Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Dessins et plans | Peinture | Botanique | Gravure | Plantes | Fillettes | Physique | Littérature de jeunesse | Contes de fées | Champignons | Humour | Alimentation | Légumes | Dessin en noir et blanc | Jeux -- Matériel | Poids (physique) | Arbres | Légumes verts | Jardins botaniques | ...
Agaric des jachères. Source : http://data.abuledu.org/URI/532d535b-agaric-des-jacheres

Agaric des jachères

L’Agaric des jachères (Agaricus arvensis), parfois appelé « Boule de neige », est un champignon comestible basidiomycète à lames de la famille des Agaricaceae. Il pousse dans les prairies et les endroits découverts. Son chapeau hémisphérique est généralement blanc. Il se distingue des espèces voisines par son odeur anisée assez prononcée et son anneau, dont le bas forme une sorte de roue d'engrenage. Il est de la même famille que les champignons de Paris. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Agaric_des_jach%C3%A8res

Alice et la chenille. Source : http://data.abuledu.org/URI/50cfdced-alice-et-la-chenille

Alice et la chenille

Alice et la chenille sur un champignon, illustration d'origine (1865), par John Tenniel (1820 – 1914), du roman de Lewis Carroll, Alice au pays des merveilles : Près d’elle poussait un large champignon, à peu près haut comme elle. Lorsqu’elle l’eut examiné par-dessous, d’un côté et de l’autre, par-devant et par-derrière, l’idée lui vint qu’elle ferait bien de regarder ce qu’il y avait dessus. Elle se dressa sur la pointe des pieds, et, glissant les yeux par-dessus le bord du champignon, ses regards rencontrèrent ceux d’une grosse chenille bleue assise au sommet, les bras croisés, fumant tranquillement une longue pipe turque sans faire la moindre attention à elle ni à quoi que ce fût.

Alice et le croquet de la reine. Source : http://data.abuledu.org/URI/53b6bf3b-alice-et-le-croquet-de-la-reine

Alice et le croquet de la reine

Alice au pays des merveilles, chapitre VIII, de Lewis Carroll, par John Tenniel. Début de la dispute entre les trois cartes : "Fais donc attention, Cinq, et ne m’éclabousse pas ainsi avec ta peinture." "Ce n’est pas de ma faute," dit Cinq d’un ton bourru, "c’est Sept qui m’a poussé le coude." Là-dessus Sept leva les yeux et dit : "C’est cela, Cinq ! Jetez toujours le blâme sur les autres !" Source : http://fr.wikisource.org/wiki/Alice_au_pays_des_merveilles

Alice et le paquet de cartes. Source : http://data.abuledu.org/URI/532da2d0-alice-et-le-paquet-de-cartes

Alice et le paquet de cartes

Alice et le paquet de cartes (chapitre 12, La déposition d'Alice), 1909, illustré par Arthur Rackham (1867–1939) : On se moque bien de vous, dit Alice (elle avait alors atteint toute sa grandeur naturelle). Vous n’êtes qu’un paquet de cartes ! Là-dessus tout le paquet sauta en l’air et retomba en tourbillonnant sur elle ; Alice poussa un petit cri, moitié de peur, moitié de colère, et essaya de les repousser ; elle se trouva étendue sur le gazon, la tête sur les genoux de sa sœur, qui écartait doucement de sa figure les feuilles mortes tombées en voltigeant du haut des arbres.

Asperges. Source : http://data.abuledu.org/URI/509bc439-asperges

Asperges

L'asperge est une plante de la famille des Asparagaceae originaire de l'est du bassin méditerranéen. Connue des Romains, elle est cultivée comme plante potagère en France depuis le XVe siècle. Le terme désigne aussi ses pousses comestibles, qui proviennent de rhizomes d'où partent chaque année les bourgeons souterrains ou turions qui donnent naissance à des tiges s'élevant entre 1 et 1,5 mètre.

