Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Géographie | Phares -- France | Phares | Signaux et signalisation | Côtes-d'Armor (France) | Dessins et plans | Granite | Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor) | Côte de Granit rose (Côtes-d'Armor) | Trieux (Côtes-d'Armor. - cours d'eau) | Île-de-Bréhat (Côtes-d'Armor) | Côtes | Gravure | Bateaux de pêche -- France | Vins des côtes du Luberon | Luberon (France. - massif) | Saint-Quay-Portrieux (Côtes-d'Armor) | Île des Côtes-d'Armor | Rance (Côtes-d'Armor-Ille-et-Vilaine. - cours d'eau) | ...
Amers de côte bretonne. Source : http://data.abuledu.org/URI/518fbdb6-amers-de-cote-bretonne

Amers de côte bretonne

Les amers de la Pointe Saint-Mathieu (Bretagne, France). Au premier plan, la tourelle des Vieux Moines.

Côte de l'île de Madère. Source : http://data.abuledu.org/URI/55089c07-cote-de-l-ile-de-madere

Côte de l'île de Madère

Côte de l'île de Madère.

Rocher dit de l'éléphant en Islande. Source : http://data.abuledu.org/URI/54cab03c-rocher-dit-de-l-elephant-en-islande

Rocher dit de l'éléphant en Islande

Rocher dit de l'éléphant et plage de sables volcaniques, Heimaey, Westman Islands, Suðurland, Islande.

Archipel des Hébihens en Bretagne. Source : http://data.abuledu.org/URI/5358d31c-archipel-des-hebihens

Archipel des Hébihens en Bretagne

L'archipel des Hébihens (ou Ébihens) vu depuis la pointe du Chevet à mi-marée, commune de Saint-Jacut-de-la-Mer (Côtes-d'Armor). C'est un petit archipel français, prolongeant la presqu'île de Saint-Jacut-de-la-Mer. Le rocher principal, d'une superficie de 20 hectares, est une des quelques îles privées de Bretagne, occupée principalement en été. La légende veut que son isolement date du raz-de-marée qui aurait détruit la forêt de Scissy, forêt mythique située dans la baie du mont Saint-Michel, en 709 et que les plages qui l'entourent étaient alors recouvertes d'arbres et d'herbus. Pour les historiens et les scientifiques, la montée des eaux date, non pas de 709, mais de plus de 10 000 ans, à la fin de la dernière glaciation. Des fouilles entreprises ont mis au jour des vestiges attestant d'une occupation gallo-romaine de l'archipel dès avant notre ère. Un petit village coriosolite y fut érigé. Coriosolite signifiant "de Corseul" ; alors la capitale gauloise locale. Vauban ordonna l'édification d'une tour sur l'îlot principal qui fut construite de 1694 à 1696 par le comte Louis de Pontbriand qui était capitaine garde-côte du littoral de Saint-Malo et propriétaire de l'îlot. Cette tour fut notamment financée par un impôt perçu sur les prises de maquereaux réalisées lors de certains jours de fêtes chômés. Elle est inscrite au titre des monuments historiques par arrêté du 15 juillet 2010. Lors de la dispersion des biens du clergé, les Ébihens furent vendus à Jean-Georges Michel, l'un des capitaines de course de Robert Surcouf, pour une somme dérisoire. Aujourd'hui, cette propriété privée est partagée entre cinq propriétaires, majoritairement descendants directement ou non de Jean-Georges Michel. Ils veillent avec patience et énergie à ce que ce site naturellement protégé par son insularité, perdure pour les générations futures. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Archipel_des_%C3%89bihens

Blason de la ville de Concarneau. Source : http://data.abuledu.org/URI/54a7e6ea-blason-de-la-ville-de-concarneau

Blason de la ville de Concarneau

Blason de la ville de Concarneau (Finistère) dessiné par Bruno pour le Projet Blasons de Wikipédia francophone, avec Inkscape. Haches de Brieg (Boulvriag) et moucheture d'hermine dérivée de Glesker - Blasonnement : d'hermine, à trois haches d'arme de gueules posées en pal et rangées en fasce.

