Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Géographie | Dessins et plans | Peinture | Sports | La Réunion | Jeux olympiques -- Records | Gravure | Géants | Périssodactyles | Herbivores | Poisson rouge | Rhinoceros (genre) | Guadeloupe | Poissons de mer | Cours d'eau | Thon blanc | Poisson | Biologie animale | Soufrière (Guadeloupe. - volcan), La | ...
Calao de Gingi mangeant des fruits de lilas de Perse. Source : http://data.abuledu.org/URI/5223515e-calao-de-gingi-mangeant-des-fruits-de-lilas-de-perse

Calao de Gingi mangeant des fruits de lilas de Perse

Calao de Gingi gris (Ocyceros birostris) mangeant des fuits de Lilas de Perse (Melia azedarach) à Calcutta, au Bengale occidental, en Inde. Le fruit est une drupe à mince enveloppe charnue sphérique de 1-3 cm de diamètre jaune-crème à maturité suspendu sur l'arbre tout l'hiver et persistant jusqu'à la floraison suivante en devenant de plus en plus ridée et presque blanche. Le noyau de la drupe est blanc sale, côtelée dans le sens de la longueur, avec un petit trou au centre apical. Il contient trois à six petites graines noires ressemblant à de petits grains de riz. Les semences sont dispersées par les oiseaux et certains mammifères qui consomment les fruits.

Caricature des trois ordres sous l'ancien régime. Source : http://data.abuledu.org/URI/56c45ccd-caricature-des-trois-ordres-sous-l-ancien-regime

Caricature des trois ordres sous l'ancien régime

"A faut esperer q'eu.s jeu la finira bentot" : le Tiers état portant le Clergé et la Noblesse sur son dos, 1789.

Deux chats et trois souris. Source : http://data.abuledu.org/URI/52ed3580-deux-chats-et-trois-souris

Deux chats et trois souris

"Face à face" de deux chats et trois souris.

Drapeau de Slovaquie. Source : http://data.abuledu.org/URI/537a2851-drapeau-de-slovaquie

Drapeau de Slovaquie

Le drapeau de la Slovaquie (en slovaque : vlajka Slovenska) a été adopté le 3 septembre 1992. C'est un drapeau tricolore composé de trois bandes horizontales reprenant les couleurs panslaves : la bande supérieure est blanche, l'intermédiaire bleue et l'inférieure rouge. L'écu national, de type néogothique, est placé sur le drapeau pour le distinguer des autres drapeaux slaves : décalé du côté de la hampe, il empiète sur les bandes supérieure et inférieure du drapeau. Les proportions du drapeau sont 2:3. Ce drapeau aux dimensions d'1,5 m × 1 m est également le pavillon de la marine marchande slovaque. C'est l'un des quatre symboles officiels de la République slovaque. Depuis le 1er mai 2004, le drapeau européen est hissé à côté du drapeau slovaque, les deux drapeaux forment ensemble la présentation des couleurs de la République slovaque. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Drapeau_de_la_Slovaquie

Géants de Douai. Source : http://data.abuledu.org/URI/51dc1545-geants-de-douai

Géants de Douai

Gayant (en picard chti) et Marie Cagenon, les géants de Douai. Les fêtes de Gayant se déroulent traditionnellement à Douai le premier week-end suivant le 5 juillet, du samedi au lundi. Les fêtes de Gayant correspondent à la sortie annuelle des géants de la ville : Monsieur Gayant, Madame G ayant (aussi connue sous le nom de Marie Cagenon) ainsi que leurs trois enfants Jacquot, Fillon et Binbin. Monsieur Gayant mesure 8,50 m et pèse 370 kg, il est porté par 6 hommes. Marie Cagenon mesure 6,25 m et pèse 250 kg, elle est, elle aussi, portée par 6 hommes. Jacquot mesure dans les 3 mètres et est porté par un homme, Fillon 2,80 m et Binbin 2,20 m. La procession de la famille Gayant est accompagnée d'une fête populaire où se produisent régulièrement des groupes de musique, des fanfares et des artistes de rue. Pour cette occasion, une fête foraine a lieu depuis une centaine d'année sur la Place du Barlet. Dans de nombreuses entreprises du Douaisis le lundi, dit «lundi de Gayant», est chômé. Gayant est un des plus anciens géants puisque son existence remonte à 1530. Les enfants apparaissent au début du XVIIIe siècle. Mais, interdite par l'Église en 1770, la famille ne réapparaîtra qu'en 1801.

