Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Dessins et plans | Peinture | Viktor M. Vasnetsov (1848–1926) | Géographie | Biologie animale | Contes de fées | Monuments historiques | Coquilles Saint-Jacques | Géants | Lettres (alphabet) -- Dessin | Alphabet | Botanique | Objets magiques | Meubles volants | Tapis d'Orient | Bateaux à voiles | Dessin en noir et blanc | Contes russes | Coloriages | ...
Alphabet enchanté, la lettre M. Source : http://data.abuledu.org/URI/53144290-alphabet-enchante-la-lettre-m

Alphabet enchanté, la lettre M

Alphabet enchanté de Louis Ratisbonne (1827-1900), ABC de Trim (pseudonyme), illustré par Bertall (1820-1882), 1861 : Chacune tient le drap par un bout et rit. Hem ! Qu'est-ce donc ? ... un grand M. Ce banc de pierre, item Ce chien : de petits m.

Altocumulus. Source : http://data.abuledu.org/URI/5233734e-altocumulus

Altocumulus

L'altocumulus est un genre de nuage de l'étage moyen, qui apparaît à une altitude comprise entre 2 000 et 6 000 m. Son épaisseur est comprise entre 300 m (altocumulus stratiformis) et 6 000 m (altocumulus orageux ou altocumulonimbus). L'altocumulus est constitué de gouttelettes d'eau et parfois de cristaux de glace, et constitué de couches ou nappes de nuages blancs ou gris. Il peut être formé par l'élévation d'une grande masse d'air puis de condensation dans une atmosphère instable. Il est souvent visible avant un orage. Il peut provoquer des concrétions de glace sur les avions. Source : Wikipédia, Météorologie nationale.

Altocumulus castellanus. Source : http://data.abuledu.org/URI/52337437-altocumulus-castellanus

Altocumulus castellanus

Altocumulus castellanus ou Statocumulus castellanus : Un altocumulus castellanus (du latin castellanus, château) est un nuage de type castellanus de l'étage moyen (2 à 6 km d'altitude) qui se distingue par les tours multiples se formant à son sommet. Le nom vient du fait que ces tours ressemblent aux créneaux des châteaux médiévaux et elles indiquent un mouvement vertical convectif important à ce niveau. Leur épaisseur varie entre 1 000 m et 6 000 m.

Ancien phare de Fatouville-Grestain sur l'estuaire de la Seine. Source : http://data.abuledu.org/URI/535e27ac-phare-de-fatouville

Ancien phare de Fatouville-Grestain sur l'estuaire de la Seine

Le phare de Fatouville a été construit sur la commune de Fatouville-Grestain, Eure. Il guidait les bateaux sur l'estuaire de la Seine. Le phare fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 13 septembre 2011. La construction du phare commença en 1839 pour se terminer en 1850 et fut éteint en 1907. En 1923 il a été mis aux enchères par l'État, il est aménagé en chambres d'hôtes. Hauteur : 32 m - Elévation : 132 m - portée : 40 km. Feu éteint depuis 1907 - Optique : Fresnel. Source :

Anémone. Source : http://data.abuledu.org/URI/510bec0d-anemone-

Anémone

Cet animal a ainsi été nommé en raison de sa ressemblance avec la fleur. L’anémone magnifique (Heteractis magnifica) est une anémone de mer de la famille des Stichodactylidés. Cette anémone de grande taille mesure de 30 à 50 cm et déployée recouvre près de 1 m. Certains individus peuvent atteindre 1 m. Les tentacules verts ou jaunâtres ne dépassent pas les 7 à 8 cm. La colonne est quant à elle vert, rouge, brune ou mauve. Cette espèce des récifs est présente de la mer Rouge jusqu'à l'océan Pacifique occidental dans une zone allant de 0,5 à 30 m de profondeur. L’anémone de mer abrite 12 espèces de poissons clown.

Application du Cercle Chromatique de M. Charles Henry. Source : http://data.abuledu.org/URI/51b89f89-application-du-cercle-chromatique-de-m-charles-henry

Application du Cercle Chromatique de M. Charles Henry

Application du Cercle Chromatique de M. Charles Henry, 1888, lithographie de Paul Signac (1863-1935). Charles Henry (1859–1926), érudit français spécialiste de l'esthétique des formes, publia un ouvrage sur le "Cercle Chromatique" en 1888.

Babe Tisje et Zoon Tisje d'Hazebrouck. Source : http://data.abuledu.org/URI/51dc4ce0-babe-tisje-et-zoon-tisje-d-hazebrouck

Babe Tisje et Zoon Tisje d'Hazebrouck

Babe Tisje fut créée en tant que géant en 1980 par Stéphane Deleurence. D'une hauteur de 3,35 m et d'un poids de 50 kg, elle nécessite un porteur. Zoon Tisje (à l'arrière plan), de son vrai nom Jacques Louis Napoléon Vangrevelinghe, c'est le fils de Tisje Tasje et également le frère de Babe Tisje. Il fut érigé en géant en 1998 par Stéphane Deleurence pour représenter la ville d'Hazebrouck. Il a dans la main droite une gaufre: "wafel" et dans la main gauche, un moulinet d'enfant rappelant l'importance du vent en Flandre. Dimensions : hauteur : 3,20 m, poids : 47 kg, porté par un seul homme.

