Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Peinture | Beatrix Potter (1866-1943) | Albums pour enfants | Lapins | Hans Christian Andersen (1805-1875) | Jardins potagers | Dessins et plans | Contes | Textes | Photographie | Gravure | Alphabet | Écrivains danois | Chat domestique | Épouvantails | Écriture capitale | Abécédaires | Pères et fils | Coloriages | Dessin en noir et blanc | ...
Antilope cervicapre. Source : http://data.abuledu.org/URI/516d6243-antilope-cervicapre

Antilope cervicapre

Antilope cervicapre, ou antilope indienne ou "Blackbuck" en anglais (fait référence à la coloration qu'arbore les mâles vers l'âge de la maturité). Vive, petite et légère, l'antilope cervicapre à une musculature sèche, ainsi que de longues pattes fines et des sabots frêles, serrés et très pointus, sa morphologie est donc idéale pour la course. Cette antilope vit dans les grandes plaines herbeuses, bois clairs, et les semi-déserts, en hardes dirigé par un mâle adulte avec des femelles (6 à 50) et leurs jeunes, les autres mâles sont maintenus à l'écart de la harde, les évincés forment des clubs de mâles. Le mâle dominant délimite son territoire par ses excréments et ses sécrétions du larmier (glande près de l'œil). Ruminant, herbivore, elle se nourrit d'herbes, de fleurs, de feuilles. Les prédateurs sont hommes et guépards indiens, (plus rarement loups, tigres et panthères), toutefois, elles sont extrêmement rapides : elles peuvent courir jusqu'à 80 / 90 km/h en moyenne sur 1,5 kilomètres de distance et atteindre 110 km/h en pointe sur une courte distance. Elles sont aussi rapides que le guépard mais plus endurantes, et font partie des mammifères terrestres les plus rapides du monde. Aussi marathoniennes, elles peuvent courir à 40 km/h sur une distance longue de 24 kilomètres au maximum. Très agiles, ces antilopes peuvent bondir dans les airs, jusqu'à 2 mètres de haut et 6 mètres en longueur. Elle est très craintive et fuit au moindre dérangement. Le jeu de saute-mouton fait partie de ses activités ludiques. Ses sens ne sont que moyennement développés, en effet, elle à une ouïe et un odorat plutôt faibles, elle se sert donc surtout de sa vue et de ses capacités sportives pour fuir le danger.

Ce que fait le vieux est bien fait. Source : http://data.abuledu.org/URI/518e6196-ce-que-fait-le-vieux-est-bien-fait

Ce que fait le vieux est bien fait

Ce que fait le vieux est bien fait, conte d'Hans Christian Andersen (1805-1875). (1663 mots, cycle 3-collège). Source : http://www.gutenberg.org/files/18244/18244-h/18244-h.htm#Ce_que_le_Pere_fait_est_bien_fait.

Chacun et chaque chose à sa place. Source : http://data.abuledu.org/URI/518e6ad6-chacun-et-chaque-chose-a-sa-place

Chacun et chaque chose à sa place

Chacun et chaque chose à sa place, conte de Hans Christian Andersen (1805-1875). (2360 mots, cycle 3-collège). Source : http://www.gutenberg.org/files/18244/18244-h/18244-h.htm#Chacun_et_chaque_chose_a_sa_place.

Couverture de magasine pour Thanksgiving en 1895. Source : http://data.abuledu.org/URI/5642503c-couverture-de-magasine-pour-thanksgiving-en-1895

Couverture de magasine pour Thanksgiving en 1895

Couverture de magasine pour Thanksgiving en 1895.

Dans un millier d'années. Source : http://data.abuledu.org/URI/515cc57e-dans-un-millier-d-annees

Dans un millier d'années

Conte de Hans Christian Andersen (1805-1875), publié en 1853 : conte d'anticipation sur le tourisme aérien américain en Europe, sur son ton sarcastique habituel, parodiant un guide touristique. Texte complexe mêlant les temps du passé, du présent et du futur. Fin de cycle 3 (786 mots). Source en anglais : http://www.gutenberg.org/files/27000/27000-h/27000-h.htm#IN_A_THOUSAND_YEARS. Traduction en français ALS, 4 avril 2013.

