Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Gravure | France -- Départements | Dessins et plans | Réseaux routiers | Cartes historiques | Victor Levasseur (1800-1870) | Illustrations | Géométrie | Afrique | Géographie | Dix-neuvième siècle | Tervuren (Belgique) | Minéraux | Dessin -- Instruments | Cartes | Minéraux constitutifs des roches | Cartes anciennes | Géologie | Katanga (Congo, République démocratique) | ...
Ancienne presse de lithographie. Source : http://data.abuledu.org/URI/511cbfe3-ancienne-presse-de-litographie

Ancienne presse de lithographie

Presse de lithographie, 1934. La pierre est préparée selon diverses recettes, chaque lithographe ayant la sienne. Le tracé est exécuté directement sur la pierre, au moyen de crayons lithographiques, de plumes ou de pinceaux avec de l'encre lithographique que l'on peut étendre à la manière du lavis, ou en ayant recours à diverses techniques pour obtenir des matières particulières. On peut gratter certaines parties du dessin. On peut aussi procéder à un report d'un dessin par un calque ou un « papier report ». Une fois le tracé exécuté, la pierre est placée sur la presse lithographique et humidifiée pour l'impression ; étant poreuse, la pierre calcaire retient l'eau. L’encre grasse est alors déposée au moyen d’un rouleau en caoutchouc. À l'origine on utilisait des rouleaux en cuir, plus difficiles à nettoyer. L'encre reste sur la pierre aux endroits imprégnés du gras du dessin tandis qu'elle est repoussée par l’humidité partout ailleurs (l'encre grasse est hydrophobe). Lorsque la pierre est assez encrée, on pose le papier et on passe sous presse. Pour imprimer en couleurs, il faut recommencer l'impression de la même feuille, en redessinant à chaque fois, sur une pierre différente, le motif en fonction de sa couleur, et en tenant compte éventuellement des superpositions de couleurs qui donneront des teintes mixtes.

Aristote. Source : http://data.abuledu.org/URI/50773a28-aristote

Aristote

Portrait d'Aristote. Marbre du Pentélique, copie romaine de période impériale (Ier ou IIe siècle ap. J.-C.) d'un bronze perdu réalisé par Lysippe. Les traits du visage ont été retravaillés à l'époque moderne et le nez est une restauration ; traces de polychromie sur la barbe et les cheveux.

Brique en poudre pour Kolams en Inde. Source : http://data.abuledu.org/URI/529fa020-brique-en-poudre-pour-kolams-en-inde

Brique en poudre pour Kolams en Inde

Brique en poudre pour dessiner les Kolams : Un kolam est un motif d'inspiration géométrique tracé avec de la poudre de riz à l'entrée des maisons et commerces en guise de bienvenue et pour porter chance. De nature éphémère, les kolams sont dessinés à main levée en laissant la poudre s'écouler. Ils sont déposés chaque matin devant l'entrée des maisons du sud de l'Inde afin d'apporter la prospérité.

Brodeuse de Lorraine. Source : http://data.abuledu.org/URI/524d7ad8-brodeuse-de-lorraine

Brodeuse de Lorraine

Le tour de la France par deux enfants, par George Bruno, pseudonyme d'Augustine Fouillée (née Tuillerie), 1877, p.54 ; manuel scolaire, édition de 1904. FEMME DE LA LORRAINE BRODANT. - On appelle broderie un dessin tracé en relief sur un tissu avec du fil de soie, de coton, de laine, d'or ou d'argent. - Le métier de brodeuse est très fatigant pour la vue ; l'immobilité qu'il exige et la position assise sont également fâcheuses pour la santé. Il serait bon que les brodeuses eussent toutes un second état qui leur permît de temps à autre de se délasser du premier.

Cadran solaire. Source : http://data.abuledu.org/URI/51924c79-cadran-solaire

Cadran solaire

Un cadran solaire est un instrument silencieux et immobile qui indique le temps solaire par le déplacement de l'ombre d'un objet de forme variable, le gnomon ou le style, sur une surface, la table du cadran, associé à un ensemble de graduations tracées sur cette surface. La table est généralement plane mais peut aussi être concave, convexe, sphérique, cylindrique, etc. Le gnomon indique généralement l'heure par la longueur ou la direction de son ombre.

