Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Villes fortifiées | Gravure | Géographie | Murs de villes | Enceintes fortifiées | Architecture militaire | Villes médiévales | Raguse (Croatie) | Fortifications | Faux (outils agricoles) | Catalogne (Espagne) -- Caractère national | Catalogne (Espagne) -- Histoire | Catalogne (Espagne. - Guerre des Moissonneurs) (1640-1652) | Cambrils (Espagne) | Loches (Indre-et-Loire) -- Église collégiale Saint-Ours | Moyen âge | Oppida | Murs de soutènement | Châteaux de la Loire | ...
Bretêche de 1642 en Belgique. Source : http://data.abuledu.org/URI/5454d447-breteche-de-1642-en-belgique

Bretêche de 1642 en Belgique

Bretèche de La ferme castrale d'Hermalle-sous-Huy, Belgique - inscription 1642 au-dessus de l'entrée. Une bretèche, appelée aussi en ancien français bretesse ou bretesche (du bas latin brittisca) est un petit avant-corps rectangulaire ou à pans coupés, plaqué en encorbellement sur un mur fortifié au Moyen Âge (mur de château fort, forteresse ; ville, ferme, manoir ou église fortifiés), défendant par un flanquement vertical la base de la muraille (bretèche de façade), une ouverture dans ce mur (porte, poterne) ou un angle (bretèche d'angle). Avec le déclin des éléments défensifs de l'architecture militaire au Moyen Âge au XVe siècle, la bretèche prend une fonction décorative (fausse bretèche). Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Bret%C3%A8che

Enceinte en pierre sèche du Grand Zimbabwe. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d2d8b5-enceinte-en-pierre-seche-du-grand-zimbabwe

Enceinte en pierre sèche du Grand Zimbabwe

Enceinte en pierre sèche du Grand Zimbabwe.

Établissement de bains de mer au XIXème siècle. Source : http://data.abuledu.org/URI/524ed8f1-etablissement-de-bains-de-mer-au-xixeme-siecle

Établissement de bains de mer au XIXème siècle

Le tour de la France par deux enfants, par George Bruno, pseudonyme d'Augustine Fouillée (née Tuillerie), 1877, p.245 : manuel scolaire, édition de 1904 : UN ÉTABLISSEMENT DE BAINS DE MER EN NORMANDIE. - Tous les ans, l'été, des milliers de personnes vont prendre des bains de mer, dans les villes ou villages du littoral, car l'eau salée de la mer est fortifiante, surtout quand on n'y reste pas plus de cinq minutes. La ville de Paris envoie chaque année aux bains de mer, pour les récompenser, les meilleurs élèves de ses écoles.

Forteresse de Marienbourg. Source : http://data.abuledu.org/URI/51c35551-forteresse-de-marienbourg

Forteresse de Marienbourg

Forteresse teutonique de Marienbourg (Malbork en polonais) en gothique de brique. La ville en elle-même, construite autour de la forteresse de Marienbourg, a été fondée en 1274 sur la rive droite de la rivière Nogat, bras de la Vistule, par les chevaliers teutoniques. Le château fortifié devint le siège de l'ordre des chevaliers teutoniques et la plus grande forteresse gothique d'Europe. La rivière et le terrain plat permettant un accès aisé aux barges à une centaine de kilomètres de la mer, les chevaliers teutoniques l'intégrèrent à leur État, y collectèrent des péages et imposèrent un monopole sur le commerce de l'ambre. La ville devint plus tard membre de la ligue hanséatique et de nombreuses réunions de la Hanse s'y tinrent.

Forteresse en Bulgarie. Source : http://data.abuledu.org/URI/55ccb135-forteresse-en-bulgarie

Forteresse en Bulgarie

Sur la colline de Veliko Tarnovo (Велико Търново) - Forteresse de Tsarevets, nord de la Bulgarie.

Fortification de Fereirre. Source : http://data.abuledu.org/URI/52a70124-fortification-de-fereirre

Fortification de Fereirre

"Méthode de fortifier les petites villes et les châteaux situez sur les montagnes : Fereirre" par Allain Manesson Mallet, Les Travaux de Mars, ou l'art de la guerre, t. I, Paris, Denys Thierry, 1684, pl. CXXXII. Château de Ferreira, fortifié par Manesson-Mallet après le siège remporté par le comte de Schomberg le 27 avril 1667. Né à Heidelberg en 1615, le comte et futur duc de Schomberg a dirigé successivement des armées de six pays : Suède (1634), France (1635), Portugal, Prusse, Hollande et Angleterre, sans jamais renier sa foi protestante, qui amena en 1685 Louis XIV et son nouveau ministre de la défense Louvois à le chasser des honneurs et des fonctions.

La cité de Carcassonne. Source : http://data.abuledu.org/URI/524dd0cc-la-cite-de-carcassonne

La cité de Carcassonne

Le tour de la France par deux enfants, par George Bruno, pseudonyme d'Augustine Fouillée (née Tuillerie), 1877, p.209 ; manuel scolaire, édition de 1904 : LA CITÉ DE CARCASSONNE - La vieille cité de Carcassonne est encore à peu près telle qu'elle était au moyen-âge. Elle se dresse au sommet d'une colline avec ses hautes murailles, ses tours aux formes les plus variées et ses portes fortifiées. - La nouvelle ville, très régulièrement bâtie, s'étend au pied de la colline, au bord de l'Aude.