Aulne glutineux ou verne. Source : http://data.abuledu.org/URI/509841f1-aulne-glutineux-ou-verne

Aulne glutineux ou verne

Planche N°307 de l'Atlas des Plantes de France de Masclef : Aulne glutineux (Alnus glutinosa). Porte parfois le nom de aulne noir, aulne poisseux, vergne ou verne. La verne est une essence hygrophile, comme nombre de Bétulacées, et affectionne particulièrement les sources d'eau, y compris domestiques. Il n'est pas rare de constater l'obstruction de canalisation par ses racines. L'arbre possède un système racinaire extrêmement développé (jusqu'à 4 m de profondeur) qui lui permet de bien résister aux vents forts. Ses racines sont le refuge d’une importante faune aquatique lorsqu'il pousse au bord d'un cours d'eau. Autrefois, lorsqu'on voulait se débarrasser de la vermine dans une maison, un poulailler ou une écurie, on épandait sur le sol des feuilles de verne encore bien humides de rosée le matin et toute la vermine venait s'y mettre. Ensuite on jetait les feuilles au feu et le lieu était vidé de ces parasites.

Aulnes dans un lac polonais. Source : http://data.abuledu.org/URI/513a08ce-aulnes-dans-un-lac-polonais

Aulnes dans un lac polonais

Aulnes (Alnus glutinosa) dans le lac de Bobięcińskie Wielkie, en Pologne. L'aulne est également nommé vergne ou verne. Les aulnes sont des arbres de taille moyenne, pouvant atteindre 20 à (rarement) 30 mètres, à feuilles caduques, croissant dans les bois humides ou marécageux, ou encore en bord de cours d'eau. Il doit son nom latin au fait que ses jeunes pousses printanières sont collantes au toucher ; il se distingue aussi par ses feuilles largement ovales, crénelées-dentées. Leur bois d'une couleur rouge caractéristique est imputrescible et léger, il est employé notamment pour les pieux de pontons. La couleur rouge puis rosée du bois fraichement coupé ou travaillé ne persiste pas. Elle est dégradée par la lumière. La rhizosphère de l'aulne encourage des bactéries fixatrices d'azote. L'aulne contribue aussi à la fixation et résilience écologique des berges et ripisylves.

Avoine. Source : http://data.abuledu.org/URI/50acffdb-avoine

Avoine

L’Avoine cultivée (Avena sativa L.), parfois appelée Avoine byzantine, est une plante bisannuelle appartenant au genre Avena de la famille des Poacéess (graminées), et cultivée comme céréale ou comme fourrage à couper en vert; leurs pousses tendres et sucrées plaisent à tous les animaux de la ferme. Elle fait partie des céréales à paille et est utilisée principalement dans l’alimentation animale (notamment des équidés). L'utilisation de l'avoine dans l'alimentation est surtout d'origine anglo-saxonne ou nord-européenne. Elle concerne les flocons d’avoine, le gruau, le porridge, des biscuits, et la préparation d'une boisson telle que la bière de type oatmeal stout.

Botte de feuilles de chou-frisé. Source : http://data.abuledu.org/URI/51d988f2-botte-de-feuilles-de-chou-frise

Botte de feuilles de chou-frisé

Botte de chou-frisé. Le chou frisé (Brassica oleracea var. sabellica) est consommé comme légume ; c'est le seul de sa famille à ne pas pousser en pomme. Ses longues tiges présentent des feuilles frisées et d'un vert prononcé.

Bouleau de l'Himalaya. Source : http://data.abuledu.org/URI/5394344a-bouleau-de-l-himalaya

Bouleau de l'Himalaya

Bouleau de l'Himalaya (Betula utilis), au Jardin du Pré-Catelan, Bois de Bouogne. C'est une espèce de bouleau originaire de l'Himalaya, où il pousse à des altitudes allant jusqu'à 4 500 m. L'épithète spécifique, utilis, se réfère aux nombreuses utilisations des différentes parties de l'arbre. L'écorce blanche, rappelant du papier, a été utilisée dans l'Antiquité pour écrire notamment les textes sacrés sanskrits. Elle est encore utilisée comme papier pour l'écriture des mantras sacrés, avec l'écorce placée dans une amulette et portée comme protection. Des variétés sélectionnées sont utilisées pour l'aménagement paysager à travers le monde, alors même que certaines zones de son habitat d'origine sont perdues en raison de la surexploitation des arbres comme bois de chauffage. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Betula_utilis

Buissons de tamarins des hauts. Source : http://data.abuledu.org/URI/521fa16e-buissons-de-tamarins-des-hauts-

Buissons de tamarins des hauts

Le Tamarin des Hauts (Acacia heterophylla), habituellement un arbre de 10 à 20 m de hauteur, est capable de pousser dans les fissures des dalles de lave à plus de 2,000 m d'altitude, mais il se développe alors en buisson.