Carrollite du Katanga. Source : http://data.abuledu.org/URI/5485f943-carrollite-du-katanga

Carrollite du Katanga

Carrollite du Katanga au Musée royal de l'Afrique centrale (Tervuren, Belgique). La carrolite est une espèce minérale composée de sulfure de cobalt, de nickel et de cuivre de formule Cu (Co,Ni)2S4 avec des traces de Fe. Source : King, V. & R.L. Morgan (2005), Crystallograpy of Carrollite from the Kamoya South II mine, Democratic Republic of Congo, Rochester Mineralogical Symposium.

Carte du sud-Gironde. Source : http://data.abuledu.org/URI/51bc8a79-carte-du-sud-gironde

Carte du sud-Gironde

Titre complet du recueil : Atlas national illustré des 86 Départements et des Possessions de la France divisé par Arrondissements, Cantons et Communes avec le tracé de toutes les routes, chemins de fer et canaux. Dressé d'après les Travaux du Cadastre du Dépôt de la Guerre et des Ponts et Chaussées par V. Levasseur, 1842, Ingénieur Géographe attaché au Génie du Cadastre et de la Ville de Paris. Gravé sur acier par les meilleurs artistes. Imprimerie de Lemercier à Paris ou imprimerie Dupuich à Paris.

Carte du tendre. Source : http://data.abuledu.org/URI/510c5db7-carte-du-tendre

Carte du tendre

La Carte de Tendre, de François Chauveau (1613-1676), est la carte d’un pays imaginaire appelé « Tendre » imaginé au XVIIe siècle et inspiré par Clélie, Histoire romaine de Madeleine de Scudéry, par différentes personnalités dont Catherine de Rambouillet. On y retrouve tracées, sous forme de villages et de chemins, dans cette représentation topographique et allégorique, les différentes étapes de la vie amoureuse selon les Précieuses de l'époque.

Carte illustrée du département de l'Isère en 1852. Source : http://data.abuledu.org/URI/531f793a-carte-du-departement-de-l-isere-en-1852

Carte illustrée du département de l'Isère en 1852

Carte du département de l'Isère en 1852 par Victor Levasseur (1800-1870). Titre complet du recueil : Atlas national illustré des 86 Départements et des Possessions de la France divisé par Arrondissements, Cantons et Communes avec le tracé de toutes les routes, chemins de fer et canaux. Dressé d'après les Travaux du Cadastre du Dépôt de la Guerre et des Ponts et Chaussées par V. Levasseur, Ingénieur Géographe attaché au Génie du Cadastre et de la Ville de Paris. Gravé sur acier par les meilleurs artistes. Imprimerie de Lemercier à Paris ou imprimerie Dupuich à Paris.

Carte illustrée du département de l'Oise en 1852. Source : http://data.abuledu.org/URI/531f79c9-carte-du-departement-de-l-oise-en-1852

Carte illustrée du département de l'Oise en 1852

Carte du département de l'Oise en 1852, par Victor Levasseur (1800-1870). Titre complet du recueil : Atlas national illustré des 86 Départements et des Possessions de la France divisé par Arrondissements, Cantons et Communes avec le tracé de toutes les routes, chemins de fer et canaux. Dressé d'après les Travaux du Cadastre du Dépôt de la Guerre et des Ponts et Chaussées par V. Levasseur, Ingénieur Géographe attaché au Génie du Cadastre et de la Ville de Paris. Gravé sur acier par les meilleurs artistes. Imprimerie de Lemercier à Paris ou imprimerie Dupuich à Paris.

