Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Hêtre commun | Fagus sylvatica | Botanique | Hêtres | Peinture | Feuilles | Autriche | Alimentation | Faux de Verzy | Hêtre tortillard | Verzy (Marne), Forêt de | automne | Mycélium | Champignons | Orange (couleur) | Champignons comestibles | Girolles | Fagacées | Ornithologie | ...
Allée de hêtres en autonmne. Source : http://data.abuledu.org/URI/5064b267-allee-de-hetres-en-autonmne

Allée de hêtres en autonmne

Allée de hêtres en automne. En automne, la couleur du feuillage vire vers une teinte cuivrée.

Bois de hêtres en Suisse. Source : http://data.abuledu.org/URI/51390b09-bois-de-hetres-en-suisse

Bois de hêtres en Suisse

Bois de hêtres (Fagus sylvatica) en Suisse, 1863, par le peintre paysagiste russe Ivan Shishkin (1831–1898). C'est une essence bioindicatrice d'un climat tempéré humide. Les forestiers en pratiquent de longue date la sylviculture pour produire du bois de futaie principalement destiné à l'ameublement. Il est également utilisé comme source de bois de chauffage, surtout en zone de montagne.

Bourgeon de hêtre commun. Source : http://data.abuledu.org/URI/5064b81f-bourgeon-de-hetre-commun

Bourgeon de hêtre commun

Le débourrement des bourgeons de hêtre (Fagus sylvatica) est principalement placé sous l'influence de la durée du jour et intervient au printemps quasiment à date fixe : le hêtre reconnaît le moment propice à l'éclosion à la durée journalière d'ensoleillement. Chaque bourgeon contient depuis sa formation au cours de l'été précédent, la totalité des feuilles qui composeront le rameau (entre 3 et 11). Comme chez de nombreux feuillus, le bourgeon terminal émet au printemps une hormone inhibitrice qui freine le développement des bourgeons adventifs.

Charançons du hêtre. Source : http://data.abuledu.org/URI/542d180c-charancons-du-hetre

Charançons du hêtre

Charançons du hêtre adultes (Orchestes fagi) grignotant un bourgeon de hêtre (Fagus sylvatica). Leur genre est inconnu. 1200m d'altitude, Saint-Anthème, 63.

Chêne et hêtre en forêt. Source : http://data.abuledu.org/URI/53837694-chene-et-hetre-en-foret

Chêne et hêtre en forêt

Deux gros représentants de deux essences communes des forêts françaises: Un Chêne rouvre (Quercus robur), à gauche, et un Hêtre européen (Fagus sylvatica), à droite. Photo prise dans la Forêt de Bareilles, qui est à cheval sur les communes de Chigné, Dénezé-sous-le-Lude et Chalonnes-sous-le-Lude, dans le Maine-et-Loire

Circonférence de la base d'un hêtre. Source : http://data.abuledu.org/URI/505a35d4-circonference-de-la-base-d-un-hetre

Circonférence de la base d'un hêtre

Photographie de Hêtre pourpre (Fagus sylvatica - Cultivar Purpurea). dont la base est mesurée par un enfant en bleu et une femme. Arbre remarquable de par sa taille et l'ampleur de ses branches. Circonférence en cm mesurée à 1m50 du sol : 808 cm (en 2007). Historique : proviendrait d’un des jeunes plants ramenés de la Forêt Noire au XVII e siècle par Claire-Marie de Nassau. Position exacte : Beloeil (Belgique) – Parc de l’orangerie du château des princes de Ligne.

Feuille de hêtre. Source : http://data.abuledu.org/URI/5064b55c-feuille-de-hetre

Feuille de hêtre

Feuille de hêtre (Fagus sylvatica) : les feuilles sont simples et entières, légèrement crénelées sur les bords.

Fossile de feuille de hêtre. Source : http://data.abuledu.org/URI/5064bd95-fossile-de-feuille-de-hetre

Fossile de feuille de hêtre

Fossile de feuille de hêtre conservée au Muséum Naturel de Toulouse : Fagus sylvatica pliocenica (Sap.), Etage : Plaisancien 3,6 à 2,588 Ma avant le présent, Localité: Niac, Ayrens, Cantal.

Girolles au pied d'un hêtre. Source : http://data.abuledu.org/URI/5064b9fe-girolles-au-pied-d-un-hetre

Girolles au pied d'un hêtre

Ces girolles qui émergent d'une litière de feuilles de Hêtre commun, ne sont en fait que les « fructifications » (les sporophores communément appelés champignons) d'un organisme fongique dont les filaments souterrains (le mycélium) vivent pour partie en association avec les racines de l'arbre.