Kasperl 01. Source : http://data.abuledu.org/URI/51ef8a20-kasperl-01

Kasperl 01

Kasperl 01, par Lothar Meggendorfer (1847–1925) : « Münchener Kasperl-Theater ». Munich, 1879. Kasper est le héros du théâtre de marionnette allemand. Le nom provient probablement d'un mot persan signifiant le « gardien du trésor ». Il existe une tradition qui prête le nom de Casper à l'un des trois rois mages. Le personnage existe également dans le théâtre des mystères dans les églises du Moyen Âge. Ses origines proviennent de Polichinelle, tout comme les marionnettes Punch and Judy, en Angleterre ou Guignol, en France. La marionnette de Kasper, telle qu'elle est aujourd'hui connue est apparue pour la première fois à Munich en 1858 dans une pièce de théâtre de Franz Graf von Pocci.

La colonne de Blanchard à Guînes. Source : http://data.abuledu.org/URI/51606bda-la-colonne-de-blanchard-a-guines

La colonne de Blanchard à Guînes

Colonne de Blanchard à Guînes : "Sous le règne de Louis XVI, 1785, Jean-Pierre Blanchard des Andelys en Normand accompagné de Jean Jefferies anglais partit du château de Douvres dans un aérostat. Le VII janvier à une heure un quart, traversa le premier les airs au-dessus du Pas-de-Calais et descendit à trois heures trois quarts dans le lieu même où les habitants de Guînes ont élevé cette colonne à la gloire des deux voyageurs. Ces aéronautes ont été reçus à leur descente par P. Eliz Cazin d'Honnincthun et Louis Marie Dufossé et conduits au château de M. le Vicomte de Sandrouin chambellan de l'empereur qui a posé la pierre de cette colonne le 25 mai 1785."

La Gabarre "Henri Gonthier" à Saint-Capraise. Source : http://data.abuledu.org/URI/535c159c-la-gabarre-henri-gonthier-a-saint-capraise

La Gabarre "Henri Gonthier" à Saint-Capraise

La municipalité de Saint-Capraise (24150) a fait construire selon les plans du XIX° siècle une Gabarre et l'a baptisée du nom du dernier baterlier de la Dordogne, Henri Gonthier (1907-2000), natif du village. Photo de trois-quart arrière.

La garde de M. et Mme Goliath en 2008. Source : http://data.abuledu.org/URI/51dc285e-la-garde-de-m-et-mme-goliath-en-2008

La garde de M. et Mme Goliath en 2008

M. et Mme Goliath, géants d'Ath, en 2008 avec leur garde : À Ath, les diables apparaissent dans des processions de l'Ancien Régime. Ils y font la police (ouvrir la voie, tenir les spectateurs à distance) ou, le plus souvent, interviennent dans le tableau de l'Enfer, dans la dramatisation de légendes hagiographiques (St Michel, Ste Gudule, St Antoine, St Médard, etc.), dans un jeu processionnel (combat de St Georges contre le dragon). Ils participent encore au Lumeçon montois. Les hommes sauvages (hommes de feuilles) ont marché dans quelques processions et tenu un rôle dans des jeux de printemps. Figurant toujours dans la procession et le Jeu de St Evermare à Russon, ils restent, à Mons, les alliés du dragon. Après avoir caracolé dans les processions figuratives, animé des fêtes villageoises et des charivaris, les chevaux-jupon jouent encore leur rôle d'auxiliaires à Mons et harcèlent le public dans divers cortèges, carnavalesques ou non. Ces trois types de déguisement qui, dans certaines villes, ont pour mission principale de protéger la marche ou la danse des figures gigantesques, se retrouvent à la ducasse d'Ath.