Carte illustrée du département de l'Orne en 1852. Source : http://data.abuledu.org/URI/531f7a61-carte-du-departement-de-l-orne-en-1852

Carte illustrée du département de l'Orne en 1852

Carte du département de l'Orne en 1852, par Victor Levasseur (1800-1870). Titre complet du recueil : Atlas national illustré des 86 Départements et des Possessions de la France divisé par Arrondissements, Cantons et Communes avec le tracé de toutes les routes, chemins de fer et canaux. Dressé d'après les Travaux du Cadastre du Dépôt de la Guerre et des Ponts et Chaussées par V. Levasseur, Ingénieur Géographe attaché au Génie du Cadastre et de la Ville de Paris. Gravé sur acier par les meilleurs artistes. Imprimerie de Lemercier à Paris ou imprimerie Dupuich à Paris.

Carte illustrée du département de la Manche en 1852. Source : http://data.abuledu.org/URI/531f929f-carte-du-departement-de-la-manche-en-1852

Carte illustrée du département de la Manche en 1852

Carte du département de la Manche en 1852, par Victor Levasseur (1800-1870). Titre complet du recueil : Atlas national illustré des 86 Départements et des Possessions de la France divisé par Arrondissements, Cantons et Communes avec le tracé de toutes les routes, chemins de fer et canaux. Dressé d'après les Travaux du Cadastre du Dépôt de la Guerre et des Ponts et Chaussées par V. Levasseur, Ingénieur Géographe attaché au Génie du Cadastre et de la Ville de Paris. Gravé sur acier par les meilleurs artistes. Imprimerie de Lemercier à Paris ou imprimerie Dupuich à Paris.

Carte illustrée du département du Cantal en 1852. Source : http://data.abuledu.org/URI/53208305-carte-illustree-du-departement-du-cantal-en-1852

Carte illustrée du département du Cantal en 1852

Carte illustrée du département du Cantal en 1852, par Victor Levasseur (1800-1870). Titre complet du recueil : Atlas national illustré des 86 Départements et des Possessions de la France divisé par Arrondissements, Cantons et Communes avec le tracé de toutes les routes, chemins de fer et canaux. Dressé d'après les Travaux du Cadastre du Dépôt de la Guerre et des Ponts et Chaussées par V. Levasseur, Ingénieur Géographe attaché au Génie du Cadastre et de la Ville de Paris. Gravé sur acier par les meilleurs artistes. Imprimerie de Lemercier à Paris ou imprimerie Dupuich à Paris.

Carte illustrée du département du Cher en 1852. Source : http://data.abuledu.org/URI/532085e8-carte-illustree-du-departement-du-cher-en-1852

Carte illustrée du département du Cher en 1852

Carte illustrée du département du Cher en 1852, par Victor Levasseur (1800-1870). Titre complet du recueil : Atlas national illustré des 86 Départements et des Possessions de la France divisé par Arrondissements, Cantons et Communes avec le tracé de toutes les routes, chemins de fer et canaux. Dressé d'après les Travaux du Cadastre du Dépôt de la Guerre et des Ponts et Chaussées par V. Levasseur, Ingénieur Géographe attaché au Génie du Cadastre et de la Ville de Paris. Gravé sur acier par les meilleurs artistes. Imprimerie de Lemercier à Paris ou imprimerie Dupuich à Paris.

Carte illustrée du département du Doubs en 1852. Source : http://data.abuledu.org/URI/53208925-carte-illustree-du-departement-du-doubs-en-1852

Carte illustrée du département du Doubs en 1852

Carte illustrée du département du Doubs en 1852, par Victor Levasseur (1800-1870). Titre complet du recueil : Atlas national illustré des 86 Départements et des Possessions de la France divisé par Arrondissements, Cantons et Communes avec le tracé de toutes les routes, chemins de fer et canaux. Dressé d'après les Travaux du Cadastre du Dépôt de la Guerre et des Ponts et Chaussées par V. Levasseur, Ingénieur Géographe attaché au Génie du Cadastre et de la Ville de Paris. Gravé sur acier par les meilleurs artistes. Imprimerie de Lemercier à Paris ou imprimerie Dupuich à Paris.