Boule de granite rose. Source : http://data.abuledu.org/URI/50954a02-boule-de-granite-rose

Boule de granite rose

Rocher granitique curieux en forme de boule sur la côte de Trégastel. La sphère étant l'objet géométrique permettant d'obtenir le plus gros volume avec le moins de surface spécifique, l'altération des parallélépipèdes tend vers un objet sphérique.

Carte du département des Côtes-du-Nord en 1852. Source : http://data.abuledu.org/URI/531cb073-carte-du-departement-des-cotes-du-nord-en-1852

Carte du département des Côtes-du-Nord en 1852

Carte du département des Côtes-du-Nord en 1852 par Victor Levasseur (1800–1870).

Carte du Luberon. Source : http://data.abuledu.org/URI/51cf55af-carte-du-luberon

Carte du Luberon

Carte topographique et administrative en français du Luberon.

Chaloupe sardinière de Douarnenez. Source : http://data.abuledu.org/URI/52e4207b-chaloupe-sardiniere-de-douarnenez

Chaloupe sardinière de Douarnenez

Chaloupe sardinière de Douarnenez remontant le Trieux.

Château de sable au triskèle. Source : http://data.abuledu.org/URI/51cf4b37-chateau-de-sable-au-triskele

Château de sable au triskèle

Château de sable à Saint-Quay-Portrieux (Côtes-d'Armor, en Bretagne), avec triskèle.

Château fort de la Latte à Plévenon. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bc51b0-chateau-fort-de-la-latte-a-plevenon

Château fort de la Latte à Plévenon

Vue sur la Côte d’Émeraude, depuis le donjon du fort la Latte à Plévenon (Côtes-d’Armor, Bretagne, ouest de la France). On peut apercevoir au loin, à droite, le cap Fréhel et son phare. Ce panorama est constitué de 5 images au format portrait, prises à 17mm sur un boitier 1,6 (équivalent à 28mm), f/8.0, 1/200s et ISO 100. Collage réalisé avec Hugin et Enblend. Angle de vision horizontal de 150° environ.

Chou à grosses côtes ordinaire. Source : http://data.abuledu.org/URI/546d23f5-chou-a-grosses-cotes-ordinaire

Chou à grosses côtes ordinaire

Chou à grosses côtes ordinaire Vilmorin-Andrieux 1904.

Coquilliers de Paimpol. Source : http://data.abuledu.org/URI/54611132-coquilliers-de-paimpol

Coquilliers de Paimpol

Deux coquilliers de Paimpol à quai, spécialisés dans la pêche à la Coquille Saint-Jacques.

Fumage de poisson à l'ancienne. Source : http://data.abuledu.org/URI/52e4485f-fumage-de-poisson-a-l-ancienne

Fumage de poisson à l'ancienne

Fumage de poisson au Festival du chant de marin de Paimpol 2009 (Gouel kan ar vartoloded en breton), manifestation musicale et maritime internationale qui a lieu tous les deux ans sur le port de Paimpol (Côtes-d'Armor).

Incinération du varech sur les côtes de Bretagne en 1873. Source : http://data.abuledu.org/URI/56bb9681-incineration-du-varech-sur-les-cotes-de-bretagne-en-1873

Incinération du varech sur les côtes de Bretagne en 1873

Incinération du varech sur les côtes de Bretagne en 1873, in Les merveilles de l'industrie ou, Description des principales industries modernes, par Louis Figuier. - Paris : Furne, Jouvet, [1873-1877]. - Tome I.

