Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Textes | Guy de Maupassant (1850-1893) | Dix-neuvième siècle | Chroniques | Art contemporain | Peinture | Auvergne (France) | Jeux de pions | Jeux de plateau | Dandie Dinmont Terrier (race canine) | Stations de métro | Paris (France) -- Quartier du Jardin des Plantes | Jeux de société | Chiens d'agrément | Vers alexandrin | Montréal (Canada) | Masques | Romans | Romanciers | ...
Art contemporain dans le métro de Montréal. Source : http://data.abuledu.org/URI/597808a8-art-contemporain-dans-le-metro-de-montreal

Art contemporain dans le métro de Montréal

Station Assomption, Montréal : Série de murales disposées dans les couloirs, peintes de couleurs vives et évoquant des mécanismes, plastique laminé, Guy Montpetit, 1976.

Au muséum d'histoire naturelle. Source : http://data.abuledu.org/URI/51d46128-au-museum-d-histoire-naturelle

Au muséum d'histoire naturelle

Au muséum d'histoire naturelle, Chroniques de Guy de Maupassant (23 mars 1881) : visite au Jardin des Plantes. 2042 mots.

Carte de répartition de la grive litorne en France. Source : http://data.abuledu.org/URI/5172aa90-carte-de-repartition-de-la-grive-litorne-en-france

Carte de répartition de la grive litorne en France

Carte de répartition de la Grive litorne en France d'après le Nouvel atlas des oiseaux nicheurs de France, 1985-1989. 1995. Dosithée Yeatman-Berthelot et Guy Jarry, Société ornithologique de France, Paris, 775 p. ISBN 2950544029. Lorsqu'un atlas est répété deux fois sur un même territoire, il est possible d'obtenir une information précise sur le changement de la répartition des espèces pendant l'intervalle de temps. Un atlas ornithologique est un portrait dans le temps et dans l'espace de la répartition des oiseaux pour un territoire donné. Deux atlas élaborés avec les mêmes méthodes sur le même territoire sur un intervalle de temps donnent deux portraits qui peuvent être comparés. L’aire de nidification de la Grive litorne s’est beaucoup étendue en France au cours des dernières décennies. Cette progression est visible dans le résultat d’enquête des atlas de 1976 et de 1995.

Dandie Dinmont Terrier. Source : http://data.abuledu.org/URI/516a451c-dandie-dinmont-terrier

Dandie Dinmont Terrier

Terrier "Dandie Dinmont". Le Dandie Dinmont Terrier est une race de chiens qui appartient au groupe des terriers. Ce terrier court sur pattes a été créé probablement au XVIIIe siècle dans la région d'Écosse des Borders. Certains indices morphologiques et historiques semblent indiquer que ce chien serait issu d'un croisement de Skye Terrier et d'Otterhound. Ce croisement aurait été effectué pour obtenir un chien très efficace dans la chasse à la loutre, travail dans lequel excellent ses deux ancêtres. La légende dit que le Dandie aurait été d'abord un chien de Bohémiens. Il est certain que ses premiers éleveurs reconnus étaient des fermiers, notamment un certain Piper Allan et son fils James Allan. C'est le roman Guy Mannering de Sir Walter Scott qui a popularisé la race en mettant en scène un personnage nommé Dandie Dinmont et ses terriers, tous nommés Pepper (Poivre) ou Mustard (Moutarde). le Dandie est un petit chien charmant, de bon caractère et confiant. Il est très affectueux, joueur et n'a rien perdu de son talent de chasseur. Comme trois de ses 4 cousins écossais, le Dandie a besoin d'être toiletté. Comme tous les terriers, c'est un chien très rustique capable d'atteindre 16 ans en très bonne santé.

Deux Terriers Dandie Dinmont. Source : http://data.abuledu.org/URI/516a46a9-deux-terriers-dandie-dinmont

Deux Terriers Dandie Dinmont

Poivre (à gauche) et Moutarde (à droite), deux terriers Dandie Dinmont. C'est le roman Guy Mannering de Sir Walter Scott qui a popularisé la race en mettant en scène un personnage nommé Dandie Dinmont et ses terriers, tous nommés Pepper (Poivre) ou Mustard (Moutarde). Andrew (Dandie) Dinmont, fermier des collines du Liddesdale (comté de Roxburgh). Il possède (sans compter les autres chiens) six terriers : trois s’appellent Pepper, et trois Mustard. Le Dandie Dinmont Terrier doit son nom à ce personnage de Scott, rude mais hospitalier, franc, honnête, fidèle, fort, courageux. Noble figure, tout en générosité. « J’ai plus de plaisir, dit l’avocat Paulus Pleydell, à voir ce brave fermier qu’à me trouver en face du meilleur festin ! » Et Mannering d’assurer que « sa redingote et ses gros souliers feraient honneur au palais d’un roi ».

