Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Animaux de compagnie | Histoires drôles bretonnes | Jordic (1876 - 1915) | Photographie | Peinture | Dessins et plans | Sabots | Incendies | Albums pour enfants | Femmes de la bourgeoisie | Temps (météorologie) | Portes | Caricatures et dessins humoristiques | Théâtres -- États-Unis | Portes coupe-feu | Cadenas | Toiles d'araignée | Radars météorologiques | Douzième siècle | Bois de chauffage | ...
Bande brillante sur radar météorologique. Source : http://data.abuledu.org/URI/5232e922-bande-brillante-sur-radar-meteorologique

Bande brillante sur radar météorologique

En haut, CAPPI de 1,5km d'altitude montrent de forts échos radar, en jaune, parmi des échos plus faibles en vert. Dans la partie du bas, la coupe verticale à travers les données radar montre que ces intensités sont dues à la présence d'une zone de réflectivité plus intense se situant entre 1,5 km à 2,5 km d'altitude. Cette bande brillante est causée par de la neige fondante. Source: Meteorological Service of Canada (Environment Canada). Le retour de réflectivité est proportionnel au diamètre, au nombre et à la constante diélectrique de la cible. Entre un flocon de neige et une goutte de pluie de même masse, il y a une différence importante de ces trois variables. Ainsi le diamètre d'un flocon est beaucoup plus grand que celui de la goutte mais la constante diélectrique est beaucoup plus petite. Les flocons tombant plus lentement, ils ont une plus grande concentration que les gouttes mais celles-ci se combinent souvent par collisions pour donner de plus grosses cibles. Lorsque l'on tient compte de tous ces facteurs et que l'on calcule la réflectivité de chacune de ces deux cibles, on se rend compte que la différence est d'environ 1,5 dBZ en faveur de la goutte. Lorsque de la neige, en altitude, descend vers le sol et rencontre de l'air au-dessus du point de congélation, elle se transforme en pluie. Donc on s'attend à ce que la réflectivité augmente d'environ 1,5 dBZ entre une donnée radar prise dans la neige et une autre prise dans la pluie. À l'altitude où la neige commence à fondre, il y a cependant un rehaussement des réflectivités jusqu'à 6,5 dBZ. Qu'arrive-t-il? À ce niveau, nous avons affaire à des flocons mouillés. Ils ont encore un diamètre important, se rapprochant de celui des flocons de neige, mais leur constante diélectrique s'approche de celle de la pluie et ils tombent lentement. Nous avons alors les trois facteurs favorisant une plus grande réflectivité. Il en résulte une zone qu'on appelle la bande brillante. Dans les données radar, sur PPI ou CAPPI, qui croisent ce niveau, l'on verra alors un rehaussement des intensités des précipitations qui n'est pas réel. Utiliser les taux de précipitations contaminés par la bande brillante conduira donc à une surestimation des quantités de pluie au sol. Plusieurs techniques ont été développées pour filtrer cet artéfact par plusieurs services météorologiques. Le principe général est de repérer le niveau de la bande brillante et d'essayer d'utiliser les données dans la pluie sous celle-ci, si possible, ou sinon dans la neige au-dessus, mais avec correction.

Carte du monde, au 12° siècle. Source : http://data.abuledu.org/URI/5068959d-carte-du-monde-au-12-siecle

Carte du monde, au 12° siècle

Le monde est représenté dans un cercle, l'Océan, il est coupé par T (la Mer Méditerrannée) en trois continents : "ASIA, EUROPA, AFRICA", l'Asie, l'Europe et l'Afrique. Copie d' "Étymologies" carte d'Isidore de Séville (mort en 636 ap. JC.).

Enfant vietnamien transportant du bois. Source : http://data.abuledu.org/URI/58c8405a-enfant-vietnamien-transportant-du-bois

Enfant vietnamien transportant du bois

Enfant vietnamien transportant du bois dans les monts de Sa Pa.

Marie aux sabots de bois se gage - 4. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bcbc04-marie-aux-sabots-de-bois-se-gage-4

Marie aux sabots de bois se gage - 4

Marie aux Sabots de bois se gage - 4, Jordic (1876 - 1915) : (rue) de l'Eglise, et vous lui direz de couper un peu la queue du chat, il se portera mieux. Puis il tondra le chien en lion. Vous avez compris ? -- Oui, madame. Elle part, portant Minet dans ses bras et ayant attaché la laisse de Bob à son poignet -- Tondre le chien ? A la ferme, on n'aurait pas songé à tondre Médor, ce sont des idées de bourgeois. Deux commissions ! Difficile à se rappeler. Aussi marmotte-t-elle : "Tondre le chien en lion, couper la queue du chat." Minet ronronne, puis s'endort. Bob, lui, semble très gai. Voilà qu'il aperçoit un coq, son grand ennemi. En chasse. Il s'élance, entraînant à sa suite Marie, qui, tenant par le poignet la laisse du chien, trébuche et perd son sabot ; c'est une course folle, et Minet, réveillé, se met à...

Marie aux sabots de bois se gage - 6. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bcbf5a-marie-aux-sabots-de-bois-se-gage-6

Marie aux sabots de bois se gage - 6

Marie aux Sabots de bois se gage - 6, Jordic (1876 - 1915) : (... se met à) jurer, le malhonnête ! Pff... pff... Le coq aperçoit enfin son poulailler et vole par-dessus la barrière. "Cocorico !" Il nargue M. Bob, essoufflé et penaud. Marie, boitillant, un pie chaussé du sabot, l'autre avec un simple bas, pense à sa commission : "Tondre le chat, couper la queue du chien." La voici enfin arrivée chez le père Bénéadek, un vieux à l'air jovial. -- Qu'y a-t-il pour ton service gamine ? La fillette récite tout d'une haleine : Madame a dit comme ça qu'il fallait couper la queue du chien et tondre le chat en lion. -- Bon ! Bon ! Cela va être fait. Le tondeur va chercher ses grands ciseaux et une tête de sardine pour apprivoiser Minet qui, docile, s'installe sur l'escabeau : "Arranger un chat en lion, c'est...

Sortie de théâtre fermée au cadenas. Source : http://data.abuledu.org/URI/532f4fe6-sortie-de-theatre-fermee-au-cadenas

Sortie de théâtre fermée au cadenas

Dessin humoristique montrant la porte de sortie fermnée au cadenas après l'incendie du théâtre Iroquois en 1903. Dessin de John T. McCutcheon, "The Mysterious Stranger and Other Cartoons by John T. McCutcheon", New York, McClure, Phillips & Co. 1905.