L'île Rouzic en Bretagne. Source : http://data.abuledu.org/URI/5357d413-ile-rouzic

L'île Rouzic en Bretagne

L'île Rouzic est l'île la plus à l'est de l'archipel des Sept-Îles dépendant de la commune de Perros-Guirec dans les Côtes-d'Armor. Elle abrite de 11 500 couples à plus de 20 000 couples de fous de Bassan qui vivent temporairement sur l’île (la partie nord, à l’opposée du continent, de l’activité humaine) : l'île Rouzic est le point le plus méridional d'accueil pour une colonie de fous de Bassan, et leur unique point de nidification en France ainsi que pour la quasi-totalité des macareux moine, puffins des Anglais, pingouins torda... Le débarquement y est interdit. Cependant, des caméras vidéo y sont installées et les images peuvent être vues en direct depuis la station de la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) à l'Île-Grande. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%8Ele_Rouzic

L’île aux Moines en Bretagne. Source : http://data.abuledu.org/URI/5357d26c-l-ile-aux-moines

L’île aux Moines en Bretagne

L'île aux Moines (breton : Enez ar Breur ou Jentilez) est une île appartenant à l'archipel des Sept-Îles. Parmi les autres îles de son archipel, il s'agit de la seule ouverte au public. Le nom d'île aux Moines vient des moines cordeliers qui ont occupé l'île du XIVe siècle au XVe siècle. Le fort a été édifié sous Louis XV par Siméon Garangeau, un disciple de Vauban, dans le but d'arrêter les trafics de contrebande des pirates. Bâti entre 1831 et 1835 le phare est démoli en 1944 par les Allemands puis reconstruit après la guerre en 1952. Mesurant une hauteur de vingt mètres, il est l’un des derniers phares en mer à être encore habité avant d'être automatisé en 2007. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%8Ele-aux-Moines

La chouette de Cavan en Bretagne. Source : http://data.abuledu.org/URI/535442f9-la-chouette-de-cavan-en-bretagne

La chouette de Cavan en Bretagne

La chouette de Cavan en Bretagne, symbole de la ville de Kawan (en breton).

La Horaine bouteille.JPG. Source : http://data.abuledu.org/URI/51dc0111-la-horaine-bouteille-jpg

La Horaine bouteille.JPG

La Horaine et le phare de Roches-Douvres en bouteille, par François Jouas-Poutrel, gardien de phare de Roches-Douvres pendant 21 ans.

La légende de la chauve-souris de Saint-Tréguier. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d709cd-la-legende-de-la-chauve-souris-de-saint-treguier

La légende de la chauve-souris de Saint-Tréguier

Tréguier : le cloître jouxtant la cathédrale Saint-Tugdual. "Au temps jadis, une souris vint à demander l'hospitalité à une hirondelle qui avait bâti son nid dans une vieille cheminée et couvait ses œufs ; celle-ci, que son mari avait abandonnée, y consentit, mais à la condition que, durant trois jours, la souris couverait à sa place. La souris accomplit sa tâche, puis elle partit. Voilà les petits éclos, mais ils étaient couverts de poils au lieu des plumes, et ils avaient une tête et un corps de souris, avec des oreilles et des ailes crochues comme le diable. L'hirondelle en mourut de chagrin ; après ses funérailles, la reine des hirondelles fit enfermer les orphelins dans le cloître de la cathédrale de Tréguier et leur défendit, sous peine de mort, de ne jamais sortir à la lumière du soleil. Voilà pourquoi on ne voit jamais de chauve-souris pendant le jour". (Légende recueillie par G. Le Calvez, instituteur à Caulnes à la fin du XIXe siècle, citée par Le Télégramme no 20288, 22 septembre 2010). Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Chiroptera.

La motte de Dinan sur la tapisserie de Bayeux. Source : http://data.abuledu.org/URI/532e96e4-la-motte-de-dinan-sur-la-tapisserie-de-bayeux

La motte de Dinan sur la tapisserie de Bayeux

La motte de Dinan sur la tapisserie de Bayeux, scène 19 : le siège de Dinan (détail). Les soldats de Guillaume, duc de Normandie, attaquent la motte castrale de Dinan. Le duc de Bretagne, Conan, capitule et remet les clefs de la ville sur une lance.

