Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Dessins et plans | Condor des Andes | Blason (héraldique) | Andes (région) | Armoiries | Andes | Volcanisme | Lauriers | Subduction | Peinture | Pommes de terre | Devises (héraldique) | Tectonique des plaques | Espagnol (langue) | Animaux -- Dans l'art | Andes (Pérou) | Andes (Équateur) | Alpaga (mammifère) | Argentine | ...
Alpaga. Source : http://data.abuledu.org/URI/516ae04b-alpaga

Alpaga

L'alpaga (Vicugna pacos) est un mammifère domestique membre de la famille des petits camélidés, comme le lama, le guanaco et la vigogne. Comme ces derniers, il rumine mais n'est pas classé dans la famille des ruminants. Les Alpagas sont des ruminants herbivores. Ils se nourrissent essentiellement d’herbes,de pommes, de carottes, de graines,de pailles… Ils peuvent manger tout type d’herbe, même celle ayant une qualité très basse. En effet, leur système digestif est beaucoup plus efficace que celui d’un autre mammifère ruminant. En outre, ils ont trois estomacs et non quatre comme tous les autres ruminants. La consommation moyenne de nourriture est de 1.5 à 2 kg par jour, et peut atteindre 3 kg pour une alpaga en gestation. Dans son milieu naturel, les Andes, en Amérique du Sud, l'alpaga vit à environ 4500 mètres d'altitude. Aujourd'hui, l'alpaga s'est exporté sur toute la planète. Des élevages se sont développés notamment, en Angleterre, Suisse, Australie et Canada.

Carte de la Communauté des Andes. Source : http://data.abuledu.org/URI/52592daa-carte-de-la-communaute-des-andes

Carte de la Communauté des Andes

Carte de la Communauté des Andes (Comunidad Andina, CAN) : Bolivie, Colombie, Equateur et Pérou. La pacte commercial des Andes date de 1996, son siège central est à Lima (Pérou).

Petit d'Alpaga. Source : http://data.abuledu.org/URI/516ae125-petit-d-alpaga

Petit d'Alpaga

Petit d'Alpaga (Vicugna pacos). La majorité des naissances ont lieu en saison chaude et à heures chaudes de la journée pour que le petit puisse sécher. Sa mère ne le lèche pas. La femelle porte 11 mois avant la mise bas. Pendant les 7 à 8 premiers mois, le petit se développe mais ne grossit pas, d'où la difficulté de voir si une femelle est pleine, ensuite il se met à grossir jusqu'au terme. La femelle donne naissance à un seul petit par an. Un bébé alpaga pèse en moyenne 7kg et possède déjà une toison de quelques centimètres. La femelle peut être saillie de nouveau une dizaine de jours après la mise bas. Elle allaite son petit environ 6 mois. Une femelle est adulte à 6 mois mais elle n'a pas encore fini sa croissance. Un mâle est quant à lui adulte entre 2 ans et demi et 3 ans.

Armoiries de la Bolivie. Source : http://data.abuledu.org/URI/5379056e-armoiries-de-la-bolivie