Jeu de société avec pommes de pin. Source : http://data.abuledu.org/URI/50faff19-jeu-de-societe-avec-pommes-de-pin

Jeu de société avec pommes de pin

Le "Jeu de la guerre" de Guy Debord joué avec des petites pommes de pin. En 1965, Guy Debord dépose le brevet d’un Jeu de la Guerre qu’il avait imaginé dix ans plus tôt. En 1977, il s’associe à Gérard Lebovici pour fonder une société dont l’objet est la production et la publication de jeux. Quelques exemplaires en cuivre argenté du Jeu de la Guerre, aussi appelé "Kriegspiel", seront réalisés par un artisan et une Règle du « Jeu de la Guerre » est publiée en français et en anglais. En 1987, paraît le livre "Le Jeu de la Guerre" (éditions Gérard Lebovici puis Gallimard en 2006) présenté sous forme d’un « relevé des positions successives de toutes les forces au cours d’une partie ». Un modèle rudimentaire du jeu avait été diffusé dans le même temps. Ce jeu est basé sur les lois établies par la théorie de la guerre de Clausewitz et a donc pour modèle historique la guerre classique du dix-huitième siècle, prolongé par les guerres de la Révolution et de l’Empire. Depuis 2008, une adaptation informatique du Jeu de la Guerre de Debord est accessible sur Internet.

L'Auvergne (01). Source : http://data.abuledu.org/URI/51d44e57-l-auvergne-01-

L'Auvergne (01)

L'Auvergne 01, par Guy de Maupassant (Chroniques 17 juillet 1883). 936 mots, CM-collège : pamphlet contre les ingénieurs urbanistes.

L'Auvergne (02). Source : http://data.abuledu.org/URI/51d45252-l-auvergne-02-

L'Auvergne (02)

L'Auvergne 02, par Guy de Maupassant (Chroniques 17 juillet 1883). 918 mots, CM-collège : tourisme autour des stations thermales de l'Auvergne.

L'égalité. Source : http://data.abuledu.org/URI/51d44736-l-egalite

L'égalité

L'égalité, de Guy de Maupassant (Chroniques, 25 juin 1883) : contre l'égalité devant le service militaire obligatoire. 1552 mots, CM et collège.

Le coq de Prague. Source : http://data.abuledu.org/URI/51eef535-le-coq-de-prague

Le coq de Prague

Coq sur la cathédrale St Guy à Prague, République tchèque : au Moyen Âge, le coq symbolise le prédicateur qui doit réveiller ceux qui sont endormis.

Le Jardin du roi en 1636. Source : http://data.abuledu.org/URI/5103e5d5-le-jardin-du-roi-en-1636

Le Jardin du roi en 1636

"Vue cavalière du Jardin du Roi", aquarelle de Frédéric Scalberge (1542-1640) : Source : Bibliothèque du Muséum national d'histoire naturelle. Publiée en frontispice de la "Description du Jardin royal des Plantes médicinales" par Guy de La Brosse, médecin ordinaire de Louis XIII et fondateur du Jardin des Plantes. Créé en 1635, le Jardin du roi présente dès le début le dessin général de l'actuel jardin. Il sera à la Révolution rebaptisé Jardin des plantes de Paris. C’est l’un des plus anciens organismes scientifiques officiels français puisqu’il a ouvert un siècle après le Collège royal (1530) mais avant l’Académie des sciences (1666) et l’Observatoire de Paris (1672). C’est dès 1633 que Guy de la Brosse (1586-1641), par son insistance auprès de Louis XIII dont il est le médecin, et grâce au soutien de Jean Héroard (1550-1628), et de Richelieu (1585-1642), obtient la création d’un jardin botanique à vocation médicale à Paris. Le roi acquiert un terrain dans ce que l'on appelle alors le faubourg St-Victor et de la Brosse commence les premiers travaux et ensemencements. Mais l’Édit qui l’instaure n’est publié qu’en 1635 et le jardin n’est officiellement inauguré qu’en 1640 sous le nom de Jardin royal des plantes médicinales. Le projet suscite de nombreuses oppositions notamment de la part de la faculté de médecine de l’Université de Paris qui y voit un concurrent à son propre enseignement, d’autant que les cours sont ouverts à tous et donnés non en latin, mais en français. Ce n’est pas la seule nouveauté : certains sujets, comme la circulation du sang, y sont enseignés alors qu’ils sont encore critiqués par la faculté. Des enseignants viennent de l’Université de Montpellier, grande rivale de l’Université de Paris. Pour apaiser un peu les tensions, Louis XIII décide d’autoriser l’enseignement mais ne permet pas au Jardin d’y dispenser de diplômes, et le Jardin ne comptera, à la Révolution, que trois postes de professeurs : botanique, anatomie et chimie.