Le Rocher de Bizeux en Bretagne. Source : http://data.abuledu.org/URI/5357dc0e-le-rocher-de-bizeux

Le Rocher de Bizeux en Bretagne

Le rocher de Bizeux est un rocher situé dans l'estuaire de la Rance, entre Saint-Servan (commune de Saint-Malo) et La Vicomté (commune de Dinard). Il est surtout connu pour la statue de la vierge, "Notre Dame la dominatrice", communément appelée "Notre Dame de Bizeux", qui se trouve à son sommet. Le rocher se trouve à un peu plus d'1km en aval du barrage de la Rance, au milieu de l'estuaire, à 350 mètres de la pointe de la Vicomté à l'ouest (la passe principale pour les navires se trouvant entre les deux) et 550 mètres de la pointe de l'Aiguille à l'est. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Rocher_de_Bizeux

Littoral granitique. Source : http://data.abuledu.org/URI/50954b98-littoral-granitique

Littoral granitique

Côte de granite rose : Modelés granitiques en Côte d'Armor (Bretagne).

Mas provençal. Source : http://data.abuledu.org/URI/51ca1548-mas-provencal

Mas provençal

Mas (ferme) provençal du Luberon.

Phare de Bodic . Source : http://data.abuledu.org/URI/53a9809d-phare-de-bodic-

Phare de Bodic

Le phare de Bodic est situé le long de l'estuaire du Trieux sur la commune française de Lézardrieux. Construit sur le plateau en plein champ, la lanterne se trouve perchée à 48,90 mètres au-dessus de la mer. La tour cylindrique en maçonnerie est constituée de pierres lisses, elle est accolée à un mur de façade trapézoïdal en maçonnerie lisse avec chaînes d'angle en maçonnerie de pierres apparentes. L'édifice actuel est un projet présenté par l'architecte et les ingénieurs Condemine et Grattesat, approuvé par décret du 24 mars 1947. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Phare_de_Bodic

Phare de l'Ost-Pic dans les Côtes d'Armor. Source : http://data.abuledu.org/URI/537f6927-phare-de-l-ost-pic-dans-les-cotes-d-armor

Phare de l'Ost-Pic dans les Côtes d'Armor

Le phare de L’Ost-Pic ou parfois Lost-Pic, se situe sur le rocher de L’Ost-Pic à l'extrémité est du récif des Mez-de-Goëlo, sur la commune de Plouézec (Côtes-d'Armor). Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Phare_de_L%27Ost-Pic

Phare de la Croix dans les Côtes-d'Armor. Source : http://data.abuledu.org/URI/537f6a98-phare-de-la-croix-dans-les-cote-d-armor

Phare de la Croix dans les Côtes-d'Armor

Le phare de la Croix est situé dans l'embouchure du Trieux, côté gauche du chenal principal menant au port de Lézardrieux, entre l'île de Bréhat et Ploubazlanec, dans les Côtes-d'Armor. En 1949, il a été restauré à l'identique, et porte un feu blanc à occultations / 4s. Il est peint en blanc du côté est. Les créneaux sont peints en rouge (balise latérale à laisser à bâbord en venant du large). Il a été alimenté en électricité par un aérogénérateur placé à son sommet, remplacé par un module solaire photovoltaïque au début des années 2000. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Phare_de_la_Croix_%28Le_Trieux%29

Phare des Roches-Douvres dans les Côtes-d'Armor. Source : http://data.abuledu.org/URI/537f67b9-phare-des-roches-douvres-dans-les-cotes-d-armor

Phare des Roches-Douvres dans les Côtes-d'Armor

Le phare des Roches-Douvres est un phare français situé sur le plateau des Roches-Douvres, entre les îles de Bréhat et Guernesey, dans la Manche. C’est le dernier phare en mer construit en France. C’est le plus spacieux et c’est aussi le phare le plus éloigné du continent, puisqu’il est érigé à environ 40 kilomètres du littoral, dans la Manche, au large de Paimpol dans les Côtes-d'Armor. Il est érigé sur un plateau rocheux très dangereux pour la navigation : entièrement recouvert par la haute mer et encerclé par de forts courants. Le nom est une francisation du breton Roquedouve qui lui-même se serait formé à partir de Rochedoù qui signifie "les chemises" en breton. Les chemises, comme les draps blancs que l’on étendait sur la lande lors des grandes lessives et que l’on voyait de très loin, par analogie avec la blancheur de la houle que de très loin, on voit déferler, en approchant du plateau des Roches-Douvres. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Phare_des_Roches-Douvres

