abuledu.org/URI/532e9c41-chemin-creux-dans-l-orne

Chemin creux dans l'Orne

Chemin creux de type bocager à Saint-Bômer-les-Forges (Orne).

Blason de la ville de Rânes avec trois grenouilles. Source : http://data.abuledu.org/URI/52dedc47-blason-de-la-ville-de-ranes-avec-trois-grenouilles

Blason de la ville de Rânes avec trois grenouilles

Blason de la ville de Rânes dans l'Orne, dessiné par Aroche pour le Projet Blasons de Wikipédia francophone, avec Inkscape. Blasonnement : Ecartelé de gueules et d'argent, aux trois grenouilles (genre Rana) contournées au naturel brochant sur l'écartelé, celle en pointe plus grosse.

Château médiéval de Carrouges (Orne, Basse-Normandie) du XIVe siècle. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bc53d7-chateau-medieval-de-carrouges-orne-basse-normandie-du-xive-siecle

Château médiéval de Carrouges (Orne, Basse-Normandie) du XIVe siècle

D’abord oppidum défensif (place forte en hauteur) situé à la frontière méridionale du duché normand de Guillaume le Conquérant, vainement assiégé par les Plantagenêt en 1136, et détruit au début de la Guerre de Cent Ans, il fut reconstruit dans la vallée au milieu des étangs entre Maine et Normandie par les Seigneurs de Carrouges, qui se le virent confisquer pour insurrection par le roi d’Angleterre. Jean de Carrouges (IV), à l’origine du château dont subsiste le donjon, était chambellan du comte Pierre II d'Alençon et devint chevalier d’honneur du roi Charles VI à la suite d'un duel judiciaire où il avait mis en jeu sa vie pour sauver son honneur et celui de son épouse Marguerite de Thibouville qui avait été violée pendant son absence. Lui et ses hoirs (héritiers) seront aux côtés des rois de France pendant la durée de la Guerre de Cent Ans et contribueront à bouter les Anglais hors du royaume au prix de leur vie. Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_de_Carrouges

L'autel de la Raison. Source : http://data.abuledu.org/URI/51b0eb94-l-autel-de-la-raison

L'autel de la Raison

Autel de la religion de la Raison à Écouché.

Phare de Ouistreham, gardien de l'estuaire de l'Orne . Source : http://data.abuledu.org/URI/535e6233-phare-de-ouistreham-

Phare de Ouistreham, gardien de l'estuaire de l'Orne

Le phare de Ouistreham) est un phare à terre, cylindrique, mesurant 38 m de haut, fabriqué en granite et peint en rouge et blanc. Il fut mis en service en 1905. Il a été construit à côté de l'usine hydraulique, fonctionnant à l'époque et toujours visible de nos jours. Le phare d'Ouistreham est le "gardien de l'estuaire de l'Orne", il est visible à 16 milles marins à la ronde. La "signature" lumineuse du phare est de trois secondes de lumière blanche suivi d'une seconde d'obscurité. Le phare indique les dangereux rochers des Essarts grâce à un secteur rouge montrant la direction aux marins. Grâce à ses 171 marches de granite bleu de Vire, on accède à l'optique, une lampe halogène derrière une demi-lentille de Fresnel. Il est automatisé, gardienné et visitable. Au cours de l'été 2005, à l'occasion du centenaire, un jeu de lumière a été installé sur le phare. Il éclaire la base de l'édifice, et permet aux Ouistrehamais, en fonction de la couleur, de savoir si la mer est montante ou descendante : il est bleu lors de la marée montante, blanc le reste du temps. Il est peint en rouge en son haut, en écho aux balises latérales bâbord de la zone A. En effet, il est implanté sur la gauche du chenal quand on entre au port. Hauteur : 38.20 m - Elévation : 43 m - Portée : 16 milles nautiques ; Feux : lancs 1 occ., 4 secondes secteurs blanc et rouge ; Optique : demi-lentille de Fresnel, focale 0.25 m. ; Lanterne : lampe halogène 1 500 w. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Phare_de_Ouistreham