Le jeu des serpents et des échelles. Source : http://data.abuledu.org/URI/50eb221c-le-jeu-des-serpents-et-des-echelles

Le jeu des serpents et des échelles

Version indienne du XIXème siècle du jeu des serpents et des échelles (Gouache sur tisse). Serpents et échelles ou le jeu de l'échelle est un jeu de société populaire consistant à déplacer les jetons sur un tableau de cases avec un dé en essayant de monter les échelles et en évitant de trébucher sur les serpents. Il est suggéré que l'origine du jeu est moksha-patamu, un ancien jeu hindou remontant au deuxième siècle av. Jésus-Christ, créé par des enseignants hindous spirituels, où les serpents et échelles sont des symboles pour la moralité et spiritualité de la vie. Le jeu est une représentation d'un chemin spirituel que les humains prennent pour atteindre le ciel. Avec des bons gestes, le chemin est raccourci (ce que symbolise les échelles), tandis qu'avec le contraire, le chemin est allongé (d'où vient le symbolisme des serpents). Les différentes cultures ont perçu dans le jeu une valeur éducative et spirituelle, la raison commune pour laquelle ce jeu est surtout présenté aux enfants et adolescents. Les sanscrits avaient un jeu semblable appelé Dapasada. La forme moderne du jeu a été inventée par un Britannique appelé John Jaques qui travaillait pour la société Jaques of London. L'édition la plus connue du jeu est celle de Milton Bradley et Hasbro. La trajectoire suivie par les jetons suit habituellement celle d'un boustrophédon. La forme du jeu peut être mathématiquement représentée par une chaîne de Markov. Elwyn Berlekamp, John Horton Conway et Richard K. Guy ont écrit un livre pour montrer que ce jeu pouvait être traité comme un jeu impartial dans la théorie des jeux combinatoires.

Le pays des Korrigans. Source : http://data.abuledu.org/URI/51d45a5b-le-pays-des-korrigans

Le pays des Korrigans

Le pays des Korrigans, de Guy de Maupassant (Chroniques, 10 décembre 1880) : Carnac et légendes bretonnes. 1624 mots CM-collège.

Les masques. Source : http://data.abuledu.org/URI/51d4432a-les-masques

Les masques

Les masques, de Guy de Maupassant (Chroniques, 5 juin 1883) : le romancier et ses sources. (1098 mots, cycle 3 et collège).

Les Oies sauvages. Source : http://data.abuledu.org/URI/58f71bcd-les-oies-sauvages

Les Oies sauvages

Guy de Maupassant, 1908, "Des vers" : "Les Oies sauvages", première partie du poème, vers 1 à 16. 131 mots.

Nuit de neige. Source : http://data.abuledu.org/URI/54d16db0-nuit-de-neige

Nuit de neige

Nuit de neige, de Guy de Maupassant, République des lettres, 20 juin 1876 : six quatrains d'alexandrins, 207 mots ; thèmes de la nature par temps de neige, la nuit et de l'attente sans espoir.

Station de métro décorée à Montréal. Source : http://data.abuledu.org/URI/59788c2d-station-de-metro-decoree-a-montreal

Station de métro décorée à Montréal

Station de métro De la Savane, Montréal : Incisions de motifs angulaires dans les murs de la station, en béton cannelé, par Guy De Varennes et Mathieu Almas, 1984.

Statue de gorille. Source : http://data.abuledu.org/URI/52fb4942-statue-de-gorille

Statue de gorille

Statue de Guy le Gorille à l'entrée du Zoo de Londres, par William Timym, 1982.

Trois écoliers. Source : http://data.abuledu.org/URI/5962ae59-trois-ecoliers

Trois écoliers

Groupe statuaire de trois écoliers, pour le centenaire de l'école d'Algoma, Sault Ste. Marie, Ontario, Canada.

Vieux-Port de La Rochelle de nuit. Source : http://data.abuledu.org/URI/58262b47-vieux-port-de-la-rochelle-de-nuit

Vieux-Port de La Rochelle de nuit

Vieux-Port de La Rochelle de nuit.