Échelle de couleur de radar météorologique. Source : http://data.abuledu.org/URI/5232f131-echelle-de-couleur-de-radar-meteorologique

Échelle de couleur de radar météorologique

Expemple d'échelle de couleur associée avec une image de réflectivité pour un radar météorologique. On y retrouve l'intensité taux de précipitation et en correspondance en dBZ. En général, les images de réflectivité utilisent une variation de couleur similaire à celle de l’arc-en-ciel. Les intensités les plus faibles sont indiquée par le bleu pâle (cyan), les intensités modérées par le jaune et les fortes par le rouge puis le magenta. Les intensités peuvent être reliées à la réflectivité en dBZ ou à son équivalent en millimètres/centimètres par heure. Par exemple, les images disponibles sur le site du Service météorologique du Canada utilisent cette échelle : en hiver le violet représente le taux de précipitation le plus élevé (20 cm/h) alors que le bleu-vert du bas de l'échelle représente le taux le plus bas (0,1 cm/h). Durant les mois d'été, l'échelle de réflectivité est remplacée par celle des précipitations pluviales, en mm/h, qui va d'une trace à plus de 100 mm/h. Certains utilisateurs préfèrent cependant des codes numériques plus simples à interpréter. Ainsi, lorsqu'un pilote d'avion ou un contrôleur aérien décrivent l'intensité des échos de précipitations sur leur affichage radar, ils utilisent des niveaux : niveau 1 pour la précipitation faible, niveau 2 pour de la précipitation modérée possiblement reliée avec une basse visibilité et de la turbulence, niveau 3 pour de la pluie/neige forte reliée à des conditions de vol dangereuses. Certains affichages commerciaux indiquent le type de précipitations. Ainsi les images que l'on peut voir aux bulletins télévisés en hiver peuvent séparer les zones de pluie, de pluie verglaçante et de neige. Ceci n'est pas une information venant du radar mais une association avec les informations venant des stations météorologiques de surface. Un programme analyse la température, le point de rosée et le type de précipitation rapportés par les METAR sous une zone d'échos au radar et fait la division des zones. Cet analyse peut être améliorée en utilisant les données des modèles de prévision numérique du temps comme champ d'essai mais le tout reste sujet à des erreurs de lissage et ne tient pas compte des effets de petite échelle dans la distribution des types de précipitations (air froid emprisonné dans une vallée qui donne de la pluie verglaçante au lieu de pluie par exemple). Quand les données de double polarisation seront largement disponibles, une telle analyse sera plus fiable.

Ex libris avec deux cornes d'abondance. Source : http://data.abuledu.org/URI/573d31a3-ex-libris-avec-deux-cornes-d-abondance

Ex libris avec deux cornes d'abondance

Ex libris de Jaroslav Jarousek en 1900 ; 142 x 100 mm, par Vratislav H. Brunner (1886-1928).

Fabrication d'une feuille de papier en 1906. Source : http://data.abuledu.org/URI/53caa703-fabrication-d-une-feuille-de-papier-en-1906

Fabrication d'une feuille de papier en 1906

Fabrication du papier, "Leçons élémentaires de chimie" (B.Bussard, H.Dubois) 1906, fig. 97. Dans un premier temps, on a utilisé un cadre de bois recouvert d’un tamis d’abord végétal et non fixé (c’est toujours le cas en Orient) puis métallique à partir de 1275 en Italie. Cet ensemble s’appelle une forme et sert à puiser la pâte dans une cuve où elle a été diluée en fonction du grammage du papier à fabriquer. Après égouttage, on peut transférer la feuille sur un feutre. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Papier

Filtre à eau pasteur. Source : http://data.abuledu.org/URI/591aace1-filtre-a-eau-pasteur

Filtre à eau pasteur

Filtre à eau Pasteur, "Leçons élémentaires de chimie" (B.Bussard, H.Dubois) 1906, page 13 : A) bougie, B) écoulement de l'eau filtrée, C) garniture métallique que l'on dévisse pour nettoyer la bougie, D) vase adapté au robinet E, F) eau à filtrer.

