Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Biologie animale | Animaux -- Alimentation -- Besoins | Animaux -- Alimentation | Entomologie | Insectes | Feuilles | Lapins | Alimentation | Coléoptères | Escargots | Hélicidés | Coccinellidae | Mollusques | Coccinelles | Prédation (biologie) | Proies et prédateurs | Mammifères | Insectes -- Larves | Alimentation animale | ...
Carrés alimentaires de Krill. Source : http://data.abuledu.org/URI/50e465f1-carres-alimentaires-de-krill

Carrés alimentaires de Krill

Carrés de "viande" de krill dans l'antarctique. Cent mille tonnes de Krills antarctiques sont pêchées chaque année. Cette pêche s’est développée à partir des années 1970, avant de connaître un pic au tout début des années 1980, avant de ralentir légèrement. Le contenu riche en protéines et vitamines du krill, qui le rend utilisable pour l'alimentation humaine comme pour l'industrie d'aliments pour animaux, ainsi que sa grande concentration et son abondance ont tout d’abord intéressé la Russie, une des premières nations à pratiquer cette pêche. Actuellement, les principales nations pêcheuses sont la Corée du Sud, la Norvège, le Japon, la Russie, l’Ukraine et la Pologne. La biologie particulière du krill pose d'autres problèmes pour son utilisation dans l'alimentation. En effet, rapidement après sa sortie de l'eau, les enzymes puissantes contenues dans le krill commencent à dégrader ses protéines, ce qui oblige à un traitement rapide du crustacé fraîchement pêché. La transformation consiste à séparer la partie arrière de la tête et à enlever la carapace de chitine, dans l'optique de produire des produits congelés et des poudres concentrées. Avant sa commercialisation, il est nécessaire d'ôter sa carapace chitineuse riche en fluorures qui sont des composés toxiques pour l'homme. Cette opération est assez délicate à cause de la taille de l'animal et de sa fragilité. Toutes ces difficultés ont fortement augmenté le coût de la pêche du Krill antarctique, et cette activité ne s’est pas autant développée que certains le laissaient présager.

Figuier de barbarie après le passage des lapins. Source : http://data.abuledu.org/URI/53052a1a-figuier-de-barbarie-apres-le-passage-des-lapins

Figuier de barbarie après le passage des lapins

Opuntia saccagé en hiver dans un désert par des lapins affamés.

Lapins dans un clapier. Source : http://data.abuledu.org/URI/53052958-lapins-dans-un-clapier

Lapins dans un clapier

Lapins dans un clapier.

Allaitement d'un dromadaire par sa mère. Source : http://data.abuledu.org/URI/54d221f4-allaitement-d-un-dromadaire-par-sa-mere

Allaitement d'un dromadaire par sa mère

Allaitement d'un dromadaire par sa mère au Sahara.

Cerf axis dressé sur ses pattes arrière. Source : http://data.abuledu.org/URI/5505f2fd-cerf-axis-dresse-sur-ses-pattes-arriere

Cerf axis dressé sur ses pattes arrière

Cerf axis (Axis axis) dressé sur ses pattes arrières pour atteindre des feuilles, Parc National de Nagarhole en Inde.

Champs de colza en fleur. Source : http://data.abuledu.org/URI/506ff0bd-champs-de-colza-en-fleur

Champs de colza en fleur

Champs de colza en fleur près de Bavenhausen (Allemagne). En Europe, à la suite de l'augmentation récente de la production d'agro-carburants à partir de colza, on peut considérer que le colza est cultivé à la fois pour l'alimentation animale (grâce à la teneur élevée en protéines du tourteau), pour les agro-carburants et pour l'alimentation humaine. C'est aussi un moyen pour les Européens d'éviter l'importation de produits OGM (soja) et d'assurer une autonomie partielle en protéines. La production mondiale de colza qui s'élevait à 36 millions de tonnes en 2003 (source FAO) a augmenté ces dernières années pour atteindre 56 millions de tonnes en 2011.

Chenille et chèvrefeuille. Source : http://data.abuledu.org/URI/541b5632-chenille-et-chevrefeuille

Chenille et chèvrefeuille

Chenille de Bombyx de la ronce mangeant une feuille de chèvrefeuille.

Chèvre. Source : http://data.abuledu.org/URI/53b99ed4-chevre

Chèvre

Chèvre en train de brouter.

