Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Ionisation | Dessins et plans | Spectromètres | Chambres d'ionisation | Spectrométrie de masse avec ionisation électrospray | Georg Diancourt (1887-1969) | Photographies en noir et blanc | Masques à gaz | Cinq (le nombre) | Guerre mondiale (1914-1918) | Soldats | Première guerre mondiale | Photographie |
Cinq soldats avec masques à gaz. Source : http://data.abuledu.org/URI/5432b3ff-cinq-soldats-avec-masques-a-gaz

Cinq soldats avec masques à gaz

Cinq soldats avec masques à gaz devant l'entrée d'un abri, par Georg Diancourt, soldat allemand qui a photographié les zones de combats durant la première guerre mondiale.

Ionisation par électrospray. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ac0ea6-ionisation-par-electrospray

Ionisation par électrospray

Spectrométrie de masse avec inoisation par électrospray. Son principe est le suivant : à pression atmosphérique, les gouttelettes de solutés sont formées à l'extrémité d'un fin capillaire porté à un potentiel élevé. Le champ électrique intense leur confère une densité de charge importante. Sous l'effet de ce champ et grâce à l'assistance éventuelle d'un courant d'air co-axial, l'effluent liquide est transformé en nuage de fines gouttelettes (spray) chargées suivant le mode d'ionisation. Sous l'effet d'un second courant d'air chauffé, les gouttelettes s'évaporent progressivement. Leur densité de charge devenant trop importante, les gouttelettes explosent en libérant des microgouttelettes constituées de molécules protonées ou déprotonées de l'analyte, porteuses d'un nombre de charges variable. Les ions ainsi formés sont ensuite guidés à l'aide de potentiels électriques appliqués sur deux cônes d'échantillonnage successifs faisant office de barrières avec les parties en aval maintenues sous un vide poussé (<10-5 Torr). Durant ce parcours à pression élevée, les ions subissent de multiples collisions avec les molécules de gaz et de solvant, ce qui complète leur désolvatation. En faisant varier les potentiels électriques appliqués dans la source il est possible de provoquer des fragmentations plus ou moins importantes.