Carottes sauvages. Source : http://data.abuledu.org/URI/5329df6c-carottes-sauvages

Carottes sauvages

Deux carottes ayant poussé de façon bizarre.

Carte de répartition du cocotier. Source : http://data.abuledu.org/URI/502a147d-carte-de-repartition-du-cocotier

Carte de répartition du cocotier

Répartition des zones où pousse le cocotier, sur une carte du monde.

Champignons républicains en 1799. Source : http://data.abuledu.org/URI/5350366c-champignons-republicains-en-1799

Champignons républicains en 1799

Champignons républicains en 1799. Saint Pétersbourg, Berlin et Vienne encerclés par les champignons des républiques : 1) Le roi de Prusse, "Dieu, comme ça pousse, c'est effrayant !" 2) L'empereur de Russie, "Ce serait bien agréable à manger !" 3) L'empereur d'Autriche, "N'y touchez pas compère, c'est vénéneux !"

Compteur de pousse-pousse à Jaipur. Source : http://data.abuledu.org/URI/58cee6f3-compteur-de-pousse-pousse-a-jaipur

Compteur de pousse-pousse à Jaipur

Compteur de pousse-pousse à Jaipur en Inde.

Cônes mâles d'Araucaria du Chili. Source : http://data.abuledu.org/URI/55428284-cones-males-d-araucaria-du-chili

Cônes mâles d'Araucaria du Chili

Cônes mâles d'Araucaria du Chili (Araucaria araucana), Kew Gardens, Londres. L'espèce est généralement dioïque mais il arrive qu'un même arbre porte des cônes mâles et femelles. Les cônes mâles apparaissent, dans les zones d’origine, en août ou septembre, et uniquement sur les arbres qui dominent la canopée (ceci peut varier chez les individus poussant dans d’autres régions, notamment dans l'autre hémisphère terrestre). Ces cônes mâles sont allongés, groupés par trois, quatre ou cinq, aux extrémités des branches. Ils sont brun-jaunâtre à maturité et mesurent de 7 à 15 cm de long pour 4 ou 5 cm de large. Chaque écaille mâle porte 6 à 15 sacs polliniques. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Araucaria_du_Chili

Coupe du barrage d'Alfeld dans le Haut-Rhin. Source : http://data.abuledu.org/URI/51cbf952-coupe-du-barrage-d-alfeld-dans-le-haut-rhin

Coupe du barrage d'Alfeld dans le Haut-Rhin

Plan de coupe du Barrage d'Alfeld, France. Le grand mur (23 m de hauteur, 255 m de longueur à la crête) est composé d'un morceau courbe de rayon de 180 m environ, posé sur deux morceaux rectiligne, ceci permettant de faire travailler le barrage en voûte. À l'origine, le barrage était constitué seulement d'un mur en maçonnerie, mais le poids de ce dernier était insuffisant pour retenir toute la poussée de l'eau. Par la suite, un remblai a été mis en place pour soutenir le mur d'origine. La fonctionnalité de ce barrage est de limiter les crues en hiver et apporte un débit minimum en été et il a été bâti pendant la période d'occupation allemande de l'Alsace-Lorraine (1870-1914). Il est géré par le département.

Couple de faisans. Source : http://data.abuledu.org/URI/51351629-couple-de-faisans

Couple de faisans

Couple de faisans, 1918, par Archibald Thorburn (1860-1935), illustrateur écossais spécialiste des oiseaux et de leur environnement naturel. Le faisan est omnivore : il se nourrit aussi bien de larves, d'insectes, de lézards que de pousses vertes, baies, fruits et graines.

Cresson. Source : http://data.abuledu.org/URI/509d2dd1-cresson

Cresson

Le cresson de fontaine (Nasturtium officinale) est une espèce de plantes potagères de la famille des Brassicaceae. Il ne faut pas le confondre avec d’autres « cressons », comme le cresson de terre (Barbarea verna) et le cresson alénois ou passerage (Lepidium sativum), ces deux dernières espèces poussant dans les lieux secs.

