Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Caldeiras | Photographie | Kilauea (Hawaii. - cratère) | Dessins et plans | Hawaii (États-Unis) | Cartes topographiques | Cartes physiques | Volcanisme | Éruptions volcaniques | Méditerranée (mer) | Plantes tropicales | Méditerranée, Îles de la | Effets des éruptions volcaniques | Santorin (Grèce. - île) | Musique | Géologie | Ilu | Capoeira | Atabaque | Tambour (membranophones) | ...
Atabaque brésilien. Source : http://data.abuledu.org/URI/5335a7ad-atabaque

Atabaque brésilien

Un atabaque ou ilu est un instrument de percussion utilisé dans diverses formes musicales du Nordeste du Brésil, notamment le candomblé et la capoeira. Cet instrument d'origine africaine (voir Batá) ou arabe, est un des premiers instruments qui furent introduits dans le jeu de la capoeira. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Atabaque

Caldeira de Sete Cidades aux Açores. Source : http://data.abuledu.org/URI/508d1dda-caldeira-de-sete-cidades-aux-acores

Caldeira de Sete Cidades aux Açores

Caldeira des lacs jumeaux de "Sete Cidades" à São Miguel, Açores, Portugal.

Caldeira du lac Orégon. Source : http://data.abuledu.org/URI/508d1fd9-caldeira-du-lac-oregon

Caldeira du lac Orégon

Caldeira du "Crater Lake" dans l'Orégon, formée aux environs de 5 677 (± 150) avant JC. par l'éruption du volcan : les Amérindiens de la tribu des Klamath, qui habitaient la région, croyaient que la montagne était habitée par Llao, leur dieu des enfers. Après l'auto-destruction de la montagne, les Klamaths racontaient l'événement comme une bataille entre Llao et son rival Skell, leur dieu du ciel.

Carte géologique de la caldeira de Kilauea. Source : http://data.abuledu.org/URI/51cde6a6-carte-geologique-de-la-caldeira-de-kilauea

Carte géologique de la caldeira de Kilauea

Carte géologique de la caldeira de Kilauea. D'un diamètre de 12,6 kilomètres en tenant en compte des failles les plus extérieures mais longue de 4,7 kilomètres, large de 3,1 kilomètres et profonde de 165 mètres pour sa dépression centrale, elle mesure 10,7 km2 de superficie et culmine à 1 222 mètres d'altitude. Une route, la Crater Rim Road, en fait le tour en passant à proximité des locaux de l'observatoire volcanologique d'Hawaï et du centre d'interprétation du parc national des volcans d'Hawaï qui englobe la caldeira. Le fond de la caldeira est tapissé de coulées de lave dont les plus anciennes remontent à 1885. Le cratère Halemaʻumaʻu en forme de puits, dans le Sud-Ouest de la caldeira, est le siège de l'activité volcanique au sommet du volcan depuis le 3 janvier 1983.

La caldeira de Kilauea à Hawaï. Source : http://data.abuledu.org/URI/508ceb61-la-caldeira-de-kilauea-a-hawai

La caldeira de Kilauea à Hawaï

Carte topographique et administrative de la caldeira du volcan Kīlauea (île d'Hawaï) : vaste dépression circulaire ou elliptique, généralement d'ordre kilométrique, souvent à fond plat, située au cœur de certains grands édifices volcaniques et résultant d'une éruption qui vide la chambre magmatique sous-jacente.

La caldeira de Santorin (Grèce). Source : http://data.abuledu.org/URI/508cfd09-la-caldeira-de-santorin-grece-

La caldeira de Santorin (Grèce)

Image satellite de l'île de Santorin (Akrotiri ou Théra) en Grèce (EOS photo NASA) : une caldeira n’est pas un cratère (forme d'entonnoir), tant morphologiquement que génétiquement. Ici, la caldeira est partiellement ouverte sur la mer et forme une baie. L'île est un vestige d'une ancienne île partiellement détruite vers 1600 av. J.-C. au cours de l'éruption minoenne.

Végétation de la caldeira de Kilauea. Source : http://data.abuledu.org/URI/508d2221-vegetation-de-la-caldeira-de-kilauea

Végétation de la caldeira de Kilauea

Forêt tropicale humide sur les pentes orientales du Kīlauea au Puʻu Huluhulu : d'une grande importance culturelle et économique pour les Hawaïens, cette forêt, demeure des dieux, constituait le principal lieu de ressource en plumes décoratives, herbes médicinales, plantes à tisser et bois de construction