Armoiries de la Bolivie

Armoiries de la Bolivie : c'est durant la présidence de Manuel Isidoro Belzu Humerez que le congrès détermine la dernière modification par le décret de loi du 5 novembre 1851. La forme et les couleurs sont réglementées par décret suprême du 14 juillet 1888. Le condor des Andes est l'oiseau national de la Bolivie. Situé sur le dessus du blason, il symbolise l'horizon sans limite de la Bolivie. la couronne de laurier et d'olivier est donc composée de deux arbres différents qui sont le laurier et l'olivier. Elle est située derrière le condor. Le laurier symbolise le triomphe et la gloire après la guerre. L'olivier est symbole de la paix et de la gloire des peuples. Les pavillons sont placés sur chacune des lances, il y en a donc six au total. Ces pavillons ont les mêmes couleurs que le drapeau, c'est-à-dire trois bandes de couleur, rouge, jaune et verte. Ils symbolisent donc la Bolivie. La hache représente l'autorité et le commandement de la Bolivie. Elle est située au-dessus à droite, derrière le canon. Les canons du XVIIIe et XIXe siècle ainsi que les fusils et les lances symbolisent les armes de la Bolivie. Il y a deux canons disposés en croix, quatre fusils avec baïonnette disposés également en croix par paire et alors 6 lances, deux fois trois lances, disposées en croix également. La casquette de la liberté est de couleur rouge et située sur l'extrémité de l'un des deux canons. Elle est le symbole de liberté. L'ovale est une ellipse de couleur bleu-ciel. Dans sa partie inférieure se trouvent 10 étoiles dorées et dans sa partie supérieurs on peut lire l'inscription "BOLIVIA" en lettres dorées et majuscules. À l'intérieur de cet ovale se trouve une ligne dorée. La couleur bleu-ciel représente le littoral perdu durant la guerre du Pacifique (1879-1884). La ligne dorée est utilisée comme décoration. Le Cerro Rico : au centre de l'image sont dessinées deux montagnes, une petite devant une grande. Celle-ci est appelée le Cerro Rico, une montagne située à Potosí. Elle est appelée la montagne riche car elle contient une énorme quantité de minerai d'argent. Elle fut découverte par Diego Huallpa et est encore exploitée de nos jours. La représentation de cette montagne symbolise donc la richesse des ressources naturelles de Bolivie. Le Cerro Menor constitue en quelque sorte un autel pour le Cerro Rico. La chapelle située sur le Cerro Menor, juste devant le Cerro Rico est une chapelle avec l'image du sacré-cœur de Jésus avec les bras ouverts. C'est une construction faite en granite et l'image du sacré-cœur de Jésus est en bronze. La botte de blé : céréale appelée kutmu en quechua. Il fut introduit en Amérique du Sud par les Espagnols et a atteint très vite la Bolivie. Il symbolise l'abondance des ressources alimentaires en Bolivie. Le palmier que l'on peut voir au premier plan de l'image du centre dont le nom scientifique est Parajubæa représente la richesse végétale de la Bolivie. Le soleil situé sur la gauche, derrière le Cerro Rico, c'est un soleil qui se lève. Il symbolise la naissance et la splendeur de la Bolivie. Le ciel possède les couleurs du lever du jour. Il symbolise la naissance et la splendeur de la République. Le lama situé au premier plan symbolise la richesse de la faune de la Bolivie. Les étoiles au nombre de 10 sont situées dans la partie inférieure de l'ovale bleu. Elles sont considérées comme un symbole de chance, de destin, de conquête. Ce sont des étoiles à 5 points et chacune d'elles représente un département de la Bolivie. Les voici dans l'ordre de gauche vers la droite : Chuquisaca, La Paz, Potosí, Cochabamba, Santa Cruz, Oruro, Littoral (perdu durant la guerre du Pacifique de 1879-1884), Tarija, Beni, Pando. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Armes_de_la_Bolivie

Armoiries de la Colombie. Source : http://data.abuledu.org/URI/5379b48c-armoiries-de-la-colombie