Carte illustrée du département du Jura en 1852. Source : http://data.abuledu.org/URI/532098ff-carte-illustree-du-departement-du-jura-en-1852

Carte illustrée du département du Jura en 1852

Carte illustrée du département du Jura en 1852, par Victor Levasseur (1800-1870). Titre complet du recueil : Atlas national illustré des 86 Départements et des Possessions de la France divisé par Arrondissements, Cantons et Communes avec le tracé de toutes les routes, chemins de fer et canaux. Dressé d'après les Travaux du Cadastre du Dépôt de la Guerre et des Ponts et Chaussées par V. Levasseur, Ingénieur Géographe attaché au Génie du Cadastre et de la Ville de Paris. Gravé sur acier par les meilleurs artistes. Imprimerie de Lemercier à Paris ou imprimerie Dupuich à Paris.

Carte marine de la Scandinavie. Source : http://data.abuledu.org/URI/508851a1-carte-marine-de-la-scandinavie

Carte marine de la Scandinavie

La Carta Marina (Carte marine), une grande carte de la Scandinavie par Olaus Magnus : "carte marine et la description des terres septentrionales, de leurs merveilles, tracée avec diligence à Venise en l'an 1539 avec l'assistance généreuse du très honorable seigneur Hieronimus Quirino ».

Construction d'un point symétrique par pliage. Source : http://data.abuledu.org/URI/518f7911-construction-d-un-point-symetrique-par-pliage

Construction d'un point symétrique par pliage

Construction du symétrique d'un point par rapport à une droite par origami : On construit la perpendiculaire à (L) passant par P puis la perpendiculaire à cette perpendiculaire passant par P (autrement dit, la parallèle à (L) passant par P). On construit les deux bissectrices en P à la parallèle à (L) et la perpendiculaire à (L). Ces deux bissectrices vont couper (L) en deux points d'où l'on trace deux nouvelles perpendiculaires à (L). Deux dernières bissectrices vont se couper en le symétrique à P cherché.

Cornétite du Katanga. Source : http://data.abuledu.org/URI/5485fc21-cornetite-du-katanga

Cornétite du Katanga

Cornétite du Katanga au Musée royal de l'Afrique centrale (Tervuren, Belgique). La cornétite est une espèce minérale composée de phosphates et d'hydroxyde de cuivre de formule : Cu3(PO4)(OH)3 avec des traces de cobalt. Les cristaux peuvent atteindre 1 cm. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Corn%C3%A9tite

Couper un cercle en 8. Source : http://data.abuledu.org/URI/52ac7829-couper-un-cercle-en-8

Couper un cercle en 8

Le tracé d'une bissectrice permet de définir deux arcs égaux, et ici de diviser le cercle en 8 parties égales : placer un point entre chaque point déjà placé : on place la pointe du compas sur un des points et l'on trace un arc de cercle à l'extérieur du cercle de base, et l'on fait de même sur le point voisin ; l'intersection des deux arcs définit un point. Puis, on trace à la règle le diamètre passant par ce point-là ; il coupe l'arc de cercle en deux parts égales (bissectrice de l'angle). Ainsi, si le cercle est déjà coupé en 4 parts, on en obtient 8 ; si le cercle est déjà coupé en 12 parts, on en obtient 24. On peut recouper les arcs en 2 par la même méthode, et multiplier ainsi le nombre d'arcs par 2, pour obtenir encore plus d'arcs.

Couper un cercle en douze parties égales. Source : http://data.abuledu.org/URI/52ac7731-couper-un-cercle-en-douze-parties-egales

Couper un cercle en douze parties égales

Méthode pour couper un cercle en douze parties égales en trois étapes : Avant de tracer le cercle, on trace les diamètres horizontal et vertical (droites horizontale et verticale passant par le centre) ; ce sont les « traits d'axe du cercle ». Ainsi, lorsque l'on trace le cercle, celui-ci est séparé en 4 quartiers. Pour le séparer en 12 parts égales, on place la pointe du compas sur l'intersection d'un axe et du cercle, tout en gardant un écartement égal au rayon. Puis, on trace les arcs de cercle coupant le cercle. On procède ainsi pour chaque intersection axe-cercle, on obtient au total 12 parts égales.