Culbuto. Source : http://data.abuledu.org/URI/50c76499-culbuto

Culbuto

Culbuto vu de côté. Le point rouge et blanc représente le centre de masse de la figurine (représenté par une cible) car elle est majoritairement creuse, avec un poids à sa base. Un culbuto, rampon(n)eau ou poussa(h) est un type de jouet traditionnel pour enfants. Il s'agit d'un petit personnage dont la base arrondie est lestée de sorte que, même si le jouet est frappé ou renversé, il se redresse toujours et revient à la verticale en oscillant.

Culbuto se balance. Source : http://data.abuledu.org/URI/50c76679-culbuto-se-balance

Culbuto se balance

Lorsqu'on pousse la figurine de Culbuto (ou Ramponneau), le centre de masse devient plus haut (il passe de la ligne verte à la ligne orange), et n'est plus à la verticale du point de contact avec le sol.

Cumulonimbus supercellulaire. Source : http://data.abuledu.org/URI/52340a0a-cumulonimbus-supercellulaire

Cumulonimbus supercellulaire

Vue conceptuelle d'un cumulonimbus supercellulaire légendée en français : 1) Une enclume à la tropopause — laquelle est une barrière au développement vertical du nuage. Elle s'étend loin de la cellule originale poussée par des vents horizontaux très forts. 2) Un sommet en dôme stratosphérique, dit sommet protubérant, qui dépasse l'enclume là où le courant ascendant se trouve et indique qu'il est assez fort pour vaincre l'inversion de température à la tropopause. 3) Des mammatus sous l'enclume, des protubérances nuageuses formées par l'air froid d'altitude descendant par poussée négative d'Archimède dans le nuage. Ils sont signe d'instabilité. 4) Dans le flanc arrière droit, derrière les précipitations, une tornade sous le nuage-mur (Wall-cloud). 5) Une ligne de flanc formée de petits cumulonimbus ou cumulus congestus engendrés par l'ascension de l'air chaud aspiré par l'ascendance principale. Des trombes terrestres le long du front de rafales peuvent se former. Elles sont dues à un phénomène de convergence.

Dé à coudre. Source : http://data.abuledu.org/URI/51d9d88a-de-a-coudre

Dé à coudre

Dé à coudre métallique : petit objet souvent cylindrique dans lequel on insère le bout du doigt qui pousse l'aiguille à coudre, généralement le majeur ou l'annulaire. En couture, il sert d'étui afin de protéger le doigt lors de l'utilisation d'une aiguille à coudre et permet ainsi de pousser l'aiguille dans le tissu avec facilité. Les dés à coudre sont généralement en métal et piquetés sur la face extérieure.

Différentes allures d'un engin à voile. Source : http://data.abuledu.org/URI/50b0c9a7-differents-allures-d-un-engin-a-voile

Différentes allures d'un engin à voile

Vecteurs vent, vitesse du bateau et vent apparent suivant les quatre allures du bateau : vent arrière, petit largue, bon plein et près. Plus le bateau accélère plus le vent apparent augmente, plus l'effort de la voile augmente. À chaque augmentation de vitesse la direction du vent apparent bouge, il faut régler de nouveau la voile pour être à l'incidence optimale (portance maximum). Plus le navire accélère, plus l'angle "vent apparent et direction du navire" se rapproche, donc la poussée vélique est de moins en moins orientée en direction de l'avancement du navire, obligeant un changement de cap pour être de nouveau dans les conditions maximales de poussée vélique. Le navire peut donc aller plus vite que le vent. L'angle "direction du navire et vent" peut être assez faible, il en résulte que le navire peut être aux allures de près à travers. Le navire remonte au vent.

Dreadlocks de rasta. Source : http://data.abuledu.org/URI/5040e16a-dreadlocks-de-rasta

Dreadlocks de rasta

Les dreadlocks ou cadenettes, appelées parfois tout simplement dreads ou locks ou encore rastas (à tort), sont des mèches de cheveux emmêlées qui se forment seules si les cheveux sont laissés à pousser naturellement (ou bien après avoir été tressés), sans l'utilisation de brosses, peignes, rasoirs, ni ciseaux. Les dreadlocks ont un caractère universel à travers les âges, car des peuples de cultures différentes en ont porté.