Armoiries de la Colombie

Armoiries de la Colombie. Le Condor des Andes, en plus d'être l'emblème national, symbolise la liberté ; il est représenté de face, avec les ailes déployées et regardant vers la droite ; une couronne de lauriers pend depuis son bec. Sous le Condor, on peut voir, sur une ceinture d'or, la devise officielle du pays : "Libertad y Orden" = Liberté et ordre. Dans le tiers supérieur du blason, sur un fond d'azur, on peut voir une grenade d'or ouverte, qui fait référence à la Nouvelle-Grenade, nom que le pays a porté au XIXe siècle. Sur les côtés se trouvent deux cornes d'abondance : celle de gauche est remplie de pièces de monnaie d'or et d'argent et celle de droite de fruits tropicaux. Ces cornes symbolisent la richesse et l'abondance du sol du pays. Dans le tiers central, sur un fond de platine, une barretina, reposant sur un bâton d'or, qui rappelle l'esprit de la république mais aussi un symbole de liberté. Dans le tiers inférieur, sur la mer, deux navires avec les voiles déployées : un pour l'océan Pacifique, l'autre pour l'océan Atlantique, car la Colombie est le seul État sud-américain à être bordé par ces deux océans. Les voiles déployées représentent le commerce mondial de la Colombie. Le blason est en fait daté à cet égard, le Panamá ayant depuis lors, en 1903, fait sécession, privant la Colombie de l'isthme du même nom. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Armoiries_de_la_Colombie

Armoiries du Chili. Source : http://data.abuledu.org/URI/5379a9ed-armoiries-du-chili

Armoiries du Chili

Le Blason du Chili fut officialisé par la loi du 26 juin 1834, durant le gouvernement du président José Joaquín Prieto, et dessiné par le britannique Carlos Wood Tailor. Il est composé d'un champ divisé en deux parties égales : la partie supérieure d'azur et la partie inférieure de gueules. Le blason est soutenu par deux animaux : un condor et un huemul, qui portent sur leur tête une couronne navale d'or. Le tout est surmonté d'une huppe à trois plumes, de gueules, d'argent et d'azur, qui remonte à une distinction qu'utilisaient les anciens présidents Chiliens. En dessous, on peut voir une ceinture d'argent de laquelle apparaît la devise nationale : "Por la razón o la fuerza" = Par la raison ou par la force. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Armoiries_du_Chili

Cartographie de la pomme de terre dans les Andes. Source : http://data.abuledu.org/URI/505dac80-cartographie-de-la-pomme-de-terre-dans-les-andes

Cartographie de la pomme de terre dans les Andes

Aires de distribution des sous-espèces de pomme de terre (Solanum tuberosum) en Amérique du Sud, le long de la Cordillère des Andes.

Description d'un lama. Source : http://data.abuledu.org/URI/5108f653-description-d-un-lama

Description d'un lama

Descriptif d'un lama, parties du corps : 1 Oreilles - 2 Sommet du crâne - 3 Garrot - 4 Dos - 5 Hanche - 6 Croupe - 7 Base de la queue - 8 Queue - 9 Postérieur - 10 Jarret - 11 Métatarse - 12 Sabot - 13 Canon de la patte - 14 Cuisse - 15 Articulation - 16 Flanc - 17 Corps - 18 Coude - 19 Paturon - 20 Fanon - 21 Genou - 22 Poitrine - 23 Pointe de l'épaule - 24 Épaule - 25 Gorge - 26 Joue - 27 Museau

Glacier Perito Moreno en Argentine. Source : http://data.abuledu.org/URI/5099c211-glacier-perito-moreno-en-argentine

Glacier Perito Moreno en Argentine

Le flanc d'auge du glacier Perito Moreno, dans le Parc national "Los Glaciares" au sud de l'Argentine (Zone d'abrasion latérale - Janvier 2010) : lieu de contact entre hydrosphère, cryosphère, et lithosphère.

Les Andes de l'Équateur. Source : http://data.abuledu.org/URI/55567077-les-andes-de-l-equateur

Les Andes de l'Équateur

Les Andes de l'Équateur, 1855, par Frederic Edwin Church, peintre paysagiste anglais, Académie des Arts d'Honolulu.

Passage du Quindiou dans la Cordillère des Andes. Source : http://data.abuledu.org/URI/501f2045-passage-du-quindiou-dans-la-cordillere-des-andes

Passage du Quindiou dans la Cordillère des Andes

Gravure du passage du Quindiou dans la Cordillère des Andes en 1810, d'après Humboldt.