Courbes tracées au spirographe. Source : http://data.abuledu.org/URI/51d8312c-courbes-tracees-au-spirographe

Courbes tracées au spirographe

Courbes tracées au spirographe.

Cristaux de Fluorite (bleus) et de pyrite (dorés). Source : http://data.abuledu.org/URI/5066fda2-cristaux-de-fluorite-bleus-et-de-pyrite-dores-

Cristaux de Fluorite (bleus) et de pyrite (dorés)

Cristaux de Fluorite (bleus) et de pyrite (dorés). Photo prise dans le musée public d'histoire naturelle de Milan, en Italie. La fluorine est une espèce minérale composée de fluorure de calcium, de formule idéale CaF2 avec des traces : Y, Ce, Si, Al, Fe, Mg, Eu, Sm, O, Cl, et des traces de composés organiques. Ces différents ions expliquent les multiples couleurs et zonations colorées rencontrées pour ce minéral.

Cyclones tropicaux entre 1985 et 2005. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bf2df7-cyclones-tropicaux-entre-1985-et-2005

Cyclones tropicaux entre 1985 et 2005

Cette carte montre les traces de tous les cyclones tropicaux qui se sont formés entre 1985 et 2005. Les points montrent l'emplacement des cyclones à des intervalles de six heures, et leur couleur indique leur intensité sur l'échelle de Saffir-Simpson.

Danseuse contemporaine chinoise. Source : http://data.abuledu.org/URI/53368ff9-danseuse-contemporaine-chinoise

Danseuse contemporaine chinoise

Chenxin Liu, Traces solo - Prix de Lausanne 2010.

Département de l'Aisne en 1854. Source : http://data.abuledu.org/URI/524f2a9e-departement-de-l-aisne-en-1854

Département de l'Aisne en 1854

Titre complet du recueil : Atlas national illustré des 86 Départements et des Possessions de la France divisé par Arrondissements, Cantons et Communes avec le tracé de toutes les routes, chemins de fer et canaux. Dressé d'après les Travaux du Cadastre du Dépôt de la Guerre et des Ponts et Chaussées par Victor Levasseur (1800–1870), Ingénieur Géographe attaché au Génie du Cadastre et de la Ville de Paris. Gravé sur acier par les meilleurs artistes. Imprimerie de Lemercier à Paris ou imprimerie Dupuich à Paris. Fonds Ancely, Bibliothèque Municipale de Toulouse.

Diagramme potentiel pH du fer. Source : http://data.abuledu.org/URI/50c263d8-diagramme-potentiel-ph-du-fer

Diagramme potentiel pH du fer

Diagamme potentiel-pH (diagramme de Pourbaix) de l'élément fer à 25°C en milieu aqueux (simplifié). La stabilité du fer dans l'eau dépend : du pH, qui détermine la concentration d'ions H3O+ dans l'eau ; du potentiel électrique de la pièce en fer par rapport à la solution, qui détermine la capacité des électrons à quitter le fer. On peut ainsi tracer un diagramme potentiel-pH (E, pH), en indiquant les zones de stabilité du fer (Fe), les zones de stabilité de l'ion Fe2+ (ou « ion fer II »), les zones de stabilité de l'ion Fe3+ (ou « ion fer III ») et les zones de passivation. Il s'agit donc d'une sorte de « carte », les zones délimitées par des frontières indiquant les couples de valeurs (E, pH) pour lesquelles une espèce est stable. Ce diagramme porte le nom de diagramme de Pourbaix, et peut être tracé pour tous les métaux. Pour savoir si un matériau est adapté à un milieu, il suffit de regarder le diagramme de Pourbaix de ce matériau. Si le couple (E, pH) se situe dans une zone de stabilité, le matériau est protégé contre la corrosion généralisée.

Dolomite et magnésite. Source : http://data.abuledu.org/URI/5066fec1-dolomite-et-magnesite

Dolomite et magnésite

Dolomite et magnésite - Carrière Azcárate, Eugui, Esteribar, Navarre, Espagne - (10.2x6.7cm). La dolomite est une espèce minérale formée de carbonate de calcium et de magnésium de formule chimique CaMg(CO3)2 avec des traces de Fe; Mn; Co; Pb; Zn. La magnésite est une espèce minérale composée de carbonate de magnésium de formule MgCO3 avec des traces : Fe;Mn;Ca;Co;N et de composés organiques.