H pour le Hérisson. Source : http://data.abuledu.org/URI/5332007b-h-pour-le-herisson

H pour le Hérisson

H pour le Hérisson (Erinaceus europaeus)

Horaires du lever et coucher du soleil. Source : http://data.abuledu.org/URI/50dab79c-greenwich-gb-daylightchart-png

Horaires du lever et coucher du soleil

Horaires du lever et coucher du soleil à Greenwich (GB) en 2007, tenant compte de l’heure d’été. L’objectif est de réduire les consommations d’électricité en matière d’éclairage en soirée. Par exemple, le 31 mars en région parisienne, le jour se lève (en heure d’hiver), vers 6 h, et la nuit tombe vers 19 h 45. En décalant l’horaire d’une heure en avant, le jour se lève vers 7 h, et la nuit tombe vers 20 h 45. Il y a économie si la consommation d’électricité pour l’éclairage est moindre entre 6 h et 7 h par rapport à ce qu’elle est entre 19 h 45 et 20 h 45.

Jeannot Lapin - 0. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bdf326-jeannot-lapin-0

Jeannot Lapin - 0

(The Tale of Benjamin Bunny - 0) Jeannot Lapin, 1904, par Beatrix Potter (1866-1943). Source : http://www.gutenberg.org/files/14407/14407-h/14407-h.htm

Jeannot Lapin - 1. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bdf3af-jeannot-lapin-1

Jeannot Lapin - 1

(The Tale of Benjamin Bunny - 1) Jeannot Lapin, 1904, par Beatrix Potter (1866-1943). Texte : traduction als-33 ; Images : http://www.gutenberg.org/files/14407/14407-h/14407-h.htm

Jeannot Lapin - 10. Source : http://data.abuledu.org/URI/52be1991-jeannot-lapin-10

Jeannot Lapin - 10

Jeannot Lapin, 1904, par Beatrix Potter (1866-1943). The Tale of Benjamin Bunny - 10, Source : http://www.gutenberg.org/files/14407/14407-h/14407-h.htm. Les sabots de Jeannot Lapin laissent des taces dans la terre.

Jeannot Lapin - 11. Source : http://data.abuledu.org/URI/52be1a2a-jeannot-lapin-11

Jeannot Lapin - 11

Jeannot Lapin, 1904, par Beatrix Potter (1866-1943). The Tale of Benjamin Bunny - 11, Source : http://www.gutenberg.org/files/14407/14407-h/14407-h.htm. Ils déshabillent l'épouvantail.

Jeannot Lapin - 15. Source : http://data.abuledu.org/URI/52be1c7a-jeannot-lapin-14

Jeannot Lapin - 15

Jeannot Lapin, 1904, par Beatrix Potter (1866-1943). The Tale of Benjamin Bunny - 15, Source : http://www.gutenberg.org/files/14407/14407-h/14407-h.htm. Ils rentrent par un petit chemin de planches sous l'oeil des souris.

Jeannot Lapin - 16. Source : http://data.abuledu.org/URI/52be1d21-jeannot-lapin-16

Jeannot Lapin - 16

Jeannot Lapin, 1904, par Beatrix Potter (1866-1943). The Tale of Benjamin Bunny - 16, Source : http://www.gutenberg.org/files/14407/14407-h/14407-h.htm. Le cousin lâche encore le mouchoir.

Jeannot Lapin - 17. Source : http://data.abuledu.org/URI/52be1e6e-jeannot-lapin-17

Jeannot Lapin - 17

Jeannot Lapin, 1904, par Beatrix Potter (1866-1943). The Tale of Benjamin Bunny - 17, Source : http://www.gutenberg.org/files/14407/14407-h/14407-h.htm. Le cousin de Jeannot entend des bruits et s'arrête.

Jeannot Lapin - 18. Source : http://data.abuledu.org/URI/52be1efb-jeannot-lapin-18

Jeannot Lapin - 18

Jeannot Lapin, 1904, par Beatrix Potter (1866-1943). The Tale of Benjamin Bunny - 18, Source : http://www.gutenberg.org/files/14407/14407-h/14407-h.htm. C'était le chat.