Barrage de Roselend. Source : http://data.abuledu.org/URI/501b06de-barrage-de-roselend

Barrage de Roselend

Le barrage de Roselend est un barrage français à voûte, situé dans le Beaufortain (Savoie), entre le col du Pré et le Cormet de Roselend, près de la station de sports d'hiver d'Arêches-Beaufort. Les montagnes aux alentours avoisinent les 2 800 mètres. Mesurant 800 m de long et 150 m de haut, il peut contenir jusqu'à 185 millions de m³ d'eau. Associé aux barrages de la Gittaz et de Saint-Guérin et à la centrale de la Bâthie, ils composent le vaste ensemble hydroélectrique du Beaufortain. Son voisin, le barrage de la Girotte, perché au-dessus de la vallée d’Hauteluce, n'en fait pas partie. Le barrage de Roselend est réputé être le plus « esthétique » des barrages de Savoie.

Buissons de tamarins des hauts. Source : http://data.abuledu.org/URI/521fa16e-buissons-de-tamarins-des-hauts-

Buissons de tamarins des hauts

Le Tamarin des Hauts (Acacia heterophylla), habituellement un arbre de 10 à 20 m de hauteur, est capable de pousser dans les fissures des dalles de lave à plus de 2,000 m d'altitude, mais il se développe alors en buisson.

Cala de la Granadella en Espagne. Source : http://data.abuledu.org/URI/54dbc9ea-cala-de-la-granadella-en-espagne

Cala de la Granadella en Espagne

Cala de la Granadella en Espagne à Xàbia, dans la province d'Alicante. Cette plage méditerranéenne a été récompensée par plusieurs prix comme étant la plus belle d'Espagne. Elle mesure 160 m de long et sa profondeur est de 10 m.

Calamar colossal à échelle humaine. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d49592-calamar-colossal-a-echelle-humaine

Calamar colossal à échelle humaine

Calamar colossal (Mesonychoteuthis hamiltoni) estimé à 10 mètres de longueur, par comparaison avec une taille d'homme. Les calmars géants du genre Architeuthis sont les plus connus, ils peuvent atteindre jusqu'à 13 m de long pour une centaine de kilos. Mais le calmar colossal est actuellement le plus grand de tous. Cette espèce est connue depuis 1925 grâce aux quelques parties de grands spécimens retrouvées dans l'estomac de cachalots, mais son étude n'a été rendue possible qu'après des prises accidentelles par des navires de pêche à la palangre flottante. Un calmar colossal de 10 m et 450 kg a été capturé en février 2007 en mer de Ross près de l'Antarctique par des pêcheurs néo-zélandais à 1 800 m de profondeur. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Calmar.

Canard colvert en vol. Source : http://data.abuledu.org/URI/5049a577-canard-colvert-en-vol

Canard colvert en vol

Dessin de canard colvert en vol (Anas platyrhynchos, Terschelling, NL).

Cartographie des mésanges. Source : http://data.abuledu.org/URI/5249e4e6-cartographie-des-mesanges

Cartographie des mésanges

Cartographie de la répartition des mésanges bleues (Cyanistes caeruleus en vert foncé, et Cyanistes teneriffae en vert clair). Sources : 1) Föger, M. & Pegoraro K. (2004). Die Blaumeise. Neue Brehm Bücherei, Hohenwarsleben, ISBN 3-89432-862-2 ; 2) Harrap, S. & Quinn, D. (1996). Tits, Nuthatches & Treecreepers. Helm Identification Guides, ISBN 0-7136-3964-4 ; 3) del Hoyo, J., et al. Handbook of the Birds of the World (HBW), Vol. 12 (2007). Picathartes to Tits and Chickadees. Lynx Edicions, Barcelona, ISBN 84-96553-42-6 ; 4) Snow, D. W. & Perrins, C. M. (1998). The Birds of the Western Palearctic Concise Edition. Oxford, ISBN 0-19-854099-X.