La cité fortifiée de Phalsbourg. Source : http://data.abuledu.org/URI/524d4e42-la-cite-fortifiee-de-phalsbourg

La cité fortifiée de Phalsbourg

Le tour de la France par deux enfants, par George Bruno, pseudonyme d'Augustine Fouillée (née Tuillerie) : manuel scolaire, édition de 1904 : PORTE FORTIFIÉE, p.05. - Les portes des villes fortifiées sont munies de ponts-levis jetés sur les fossés qui entourent les remparts ; quand on lève les ponts et qu'on ferme les portes, nul ennemi ne peut entrer dans la ville. - Phalsbourg a été fortifiée par Vauban et démantelée par les Allemands. Traversée par la route de Paris à Strasbourg, elle n'a que deux portes : la porte de France à l'ouest et la porte d'Allemagne au sud-est, qui sont des modèles d'architecture militaire.

Le murus gallicus de Bibracte. Source : http://data.abuledu.org/URI/5079a85f-le-murus-gallicus-de-bibracte

Le murus gallicus de Bibracte

Maquette de la construction d'un murus gallicus (mur gaulois). Le site de Bibracte héberge le musée de la civilisation celtique qui retrace la vie de cette cité de quelque 5 à 10 milliers d'âmes au sein d'un oppidum fortifié que les fouilles archéologiques du mont Beuvray révèlent peu à peu.

Maquette du château de Loches. Source : http://data.abuledu.org/URI/50f14ea5-maquette-du-chateau-de-loches

Maquette du château de Loches

Maquette du château de Loches, Val de Loire. Durant la Révolution française, le château fut pillé et sévèrement endommagé. Des restaurations majeures commencèrent en 1806 mais encore aujourd'hui certaines parties sont encore en ruines. Propriétés de la commune de Loches, le château et l'ancienne collégiale Saint-Ours adjacente sont ouverts au public. Le château de Loches est classé monument historique depuis 1861 et est listé par le ministère de la Culture. Au nord de la cité le Logis Royal de Loches fut construit sur un promontoire rocheux surplombant l'Indre. À l'ouest la Porte Royale est l'unique entrée de la cité fortifiée. elle date du XIIIe siècle, mais remaniée au XVe siècle avec notamment l'ajout d'une terrasse à canon.

Monument des moissonneurs en Catalogne. Source : http://data.abuledu.org/URI/539cc72c-monument-des-moissonneurs-en-catalogne

Monument des moissonneurs en Catalogne

Muraille et porte de la rue Major à Cambrils, Monument au siège de 1640. Pendant le début de la Guerre des faucheurs (ou de sécession de Catalogne), en décembre 1640, les troupes catalanes ont essayé d'arrêter la progression de l'armée royale espagnole, qui venait de Tortose, d'abord au Col de Balaguer (dans la municipalité de Vandellos) et ensuite à Cambrils. Le 12 décembre 1640, Cambrils a été assiégée par les troupes commandées par le Marquis de Los Vélez. Les défenseurs de la ville, environ 3 000 soldats et des miliciens, avec 2 canons, dirigés par Antoni d'Armengol, Baron de Rocafort de Queralt, ont refusé de rendre la place forte de Cambrils et dû faire face à une armée composée de 23 000 soldats d'infanterie, 3 100 de chevalerie et 24 pièces d'artillerie. La 14 décembre, la ville capitula : près de 1000 défenseurs furent massacrés. Quelques semaines plus tard l'armée royale fut à son tour vaincue sur la montagne de Montjuich, à Barcelone. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cambrils

Nuremberg en 1493. Source : http://data.abuledu.org/URI/5295284c-nuremberg-en-1493

Nuremberg en 1493

Nuremberg en 1493, Livre des chroniques de Hartmann Schedel (1440-1514).

Porte des Champs du château de Caen. Source : http://data.abuledu.org/URI/58da14eb-porte-des-champs-du-chateau-de-caen

Porte des Champs du château de Caen

Porte des Champs du château de Caen (Calvados, Basse-Normandie). Porte munie d'un pont-levis, surplombée de mâchicoulis.

Siège de Kufstein par l'empereur Maximilien I. Source : http://data.abuledu.org/URI/5307a50f-siege-de-kufstein-par-l-empereur-maximilien-i

Siège de Kufstein par l'empereur Maximilien I

Siège de Kufstein, Octobre 1504, par l'empereur Maximilien I.

Tour Othello à Famagouste. Source : http://data.abuledu.org/URI/58cdf3bb-tour-othello-a-famagouste

Tour Othello à Famagouste

Tour Othello à Famagouste, Chypre.

Village de Longvilliers. Source : http://data.abuledu.org/URI/518815aa-village-de-longvilliers

Village de Longvilliers

Le village de Longvilliers date du VIe siècle et s'est construit autour d'un prieuré des moines de Saint-Maur-des-Fossés. Vers 1400, pendant la guerre de Cent Ans, les Anglais ravagent la ville et l'église Saint-Pierre de Longvilliers.

Ville fortifiée. Source : http://data.abuledu.org/URI/504a6592-ville-fortifiee

Ville fortifiée

Dessin de ville fortifiée.

Ville fortifiée de Mali Ston en Croatie. Source : http://data.abuledu.org/URI/55610767-ville-fortifiee-de-mali-ston-en-croatie

Ville fortifiée de Mali Ston en Croatie

Ville fortifiée de Mali Ston en Croatie. Les murs s'étendaient jusqu'à Mali Ston (le petit Ston), une ville plus petite sur le côté nord de l'isthme de Peljesac et la fin du Golfe de Mali Ston (Malostonski zaljev), réputée pour sa culture de fruits de mer. La Baie de Mali Ston est connue pour ses huîtres, en 2003, 700 000 y étaient produites en 2004. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ston

Ville fortifiée de Ston en Croatie. Source : http://data.abuledu.org/URI/5561063d-ville-fortifiee-de-ston-en-croatie

Ville fortifiée de Ston en Croatie

Ville fortifiée de Ston (Raguse) en Croatie.