Jeannot Lapin - 19. Source : http://data.abuledu.org/URI/52be1fc8-jeannot-lapin-19

Jeannot Lapin - 19

Jeannot Lapin, 1904, par Beatrix Potter (1866-1943). The Tale of Benjamin Bunny - 19, Source : http://www.gutenberg.org/files/14407/14407-h/14407-h.htm. Ils se cachent sous un panier renversé.

Jeannot Lapin - 2. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bdf40c-jeannot-lapin-2

Jeannot Lapin - 2

(The Tale of Benjamin Bunny - 2) Jeannot Lapin, 1904, par Beatrix Potter (1866-1943). Source : http://www.gutenberg.org/files/14407/14407-h/14407-h.htm

Jeannot Lapin - 20. Source : http://data.abuledu.org/URI/52be206c-jeannot-lapin-20

Jeannot Lapin - 20

Jeannot Lapin, 1904, par Beatrix Potter (1866-1943). The Tale of Benjamin Bunny - 20, Source : http://www.gutenberg.org/files/14407/14407-h/14407-h.htm. Le chat s'installe pour faire sa sieste sur le panier.

Jeannot Lapin - 21. Source : http://data.abuledu.org/URI/52be2117-jeannot-lapin-21

Jeannot Lapin - 21

Jeannot Lapin, 1904, par Beatrix Potter (1866-1943). The Tale of Benjamin Bunny - 21, Source : http://www.gutenberg.org/files/14407/14407-h/14407-h.htm. Le père de Jeannot Lapin cherche son fils.

Jeannot Lapin - 22. Source : http://data.abuledu.org/URI/52be216e-jeannot-lapin-22

Jeannot Lapin - 22

Jeannot Lapin, 1904, par Beatrix Potter (1866-1943). The Tale of Benjamin Bunny - 22, Source : http://www.gutenberg.org/files/14407/14407-h/14407-h.htm. Il saute sur le chat.

Jeannot Lapin - 23. Source : http://data.abuledu.org/URI/52be2233-jeannot-lapin-23

Jeannot Lapin - 23

Jeannot Lapin, 1904, par Beatrix Potter (1866-1943). The Tale of Benjamin Bunny - 23, Source : http://www.gutenberg.org/files/14407/14407-h/14407-h.htm. Le père corrige son fils avec sa baguette.

Jeannot Lapin - 24. Source : http://data.abuledu.org/URI/52be22c4-jeannot-lapin-24

Jeannot Lapin - 24

Jeannot Lapin, 1904, par Beatrix Potter (1866-1943). The Tale of Benjamin Bunny - 24, Source : http://www.gutenberg.org/files/14407/14407-h/14407-h.htm. Ils quittent le jardin après avoir enfermé le chat dans la serre.

Jeannot Lapin - 25. Source : http://data.abuledu.org/URI/52be2382-jeannot-lapin-25

Jeannot Lapin - 25

Jeannot Lapin, 1904, par Beatrix Potter (1866-1943). The Tale of Benjamin Bunny - 25, Source : http://www.gutenberg.org/files/14407/14407-h/14407-h.htm. Quand le fermier revient, il ne comprend rien.

Jeannot Lapin - 26. Source : http://data.abuledu.org/URI/52be2420-jeannot-lapin-26

Jeannot Lapin - 26

Jeannot Lapin, 1904, par Beatrix Potter (1866-1943). The Tale of Benjamin Bunny - 26, Source : http://www.gutenberg.org/files/14407/14407-h/14407-h.htm. Le retour dans son terrier du cousin de Jeannot Lapin.

Jeannot Lapin - 3. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bdf4d5-jeannot-lapin-3

Jeannot Lapin - 3

(The Tale of Benjamin Bunny - 3) Jeannot Lapin, 1904, par Beatrix Potter (1866-1943). Source : http://www.gutenberg.org/files/14407/14407-h/14407-h.htm

Jeannot Lapin - 4. Source : http://data.abuledu.org/URI/52be1500-jeannot-lapin-4

Jeannot Lapin - 4

(The Tale of Benjamin Bunny - 4) Jeannot Lapin, 1904, par Beatrix Potter (1866-1943). Source : http://www.gutenberg.org/files/14407/14407-h/14407-h.htm. Jeannot retrouve son cousin en larmes.