Encadrement de PI par Liu Hui. Source : http://data.abuledu.org/URI/51e4e301-encadrement-de-pi-par-liu-hui

Encadrement de PI par Liu Hui

Représentation de l'encadrement de π par Liu Hui. Si les calculs pratiques peuvent se faire avec une bonne précision en utilisant la valeur 3,14 comme approximation de π, la curiosité des mathématiciens les pousse à déterminer ce nombre avec plus de précision. Au IIIe siècle, en Chine, Liu Hui, commentateur des Neuf chapitres, propose comme rapport entre le périmètre et le diamètre la valeur pratique de 3 mais développe des calculs proches de ceux d’Archimède mais plus performants et fournit une approximation de π de 3,1416.

Enseigne de charcuterie de 1932. Source : http://data.abuledu.org/URI/534ecf34-enseigne-de-charcuterie-de-1932

Enseigne de charcuterie de 1932

Enseigne de charcuterie rue des Têtes, à Colmar "Aux deux frères, charcuterie, Fincker Frères" : deux chefs cuisiniers portent solennellement des plateaux avec un jambon et une tête de sanglier ; une gardienne d'oies pousse trois oies devant elle de sa baguette, un moine lit un ouvrage à un cochon attentif ("Le grand saint antoine"). Signé "FFC". Ferronnerie de Paul Bass, peinture de Fleckinger, 1932.

Épinard sauvage. Source : http://data.abuledu.org/URI/5070040b-epinard-sauvage

Épinard sauvage

Planche botanique N°277 de l'Atlas des Plantes de France de Masclef, 1894 : Chénopode bon-henri, ou Épinard sauvage (Chenopodium bonus-henricus). Il pousse dans les endroits où sont déposées des déjections azotées des animaux, et les reposoirs à bestiaux.

Équilibre d'une brouette dans une pente. Source : http://data.abuledu.org/URI/51de632d-equilibre-d-une-brouette-dans-une-pente

Équilibre d'une brouette dans une pente

Etude statique de la brouette. Les longueurs des forces sont en proportion en rapport avec ce quelles représentent vraiment, illustration de la complexité du solide par rapport au point matériel. De manière générale, le centre de poussée est distinct du centre de gravité. Lorsque la droite reliant le centre de poussée au centre de gravité n'est pas confondue avec la droite portant la résultante de la poussée, il en résulte un couple donc un basculement de l'objet.

Fabrication d'un tonneau 02. Source : http://data.abuledu.org/URI/51dbac67-fabrication-d-un-tonneau-02

Fabrication d'un tonneau 02

Tronc fendu en quartiers avec un coin mécanique : La confection des tonneaux nécessite des troncs d'arbre, choisis assez âgés pour leur grande circonférence, et leur taille. Ils ont entre 180 et 250 ans, sous le contrôle de l'ONF. Le tronc ne doit pas avoir de défaut (écorce vrillée, pousse de branches sur le tronc, ...). Le bois vert doit avoir 70 % d'humidité pour être travaillé. Étape 1 : il est scié en grumes, (ou billes, ou billots), de 95cm de haut, qui sont, Étape 2 fendues en quartiers, travail réalisé par un merrandier. Les variétés utilisées sont le chêne rouvre ou séssile ou le chêne pédonculé, dont la fibre ne peut être sciée, et doit donc être fendue pour ne pas l'endommager et conserver son étanchéité.

Famille de moisonneurs. Source : http://data.abuledu.org/URI/47f4beb2-famille-de-moisonneurs

Famille de moisonneurs

Tableau de H-H. La Thangue représentant un couple de moissonneurs en transit. L'homme porte la faux et le chaudron, la femme pousse une brouette de linge et la fille porte un baluchon sur l'épaule. Un passeur en canot repart après les avoir déposés sur la rive.