Cerf des pampas en Uruguay. Source : http://data.abuledu.org/URI/5501473c-cerf-des-pampas-en-uruguay

Cerf des pampas en Uruguay

Cerf des pampas (Ozotoceros bezoarticus), départament de Rocha, Uruguay. Le cerf des pampas est un animal gracieux, il a une robe unie de couleur brun-roux à jaune. Les flancs, le ventre, le contour des yeux et les fesses sont blanches, ainsi que l'intérieur des oreilles, la partie supérieure de la queue est noire. Il a une tache noire sur le museau. La hauteur à l'épaule est chez les adultes (cerfs et biches) de 60 à 80 centimètres, 1 m à 1.20 mètre au sommet de la tête, la longueur du corps va de 1.10 m à 1.40 mètre, avec un poids oscillant entre 20 et 40 kg selon les individus. Il vit principalement dans des plaines herbeuses. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cerf_des_pampas

Chamois. Source : http://data.abuledu.org/URI/51fd1d09-chamois

Chamois

Chamois (Rupicapra rupicapra), par Walter Heubach (1865–1923) : Le chamois est un agile grimpeur, il peut effectuer des bonds de 2 m de haut et 6 m de long. Mais malgré ses talents d'acrobate, il préfère fréquenter les parois moins abruptes que son cousin le bouquetin. En hiver il descend dans les forêts pour manger des mousses, du lichen et des brindilles.

Circuits neurobiologiques de la motivation sexuelle chez les mammifères. Source : http://data.abuledu.org/URI/534d877c-circuits-neurobiologiques-de-la-motivation-sexuelle-chez-les-mammiferes

Circuits neurobiologiques de la motivation sexuelle chez les mammifères

Description des principaux circuits neurobiologiques innés qui contrôlent l'apprentissage de la motivation sexuelle chez les mammifères femelles non-primates. Synthèse d'après les travaux suivants : Kobayakawa K., Kobayakawa R., Matsumoto H. , Oka Y., Imai T., Ikawa M., Okabe M., Ikeda T., Itohara S., Kikusui T., Mori K., Sakano H. "Innate versus learned odour processing in the mouse olfactory bulb". Nature, 450(7169):503-508, 2007 ; Novejarque A., Gutierrez-Castellanos N., Lanuza E., Martinez-Garcia F. "Amygdaloid projections to the ventral striatum in mice: direct and indirect chemosensory inputs to the brain reward system". Front Neuroanat., 5:54, 2011 ; Flanagan-Cato L.M. "Sex differences in the neural circuit that mediates female sexual receptivity". Frontiers in Neuroendocrinology, 32(2):124-136, 2011 ; Kang N., Baum M.J., Cherry J.A. "Different profiles of main and accessory olfactory bulb mitral/tufted cell projections revealed in mice using an anterograde tracer and a whole-mount, flattened cortex preparation". Chem. Senses, 36(3):251-260, 2011 ; Cibrian-Llanderal T., Tecamachaltzi-Silvaran M., Triana-Del R.R., Pfaus J.G., Manzo J., Coria-Avila G.A. "Clitoral stimulation modulates appetitive sexual behavior and facilitates reproduction in rats". Physiology & Behavior, 100(2):148-153, 2010.

Comparaison de la taille humaine et de plusieurs dinosaures. Source : http://data.abuledu.org/URI/53394429-comparaison-de-la-taille-humaine-et-de-plusieurs-dinosaures

Comparaison de la taille humaine et de plusieurs dinosaures

Comparaison de la taille humaine et de plusieurs dinosaures théropodes. 1) Epanterias amplexus, 12 mètres ; 2) Allosaurus fragilis, 9,70 m ; 3) Allosaurus fragilis, taille moyenne 8,5 m ; "Big Al", 7,5 m ; Homme, 1,8 m.

Coquillier sous voile à Brest 2008. Source : http://data.abuledu.org/URI/5461123d-coquillier-sous-voile-a-brest-2008

Coquillier sous voile à Brest 2008

"Général Leclerc", coquillier sous voile en rade de Brest, 2008, sloop coquillier, classé au titre des monuments historiques en 2005. Année de construction : 1948 ; Chantier : Auguste Tertu (Le Fret) ; Longueur : 11,4 m ; Largeur : 4,05 m ; Tirant d’eau : 1,9 m ; Propriétaire : Association Lenn Vo.

Coupe du barrage d'Alfeld dans le Haut-Rhin. Source : http://data.abuledu.org/URI/51cbf952-coupe-du-barrage-d-alfeld-dans-le-haut-rhin

Coupe du barrage d'Alfeld dans le Haut-Rhin

Plan de coupe du Barrage d'Alfeld, France. Le grand mur (23 m de hauteur, 255 m de longueur à la crête) est composé d'un morceau courbe de rayon de 180 m environ, posé sur deux morceaux rectiligne, ceci permettant de faire travailler le barrage en voûte. À l'origine, le barrage était constitué seulement d'un mur en maçonnerie, mais le poids de ce dernier était insuffisant pour retenir toute la poussée de l'eau. Par la suite, un remblai a été mis en place pour soutenir le mur d'origine. La fonctionnalité de ce barrage est de limiter les crues en hiver et apporte un débit minimum en été et il a été bâti pendant la période d'occupation allemande de l'Alsace-Lorraine (1870-1914). Il est géré par le département.