Jeannot Lapin - 5. Source : http://data.abuledu.org/URI/52be1614-jeannot-lapin-5

Jeannot Lapin - 5

Jeannot Lapin, 1904, par Beatrix Potter (1866-1943). The Tale of Benjamin Bunny - 5, Source : http://www.gutenberg.org/files/14407/14407-h/14407-h.htm : Le cousin de Jeannot a perdu ses chaussures et s'abrite dans un mouchoir de poche.

Jeannot Lapin - 6. Source : http://data.abuledu.org/URI/52be1693-jeannot-lapin-6

Jeannot Lapin - 6

Jeannot Lapin, 1904, par Beatrix Potter (1866-1943). The Tale of Benjamin Bunny - 6, Source : http://www.gutenberg.org/files/14407/14407-h/14407-h.htm. Il a tout perdu dans le potager de M. Mac Gregor.

Jeannot Lapin - 7. Source : http://data.abuledu.org/URI/52be17a4-jeannot-lapin-7

Jeannot Lapin - 7

Jeannot Lapin, 1904, par Beatrix Potter (1866-1943). The Tale of Benjamin Bunny - 7, Source : http://www.gutenberg.org/files/14407/14407-h/14407-h.htm. Jeannot accompagne son cousin jusqu'au jardin de M. Mac Gregor.

Jeannot Lapin - 8. Source : http://data.abuledu.org/URI/52be1826-jeannot-lapin-8

Jeannot Lapin - 8

Jeannot Lapin, 1904, par Beatrix Potter (1866-1943). The Tale of Benjamin Bunny - 8, Source : http://www.gutenberg.org/files/14407/14407-h/14407-h.htm. Les sabots et la veste du cousin sont sur l'épouvantail.

Jeannot Lapin - 9. Source : http://data.abuledu.org/URI/52be1917-jeannot-lapin-9

Jeannot Lapin - 9

Jeannot Lapin, 1904, par Beatrix Potter (1866-1943). The Tale of Benjamin Bunny - 9, Source : http://www.gutenberg.org/files/14407/14407-h/14407-h.htm. Ils descendent dans le jardin potager.

Kangourou roux australien. Source : http://data.abuledu.org/URI/50e25cbc-kangourou-roux-australien

Kangourou roux australien

Le Kangourou roux (Macropus rufus) est le plus grand des kangourous. Animal emblématique de l'Australie, il apparaît sur les armoiries du pays. Il a deux bras antérieurs réduits avec de petites griffes et deux pattes arrière puissantes lui permettant des bonds de 12 m de long. La queue très puissante sert de balancier pour la course ou d'appui pour le repos. C'est un animal vivant en petits groupes dirigés par un vieux mâle, passant les heures chaudes de la journée à l'ombre à dormir, à se reposer, à essayer de se rafraîchir en haletant, transpirant, se léchant pour faire évaporer sa salive, s'aérant en agitant les bras. Il mène une vie active du coucher du soleil au lever du jour. Les kangourous se déplacent par petits bonds, à une vitesse de croisière d'environ 30 km/h, et peuvent alors parcourir de longues distances. En cas de danger, ils peuvent passer à la vitesse supérieure et courir en zigzags très rapides, jusqu'à 60 km/h en moyenne avec des pointes à 80 - 90 km/h sur de très courtes distances. Parfois, ils peuvent faire des sauts aériens, jusqu'à 3,50 mètres de haut et 13 mètres en longueur, grâce à leurs ressorts et leurs longues pattes fines. Avec leurs grande rapidité et leurs agilité à bondir, ils n'ont pas vraiment de prédateurs (hormis l'homme qui le chasse avec des armes à feu).

La lettre H dans un coeur. Source : http://data.abuledu.org/URI/5330c668-la-lettre-h-dans-un-coeur

La lettre H dans un coeur

La lettre H dans un coeur.

La lettre H du skateur. Source : http://data.abuledu.org/URI/5346620e-la-lettre-h-du-skateur

La lettre H du skateur

La lettre H du skateur, à colorier.

Labyrinthe de l'arbre du H en fractales. Source : http://data.abuledu.org/URI/53cd9e5b-labyrinthe-de-l-arbre-du-h-en-fractales

Labyrinthe de l'arbre du H en fractales

Labyrinthe de l'arbre du H en fractales.

