Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Philosophie | Latin (langue) | Douzième siècle | Miniaturistes | Manuscrits à enluminures | Allégories -- Dans l'art | Sept arts libéraux | Philosophie néoplatonicienne | Miniatures (enluminure des livres) | Métaphore | Art médiéval | Renaissance | Astronomie de la Renaissance | Astronomie | Astronomie grecque | Claude Ptolémée (0100?-0170?) | Gravure | Arts libéraux | Quinzième siècle | Peinture | ...
Les arts libéraux. Source : http://data.abuledu.org/URI/505f70f9-les-arts-liberaux

Les arts libéraux

Représentation au XVème siècle des sept arts libéraux : Ptolémée et l'astronomie.

La philosophie et les sept arts libéraux. Source : http://data.abuledu.org/URI/530fb53e-la-philosophie-et-les-sept-arts-liberaux

La philosophie et les sept arts libéraux

Représentation de la philosophie et des arts libéraux, in "Hortus Deliciarum" de Herrad von Landsberg, aux alentours de 1180. La philosophie, figure principale, est surmontée de trois têtes identifiées comme étant l'Éthique, la Logique et la Physique. Elle tient dans la main droite une inscription où l'on peut lire "Omnis sapientia a Domino Deo est" (Toute sagesse vient du seigneur), phrase par laquelle débute le texte biblique de l'Ecclésiaste. Sept fontaines de sagesse s'en écoulent, correspondant aux allégories des sept arts libéraux : Grammaire, Rhétorique, Dialectique, Musique, Arithmétique, Géométrie et Astronomie. Dans le cercle central, se trouvent intégrés Socrate et Platon. À l'extérieur, placés au bas de l'image, quatre personnages sont en train d'écrire, chacun étant accompagné d'un oiseau noir perché sur l'épaule qui semble lui chuchoter à l'oreille. Il s'agit d'une allégorie de l'esprit mauvais qui inspire les écrits des auteurs païens. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Hortus_deliciarum.