Dundasite (blanc) et Crocoïte (orange sombre).. Source : http://data.abuledu.org/URI/50788de2-dundasite-blanc-et-crocoite-orange-sombre-

Dundasite (blanc) et Crocoïte (orange sombre).

La crocoite est une espèce minérale du groupe des chromates, de formule PbCrO4, pouvant présenter des traces de zinc et de soufre. Les cristaux peuvent atteindre 15 cm3.

Échangeur autoroutier près de Lausanne. Source : http://data.abuledu.org/URI/56c6ceb8-echangeur-autoroutier-pres-de-lausanne

Échangeur autoroutier près de Lausanne

Échangeur autoroutier près de Lausanne.

Épinard sauvage. Source : http://data.abuledu.org/URI/50700634-epinard-sauvage-

Épinard sauvage

Épinard sauvage (Chenopodium bonus henricus) du Mont Orjen, massif situé dans la chaîne des Alpes dinariques, à la frontière entre le Monténégro et la Bosnie-Herzégovine qui garde de nombreuses traces des glaciers du Pléistocène.

Équerre de menuisier. Source : http://data.abuledu.org/URI/533ed163-equerre-de-menuisier

Équerre de menuisier

Équerre métallique avec graduations de menuisier. Une équerre est un instrument formé de deux pièces ajustées à angle droit, utilisée soit pour vérifier des angles dièdres droits, soit pour tracer des angles plans droits. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89querre

Étendue maximum de l'inlandsis nord. Source : http://data.abuledu.org/URI/5215127f-etendue-maximum-de-l-inlandsis-nord

Étendue maximum de l'inlandsis nord

Étendue des calottes et inlandsis dans l'hémisphère Nord au maximum de la dernière glaciation. L'inlandsis du Groenland est un des reliquats dans l'hémisphère nord de la dernière glaciation. L'inlandsis s'est formé au pléistocène moyen et supérieur sur des terrains autrefois tempérés dont la partie centre-Sud était sillonnée de larges fleuves qui se déversaient dans la baie de Disko et dont les traces forment aujourd'hui des canaux sous la glace et des dépressions sous-marines. La glace la plus ancienne a 250 000 ans et est maintenue par l'accumulation annuelle de la neige qui compense les pertes par vêlage et fonte au niveau des marges.

Famille d'Argayon. Source : http://data.abuledu.org/URI/51dc3ddf-famille-d-argayon

Famille d'Argayon

C'est à Nivelles que l'on trouve la trace du plus ancien géant de procession de Wallonie : un Goliath créé peut-être vers 1357, l'émergence historique est 1457, lorsqu’il figure dans les comptes de la ville, à l’occasion de réparations. Au XVIe siècle, le caractère biblique des géants s'estompa. Goliath, devenu l’Argayon vers 1500, prit femme en 1645, l’heureuse élue héritant du nom d’Argayonne. La suite logique, un fils, Lolo (niais, simplet, enfantin), est un poupon affublé d’une tétine devenue légendaire.

Forgerons. Source : http://data.abuledu.org/URI/51acb7bf-forgerons

Forgerons

''La forge à Fernand'' Saint-Estèphe, Dordogne. La forge a été laissée dans l'état dans lequel Fernand l'a laissée quand il a pris sa retraite. On y voit les traces de 100 ans d'utilisation du lieu.

Gemmage de pin maritime au Portugal. Source : http://data.abuledu.org/URI/5131ca59-gemmage-de-pin-maritime-au-portugal

Gemmage de pin maritime au Portugal

Gemmage de Pin maritime au Portugal. La photo permet de voir le clou qui retient le pot contre le tronc de l'arbre et le crampon en zinc. Le pin a déja été gemmé l'année précédente puisqu'on voit en parallèle la trace d'une longue care cicatrisée.