Le 100 mètres homme. Source : http://data.abuledu.org/URI/50d4c419-le-100-metres-homme

Le 100 mètres homme

L'évolution du record du monde du 100 mètres homme en athlétisme. Usain St. Leo Bolt (né le 21 août 1986 dans la paroisse de Trelawny) est un athlète jamaïcain, spécialiste du sprint, sextuple champion olympique et quintuple champion du monde, détenteur de trois records du monde : 100 m (9 s 58), 200 m (19 s 19) et 4 × 100 m (36 s 84). Il est le premier athlète à avoir réussi à conserver ses titres olympiques du 100 m, du 200 m et du relais 4 × 100 m, de Pékin les 16, 20 et 22 août 2008, à Londres les 5, 9 et 11 août 2012, et le premier olympien à avoir remporté quatre médailles d'or individuelles et six en tout dans les épreuves de sprint en athlétisme. Il devient à ce titre l'un des plus grand sprinteurs de tous les temps, se qualifiant lui-même de « légende ». À Pékin, il est devenu le premier athlète masculin à gagner ces trois épreuves aux cours des mêmes Jeux olympiques depuis Carl Lewis en 1984, et le premier coureur de l'histoire à établir les records du monde dans ces trois disciplines lors des mêmes Jeux. Il a répété le même triplé à Londres. Son nom et ses performances en sprint lui ont valu le surnom de « Lightning Bolt » (« l'Éclair », ou « la Foudre »). C'est le premier sprinter à améliorer trois fois de suite le record du monde du 100 m et à obtenir la plus nette amélioration du record depuis le passage au chronométrage électronique, en 1968.

Le cratère Commerson à La Réunion. Source : http://data.abuledu.org/URI/5227ad0e-le-cratere-commerson-a-la-reunion

Le cratère Commerson à La Réunion

Le cratère Commerson est un cratère volcanique des Hauts de l'île de La Réunion. Inscription : Philibert COMMERSON est né dans l'Ain en 1727. C'est en tant que médecin et naturaliste du roi qu'il partit en 1766, pour une expédition autour du monde, qui le conduisit par hasard à l'île Bourbon (La Réunion) en 1771 ; son séjour d'un an sur cette île l'amena à découvrir et décrire le volcan, ce qui lui valut l'honneur de voir son nom attribué à ce cratère. Avec ses 200 m de diamètre et ses 235 m de profondeur, ce cratère d'explosion est le plus impressionnant de l'île. Il fait partie d'un ensemble réuptif formé de trois cratères contigus apparus il y a environ 2000 ans, lors d'un phénomène volcanique d'une intensité exceptionnelle, de type phréato-magmatique. L'hypothèse actuelle (1991) expliquant cette éruption est illustrée par le scénario suivant (d'après Ph. Mairine et P. Bachèlery) : 1) une éruption classique débute ; 2) des explosions apparaissent ; 3) une coulée fluide s'épanche dans la vallée. Source : Bachèlery, P., et Ph. Mairine, Evolution volcano-structurale du Piton de la Fournaise... in "Le Volcanisme de la Réunion, Monographie", J.F Lénat Ed., publié par le Centre de Recherches Volcanologiques, Clermont-Ferrand, France, 213 - 242,1990.

Le panier de basket-ball. Source : http://data.abuledu.org/URI/50d48dd0-le-panier-de-basketball

Le panier de basket-ball

Panier de basket-ball, dimensions réglementaires. Au basket-ball, le panier est le cerceau métallique à travers lequel les joueurs doivent faire passer le ballon pour marquer des points. Il y a deux paniers sur un terrain de basket-ball, et chaque équipe doit tenter de marquer dans l'un tout en empêchant l'équipe adverse de marquer dans l'autre. Un filet ouvert vers le bas, de 45 cm de diamètre, est attaché en dessous du panier. L'ensemble est fixé, à la hauteur règlementaire de 3,05 m, à un panneau rectangulaire vertical de 1,80 m par 1,05 m. Par extension, un joueur marque un panier lorsqu'il fait passer la balle dans l'arceau du panier de l'équipe adverse. Un panier a lieu en cours de jeu et rapporte deux (ou trois) points à l'équipe, alors qu'on parle de lancer franc lorsque le joueur marque une pénalité suite à une faute d'un joueur adverse, ce qui rapporte un seul point.