Fleur de bissap au Burkina-Faso. Source : http://data.abuledu.org/URI/5489d6fe-fleur-de-bissap-au-burkina-faso

Fleur de bissap au Burkina-Faso

L'Oseille de Guinée (Hibiscus sabdariffa, également appelé Roselle) est une plante herbacée de la famille des Malvacées qui pousse en zone tropicale, notamment en Guinée d'où elle vient puis s'est ensuite propagée dans le reste de l'Afrique de l'ouest (Sénégal, Burkina Faso, Bénin, Togo, Niger, sud du Mali, nord de la Côte d'Ivoire), au Botswana, et au Congo. Cette plante est aussi connue en Égypte, au Centrafrique (appelé karakandji) et au Mexique où on l'appelle flor de Jamaica. Le karkadé, ou bissap, est la boisson préparée à partir des fleurs de cet hibiscus à fleurs rouges. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Hibiscus_sabdariffa

Fleurs de lierre. Source : http://data.abuledu.org/URI/50504424-fleurs-de-lierre

Fleurs de lierre

Photographie de fleurs de lierre grimpant (Hedera helix). Les jeunes pousses sont utilisées en homéopathie.

Fumeterre officinale. Source : http://data.abuledu.org/URI/505df323-fumeterre-officinale

Fumeterre officinale

Planche botanique de la fumeterre officinale (Fumaria officinalis), Atlas des Plantes de France, 1891. Elle fleurit depuis le mois d'avril jusqu'au milieu de l'été et pousse dans les champs, les terrains vagues, les décombres et sur les bords des chemins. Selon Olivier de Serres, son nom, qui signifie fumée de terre, serait dû au fait que le jus de la plante fait pleurer les yeux, comme la fumée. Elle a des vertus dépuratives sur les reins, la vésicule biliaire et le foie.

Géométrie du treuil. Source : http://data.abuledu.org/URI/50e62f0c-geometrie-du-treuil

Géométrie du treuil

Géométrie d'un treuil, pour calculer le couple. En mécanique, un couple est l'effort en rotation appliqué à un axe. Il est ainsi nommé en raison de la façon caractéristique dont on obtient ce type d'action : un bras qui tire, un bras qui pousse, les deux forces étant égales et opposées. Lorsque le couple ne s'exerce pas rigoureusement dans l'axe, il se produit une rotation de cet axe (précession).

Giroflée des murailles. Source : http://data.abuledu.org/URI/50970cbc-giroflee-des-murailles

Giroflée des murailles

Planche N°30 de l'Atlas des Plantes de France : Giroflée des murailles (Cheiranthus cheiri). Plante de la famille des Brassicacées assez commune en France, qui pousse sur les murs et dans les rocailles. Elle doit son nom de giroflée au fait que ses fleurs ont une odeur ressemblant à celle du clou de girofle. La giroflée fleurit très tôt au printemps, ce qui attire les abeilles et facilite ainsi la pollinisation des arbres fruitiers comme le pommier.

Hellébore d'hiver. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad7505-hellebore-d-hiver

Hellébore d'hiver

Helléborine ou hellébore d'hiver, Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Les fleurs de printemps, Paul Lechevalier, 1929. Cette plante bulbeuse qui s'étend en tapis possède des fleurs jaunes ressemblant à des boutons d'or au cœur d'une collerette verte, mesurant de 5 à 8 cm de hauteur. Elle apprécie de pousser sous les arbres. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Eranthis_hyemalis

Histoire de la bicyclette, la draisienne de 1818. Source : http://data.abuledu.org/URI/50edab76-histoire-de-la-bicyclette-la-draisienne-de-1818

Histoire de la bicyclette, la draisienne de 1818

Une draisienne est un véhicule à deux roues alignées que l'on fait avancer en poussant sur le sol avec ses pieds. Elle est munie d'une sorte de guidon qui permet juste de poser les mains, et d'un dirigeoir, sorte de levier permettant d'orienter la roue avant.

Joncs. Source : http://data.abuledu.org/URI/52f288dd-joncs-

Joncs

Jonc diffus (Juncus effusus) poussant sur les bords des plans d'eau. La paille tressée issue de cette plante appelé Igusa au Japon, est utilisée notamment comme enveloppe de couverture dans la fabrication des tatamis ou de la semelle des sandales. traditionnelles, les zoris.

