Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Ile accessible à marée basse | Ile inhabitée | Monument historique de Saint-Malo | Géographie | Réserves ornithologiques | Île inhabitée de France | Bretagne (France) | Îles | Chantier de Vauban | Île face à Saint-Malo | Monuments historiques | Sébastien Le Prestre Vauban (marquis de, 1633-1707) | Forts | Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) | Marées | Mont-Saint-Michel (France. - région), Baie du | Île d'Ille-et-Vilaine | Cancale (Ille-et-Vilaine. - région) | Ile des landes | ...
Fort National Saint-Malo en Bretagne. Source : http://data.abuledu.org/URI/5357db40-fort-national-saint-malo-

Fort National Saint-Malo en Bretagne

Le Fort National est un bastion situé sur une île de Saint-Malo. L'île est accessible à marée basse. Le fort fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis mai 1906. Anciennement appelé "Fort Royal" et aussi "Fort Impérial" (durant les années du Premier et du Second Empire), l'actuel Fort National a été construit en 1689 par l’ingénieur Siméon Garangeau d’après les plans de Vauban et sur les ordres du Roi Louis XIV, en même temps que les remparts de Saint-Malo étaient renforcés, dont il assurait la défense. Bastion avancé de la cité corsaire, il s’inscrit dans l’ensemble des fortifications qui allaient du fort La Latte jusqu'à la pointe de la Varde. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fort_National

L'île de Tombelaine depuis le Mont Saint-Michel. Source : http://data.abuledu.org/URI/5357c400-tombelaine

L'île de Tombelaine depuis le Mont Saint-Michel

Tombelaine est un îlot granitique situé dans la baie du mont Saint-Michel, sur la rive droite du chenal de la Sée, à quelques kilomètres au nord du mont Saint-Michel. L'important marnage (plus de 10 mètres) de la baie permet à cet îlot d'être atteint à pied sec par basse mer (3,5 km depuis la côte du Cotentin au nord-est). L'îlot culmine à 45 mètres. Ses dimensions sont de 250 mètres de long pour 150 de large, avec une superficie de 0.40 km2. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Tombelaine

L'île Rouzic en Bretagne. Source : http://data.abuledu.org/URI/5357d413-ile-rouzic

L'île Rouzic en Bretagne

L'île Rouzic est l'île la plus à l'est de l'archipel des Sept-Îles dépendant de la commune de Perros-Guirec dans les Côtes-d'Armor. Elle abrite de 11 500 couples à plus de 20 000 couples de fous de Bassan qui vivent temporairement sur l’île (la partie nord, à l’opposée du continent, de l’activité humaine) : l'île Rouzic est le point le plus méridional d'accueil pour une colonie de fous de Bassan, et leur unique point de nidification en France ainsi que pour la quasi-totalité des macareux moine, puffins des Anglais, pingouins torda... Le débarquement y est interdit. Cependant, des caméras vidéo y sont installées et les images peuvent être vues en direct depuis la station de la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) à l'Île-Grande. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%8Ele_Rouzic

Ile des Landes en Bretagne. Source : http://data.abuledu.org/URI/5358cc76-ile-des-landes

Ile des Landes en Bretagne

Vue panoramique de l'île des Landes depuis la pointe du Grouin. L’île des Landes est une île côtière au nord-est de la pointe du Grouin, à Cancale en Ille-et-Vilaine (Bretagne), pointe à laquelle elle est géologiquement liée. C'est une réserve ornithologique qui compterait plus de 1000 couples de goélands. L'île a une longueur d'un peu plus de 1100 mètres pour une largeur maximale d'à peine 100 mètres. Elle a une orientation nord-nord-est / sud-sud-ouest et présente un relief escarpé. Sa moitié sud longe l'extrémité est de la pointe du Grouin dont elle n'est séparée que par un étroit chenal. L'île est inhabitée et ne présente aucune construction. Outre l'abri d'importantes colonies d'oiseaux marins, la particularité de cette île réside dans son apparence polystratée. Des couches d'algues, de lichens noirs, de lichens jaunes et de plantes halophytes se superposent horizontalement. L'île irradiée par le soleil diffuse des couleurs assez remarquables, contrastant avec un horizon (baie du Mont-Saint-Michel) aux tons nettement différents. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%8Ele_des_Landes

Ile du Petit Bé en Bretagne. Source : http://data.abuledu.org/URI/5357de55-ile-du-petit-be-

Ile du Petit Bé en Bretagne

L'île du Petit Bé (ou Bey) et son fort se situent à quelques centaines de mètres des remparts de la ville de Saint-Malo et à quelques dizaines de mètres du Grand Bé. Le fort a été construit au XVIIe siècle. Il faisait partie d'une ceinture défensive conçue par Vauban et destinée à protéger la ville de Saint-Malo d'attaques des escadres ennemies anglaises ou hollandaises. Le fort a été construit par l'ingénieur malouin Siméon Garangeau. Il se compose d’une vaste plateforme, d’un bâtiment sur trois niveaux et de deux bastions et pouvait accueillir jusqu'à 160 soldats pour servir 19 canons et 2 mortiers. Il est classé Monument historique en 1921, mais est délaissé jusqu'en 2000, année où la ville signe un bail avec une association pour sa rénovation et son ouverture au public. Sa restauration est pratiquement terminée (2012) et il peut se visiter à marée basse. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fort_du_Petit_B%C3%A9