Chlorophore soufré butinant. Source : http://data.abuledu.org/URI/5415537b-chlorophore-soufre-butinant

Chlorophore soufré butinant

Chlorophore soufré (Chlorophorus varius) butinant, à Fronton (Haute-Garonne). On trouve l'adulte de juin à septembre sur les fleurs surtout d'Apiaceae (ombellifères), au soleil. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Chlorophorus_varius

Coccinelle et pucerons. Source : http://data.abuledu.org/URI/534d67a9-coccinelle-et-pucerons

Coccinelle et pucerons

Coccinelle ayant isolé des pucerons (Aphidoidea) au bout de feuilles de rosiers, et s’apprêtant à les manger.

Coléoptère butinant. Source : http://data.abuledu.org/URI/5415523d-coleoptere-butinant

Coléoptère butinant

Coléoptère (Chrysanthia viridissima) butinant, Léguevin, Haute-Garonne.

Coquilles d'escargots cassées. Source : http://data.abuledu.org/URI/5342fea0-coquilles-d-escargots-cassees

Coquilles d'escargots cassées

Coquilles d'escargots (Cepaea hortensis et Cepaea nemoralis) : les merles lancent les escargots sur des surfaces dures où les coquilles se cassent et mangent la chair.

Deux oisillons de grèbe en quête de nourriture. Source : http://data.abuledu.org/URI/533c0ffb-deux-oisillons-de-grebe-en-quete-de-nourriture

Deux oisillons de grèbe en quête de nourriture

Le Grèbe castagneux (Tachybaptus ruficollis) est une espèce d'oiseaux de la famille des Podicipedidae. Cet oiseau est le plus petit des membres de la famille des grèbes, et aussi le seul grèbe d’Europe à pondre régulièrement deux fois par an. Oiseaux discrets, ils s’installent sur n’importe quel lac, étang, mare ou marais possédant une végétation assez dense sur ses rives. Les poussins sont couverts de duvet gris, leur bec est jaune et ils ont la tête, le cou et le dos présentant des rayures jaunâtres à rousses. Les jeunes ressemblent aux adultes en plumage internuptial mais les joues et les côtés du cou brun foncé sont rayés irrégulièrement de blanc. Leur mue partielle se déroule de juillet à décembre. Leur régime alimentaire (insectes et petits crustacés) leur permet de s’établir sur des plans d’eau trop petits pour contenir de gros poissons. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Gr%C3%A8be_castagneux

Deux papillons sur une fleur. Source : http://data.abuledu.org/URI/54129eff-deux-papillons-sur-une-fleur

Deux papillons sur une fleur

Deux Azurés des Paluds butinant. L’Azuré des paluds (Phengaris nausithous) est un insecte lépidoptère de la famille des Lycaenidae.

Deux souriceaux. Source : http://data.abuledu.org/URI/52ec173a-deux-souriceaux

Deux souriceaux

Deux souriceaux de dix jours, alimentés à la seringue.

Écureuil mangeant une pomme. Source : http://data.abuledu.org/URI/51c44f0f-ecureuil-mangeant-une-pomme

Écureuil mangeant une pomme

Écureuil mangeant une pomme au bord de la mer.

Écureuil roux perché en hiver. Source : http://data.abuledu.org/URI/51c44b1c-ecureuil-roux-perche-en-hiver

Écureuil roux perché en hiver

Écureuil roux (Sciurus vulgaris) perché en hiver dans un arbre et grignotant une noisette.

Eléphanteau têtant sa mère. Source : http://data.abuledu.org/URI/533fe544-elephanteau-tetant-sa-mere

Eléphanteau têtant sa mère

Eléphanteau têtant sa mère (Elephas maximus).

Escargot des bois à coquille jaune. Source : http://data.abuledu.org/URI/534301bf-escargot-des-bois-a-coquille-jaune

Escargot des bois à coquille jaune

Escargot des bois à coquille jaune (Cepaea nemoralis) sur les feuilles d'un arbuste.

Escargot des bois sur une feuille. Source : http://data.abuledu.org/URI/5343000b-escargot-des-bois-sur-une-feuille

Escargot des bois sur une feuille

Escargot des bois (Cepaea nemoralis ; Carolus Linnaeus, 1758).

Escargot des bois sur une feuille. Source : http://data.abuledu.org/URI/53430112-escargot-des-bois-sur-une-feuille

Escargot des bois sur une feuille

Escargot des bois (Cepaea nemoralis) sur une feuille. Il se distingue de l'escargot des jardins (Cepaea hortensis) par la couleur du renflement sur le bord de la coquille, le péristome, qui est généralement de couleur brun foncé. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cepaea_nemoralis

Escargot des bois sur une feuille. Source : http://data.abuledu.org/URI/53430534-escargot-des-bois-sur-une-feuille

Escargot des bois sur une feuille

Escargot des bois (Cepaea nemoralis) sur une feuille.