Kayak sportif. Source : http://data.abuledu.org/URI/534681e2-kayak-sportif

Kayak sportif

Pagayeur utilisant la technique de l'appui-poussé pour redresser son kayak, rivière Youghiogheny dans le parc naturel du Ohiopyle en Pennsylvanie. "Youghiogheny" est un mot algonquin signifiant "une rivière coulant en cours opposé". Source : http://en.wikipedia.org/wiki/Youghiogheny_River

L'argent dans la balance. Source : http://data.abuledu.org/URI/548c192e-l-argent-dans-la-balance

L'argent dans la balance

"Chaque homme a son prix, le tout c’est de savoir lequel. La question qu’on peut se poser, c’est qu’est ce qu’on perd quand on a mis l’argent sur la table, est ce qu’on perd son éthique, y a-t-il une balance entre l’argent et la moralité. L’actualité nous pousse à réfléchir, les accords financiers de la fondation Mozilla en sont un bon exemple, après avoir signé un pacte avec G., plutôt evil sur le papier, Mozilla signe avec Y. dont le moteur de recherche par défaut c’est bing, soit du M. par extension. Où se trouve le juste milieu ? où se trouve l’équilibre ? Gagner de l’argent est-ce forcément vendre son âme au diable ? A chacun sa réponse." Cyrille Borne, pour Harakirilibre, 20141211.

La maison du professeur Lidenbrock. Source : http://data.abuledu.org/URI/5280b192-la-maison-du-professeur-lidenbrock

La maison du professeur Lidenbrock

La maison du professeur Lidenbrock, illustration by Édouard Riou page 19 de "Voyage au centre de la Terre", 1864, de Jules Verne (1828-1905) : La vieille maison penchait un peu, il est vrai, et tendait le ventre aux passants ; elle portait son toit incliné sur l’oreille, comme la casquette d’un étudiant de la Tugendbund ; l’aplomb de ses lignes laissait à désirer ; mais, en somme, elle se tenait bien, grâce à un vieil orme vigoureusement encastré dans la façade, qui poussait au printemps ses bourgeons en fleurs à travers les vitraux des fenêtres.

La Petite aux grelots 09. Source : http://data.abuledu.org/URI/534825de-la-petite-aux-grelots-09

La Petite aux grelots 09

Images d'Épinal, 1880, La Petite aux grelots : Le lendemain comme elle retournait à la tour de cristal, elle vit un charmant petit garçon qui en jouant était tombé au fond d’un puits. Elle poussa un cri de frayeur, mais n’écoutant que son courage, elle saisit la corde et le retira sain et sauf. Le pauvre petit la regarda avec ses grands yeux bleus et lui sauta au cou pour lui témoigner sa joie. Source : http://fr.wikisource.org/wiki/La_Petite_aux_grelots

La réserve du Cap Tourmente au Québec. Source : http://data.abuledu.org/URI/50fddff1-la-reserve-du-cap-tourmente-au-quebec

La réserve du Cap Tourmente au Québec

Localisation de la Réserve nationale de faune du cap Tourmente sur les bords du St Laurent (Québec). Le Service canadien de la faune fait l'acquisition en 1969 des terres pour 1 400 000 dollars canadiens. Le 28 avril 197810, la réserve nationale de faune du cap Tourmente est créée afin de protéger les terres humides où pousse la Scirpe d'Amérique, plante dont la racine est l'un des mets privilégiés par la grande oie blanche lors de sa halte au cours de ses migrations bisannuelles. Le centre d'interprétation fait son apparition et la Petite-Ferme abrite désormais les bureaux administratifs de la réserve. Le 15 janvier 1981, le cap Tourmente devient la première réserve protégée en Amérique du Nord en vertu de la convention de Ramsar sur la protection des aires humides.

Lavande de mer, ou Lilas de mer. Source : http://data.abuledu.org/URI/507024d3-lavande-de-mer-ou-lilas-de-mer

Lavande de mer, ou Lilas de mer

Planche botanique N°272 de l'Atlas des Plantes de France de Masclef, 1894 : Lavande de mer (Limonium vulgare, Statice limonium), pousse dans les prés salés vasicoles de bas-niveau topographique.