Hêtre des bois. Source : http://data.abuledu.org/URI/5064b17a-hetre-des-bois

Hêtre des bois

Planche botanique de l'Atlas des Plantes de France, 1891 : Hêtre des bois (Fagus sylvatica). Il est l'une des principales essences constitutives des forêts tempérées caducifoliées d'Europe où on peut le trouver en peuplements exclusifs de hêtraies pures ou le plus souvent associé à d'autres espèces majeures dans des forêts feuillues, principalement avec le Chêne rouvre, ou dans des forêts mixtes avec le Sapin pectiné ou l'Épicéa commun. C'est une essence bioindicatrice d'un climat tempéré humide. Les forestiers en pratiquent de longue date la sylviculture pour produire du bois de futaie principalement destiné à l'ameublement. Il est également utilisé comme source de bois de chauffage, surtout en zone de montagne.

Hêtres en automne. Source : http://data.abuledu.org/URI/5652bc9a-hetres-en-automne

Hêtres en automne

Hêtres (Fagus sylvatica) en automne près de Hainfeld, Autriche.

Le Fau de Trépail à Verzy. Source : http://data.abuledu.org/URI/52488a05-le-fau-de-trepail-a-verzy

Le Fau de Trépail à Verzy

Le "Fau de Trépail", hêtre tortillard (Fagus sylvatica 'Tortuosa') dans la Forêt Domaniale de Verzy. Détail du tronc creux.

Pinson mâle. Source : http://data.abuledu.org/URI/51fc07cb-pinson-male

Pinson mâle

Pinson mâle (Fringilla coelebs) : Il est inféodé globalement aux bois de conifères, décidus ou mixtes en plaine et en moyenne montagne. Mais il fréquente aussi les forêts claires avec leurs lisières et leurs clairières, les landes, les taillis, les vergers, les bosquets, les cultures, les parcs et les jardins des villes et des villages, autant de zones boisées pourvu qu’il dispose d’espace libre entre les arbres d’où sa rareté en forêt dense. Son bec, à la fois large à la base et pointu, traduit une adaptation alimentaire mixte de graines et d’invertébrés. Les graines d’arbres les plus prisées sont celles de hêtres (Fagus), d’érables (Acer), de bouleaux (Betula), d’aulnes (Alnus) et de résineux. Les bourgeons, baies et fruits sauvages et cultivés ainsi que les graines des plantes herbacées et céréalières (surtout le colza) sont aussi consommés mais en période de reproduction le régime devient nettement insectivore à l'opposé de la majorité des passereaux. Les pinsons des arbres capturent des insectes dans les branches et sur les feuilles, voire au cours de petits vols vifs et acrobatiques.

Planche botanique du hêtre de l'Antarctique. Source : http://data.abuledu.org/URI/5542ac0e-planche-botanique-du-hetre-de-l-antarctique

Planche botanique du hêtre de l'Antarctique

Planche botanique du hêtre de l'Antarctique (Fagus antarctica), planche CXXIII de Hooker "Flora Antarctica", 1844, par Walter Hood Fitch (1817–1892).

Pousses de hêtres. Source : http://data.abuledu.org/URI/56864285-pousses-de-hetres

Pousses de hêtres

Pousses de hêtres, réserve naturelle de Dülmen en Allemagne.

Tronc de hêtre. Source : http://data.abuledu.org/URI/51390f6f-tronc-de-hetre

Tronc de hêtre

Le Hêtre commun (Fagus sylvatica), couramment désigné simplement comme le Hêtre et parfois appelé fayard, est une espèce d'arbre à feuilles caduques, indigène d'Europe, appartenant à la famille des Fagaceae, tout comme le chêne et le châtaignier. Le nom du Hêtre en latin (fāgus) et dans la plupart des langues germaniques (anglais beech, allemand Buche, suédois bok), slaves (slovène bukev) ou latines (italien faggio, espagnol haya) est issu d'une même origine indo-européenne *bhāgós. Les germains ont utilisé des tablettes de hêtre pour écrire les runes, d'où l'allemand Buch, livre et Buchstabe, lettre.

Vallée de hêtres au Danemark. Source : http://data.abuledu.org/URI/5700583a-vallee-de-hetres-au-danemark

Vallée de hêtres au Danemark

Gorge de hêtres (Fagus sylvatica) menant à l'océan et aux falaises de craie, Møns Klint, Danemark.