Phare du Cap Fréhel dans les Côtes d'Armor. Source : http://data.abuledu.org/URI/537f64b2-phare-du-cap-frehel-dans-les-cotes-d-armor

Phare du Cap Fréhel dans les Côtes d'Armor

Le phare du cap Fréhel est un phare maritime des Côtes-d'Armor (France). Le phare actuel, construit de 1946 à 1950 sur la pointe du cap Fréhel, à près de 70 m au-dessus des flots, succède à 2 constructions plus anciennes implantées sur les mêmes lieux. Il éclaire et sécurise fortement le passage de la baie de Saint-Brieuc vers la rade de Saint-Malo très difficile d'accès car battue par les vents. Le phare fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par arrêté du 23 mai 2011. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Phare_du_Cap_Fr%C3%A9hel

Phare du Grand Jardin de la Manche. Source : http://data.abuledu.org/URI/537f599d-phare-du-grand-jardin-de-la-manche

Phare du Grand Jardin de la Manche

Le phare du Grand Jardin est un phare en mer de la passe de Saint-Malo, dans l'estuaire de la Rance sur la Manche. Le 8 août 1944, le phare fut partiellement détruit lors des combats pour la libération de Saint-Malo comme la plupart des phares de la région. Il fut donc reconstruit sur les plans du cabinet d'architectes malouins Henri Auffret et Joël Hardion. Il a été classé monument historique par arrêté du 3 octobre 2012. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Phare_du_Grand_Jardin

Phare du Grand Léjon dans les Côtes-d'Armor. Source : http://data.abuledu.org/URI/537f6622-phare-du-grand-lejon-dans-les-cotes-d-armor

Phare du Grand Léjon dans les Côtes-d'Armor

Le phare du Grand Léjon se situe en mer à 9 milles (environ 16,5 km) au large de Saint-Quay-Portrieux dans les Côtes-d'Armor, à l'extrémité sud du plateau du Grand Léjon. Il indique l'entrée de la baie de Saint-Brieuc. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Phare_du_Grand_L%C3%A9jon

Phare du Paon dans les Côtes d'Armor. Source : http://data.abuledu.org/URI/537f69e8-phare-du-paon-dans-les-cotes-d-armor

Phare du Paon dans les Côtes d'Armor

Le phare du Paon est situé sur la roche du Paon au nord de l'île de Bréhat, dans les Côtes-d'Armor au large de Paimpol. Avec le phare du Rosédo, il donne la direction du passage par l'écueil de la Horaine. En 1944, le phare est dynamité par les troupes allemandes. En 1952, il est reconstruit à l'identique, en granite rose de Bréhat et de Ploumanac'h. Il est automatisé. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Phare_du_Paon

Position anatomique du coeur humain. Source : http://data.abuledu.org/URI/5330bbe7-position-anatomique-du-coeur-humain

Position anatomique du coeur humain

Position anatomique du coeur humain.

Rochers roses à Ploumanach. Source : http://data.abuledu.org/URI/5040e53b-rochers-roses-a-ploumanach

Rochers roses à Ploumanach

Rochers sur la Côte de granite rose

Tapisserie de Bayeux - 19. Source : http://data.abuledu.org/URI/521f6ac7-tapisserie-de-bayeux-19

Tapisserie de Bayeux - 19

Tapisserie de Bayeux - Scène 19 : le siège de Dinan. Les soldats de Guillaume, duc de Normandie, attaquent la motte castrale de Dinan. Le duc de Bretagne, Conan, capitule et remet les clefs de la ville sur une lance.

Tour du marégraphe de la Rance. Source : http://data.abuledu.org/URI/50bf69e9-tour-du-maregraphe-de-la-rance

Tour du marégraphe de la Rance

Tour du marégraphe de la Rance (Saint Malo, France), constuit en 1844, et aujourd'hui utilisé par l'usine marémotrice de la Rance.