Descriptif du château de Chinon. Source : http://data.abuledu.org/URI/50f123d6-descriptif-du-chateau-de-chinon

Descriptif du château de Chinon

Descriptif bilingue du château de Chinon, val de Loire : "Chinon, au XI° siècle, appartient aux comtes d'Anjou ; en 1154 Henry II Plantagenêt comte d'Anjou devient roi d'Angleterre, il construit le château sur un éperon rocheux qui domine la Vienne, vaste forteresse de 40 m sur 70 m. Son fils Richard Coeur de Lion y meurt en 1199. Jean Sans Terre qui lui succède, se voit confisquer tous ses fiefs en France, Chinon devient domaine royal. Charles VII, en guerre contre l'Angleterre, chassé de Paris, se réfugie à Chinon. C'est là que Jeanne d'Arc vient le persuader de se faire sacrer à Reims en 1429. Le château, abandonné au XV° siècle, racheté par le Cardinal de Richelieu, tombe en ruine."

Deux escargots des bois. Source : http://data.abuledu.org/URI/5342ff72-deux-escargots-des-bois

Deux escargots des bois

Deux escargots des bois (Cepaea nemoralis). Son habitat est très varié et on peut le rencontrer dans le bois, les haies, les friches, les dunes et les prairies. Il se rencontre jusqu'à 1 200 m dans les Alpes et 2 200 m dans les Pyrénées. Il se rencontre partout dans l'ouest de l'Europe. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cepaea_nemoralis

Dolmen de Draguignan en Provence, la Pierre de la fée. Source : http://data.abuledu.org/URI/47f4e764-dolmen-de-draguignan-en-provence-la-pierre-de-la-f-e

Dolmen de Draguignan en Provence, la Pierre de la fée

Monument datant du Néolithique, situé au lieu-dit Morgay dans le Var, d'un poids de 40 tonnes : 6 m de long sur 3 pierres levées de plus de 2 m. Il a été classé au titre des Monuments historiques par liste en 1889.

Drapeau de Slovaquie. Source : http://data.abuledu.org/URI/537a2851-drapeau-de-slovaquie

Drapeau de Slovaquie

Le drapeau de la Slovaquie (en slovaque : vlajka Slovenska) a été adopté le 3 septembre 1992. C'est un drapeau tricolore composé de trois bandes horizontales reprenant les couleurs panslaves : la bande supérieure est blanche, l'intermédiaire bleue et l'inférieure rouge. L'écu national, de type néogothique, est placé sur le drapeau pour le distinguer des autres drapeaux slaves : décalé du côté de la hampe, il empiète sur les bandes supérieure et inférieure du drapeau. Les proportions du drapeau sont 2:3. Ce drapeau aux dimensions d'1,5 m × 1 m est également le pavillon de la marine marchande slovaque. C'est l'un des quatre symboles officiels de la République slovaque. Depuis le 1er mai 2004, le drapeau européen est hissé à côté du drapeau slovaque, les deux drapeaux forment ensemble la présentation des couleurs de la République slovaque. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Drapeau_de_la_Slovaquie

Élévation du Pont d'Aquitaine à Bordeaux. Source : http://data.abuledu.org/URI/5148c97f-elevation-du-pont-d-aquitaine-a-bordeaux

Élévation du Pont d'Aquitaine à Bordeaux

Élévation du pont d'Aquitaine, pont suspendu sur la Garonne dans la ville de Bordeaux (France). Si l'on ne considère que la portée de sa travée centrale, 393,75 m, le pont d'Aquitaine, bien que le deuxième plus grand pont suspendu français derrière le pont de Tancarville reste un ouvrage modeste. Il se situe en effet en 2008 au-delà du 80e rang mondial dans le classement des ponts suspendus. Toutefois il est prolongé, sur la rive gauche, par un viaduc de 1 014 m, ce qui le porte au 8e rang français en termes de longueur de ponts, toutes catégories confondues.

Fleuve Mana en Guyane. Source : http://data.abuledu.org/URI/5277788a-fleuve-mana-en-guyane

Fleuve Mana en Guyane

Fleuve Mana en Guyane. Il est réputé avoir 99 sauts. Il prend sa source dans le massif central guyanais au nord-ouest du bourg de Saül au nord-ouest du Mont Galbao (717 m) et à 290 m d'altitude. Ses principaux affluents sont : la crique Portal, la rivière Kokioko, la crique Arouany, la crique Lézard, la rivière Acarouany, la crique Loubère. Source : Wilkinson M, Sherratt E, Starace F, Gower DJ (2013) A New Species of Skin-Feeding Caecilian and the First Report of Reproductive Mode in Microcaecilia (Amphibia: Gymnophiona: Siphonopidae).