Fourmis tropicales en Colombie. Source : http://data.abuledu.org/URI/534b8442-fourmis-tropicales-en-colombie

Fourmis tropicales en Colombie

Fourmis découpeuses transportant leur morceau de feuille sur un tronc d'arbre à terre. Les fourmis tropicales Atta peuvent découper les feuilles d’arbres sains, mais ses individus sont attirés par l’odeur de la sève des feuilles ou tiges blessées. Elles peuvent défolier entièrement un grand arbre tombé au sol en 12 à 48 heures. Ces feuilles serviront de support aux cultures d’un champignon dont la fourmi Atta est friande. Ce sont des fourmis champignonnistes coupeuses de feuilles.

Gobe-mouche. Source : http://data.abuledu.org/URI/53f0dfde-gobe-mouche

Gobe-mouche

Gobe-mouche tenant un insecte dans le bec.

Guêpes et confiture de pommes. Source : http://data.abuledu.org/URI/5332ea13-guepes-et-confiture-de-pommes

Guêpes et confiture de pommes

Cinq guêpes sur un compotier de confiture de pommes.

Hélophile suspendu butinant une fleur. Source : http://data.abuledu.org/URI/5415d7c6-helophile-suspendu-butinant-une-fleur

Hélophile suspendu butinant une fleur

Hélophile suspendu (Helophilus pendulus) butinant une fleur.

L'écureuil affamé. Source : http://data.abuledu.org/URI/533f306c-l-ecureuil-affame

L'écureuil affamé

L'écureuil affamé.

La noisette et l'écureuil. Source : http://data.abuledu.org/URI/533f2fed-la-noisette-et-l-ecureuil

La noisette et l'écureuil

La noisette et l'écureuil.

Lapereau guettant dans l'herbe. Source : http://data.abuledu.org/URI/535a58e9-lapereau-guettant-dans-l-herbe

Lapereau guettant dans l'herbe

Lapereau guettant dans l'herbe.

Lapin dans la neige. Source : http://data.abuledu.org/URI/535a597a-lapin-dans-la-neige

Lapin dans la neige

Lapin mangeant des feuilles de rosier dans la neige.

Lapin mangeant de l'herbe. Source : http://data.abuledu.org/URI/530633a1-lapin-mangeant-de-l-herbe

Lapin mangeant de l'herbe

Lapin mangeant de l'herbe, au Kansas.

Lapins d'élevage. Source : http://data.abuledu.org/URI/53597dc7-lapins-d-elevage

Lapins d'élevage

Lapins domestiques d'élevage en cage. Le lapin a été domestiqué tardivement au XVe siècle, c'est le seul animal d'élevage originaire d'Europe. Le lapin domestique est exclusivement issu de la domestication d'une seule espèce : le Lapin de garenne (Oryctolagus cuniculus). Son élevage, appelé cuniculture, s'est développé à partir du Moyen Âge. À lui seul Oryctolagus cuniculus est à l'origine des multiples races de lapins domestiques élevées à présent dans le monde entier mais stabilisées uniquement à partir de la seconde moitié du XIXe siècle. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Lapin

Lapins mangeant des feuilles de salade. Source : http://data.abuledu.org/URI/535ba1b3-lapins-mangeant-des-feuilles-de-salade

Lapins mangeant des feuilles de salade

Lapins mangeant des feuilles de salade, parc de loisirs de Nisargadhama, à Karnataka en Inde.

Larve de coccinelle asiatique. Source : http://data.abuledu.org/URI/534d6634-larve-de-coccinelle-asiatique

Larve de coccinelle asiatique

Larve de coccinelle asiatique (Harmonia axyridis) au stade 4. Les larves, fuselées, de couleur bleu gris, métallique, ont un appétit extraordinaire, et peuvent dévorer jusqu'à neuf mille pucerons durant les trois semaines de leur développement.

Larve de coccinelle mangeant des pucerons. Source : http://data.abuledu.org/URI/534d6df5-larve-de-coccinelle-mangeant-des-pucerons

Larve de coccinelle mangeant des pucerons

Larve de coccinelle asiatique (Harmonia axyridis) mangeant un puceron sur une feuille.