Pomme de terre. Source : http://data.abuledu.org/URI/505da80e-pomme-de-terre

Pomme de terre

Planche botanique de la Pomme de terre (Solanum tuberosum), Atlas des Plantes de France, 1891. La Pomme de terre, ou Patate (langage familier, canadianisme et français régional), est un tubercule comestible. Elle est originaire de la cordillère des Andes dans le sud-ouest de l'Amérique du Sud où son utilisation remonte à environ 8 000 ans. Introduite en Europe vers la fin du XVIe siècle à la suite de la découverte de l’Amérique par les conquistadors espagnols, elle s'est rapidement diffusée dans le monde et est aujourd’hui cultivée dans plus de 150 pays sous pratiquement toutes les latitudes habitées. C'est une source importante de glucides, qui se présentent principalement sous forme de fécule, mais aussi de protéines et de vitamines. Ses qualités nutritives et sa facilité de culture font qu’elle est devenue l'un des aliments de base de l’humanité. La fécule de pomme de terre a donné naissance à une industrie de transformation aux multiples débouchés dans les secteurs agro-alimentaire, cosmétique, pharmaceutique et industriel.

Subduction (Andes). Source : http://data.abuledu.org/URI/50a01102-subduction-andes-

Subduction (Andes)

Schéma vierge d'illustration du mécanisme de subduction. Il se produit au niveau d'une zone de subduction deux types de séismes : des séismes interplaques sont produits au contact entre la plaque plongeante et la plaque supérieure. Des séismes « intraplaques » se produisent au sein de la plaque plongeante, car celle-ci se déforme en s'enfonçant dans le manteau. Les foyers sismiques sont de plus en plus profonds sous la plaque chevauchante en s'éloignant de la fosse de subduction. Ils s'alignent sur un plan incliné (le plan de Wadati-Benioff), dont l’angle peut varier selon la zone de subduction entre la verticale (ex. subduction des îles Mariannes) et un angle très faible (plan de subduction proche de l'horizontale, comme par exemple sous certains secteurs de la Cordillère des Andes : Nord du Pérou, centre-nord du Chili).

Tête de condor des Andes. Source : http://data.abuledu.org/URI/564ce019-tete-de-condor-des-andes

Tête de condor des Andes

Tête de condor des Andes (Vultur gryphus).

Tri de laine au Vénézuéla. Source : http://data.abuledu.org/URI/512a3c87-tri-de-laine-au-venezuela

Tri de laine au Vénézuéla

Tri et tissage de laine brute de brebis au Vénézuéla, parc thématique de Los Aleros, Mérida.

Zone de subduction (Andes). Source : http://data.abuledu.org/URI/50a01033-zone-de-subduction-andes-

Zone de subduction (Andes)

Schéma en coupe de la zone de subduction des Andes. Les zones de subduction sont à l'origine d'un volcanisme intense. Ce volcanisme est de type explosif car son magma est chargé de fluides (eau, ...). On parle parfois de volcans gris. Il s'agit d'un volcanisme avec une géochimie calco-alcaline. Les volcans de subduction s'alignent en général parallèlement à la zone de subduction, à une distance de l'ordre de 200 km de la fosse océanique. On appelle « arcs volcaniques » ces alignements de volcans. Exemples d'arcs volcaniques : la Cordillère des Andes, les Petites Antilles... L'origine du volcanisme au niveau des zones de subduction est la suivante : les plaques océaniques qui plongent en subduction sont constituées de minéraux hydratés, en raison du long séjour qu'elles ont vécu au fond des océans. Lorsque la plaque plongeante atteint des profondeurs et des températures importantes, les minéraux hydratés deviennent instables. Ils subissent des transformations métamorphiques. Ils perdent leur eau pour se transformer en minéraux anhydres. Les fluides libérés circulent dans l'asthénosphère, dont ils abaissent le point de fusion. Il y a alors création de magma à la base de la plaque supérieure. Ce magma remonte à travers la plaque supérieure pour donner naissance au volcanisme de subduction.