Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Art préhistorique | Photographie | Dessins et plans | Art pariétal préhistorique | Altamira (Espagne), Grottes d' | Gravures préhistoriques | Locmariaquer (Morbihan) | Bisons | Gravure | Émile Cartailhac (1845-1921) | Objets d'art japonais | Tumulus | Paléolithique supérieur | Marionnettes à main | Marionnettes | Figurines de terre cuite antiques | Cairns | Architecture péhistorique | Tōkyō (Japon) | Carnac (Morbihan) -- Alignements | ...
Auroch. Source : http://data.abuledu.org/URI/52ed80b5-auroch

Auroch

Schéma d'un auroch fait à partir de la fresque au taureau de Knossos.

Chasse au lion en Afrique du Sud. Source : http://data.abuledu.org/URI/591baf64-chasse-au-lion-en-afrique-du-sud

Chasse au lion en Afrique du Sud

Chasse au lion en Afrique du Sud, culture bochimane.

Collier protohistorique. Source : http://data.abuledu.org/URI/549deddb-collier-protohistorique

Collier protohistorique

Parure de l’âge du bronze. Description : Perles discoïdes calibrées en test de bivalves ; Coquillage perforé (Cérithe) ; Canine de canidé ; Crache de cervidé ; Incisive de bovidé ; Perles en jais ; Perles en calcite ; Perle en calcaire ; Perle en bois de cervidé ; Perle en cuivre.Etage : Holocène Âge du Bronze (ancien) (de -1800 à -1500 avant notre ère) ; Localité : Dolmens de Peyrolevado, Saint-Germain, Millau, Aveyron. Ancienne collection d’ Émile Cartailhac (1845 - 1921). Muséum de Toulouse MHNT.PRE.2009.0.239.1 ; Taille : 170x170x15 mm.

Collier protohistorique de perles en bronze. Source : http://data.abuledu.org/URI/54936e87-collier-protohistorique-de-perles-en-bronze

Collier protohistorique de perles en bronze

Collier protohistorique de perles en bronze, Âge du Bronze (ancien) de -1800 à -1500 avant notre ère. Localité : Grotte dite Le Cuzoul d'Armand (alias grotte Mazuc) à Penne dans le Tarn. Collection Jean-Baptiste Noulet, 1881. Taille 110 × 110 × 24 mm. Museum de Toulouse.

Dalle gravée du plafond du cairn de Locmariaquer. Source : http://data.abuledu.org/URI/53d411a4-dalle-gravee-du-plafond-du-cairn-de-locmariaquer

Dalle gravée du plafond du cairn de Locmariaquer

La dalle de couverture de la Table des Marchand à Locmariaquer (Morbihan, Bretagne), ornée de gravures. De droite à gauche : une hache emmanchée, une crosse (au centre), et un bovidé incomplet. Cette énorme dalle en orthogneiss était brisée. La deuxième partie de ce bloc a été retrouvée au plafond du dolmen de l’île de Gavrinis.

Galets peints aziliens. Source : http://data.abuledu.org/URI/591baa06-galets-peints-aziliens

Galets peints aziliens

Galets peints aziliens.

Gravures mégalithiques. Source : http://data.abuledu.org/URI/591baca8-gravures-megalithiques

Gravures mégalithiques

Gravures mégalithiques.

Gravures paléolithiques sur os. Source : http://data.abuledu.org/URI/591bab69-gravures-paleolithiques-sur-os

Gravures paléolithiques sur os

Gravures paléolithiques sur os : représentation de plantes.

Intérieur du cairn de Locmariaquer. Source : http://data.abuledu.org/URI/53d410ec-intrieur-du-cairn-de-locmariaquer

Intérieur du cairn de Locmariaquer

La Table des Marchand à Locmariaquer (Morbihan, Bretagne) : vue intérieure de la chambre, avec la dalle de chevet et la dalle de couverture, toutes deux gravées.

Marionnette préhistorique en terre cuite. Source : http://data.abuledu.org/URI/52e2f5d5-marionnette-prehistorique-en-terre-cuite

Marionnette préhistorique en terre cuite

Marionnette préhistorique en terre cuite au musée national de Tokyo.

Représentation solaire sur un dolmen. Source : http://data.abuledu.org/URI/591babff-representation-solaire-sur-un-dolmen

Représentation solaire sur un dolmen

Représentation du symbole solaire sur un dolmen de Petit-Mont, Carnac (Morbihan).

Tête de femme préhistorique. Source : http://data.abuledu.org/URI/503942d3-tete-de-femme-prehistorique

Tête de femme préhistorique

Tête de face et de profil de la "Dame de Brassempouy", une des plus anciennes représentations réalistes de visage humain, vers 26000-24000 avant notre ère. En ivoire, 3,60 cm de hauteur.

Bison polychrome d'Altamira. Source : http://data.abuledu.org/URI/52488551-bison-polychrome-d-altamira

Bison polychrome d'Altamira

Bison polychrome d'Altamira. Source : Cartailhac, E. & Breuil, H. (1906): «La caverne d'Altamira à Santillane, près Santander (Espagne)». Monaco. La sensation de réalisme est obtenue en tirant profit des reliefs naturels du plafond de la grotte, qui créent une illusion de volume, mais aussi grâce aux couleurs vives (rouge, noir, jaune, bruns) qui couvrent les surfaces intérieures des animaux et grâce aux techniques du dessin et de la gravure, qui délimitent les contours des sujets.

Grotte d'Altamira en 1880. Source : http://data.abuledu.org/URI/5248848c-grotte-d-altamira-en-1880

Grotte d'Altamira en 1880

Relevé du plafond aux polychromes publié par M. Sanz de Sautuola en 1880 (d'après Cartailhac, 1902). Les peintures d'Altamira ont été découvertes en 1879, lors de fouilles conduites par Marcelino Sanz de Sautuola. La grotte était connue depuis 1868 et Sanz de Sautuola y effectuait des visites depuis 1876. Il avait observé la présence de dessins géométriques sur les parois sans y accorder d'importance mais c'est sa fillette Maria, alors âgée de huit ans, qui remarqua la première la présence de «toros» dessinés au plafond. Sanz de Sautuola publia dès 1880 « Brèves notes sur quelques objets préhistoriques de la province de Santander ». Émile Cartailhac avait été un des plus grands adversaires de l'authenticité d'Altamira. À partir de 1895, la découverte de gravures et de peintures dans les grottes françaises de la Mouthe, des Combarelles et de Font-de-Gaume, lui firent reconsidérer sa position. Après avoir visité les grottes, il écrivit dans la revue L'Anthropologie (1902) un article intitulé « La grotte d'Altamira. Mea culpa d'un sceptique ». Après cet article le caractère paléolithique des peintures d'Altamira fut universellement reconnu.

Oxydes de fer utilisés à Altamira. Source : http://data.abuledu.org/URI/52488697-oxydes-de-fer-utilises-a-altamira

Oxydes de fer utilisés à Altamira

Oxydes de fer utilisés à Altamira.