Fonctionnement d'un château d'eau. Source : http://data.abuledu.org/URI/52fde2ad-fonctionnement-d-un-chateau-d-eau

Fonctionnement d'un château d'eau

Schéma de fonctionnement d'un château d'eau. L’eau est acheminée du point d'eau au réservoir. Si l'altitude du point d'eau est inférieure à l'altitude du réservoir, on utilise des pompes pour relever l'eau jusqu'à ce dernier. L’eau est ensuite envoyée dans un réseau gravitaire qui va assurer son acheminement vers l’ensemble des habitations. La pression de l’eau qui est fournie au robinet des abonnés est proportionnelle au dénivelé qui existe entre le niveau d’eau dans le château d’eau et l'habitation : 10 m de dénivelé équivalent à 1 bar de pression, 20 m à 2 bars de pression, etc. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_d%27eau

Forêt de bambous à Taïwan. Source : http://data.abuledu.org/URI/513af3ef-foret-de-bambous-a-taiwan

Forêt de bambous à Taïwan

Forêt de bambous près de Shizhuo (Comté de Shiayi à Taïwan). Cette île est située au sud-est de la Chine continentale, au sud du Japon et au nord des Philippines, et bordée à l’est par l’océan Pacifique, au sud par la mer de Chine méridionale, à l’ouest par le détroit de Taïwan et au nord par la mer de Chine orientale. Elle sera longtemps connue en français sous le nom de Formose et Formosa dans la majorité des autres langues européennes (ceci durant toute la période antérieure aux années 1960), puisque les marins portugais l’appelaient Ilha Formosa, la « belle île ». Le bambou est une graminée ligneuse. Il peut fixer 30 % de plus de CO2 que les arbres feuillus, jusqu'à 12 tonnes de CO2/ha/an (3 tonnes pour une forêt de feuillus). Il libère donc 30 % d'oxygène de plus que des arbres. L'étroitesse de ses feuilles améliore l'infiltration de l'eau dans le sol (deux fois plus qu'une forêt de feuillus). Il limite l'érosion des sols (grâce à son réseau racinaire très dense sur 60 centimètres de profondeur) et restaure des sols appauvris. On l'utilise pour l’élimination de certaines toxines du sol (phyto-remédiation), et sa culture ne nécessite peu ou pas d'engrais, ni de produits phytosanitaires. Mais les bambous sont répertoriés parmi les espèces invasives. Certaines espèces, par leurs aptitudes à s'étendre via leurs rhizomes, peuvent porter un réel préjudice à la biodiversité des écosystèmes, à l'échelle locale. Le tronc du bambou est utilisé pour sa résistance et sa légèreté pour les échafaudages des gratte-ciel. Parmi les dix plus hauts du monde, ceux du Two International Finance Center (416 m) et Central Plaza (374 m) de Hong Kong, la Jin Mao Tower (421 m) de Shanghai, le Shun Hing Square (384 m) Shenzhen ou le Citic Plaza (391 m) de Guangzhou (Canton), en Chine, ont notamment utilisé ce matériau.

Frêne commun. Source : http://data.abuledu.org/URI/505a1148-frene-commun

Frêne commun

Planche botanique du frêne commun (Fraxinus excelsior), Atlas des Plantes de France, 1891. C'est un grand arbre, jusqu'à 40 m de hauteur et 1 m de diamètre, à tronc droit à écorce lisse et grisâtre, se crevassant avec l'âge. Le bois est assez dur, tenace, élastique, couleur blanc nacré, sans aubier distinct. Essence de lumière, à croissance rapide, très résistant au froid mais sensible aux gelées tardives, qui peuvent tuer les bourgeons terminaux et à la sécheresse. Son bois est recherché pour certains usages en raison de sa résistance à la flexion et aux chocs : manches d'outils, outils en bois (râteaux), cannes et bâtons (de hockey notamment), charronnage, carrosserie... les meilleurs exemplaires fournissent un bois de déroulage utilisé en placage. À défaut, c'est un excellent bois de chauffage. Les feuilles sont inscrites à la pharmacopée française.

Funiculaire. Source : http://data.abuledu.org/URI/51b05b72-funiculaire-

Funiculaire

Le Funiculaire de Saint Hilaire du Touvet est le seul Funiculaire touristique des Alpes Françaises. Il a été construit entre 1920 et 1923, pour desservir les Etablissements de Cure du Plateau des Petites Roches, et mis en service le 19 juillet 1924. Il vous conduit de 260 m, en gare basse de Montfort, à 1000 m d'altitude, en gare haute de Saint Hilaire du Touvet, par une voie ferrée unique de 1480 m de long. Cette voie grimpe au milieu des rochers, et son inclinaison tend toujours plus vers la verticale, jusqu'à 83% de pente (record absolu pour un transport de voyageurs) au moment où il s'enfonce dans le tunnel de 130 m de long ; tunnel le plus incliné du monde.