Les trois reines de l'outre-monde. Source : http://data.abuledu.org/URI/528d489f-les-trois-reines-de-l-outre-monde

Les trois reines de l'outre-monde

Les trois reines de l'outre-monde, 1879, par Viktor M. Vasnetsov (1848–1926).

Mandala de sable. Source : http://data.abuledu.org/URI/529e6bb1-mandala-de-sable

Mandala de sable

Fabrication d'un mandala de sable par trois moines tibétains.

Mante religieuse et abeille. Source : http://data.abuledu.org/URI/50f5a09e-mante-religieuse-et-abeille

Mante religieuse et abeille

Mante religieuse mangeant une abeille à Saitama au Japan. La mante religieuse est un insecte diurne de 5 à 8 centimètres de long. Ses yeux protubérants et très écartés lui donnent une excellente vision en relief (ce qui donne une vision humaine mais jusqu'à 20 m). Contrairement aux autres insectes, la mante peut faire pivoter sa tête à 180 °, ce qui lui permet de suivre les déplacements de ses proies sans bouger le corps. Elle possède deux yeux composés (ou à facettes) et trois ocelles (yeux simples) entre les antennes.

Phare de Ouistreham, gardien de l'estuaire de l'Orne . Source : http://data.abuledu.org/URI/535e6233-phare-de-ouistreham-

Phare de Ouistreham, gardien de l'estuaire de l'Orne

Le phare de Ouistreham) est un phare à terre, cylindrique, mesurant 38 m de haut, fabriqué en granite et peint en rouge et blanc. Il fut mis en service en 1905. Il a été construit à côté de l'usine hydraulique, fonctionnant à l'époque et toujours visible de nos jours. Le phare d'Ouistreham est le "gardien de l'estuaire de l'Orne", il est visible à 16 milles marins à la ronde. La "signature" lumineuse du phare est de trois secondes de lumière blanche suivi d'une seconde d'obscurité. Le phare indique les dangereux rochers des Essarts grâce à un secteur rouge montrant la direction aux marins. Grâce à ses 171 marches de granite bleu de Vire, on accède à l'optique, une lampe halogène derrière une demi-lentille de Fresnel. Il est automatisé, gardienné et visitable. Au cours de l'été 2005, à l'occasion du centenaire, un jeu de lumière a été installé sur le phare. Il éclaire la base de l'édifice, et permet aux Ouistrehamais, en fonction de la couleur, de savoir si la mer est montante ou descendante : il est bleu lors de la marée montante, blanc le reste du temps. Il est peint en rouge en son haut, en écho aux balises latérales bâbord de la zone A. En effet, il est implanté sur la gauche du chenal quand on entre au port. Hauteur : 38.20 m - Elévation : 43 m - Portée : 16 milles nautiques ; Feux : lancs 1 occ., 4 secondes secteurs blanc et rouge ; Optique : demi-lentille de Fresnel, focale 0.25 m. ; Lanterne : lampe halogène 1 500 w. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Phare_de_Ouistreham

Photo satellite de l'île de La Réunion. Source : http://data.abuledu.org/URI/52192f9c-photo-satellite-de-l-ile-de-la-reunion

Photo satellite de l'île de La Réunion

Photo satellite de l'île de La Réunion. La Réunion est une île volcanique située dans l’océan Indien. Elle est née, il y a quelque trois millions d’années, avec l’émergence d’un massif montagneux culminant au piton des Neiges qui est, avec une altitude de 3 070,50 m, le sommet le plus élevé des Mascareignes et de l’océan Indien (mesure GPS effectuée en mai 2003 par l’Ordre des géomètres experts de La Réunion). Ce massif forme la partie ouest de l’île, alors que l’est est constitué d’un volcan bien plus récent, à peine vieux de 500 000 ans, l’un des plus actifs de la planète : le piton de la Fournaise.