Grillons. Source : http://data.abuledu.org/URI/50eaf9cf-grillons

Grillons

Les Gryllidae sont une famille d'Orthoptera ensifères, plus communément appelés grillons. Les femelles sont munies d'un long ovipositeur ensiforme et possèdent de longues antennes fines. On différencie les deux sexes principalement grâce à cet ovipositeur, mais aussi au fait que les mâles sont pourvus d'organes sonores situés à la base des élytres. Il existe près de 4 000 espèces de Gryllidae dans le monde, et l'on retrouve des traces fossiles attestant de leur présence remontant au Trias supérieur.

Guépard. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d6881b-guepard

Guépard

Un guépard (Acinonyx jubatus) à l'arrêt : félin vivant en Afrique, le guépard a un museau court marqué par deux traces noires partant des yeux faisant penser à des larmes.

Inflorescence de cyanobactéries. Source : http://data.abuledu.org/URI/52152492-inflorescence-de-cyanobacteries

Inflorescence de cyanobactéries

Inflorescence planctonique. Ce sont a priori des cyanophycées (algue bleue). Dans ce cas, quelques heures (ici une quinzaine d'heure) après le début de l'épisode, les taches bleues se sont étendues. Les traces en forme de trainées sont des traces laissées par des poissons et des canards qui circulent sur l'eau, "cassant" le biofilm. La couleur bleue caractérise des zones d'accumulation de pigments bleus libérés par des bacéries mortes. Ici l'eau a une consistance de «soupe» sur les 5 à 10 mm, sous la surface. Lieu : quai du Vault à Lille, non loin du centre ville (France), après une longue période pluvieuse (non caniculaire, et même sous les moyennes saisonnières, mais avec des nuits inhabituellement douces). Le canal proche (Deûle) est également couvert d’une couche de plancton vert sur de vastes surfaces (centaines de mètres carrés), mais beaucoup moins épaisse. Les échantillons dégagent une forte odeur d'algue (type spiruline).

L'art de tracer des traits à la règle. Source : http://data.abuledu.org/URI/5022986e-l-art-de-tracer-des-traits-a-la-regle

L'art de tracer des traits à la règle

Dessin représentant l'art de tenir une règle, extrait de “A Textbook on Ornamental Design” (1901).

La Lézarde en Guadeloupe. Source : http://data.abuledu.org/URI/5276a3df-la-lezarde-en-guadeloupe

La Lézarde en Guadeloupe

Saut de la Lézarde en Guadeloupe : La Lézarde est une rivière française ou un petit fleuve côtier de Basse-Terre en Guadeloupe qui se jette dans l'océan Atlantique à Petit-Bourg. Elle porte son nom du chemin qu'elle emprunte en serpentant entre la roche et la forêt tropicale. De 25,5 km de long, c'est une des rivières les plus importantes de Guadeloupe, qui coule dans la seule commune de Petit-Bourg. Elle prend source le long de la trace Merwart, à 564 m d'altitude, près du lieu-dit les Icaques, sur la commune de Petit-Bourg.

Le clown blanc. Source : http://data.abuledu.org/URI/51c1b244-le-clown-blanc

Le clown blanc

Le clown blanc, vêtu d'un costume chatoyant et sérieux, est, en apparence, digne et autoritaire. Il porte le masque lunaire du Pierrot : un maquillage blanc, et un sourcil (plus rarement deux) tracé sur son front, appelé signature, qui révèle le caractère du clown. Le rouge est utilisé pour les lèvres, les narines et les oreilles. Une mouche, référence certaine aux marquises, est posée sur le menton ou la joue. Le clown blanc est beau, élégant. Aérien, pétillant, malicieux, parfois autoritaire, il fait valoir l'auguste, le met en valeur.

Le méridien de Paris. Source : http://data.abuledu.org/URI/50885d30-le-meridien-de-paris

Le méridien de Paris

Salle Méridienne (dite salle Cassini), Observatoire de Paris, XIVe arrondissement : le méridien de Paris y est tracé au sol.