Géants de Douai. Source : http://data.abuledu.org/URI/51dc1545-geants-de-douai

Géants de Douai

Gayant (en picard chti) et Marie Cagenon, les géants de Douai. Les fêtes de Gayant se déroulent traditionnellement à Douai le premier week-end suivant le 5 juillet, du samedi au lundi. Les fêtes de Gayant correspondent à la sortie annuelle des géants de la ville : Monsieur Gayant, Madame G ayant (aussi connue sous le nom de Marie Cagenon) ainsi que leurs trois enfants Jacquot, Fillon et Binbin. Monsieur Gayant mesure 8,50 m et pèse 370 kg, il est porté par 6 hommes. Marie Cagenon mesure 6,25 m et pèse 250 kg, elle est, elle aussi, portée par 6 hommes. Jacquot mesure dans les 3 mètres et est porté par un homme, Fillon 2,80 m et Binbin 2,20 m. La procession de la famille Gayant est accompagnée d'une fête populaire où se produisent régulièrement des groupes de musique, des fanfares et des artistes de rue. Pour cette occasion, une fête foraine a lieu depuis une centaine d'année sur la Place du Barlet. Dans de nombreuses entreprises du Douaisis le lundi, dit «lundi de Gayant», est chômé. Gayant est un des plus anciens géants puisque son existence remonte à 1530. Les enfants apparaissent au début du XVIIIe siècle. Mais, interdite par l'Église en 1770, la famille ne réapparaîtra qu'en 1801.

Grand canyon du Yellowstone. Source : http://data.abuledu.org/URI/501e2ee3-grand-canyon-du-yellowstone

Grand canyon du Yellowstone

Le Grand Canyon de Yellowstone et la Lower Fall de la rivière Yellowstone, la plus grande chute d'eau du Parc national de Yellowstone avec une hauteur de 93 mètres. Le canyon atteint une profondeur maximale de 275 m pour une largeur de 800 m. Cette gorge correspond à un ancien bassin thermal, ce qui a résulté en l'oxydation de fer présent dans les rhyolites. Ce phénomène a abouti à une perte de cohésion de la roche, devenue facile à éroder, et en un changement de couleur, du rose vers le jaune.

Gros plan sur les Chutes du Felou au Mali. Source : http://data.abuledu.org/URI/54d3d69b-gros-plan-sur-les-chutes-du-felou-au-mali

Gros plan sur les Chutes du Felou au Mali

Gros plan sur les Chutes du Felou au Mali. Le fleuve Sénégal, d'une largeur de plus de 1 000 m en amont des chutes, ne fait plus que 210 m en aval après avoir traversé un impressionnant chaos de roches. La dénivellation est d'environ 14 m. Le débit varie considérablement et peut passer de 3 m³/s en mai, à 5 000 m³/s en octobre (valeurs extrêmes relevées à l'embouchure). Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Chutes_du_F%C3%A9lou

Ionisation électronique. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ac0d37-ionisation-electronique

Ionisation électronique

Spectromètrie de masse à source d'ionisation électronique, légendé en français : La spectrométrie de masse est une technique physique d'analyse permettant de détecter et d'identifier des molécules d’intérêt par mesure de leur masse, et de caractériser leur structure chimique. Son principe réside dans la séparation en phase gazeuse de molécules chargées (ions) en fonction de leur rapport masse/charge (m/z). Le spectromètre de masse, initialement conçu par le Britannique Joseph John Thomson, comporte une source d'ionisation suivie d'un ou plusieurs analyseurs qui séparent les ions produits selon leur rapport m/z, d'un détecteur qui compte les ions et amplifie le signal, et enfin d'un système informatique pour traiter le signal.

Jeune coccinelle. Source : http://data.abuledu.org/URI/534d646c-jeune-coccinelle

Jeune coccinelle

Jeune coccinelle asiatique (Harmonia axyridis). Alors que les ailes sèchent, les couleurs apparaissent progressivement (Dans ce cas, les taches seront noires sur fond jaune orangé). Lieu : Parc urbain de la Citadelle, Lille (03 juin 2007), sur le flanc d'une branche de charme, couverte de plus d'une centaine de pupes, larves et jeunes coccinelles, d'environ 1,50 m au dessus du niveau du sol à plus de 3 m de haut. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Coccinelle_asiatique

Judo. Source : http://data.abuledu.org/URI/501a309a-judo

Judo

photo de deux judokas

La cour impériale d'Amarapura en Birmanie. Source : http://data.abuledu.org/URI/52b6d0f0-la-cour-imperiale-d-amarapura-en-birmanie

