Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Honoré Daumier (1808-1879) | Dix-neuvième siècle | Peintres français | Gravure | Peinture | Chemins de fer | Aquarelles | Trains | Mères et enfants | Voyageurs | Politique et gouvernement -- Caricatures et dessins humoristiques | Scapin | Honoré Daumier (1808–1879) | Caricaturistes | Clowns | Réalisme dans l'art | Chemins de fer -- Wagons | Gargantua | Froid | Pauvreté rurale | ...
Caricature contre la guerre en 1870. Source : http://data.abuledu.org/URI/53f0bf88-caricature-contre-la-guerre-en-1870

Caricature contre la guerre en 1870

Caricature d'Honoré Daumier contre la guerre et la vieillesse : un vieil unijambiste s'adresse à un canon :" Pauvre vieux, t'es comme moi, ça t'embête de ne plus pouvoir dire ton mot".

Le wagon de troisième classe. Source : http://data.abuledu.org/URI/514ec277-le-wagon-de-troisieme-classe

Le wagon de troisième classe

Le wagon de troisième classe, 1862, par Honoré Daumier (1808-1879). Le Wagon de troisième classe est le titre d'un tableau d'Honoré Daumier, peint en 1864, dans lequel l'artiste dénonce la pauvreté. Il appartient au Musée des beaux-arts du Canada d'Ottawa1 qui l'a acquis 1946. Cette représentation du réel est dérangeante, non pas tant par ce qui est montré, les personnages, les vêtements, ces enfants misérables, que par la force des regards. Les yeux sombres de la femme au panier, au premier plan, fixant le spectateur de l'œuvre, paraissent terriblement accusateurs et traduisent le profond désarroi qui habite ces petites gens, dans leur vie de souffrance et de misère. Avant 1956, les Chemins de fer proposaient trois classes : la deuxième classe, confortable sans le luxe de la première, accueillait les voyageurs de la petite-bourgeoisie (commerçants, fonctionnaires, rentiers etc). La troisième classe a été supprimée, face à l'élévation générale du niveau de vie. Cette disposition en trois classes (et plus) existe toujours dans de nombreux pays du monde. Pour les bateaux, elle demeure plus rare. Cette classe était principalement réservée à l'émigration à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle.

Louis-Philippe en Gargantua. Source : http://data.abuledu.org/URI/53f0bdf2-louis-philippe-en-gargantua

Louis-Philippe en Gargantua

Caricature contre le roi Louis-Philippe Ier dont les besoins financiers sont considérables. Le roi, connu pour son avarice, batailla ferme pour obtenir une liste civile importante. Il tenta même d'en obtenir pour sa nombreuse famille. Dénonciation également de la corruption électorale pratiquée par le régime de la monarchie de Juillet : sous le « trône », nom argotique donné à la cuvette des toilettes, on voit des députés achetés (considérés comme des excréments du roi) par le gouvernement se diriger vers le Palais-Bourbon, siège de la Chambre des députés.

Scapin et Crispin. Source : http://data.abuledu.org/URI/51c16001-scapin-et-crispin

Scapin et Crispin

Scapin et Crispin, 1858, par Honoré Daumier (1808–1879).

Voyageurs de première classe. Source : http://data.abuledu.org/URI/514ec36f-voyageurs-de-premiere-classe

Voyageurs de première classe

Voyageurs de première classe, 1864, par Honoré Daumier (1808-1879).

Voyageurs de seconde classe. Source : http://data.abuledu.org/URI/514ec45e-voyageurs-de-seconde-classe

Voyageurs de seconde classe

Voyageurs de seconde classe, 1864, par Honoré Daumier (1808-1879). Dans un moyen de transport (avion, train ou bateau), la seconde classe est une classe offrant moins de confort et de services et généralement plus économique que la première classe.

Wagon de troisième classe. Source : http://data.abuledu.org/URI/514ec023-wagon-de-troisieme-classe

Wagon de troisième classe

Wagon de troisième classe, 1864, aquarelle par Honoré Daumier (1808-1879). Dans ce tableau réaliste, Daumier n'a pas choisi de représenter les riches bourgeois voyageant en première classe, mais le petit peuple de la troisième classe, afin de dénoncer la misère qui régnait dans une grande partie de la société française à cette époque. C'est, pour l'artiste, le reflet d'une réalité que certains préféraient occulter. Ce tableau est marqué par des lignes majoritairement horizontales.