Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Djarach (Jordanie) | Architecture romaine | Gerasa (ville ancienne) | Monumentalité (urbanisme) | Monumentalité (architecture) | Urbanisme | Urbanisme -- Plans | Passages couverts (urbanisme) | Voûtes | Musées -- Signalisation | Divination | Cerveteri (Italie) | Français (langue) | Portes de ville | Revêtements en pierre | Paris (France) -- Place de la Concorde | Paris (France) -- Obélisque de Louxor | Gravure | Augures | ...
La ville de Calder à Caracas. Source : http://data.abuledu.org/URI/541ea3a5-la-ville-de-calder-a-caracas

La ville de Calder à Caracas

"La ciudad" de Calder, Jardin intérieur de la Galerie d'Art National de Caracas, Venezuela.

Le Tétrapyle Nord de Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b4481a-le-tetrapyle-nord-de-jerash-

Le Tétrapyle Nord de Jerash

Le Tétrapyle Nord de Jerash en Jordanie : emboitement des formes géométriques arrondies et angulaires. 8 novembre 2014.

Modèle de lituus étrusque servant à l'implantation d'une ville. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b56cb8-modele-de-lituus-etrusque-servant-a-l-implantation-d-une-ville

Modèle de lituus étrusque servant à l'implantation d'une ville

Lituus étrusque de Cerveteri, musée national cérétain, inv. 60264, in "Les Étrusques et la Méditerranée", Louvre-Lens, 5 décembre 2013–10 mars 2014. Le lituus est le nom latin donné initialement à un ustensile de pratique sacrée des haruspices et des augures étrusques. Le "lituus augural" est un bâton sans nœud se terminant par une crosse courbe, qui a donné la crosse des évêques et qu'on retrouverait dans le mot liturgie. Le lituus était utilisé en particulier dans le rite de fondation des villes pour le bornage sacré par le templum. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Lituus

Panneau explicatif sur le Décumanus Nord de Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b44a41-panneau-explicatif-sur-le-decumanus-nord-de-jerash

Panneau explicatif sur le Décumanus Nord de Jerash

Panneau explicatif en français sur le Décumanus Nord de Jerash vers 160 après J.C. Cette rue, passant sous le Tétrapyle Nord, a été dégagée entre les Thermes de l'Ouest et le Théâtre Nord. La partie séparant le Théâtre Nord et la Zone Agora/Basilique est l'une des mieux conservée de Gerasa. La structure bombée de la chaussée ainsi que son dallage sont admirablement préservés. Plusieurs des bouchons des regards de l'égout axial ont même conservé leurs anneaux de levage en fer. Les portiques ioniques bordant la chaussée, semblent identiques à ceux de la partie Nord du Cardo. Toutefois, ils ne datent pas du règne de Trajan mais sont plus tardifs. Ils correspondent probablement au réemploi des colonnes des anciens portiques de la partie centrale du Cardo, démontés dans la 2° moitié du IIème siècle lors de l'élargissement et embellissement de la partie centrale de la rue principale.

Panneau informatif sur la porte nord et l'extrémité nord du Cardo à Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b51db9-panneau-informatif-sur-la-porte-nord-et-l-extremite-nord-du-cardo-a-jerash

Panneau informatif sur la porte nord et l'extrémité nord du Cardo à Jerash

Panneau informatif sur la porte nord et l'extrémité nord du Cardo à Jerash en Jordanie, 115 après J.C. - 749 après J.C. (Cliché du 2 novembre 2014). Cette porte à une seule baie, par où passaient piétons, cavaliers et véhicules, marquait l'entrée principale de la ville au nord. Plus ancienne que la Porte Sud, comme le rappellent les deux inscriptions, encastrées dans les façades nord et sud, au-dessus de la rue, elle fut élevée en 115 de notre ère, en l'honneur de l'empereur Trajan "fondateur de la cité". Le plan très particulier de l'arc, trapézoïdal, permettait d'assurer un changement harmonieux d'orientation entre l'axe du Cardo et celui de la voie Gerasa/Adraa. Elle est, comme la Porte Sud, un arc inclus à posteriori dans l'enceinte de la ville. Cet arc marquait l'extrémité nord du Cardo, très différent de sa partie méridionale, dans sa structure et son décor. La rue est ici beaucoup plus étroite et bordée de portiques de colonnes plus basses, d'ordre ionique, semblables à celles de la Place Ovale. De fait, la rue apparaît ici sous son aspect ancien, alors que la partie sud a été plus tardivement élargie et embellie avec des colonnes d'ordre corinthien. Implantée sur un terrain vallonné, cette partie du Cardo a été établie sur de très importants remblais pour la rendre horizontale.

Place de la Concorde en 1877. Source : http://data.abuledu.org/URI/524eff8a-place-de-la-concorde-en-1877

Place de la Concorde en 1877

Le tour de la France par deux enfants, par George Bruno, pseudonyme d'Augustine Fouillée (née Tuillerie), 1877, p.279 : manuel scolaire, édition de 1904 : LA PLACE DE LA CONCORDE A PARIS. - La place de la Concorde est la plus belle et la plus monumentale de Paris. Elle est ornée de colossales statues en pierre qui représentent les principales grandes villes de France, entre lesquelles la concorde doit régner.

Tétrapyle Nord de Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b43e96-tetrapyle-nord-de-jerash

Tétrapyle Nord de Jerash

Vue au niveau du sol du carrefour sous le Tétrapyle Nord, en regardant vers le sud du cardo, en venant de la Porte Nord ; on devine le croisement à angle droit avec le decumanus. Le terme "tétrapyle" provient du grec "tetrapylum" signifiant littéralement "quatre portes" (préfixe grec τετρα- (tetra-) = quatre, et du suffixe -πυλον (-pylon) = porte monumentale ». Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/T%C3%A9trapyle

Voute du Tétrapyle Nord de Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b44183-voute-du-tetrapyle-nord-de-jerash

Voute du Tétrapyle Nord de Jerash

Voute du Tétrapyle Nord de Jerash en Jordanie, le regard pointé vers le haut pour se rendre compte de la grandeur du monument, 8 novembre 2014.