La cour impériale d'Amarapura en Birmanie

La cour impériale à Ummerapoura. Illustration par Yan Dargent (1824-1899), in Jean Rambosson, Histoire des météores et des grands phénomènes de la nature, p.369, Firmin-Didot, 1883 (wikisource) : Il y a quelques années, M. Babinet, de l’Institut, a présenté à l’Académie des sciences, de la part de M. Marchal, de Lunéville, la figure d’un des appareils qui, en Chine, accompagnent toujours les flèches aiguës qui couronnent les tours nombreuses de ce pays, où chaque ville a la sienne. Suivant l’auteur, les chaînes qui accompagnent la flèche, et qui, partant de son pied, vont rejoindre les angles saillants de la tour, sont de vrais conducteurs de l’agent électrique, dont l’expérience peut avoir fait reconnaître l’efficacité à un peuple bien plus observateur que théoricien. Il a remarqué que dans la construction des tours chinoises il n’entre point de substances métalliques, pas plus que dans leurs maisons et leurs palais. L’appareil des chaînes offre donc une sorte d’enveloppe conductrice qui préserve la tour de l’introduction de l’électricité. Ces tours, d’ailleurs, n’ont jamais été frappées de la foudre. La fameuse tour de porcelaine de Nankin a quinze siècles d’existence. M. Marchal rapproche la construction chinoise de la méthode italienne, qui consiste à consolider les flèches par des haubans métalliques allant se fixer aux angles du bâtiment ; il ajoute que la flèche de l’appareil chinois se termine en flamme dorée, et, par suite, conductrice.

La garde de M. et Mme Goliath en 2008. Source : http://data.abuledu.org/URI/51dc285e-la-garde-de-m-et-mme-goliath-en-2008

La garde de M. et Mme Goliath en 2008

M. et Mme Goliath, géants d'Ath, en 2008 avec leur garde : À Ath, les diables apparaissent dans des processions de l'Ancien Régime. Ils y font la police (ouvrir la voie, tenir les spectateurs à distance) ou, le plus souvent, interviennent dans le tableau de l'Enfer, dans la dramatisation de légendes hagiographiques (St Michel, Ste Gudule, St Antoine, St Médard, etc.), dans un jeu processionnel (combat de St Georges contre le dragon). Ils participent encore au Lumeçon montois. Les hommes sauvages (hommes de feuilles) ont marché dans quelques processions et tenu un rôle dans des jeux de printemps. Figurant toujours dans la procession et le Jeu de St Evermare à Russon, ils restent, à Mons, les alliés du dragon. Après avoir caracolé dans les processions figuratives, animé des fêtes villageoises et des charivaris, les chevaux-jupon jouent encore leur rôle d'auxiliaires à Mons et harcèlent le public dans divers cortèges, carnavalesques ou non. Ces trois types de déguisement qui, dans certaines villes, ont pour mission principale de protéger la marche ou la danse des figures gigantesques, se retrouvent à la ducasse d'Ath.

La lettre M dans un coeur. Source : http://data.abuledu.org/URI/5330c7c3-la-lettre-m-dans-un-coeur

La lettre M dans un coeur

La lettre M dans un coeur.

La lettre M du skateur. Source : http://data.abuledu.org/URI/53466855-la-lettre-m-du-skateur

La lettre M du skateur

La lettre M du skateur, à colorier.

Laurier d'Apollon. Source : http://data.abuledu.org/URI/506f2625-laurier-d-apollon

Laurier d'Apollon

Planche botanique N°282 de l'Atlas des Plantes de France de Masclef, 1894 : Laurier d'Apollon ou laurier sauce (Laurus nobilis). Le laurier est un arbuste mesurant de 2 à 6 m et jusqu'à 15 m de haut, à tige droite et grise dans sa partie basse, verte en haut. Les feuilles de forme lancéolées, alternes, coriaces, à bord ondulé, sont vert foncé sur leur face supérieure et plus clair à la face inférieure. Elles dégagent une odeur aromatique quand on les froisse. Les feuilles, les fleurs et les racines renferment une huile essentielle. La feuille de laurier-sauce s'emploie en Europe généralement séchée (condiment rentrant dans la composition du bouquet garni) et s'infuse ou cuit dans la sauce. En Saintonge, la feuille très utilisée en cuisine pour tous les courts-bouillons, matelotes ou ragoûts est employée fraîche, comme en Inde, où elle est saisie dans le ghee, conférant un goût unique et un parfum extraordinaire.

Le 100 mètres homme. Source : http://data.abuledu.org/URI/50d4c419-le-100-metres-homme

Le 100 mètres homme

L'évolution du record du monde du 100 mètres homme en athlétisme. Usain St. Leo Bolt (né le 21 août 1986 dans la paroisse de Trelawny) est un athlète jamaïcain, spécialiste du sprint, sextuple champion olympique et quintuple champion du monde, détenteur de trois records du monde : 100 m (9 s 58), 200 m (19 s 19) et 4 × 100 m (36 s 84). Il est le premier athlète à avoir réussi à conserver ses titres olympiques du 100 m, du 200 m et du relais 4 × 100 m, de Pékin les 16, 20 et 22 août 2008, à Londres les 5, 9 et 11 août 2012, et le premier olympien à avoir remporté quatre médailles d'or individuelles et six en tout dans les épreuves de sprint en athlétisme. Il devient à ce titre l'un des plus grand sprinteurs de tous les temps, se qualifiant lui-même de « légende ». À Pékin, il est devenu le premier athlète masculin à gagner ces trois épreuves aux cours des mêmes Jeux olympiques depuis Carl Lewis en 1984, et le premier coureur de l'histoire à établir les records du monde dans ces trois disciplines lors des mêmes Jeux. Il a répété le même triplé à Londres. Son nom et ses performances en sprint lui ont valu le surnom de « Lightning Bolt » (« l'Éclair », ou « la Foudre »). C'est le premier sprinter à améliorer trois fois de suite le record du monde du 100 m et à obtenir la plus nette amélioration du record depuis le passage au chronométrage électronique, en 1968.