Plantain d'eau. Source : http://data.abuledu.org/URI/50984586-plantain-d-eau

Plantain d'eau

Planche N°309 de l'Atlas des Plantes de France de Masclef : Plantain d'eau (Alisma plantago-aquatica). Alisma est un mot d'origine celtique qui signifie « eau », une référence à l'habitat dans lequel elle pousse. Les premiers botanistes l'ont nommée "Plantago" en raison de la similitude de ses feuilles avec celles du plantain. Elle pousse en eau peu profonde, se compose d'une racine fibreuse, de plusieurs feuilles de 15 à 30 cm de long, en rosettes, avec de longs pétioles et d'une hampe florale triangulaire pouvant atteindre jusqu'à 1 m de hauteur. Son inflorescence ramifiée porte de nombreuses petites fleurs, de 1 cm de diamètre, avec trois pétales ronds légèrement irréguliers, blancs ou violet pâle. Les fleurs s'ouvrent l'après-midi. Il y a 3 sépales verts, et 6 étamines par fleur. Elle fleurit de juin jusqu'à août. Elle est utilisée en médecine traditionnelle notamment en Chine.

Rhinocéros blanc. Source : http://data.abuledu.org/URI/50618881-rhinoceros-blanc

Rhinocéros blanc

Les rhinocéros sont des mammifères herbivores appartenant à la famille des Rhinocerotidae, ordre des périssodactyles. Toutes les espèces de rhinocéros sont considérées comme menacées de disparition. Le rhinocéros fait localement l'objet d'un programme ou de projets de réintroduction. Ils peuvent mesurer 5 m de long pour 1,80 m de hauteur, et un poids pouvant avoisiner les trois tonnes. Ce sont les plus gros mammifères terrestres actuels après l'éléphant. Comme l'éléphant, le rhinocéros barète ou barrit.

Rivière Carbet en Guadeloupe. Source : http://data.abuledu.org/URI/5276a6ae-riviere-carbet-en-guadeloupe

Rivière Carbet en Guadeloupe

La Rivière du Grand Carbet est un cours d'eau de Guadeloupe prenant source dans le parc national de la Guadeloupe et se jetant dans l'océan Atlantique. Longue de 12,9 km de longueur et prenant sa source à 1 300 m d'altitude dans le massif du volcan de la Soufrière, la rivière du Grand Carbet traverse la commune de Capesterre-Belle-Eau sur Basse-Terre et se jette dans l'océan Atlantique au sud de Capesterre à la pointe du Carbet au niveau de l'allée Dumanoir. Elle est connue pour ses trois chutes d'eau très spectaculaires, les chutes du Carbet.

Tableau encyclopédique et méthodique des trois règnes de la nature. Source : http://data.abuledu.org/URI/56ca34ce-tableau-encyclopedique-et-methodique-des-trois-regnes-de-la-nature

Tableau encyclopédique et méthodique des trois règnes de la nature

Tableau encyclopédique et méthodique des trois règnes de la nature - dédié et présenté à M. Necker, ministre d'État, et directeur général des Finances (1789), Bonnaterre, abbé (Pierre Joseph), ca. 1752-1804 : dragonne, tupinambis, fouette-queue.

Thon. Source : http://data.abuledu.org/URI/50b4cfec-thon

Thon

Le thon rouge du Nord (Thunnus thynnus), aussi appelé thon rouge de l'Atlantique ou « scombres », ou thon rouge de Méditerranée plus au sud, est l'une des trois espèces de thon rouge avec le thon rouge du Pacifique (Thunnus orientalis) et le thon rouge du Sud (Thunnus maccoyii). Il est rapide, pouvant atteindre 20 à 30 km/h, et de grande taille, puisque les spécimens les plus grands mesurent plus de 3 m et pèsent plus de 650 kg. Grâce à son sang chaud, il est capable de nager très rapidement et de chasser dans des eaux très froides. Le thon rouge vit principalement entre deux eaux, c'est-à-dire entre la surface de l'eau et jusqu'à 500 à 1 000 m de profondeur, ce qui lui vaut d'être qualifié de «pélagique».