Larves de coccinelles sortant des oeufs. Source : http://data.abuledu.org/URI/534d0e4a-larves-de-coccinelles-sortant-des-oeufs

Larves de coccinelles sortant des oeufs

Larves de coccinelles sortant de leurs oeufs. Au printemps, le mâle et la femelle s'accouplent. Au moment de la ponte, la femelle choisit une feuille envahie de pucerons. Elle s'y installe et commence à pondre ses œufs, au nombre de cinquante à quatre cents. Les œufs sont de très petite taille, et de couleur jaune. Au bout de trois à sept jours, les œufs éclosent et des larves en sortent. Les larves, fuselées, de couleur bleu gris, métallique, ont un appétit extraordinaire, et peuvent dévorer jusqu'à neuf mille pucerons durant les trois semaines de leur développement. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Coccinellidae

Mordelle à tarière. Source : http://data.abuledu.org/URI/541563e0-mordelle-a-tariere

Mordelle à tarière

Mordelle à tarière (Mordella aculeata) butinant au mois de Mai, Fronton (Haute-Garonne).

Oeuf de poule. Source : http://data.abuledu.org/URI/50afa2a8-oeuf-de-poule

Oeuf de poule

Oeuf de poule (''Gallus gallus domesticus''). L’œuf de volaille est un ingrédient entrant dans la composition de nombreux plats, dans de nombreuses cultures gastronomiques du monde.

Papillon butinant un chardon. Source : http://data.abuledu.org/URI/541b53ff-papillon-butinant-un-chardon

Papillon butinant un chardon

Le Tabac d'Espagne (Argynnis paphia) est un lépidoptère appartenant à la famille des Nymphalidae. Cette espèce, en déclin au cours des années 1970 et 1980, semble aujourd'hui se rétablir sur de nombreux territoires.

Pomme de pin mangée par un écureuil. Source : http://data.abuledu.org/URI/51c44e18-pomme-de-pin-mangee-par-un-ecureuil

Pomme de pin mangée par un écureuil

Pomme de pin rongée par un écrureuil roux (Sciurus vulgaris).

Raton laveur mangeant les graines des oiseaux. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d825ef-raton-laveur-mangeant-les-graines-des-oiseaux

Raton laveur mangeant les graines des oiseaux

Un raton laveur femelle ((Procyon lotor) se nourrissant à même la mangeoire d'oiseaux installée dans un jardin à Kamouraska, au Québec.

Requin baleine et plancton. Source : http://data.abuledu.org/URI/54d0f792-requin-baleine-et-plancton

Requin baleine et plancton

Requin baleine (Rhincodon typus) de 10 mètres de long, filtrant du plancton pour s'alimenter, dans les Maldives.

Stenopterus rufus butinant. Source : http://data.abuledu.org/URI/541569b4-stenopterus-rufus-butinant

Stenopterus rufus butinant

Stenopterus rufus sur achillée millefeuille (Achillea millefolium).

Suricate en Namibie. Source : http://data.abuledu.org/URI/565d0a54-suricate-en-namibie

Suricate en Namibie

Suricate (Suricata suricatta) en Namibie, mangeant une grenouille.

Troupeau de dromadaires dans le Sahara. Source : http://data.abuledu.org/URI/54d224a0-troupeau-de-dromadaires-dans-le-sahara

Troupeau de dromadaires dans le Sahara

Troupeau de dromadaires, Guelta d'Archei, Ennedi, Tchad. La guelta (pluriel gueltate voire gueltas) correspond à une dépression ou une cuvette où l'eau s'est accumulée à la faveur d'une crue, de l'alimentation par des sources ou l'inféroflux en contexte désertique ; cela peut être une résurgence naturelle. La guelta appartient à l'ensemble des zones humides des milieux désertiques comme le chott, la daya et la sebkha (ou sebkhra). Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Guelta

Une guêpe et sa colonie. Source : http://data.abuledu.org/URI/541b4f6e-une-guepe-et-sa-colonie

Une guêpe et sa colonie

Une jeune reine de l'espèce de guêpes sociales Polistes dominulus en train de fonder une nouvelle colonie. Ici, on voit la reine nourrir les larves.

Une guêpe et sa colonie - 03. Source : http://data.abuledu.org/URI/541b4eb5-une-guepe-et-sa-colonie-03

Une guêpe et sa colonie - 03

Une jeune reine de l'espèce de guêpes sociales Polistes dominulus en train de fonder une nouvelle colonie. De nouvelles alvéoles sont faites avec des fibres machées et de la salive. La reine nourrit sa progéniture avant l'émergence des premières ouvrières. Ici, elle apporte un chenille pour nourrir sa progéniture.