Le conte de la jeune fille des neiges. Source : http://data.abuledu.org/URI/528d4d0b-le-conte-de-la-jeune-fille-des-neiges

Le conte de la jeune fille des neiges

Le conte de la jeune fille des neiges, 1899, par Viktor M. Vasnetsov (1848–1926).

Le conte du loup gris. Source : http://data.abuledu.org/URI/528d4c6b-le-conte-du-loup-gris

Le conte du loup gris

Le conte d'Ivan Zarevitch et du loup gris, 1889, par Viktor M. Vasnetsov (1848–1926).

Le conte du tapis volant. Source : http://data.abuledu.org/URI/528d47df-le-conte-du-tapis-volant

Le conte du tapis volant

Le tapis volant, 1880, par Viktor M. Vasnetsov (1848–1926). Source : Ivan Tsarevich, Portrait du héros dans le folklore russe.

Le coquillier Loch monna. Source : http://data.abuledu.org/URI/546114a3-le-coquillier-loch-monna

Le coquillier Loch monna

Le coquillier LOCH MONNA en 2011. Année de construction : 1956 ; Chantier : Auguste Tertu (Le Fret) ; Longueur : 10,9 m ; Largeur : 3,73 m ; Tirant d'eau : 1,57 m ; Propriétaire : Yann Roger ; Refonte en voilier hiver 2011-2012.

Le Palais du Tsar. Source : http://data.abuledu.org/URI/528d4a57-le-palais-du-tsar

Le Palais du Tsar

Le Palais du Tsar Berendei, décor de théâtre pour l'opéra de Rimski-Korsakov (1844-1908), La jeune fille de neige (Snégourotchka), 1885, par Viktor M. Vasnetsov (1848–1926).

Le panier de basket-ball. Source : http://data.abuledu.org/URI/50d48dd0-le-panier-de-basketball

Le panier de basket-ball

Panier de basket-ball, dimensions réglementaires. Au basket-ball, le panier est le cerceau métallique à travers lequel les joueurs doivent faire passer le ballon pour marquer des points. Il y a deux paniers sur un terrain de basket-ball, et chaque équipe doit tenter de marquer dans l'un tout en empêchant l'équipe adverse de marquer dans l'autre. Un filet ouvert vers le bas, de 45 cm de diamètre, est attaché en dessous du panier. L'ensemble est fixé, à la hauteur règlementaire de 3,05 m, à un panneau rectangulaire vertical de 1,80 m par 1,05 m. Par extension, un joueur marque un panier lorsqu'il fait passer la balle dans l'arceau du panier de l'équipe adverse. Un panier a lieu en cours de jeu et rapporte deux (ou trois) points à l'équipe, alors qu'on parle de lancer franc lorsque le joueur marque une pénalité suite à une faute d'un joueur adverse, ce qui rapporte un seul point.

Le Saint Guénolé en rade de Brest. Source : http://data.abuledu.org/URI/546113d0-le-saint-guenole-en-rade-de-brest

Le Saint Guénolé en rade de Brest

Le sloop coquillier "Saint Guénolé" en rade de Brest. Année de construction : 1948 ; Chantier : Victor Belbeoc'h (Le Fret) ; Longueur coque : 11,4 m ; Flottaison : 9,69 m ; Largeur : 4,12 m ; Tirant d'eau : 1,88 m ; Poids : 17 tonnes ; Voilure : 135 m² (grand voile, flèche, trinquette et foc) ; Propriétaire : Ville de Plougastel (Centre Nautique d'Armorique) ; Date de classement au titre des Monuments historiques : 1993.

Le tapis volant. Source : http://data.abuledu.org/URI/528d46ef-le-tapis-volant

Le tapis volant

Le tapis volant, 1880, par Viktor M. Vasnetsov (1848–1926). Source : Ivan Tsarevich, Portrait du héros dans le folklore russe.

Les quatre cavaliers de l'Apocalypse. Source : http://data.abuledu.org/URI/528d4b05-les-quatre-cavaliers-de-l-apocalypse

Les quatre cavaliers de l'Apocalypse

Les quatre cavaliers de l'Apocalypse, 1887, par Viktor M. Vasnetsov (1848–1926).