Le bisaïeul. Source : http://data.abuledu.org/URI/518e0a31-le-bisaieul

Le bisaïeul

Le bisaïeul, conte de Hans Christian Andersen (1805-1875). Niveau cycle 3, collège (1528 mots). Source : http://www.gutenberg.org/files/18244/18244-h/18244-h.htm#Le_bisaieul.

Le bonhomme de neige. Source : http://data.abuledu.org/URI/518dfeeb-le-bonhomme-de-neige

Le bonhomme de neige

Le bonhomme de neige, conte de Hans Christian Andersen (1805-1875). Niveau cycle 3, collège (1819 mots). Source : http://www.gutenberg.org/files/18244/18244-h/18244-h.htm#Le_bonhomme_de_neige.

Le chanvre. Source : http://data.abuledu.org/URI/518e6e9b-le-chanvre

Le chanvre

Le chanvre, conte de Hans Christian Andersen (1805-1875). (1344 mots, cycle 3-collège). Source : http://www.gutenberg.org/files/18244/18244-h/18244-h.htm#Le_chanvre.

Le marchand de balais. Source : http://data.abuledu.org/URI/56638898-le-marchand-de-balais

Le marchand de balais

Le marchand de balais.

Le prince de la Princesse au petit pois. Source : http://data.abuledu.org/URI/54c11d5a-le-prince-de-la-princesse-au-petit-pois

Le prince de la Princesse au petit pois

Illustration par W. H. Robinson (1872-1944) des Contes de fées de Hans Andersen, 1913, page 214.

Lettre initiale H. Source : http://data.abuledu.org/URI/50e4d94d-lettre-initiale-h

Lettre initiale H

Lettre initiale H.

Lettres H et h à colorier. Source : http://data.abuledu.org/URI/5331ed23-lettres-h-et-h-a-colorier

Lettres H et h à colorier

Lettres H et h à colorier.

Manche à air. Source : http://data.abuledu.org/URI/50d60b8e-manche-a-air

Manche à air

La manche à air, parfois appelé la manche à vent, est un dispositif destiné à indiquer non seulement la direction du vent, mais aussi — contrairement à la girouette — une estimation de sa vitesse. La manche à air est constituée d'un mât auquel est attaché un manchon conique en tissu, resserré à son extrémité. Ce manchon comporte cinq anneaux alternant trois rouges et deux blancs. L'air entre par le gros bout du manchon, celui près du mât, et est soulevé dans la direction opposée à celle d'où vient le vent. Chacune des bandes de couleur, lorsque gonflée par le vent, correspond à environ 5 nœuds (environ 9 km/h) ; le manchon est donc à l'horizontale lorsque le vent souffle à plus de 25 nœuds (environ 45 km/h). Cela donne une estimation relativement précise de la direction et de la vitesse du vent jusqu'à cette force.

Noir et blanc. Source : http://data.abuledu.org/URI/526fcef2-noir-et-blanc

Noir et blanc

Illustration de "The year's at the spring, an anthology of recent poetry", 1920, par Harry Clarke (1889-1931), Noir et blanc par H. H. Abbott (1868-1923).

Noisette l'écueuil - 6. Source : http://data.abuledu.org/URI/52c0c99b-noisette-l-ecueuil-6

Noisette l'écueuil - 6

Noisette l'écureuil, 1903, par Beatrix Potter (1866-1943). The Tale of Squirrel Nutkin-6, Source : http://www.gutenberg.org/files/14872/14872-h/14872-h.htm : Ils demandèrent poliment à Vieux-Brun l'autorisation de ramasser les noisettes de son île.

Noisette l'écureuil - 10. Source : http://data.abuledu.org/URI/52c0ccf8-noisette-l-ecureuil-10

Noisette l'écureuil - 10

Noisette l'écureuil, 1903, par Beatrix Potter (1866-1943). The Tale of Squirrel Nutkin-10, Source : http://www.gutenberg.org/files/14872/14872-h/14872-h.htm : Noisette le chatouilla avec une ortie en chantonnant une devinette, ce qui réveilla le hibou d'un coup.