Les cygnes sauvages d'Andersen. Source : http://data.abuledu.org/URI/51112ea0-les-cygnes-sauvages-d-andersen

Les cygnes sauvages d'Andersen

Illustration par Bertall du conte d'Andersen, Les cygnes sauvages, 1876 : "Élisa fut réveillée par le bruit des ailes des cygnes qui s’envolaient au-dessus d’elle. Ses frères, transformés de nouveau, s’éloignaient en traçant de grands cercles dans les airs. L’un d’eux seulement, le plus jeune, resta auprès d’elle. Il posa sa tête dans le giron de la pauvre fille, qui caressait ses blanches ailes, et ils passèrent ainsi toute la journée ensemble. Après ce soir, les autres revinrent, et, lorsque le soleil se fut couché, ils reprirent leur figure naturelle."

Mini-Pagode de Chanteloup. Source : http://data.abuledu.org/URI/50f1867b-mini-pagode-de-chanteloup

Mini-Pagode de Chanteloup

Maquette de la Pagode de Chanteloup, Val de Loire. Située au Sud du château au sommet d'une colline, elle formait le point de rencontre de huit longues avenues tracées dans la forêt d'Amboise. Elle fut construite entre 1775 et 1778, à la demande du duc de Choiseul, par Le Camus, véritable temple dédié à l'Amitié, comme un tribut élevé à la fidélité de ceux qui, bravant le Roi, venaient le visiter à Chanteloup durant sa disgrâce.

Monocristal d'Andradite. Source : http://data.abuledu.org/URI/505ca34a-monocristal-d-andradite

Monocristal d'Andradite

Monocristal d'Andradite (4,2 cm). Sibinndi, Région de Kayes, Mali. L’andradite est une espèce minérale du groupe des silicates sous groupe des nésosilicates de la famille des grenats, de formule Ca3Fe2(SiO4)3, avec des traces : Ti, Cr, Al, Mg. Ces variétés sont très appréciées comme pierres fines, certains cristaux peuvent atteindre 7 cm.

Mosaïque du léopard. Source : http://data.abuledu.org/URI/5291b385-mosaique-du-leopard

Mosaïque du léopard

Mosaïque du léopard de la maison des masques de Délos (musée) ; les mosaïques plus luxueuses sont exécutées avec la "nouvelle" technique qui a succédé aux mosaïques en galets : l'opus tessellatum. La couleur est l'élément fondamental des mosaïques de Délos. La plupart des pavements sont polychromes, à l’exception des mosaïques monochromes, et le tracé des motifs figurés et l'illusion qu'ils donnent souvent de la 3D sont liés au jeu des couleurs. Dans le répertoire géométrique comme dans le figuré, la couleur sert à donner l'illusion du volume.

Objets en déplacement dans l'espace-temps. Source : http://data.abuledu.org/URI/52c4390d-objets-en-deplacement-dans-l-espace-temps

Objets en déplacement dans l'espace-temps

Une ligne d'univers, une feuille d'univers et un volume d'univers, engendrés par une particule ponctuelle, une corde, et une brane. Une ligne d'univers trace la trajectoire d'un seul point dans l'espace-temps, défini comme collection de points appelés événements, avec un système coordonné et continu, identifiant les événements. Chaque événement peut être libellé par quatre nombres : une coordonnée de temps et 3 coordonnés d'espaces ; donc l'espace-temps est un espace quadridimensionnel. Une feuille d'univers est la surface bidimensionnelle analogue, tracée par une ligne (comme une corde) voyageant à travers l'espace-temps. La feuille d'univers d'une corde ouverte est un ruban, et celle d'une corde fermée, un cylindre. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ligne_d%27univers

Pétroglyphes suédois. Source : http://data.abuledu.org/URI/51c5bee8-petroglyphes-suedois

Pétroglyphes suédois

Pétroglyphes suédois, montage de gravures provenant de Hällristningar i Häljesta, Västmanland. De gauche à droite : Labour avec boeufs, chasse avec arc, pêche dans un petit bateau ; au milieu, procession et traces de pas ; en bas, l'homma au chien, et navire scandinave.