Tour génoise des îles Finocchiarola. Source : http://data.abuledu.org/URI/51d20594-tour-genoise-des-iles-finocchiarola

Tour génoise des îles Finocchiarola

Les îles Finocchiarola (en corse Finuchjarola) forment un archipel inhabité de la mer Tyrrhénienne. Elles se trouvent toutes proches de la côte nord-est du Cap Corse, sur la commune de Rogliano, entre la baie de Tamarone (au sud) et celle de Santa Maria (au nord), et sont constituées de trois îlots désertiques : A Terra, le plus proche de la côte (200 m) ; Mezzana, l'îlot central ; Finocchiarola, le plus grand, le plus haut et le plus au large des îlots (500 m), qui culmine à 27 m au niveau de la tour ruinée. En 1594, une tour littorale fut construite au point culminant du plus grand îlot. Elle était destinée à la défense du Cap corse sous l'occupation génoise et est aujourd'hui en état de ruine. Les deux îlots les plus au larges sont la propriété du Conservatoire du littoral aujourd'hui, et le troisième entre dans sa zone d'intervention. L'archipel fait partie de la Réserve naturelle des îles Finocchiarola depuis 1987. La réserve fut principalement mise en place pour la préservation du goéland d'Audouin, espèce endémique. Les îlots présentent une faune et une flore très particulière. Ils tirent d'ailleurs leur nom d'une plante caractéristique, le fenouil sauvage, finochju en corse.

Trois escargots à Berlin. Source : http://data.abuledu.org/URI/5234fd20-trois-escargots-a-berlin

Trois escargots à Berlin

Détail de la fontaine de Mühlenradbrunnen par Achim Kühn, à Berlin (district de Neu-Hohenschönhausen), 1986.

Trois fractions égales. Source : http://data.abuledu.org/URI/57059378-trois-fractions-egales

Trois fractions égales

Trois fractions égales.

Trois gyropodes. Source : http://data.abuledu.org/URI/58581d6b-trois-gyropodes

Trois gyropodes

Trois gyropodes.

Usain Bolt aux Jeux Olympiques 2008. Source : http://data.abuledu.org/URI/534711f1-usain-bolt-aux-jeux-olympiques-2008

Usain Bolt aux Jeux Olympiques 2008

Usain Bolt exulte après sa victoire au 100 m durant les jeux olympiques de 2008 à Pékin. Photo prise très peu de temps (1 à 2 secondes) après le franchissement de la ligne d'arrivée. À Pékin, il est devenu le premier athlète masculin à gagner trois épreuves aux cours des mêmes Jeux olympiques depuis Carl Lewis en 1984, et le premier coureur de l'histoire à établir les records du monde dans ces trois disciplines lors des mêmes Jeux. Il a répété le même triplé à Londres. Son nom et ses performances en sprint lui ont valu le surnom de "Lightning Bolt" ("l'Éclair", ou "la Foudre"). C'est le premier sprinter à améliorer trois fois de suite le record du monde du 100 m et à obtenir la plus nette amélioration du record depuis le passage au chronométrage électronique, en 1968. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Usain_Bolt

Viaduc ferroviaire Séjourné à Fontpédrouse. Source : http://data.abuledu.org/URI/564590a5-viaduc-sejourne-a-fontpedrouse

Viaduc ferroviaire Séjourné à Fontpédrouse

Le train jaune pour la Cerdagne sur le Pont Séjourné, viaduc de la ligne de Cerdagne, sur la commune de Fontpédrouse (Pyrénées-Orientales, Languedoc-Roussillon, France) : pont à deux étages d'une longueur de 236,70 m séparés par un tablier intermédiaire. La partie centrale, qui enjambe le torrent, est encadrée par deux piles carrées ornées en leur sommet de créneaux. À l'étage inférieur, elle présente un grand arc ogival, d'une ouverture de 30 m pour une hauteur par rapport au torrent de 35 m. Cet arc, dont la clé de voûte touche le tablier de séparation des deux étages, porte, de part et d'autre de sa clef de voûte, deux arcs secondaires soutenant eux-aussi ce tablier intermédiaire. Sur ce premier étage se dressent quatre arcs, soutenant le tablier de la voie ferrée, prenant appui sur les deux grosses piles carrées encadrant la travée principale, ainsi que sur trois piles s'élevant par dessus l'arc ogival de l'étage inférieur. Enfin, deux viaducs d'approche avec arcs en plein cintre en maçonnerie encadrent cette partie centrale. Il a été conçu par Paul Séjourné, ingénieur français. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Pont_S%C3%A9journ%C3%A9