Le cercle des cinq éléments du Wuxing. Source : http://data.abuledu.org/URI/52f938bd-le-cercle-des-cinq-elements-du-wuxing

Le cercle des cinq éléments du Wuxing

Le cercle dit productif des cinq éléments : Le MÉTAL peut être fondu par une forte température et devient liquide ; L'EAU arrose et fait pousser les arbres ; Le BOIS peut être allumé et produit du FEU ; Le FEU peut brûler les végétaux qui deviennent de la cendre, une sorte de TERRE ; La TERRE contient des minéraux, source du MÉTAL. L’ordre traditionnel d’énumération dans la langue, "métal-bois-eau-feu-terre" ne correspond pas à ce cycle et s’explique peut-être par des considérations euphoniques. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cinq_%C3%A9l%C3%A9ments_%28Chine%29

Le chat qui s'en va tout seul. Source : http://data.abuledu.org/URI/520e7f1a-le-chat-qui-s-en-va-tout-seul

Le chat qui s'en va tout seul

Illustration par Gleeson ou Bransom du conte "Le chat qui s'en va tout seul" des Histoires comme ça (Just so stories, c1912) de Rudyard Kipling (1865-1936), Garden City, NY : "Ça, c'est le portrait du Chat qui s'en va par les Chemins Mouillés du Bois Sauvage, remuant la queue et tout seul. Il n'y a pas autre chose dans l'image, excepté des champignons. Ils ne pouvaient pas faire autrement que de pousser là, parce que les Bois étaient si mouillés. La chose comme une motte sur la branche du bas n'est pas un oiseau. C'est de la mousse qui poussait là, parce que les Bois Sauvages étaient si mouillés. Au-dessous de l'image pour de vrai, il y en a une autre de la Caverne commode où l'Homme et la Femme s'installèrent après la venue du Bébé. C'était la Caverne d'été, et ils plantèrent de l'orge devant. L'Homme part sur le dos du Cheval chercher la Vache, afin de la ramener à la Grotte pour se faire traire. Il lève une main pour appeler le Chien qui a traversé à la nage pour courir après des Lapins."

Le conte d'Ourson, chapitre 7. Source : http://data.abuledu.org/URI/53139d6c-le-conte-d-ourson-chapitre-7

Le conte d'Ourson, chapitre 7

Le conte d'Ourson, chapitre 7, Le sanglier, par la Comtesse de Ségur (1799-1874), illustré par Virginia Frances Sterrett (1900–1931) : Violette ne savait si elle devait fuir ou se cacher. Pendant qu'elle hésitait, le Sanglier l'aperçut, s'arrêta. Ses yeux flamboyaient, ses défenses claquaient, ses poils se hérissaient. Il poussa un cri rugissant et s'élança sur Violette. Par bonheur, près d'elle se trouvait un arbre vert dont les branches étaient à sa hauteur. Elle en saisit une des deux mains, sauta dessus et grimpa de branche en branche jusqu'à ce qu'elle fût à l'abri des attaques du Sanglier. A peine était-elle en sûreté que le Sanglier se précipita de tout son poids contre l'arbre qui servait de refuge à Violette.

Le conte de la petite souris grise. Source : http://data.abuledu.org/URI/5313698e-le-conte-de-la-petite-souris-grise

Le conte de la petite souris grise

Le conte de la petite souris grise de la Comtesse de Ségur (1799-1874), illustré par Virginia Frances Sterrett (1900–1931) : "Attends, méchante bête !" s’écria Rosalie, hors d’elle de colère et d’effroi. Elle saisit un balai et allait en donner un coup violent sur la Souris, lorsque le balai devint flamboyant et lui brûla les mains ; elle le jeta vite à terre et le poussa du pied dans la cheminée pour que le plancher ne prît pas feu.

Le Corbeau de Poe. Source : http://data.abuledu.org/URI/521a80df-le-corbeau-de-poe

Le Corbeau de Poe

Illustration d'Edouard Manet pour la traduction de Stéphane Mallarmé de "The Raven" d'Edgar Poe : "Au large je poussai le volet ; quand, avec maints enjouement et agitation d’ailes, entra un majestueux Corbeau des saints jours de jadis. Il ne fit pas la moindre révérence, il ne s’arrêta ni n’hésita un instant : mais, avec une mine de lord ou de lady, se percha au-dessus de la porte de ma chambre — se percha sur un buste de Pallas juste au-dessus de la porte de ma chambre — se percha, siégea et rien de plus."