Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Dessins et plans | Gravure | Peinture | Post-impressionnisme (art) | Nabis (groupe d'artistes) | Félix Vallotton (1865-1925) | Insectes | Fourmis des bois | Forêts | Animaux -- Habitat | Biologie animale | Histoire | Entomologie | Paris (France) | Dix-neuvième siècle | Épiphanie (fête) | Rois mages | Vitraux | Cimetières militaires français | ...
Abbaye de Mozac d'après Guillaume Revel vers 1450. Source : http://data.abuledu.org/URI/545e25a2-abbaye-de-mozac-d-apres-guillaume-revel-vers-1450

Abbaye de Mozac d'après Guillaume Revel vers 1450

L'abbaye de Mozac, vue du sud-ouest, dessinée vers 1450. Guillaume Revel, L'armorial d'Auvergne, Bourbonois et Forestz de Guillaume Revel, publié par Emmanuel de Boos, Nonette, Éditions Créer, 1998, 2 vol. (I, Étude et commentaires ; II, Atlas et planches). Planche originale de l'Armorial de Revel conservée à la Bibliothèque nationale de France, sous la cote : Ms. fr. 22297, f° 120.

Airbus. Source : http://data.abuledu.org/URI/51603330-airbus-

Airbus

Airbus Air France A318-100 (F-GUGA) atterrissant à l'aéroport de Heathrow-Londres.

Borne milliaire. Source : http://data.abuledu.org/URI/54e32e58-borne-milliaire

Borne milliaire

Borne miliaire trouvée à Labarthe-Rivière (Saint-Gaudens) et conservée au musée archéologique de Luchon à Bagnères-de-Luchon (dans le Château Lafont). [D(omino) n(ostro)] / [Fl(avio) Cl(audio)] / [Constantino] / [P(io) F(elici) Aug(usto) d(omini) n(ostri) Constantini] / [Aug(usti) Pii] / filio nepoti / dd(ominorum) nn(ostrorum) / Maximi(a)ni / senioris / Aug(usti) et / [Constanti Aug(usti).

Chapeaux féminins parisiens en 1866. Source : http://data.abuledu.org/URI/532db7ef-chapeaux-feminins-parisiens-en-1866

Chapeaux féminins parisiens en 1866

Chapeaux féminins parisiens en 1866 : 1) Chapeau Benoiton. 2) Capote. 3) Papillon. 4) Forme Japonaise. 5) Chapeau fantaisie Pamela en paille. 6) Fantaisie. 7) Chapeau de printemps. 8) Bonnet avec guipure et tulle. 9) Toque chinoise. 10: Capote fantaisie en paille. "Nature and Art" Vol.I, pages 26/27, 1866 Day & Son, Ltd.

Château fort de la Latte à Plévenon. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bc51b0-chateau-fort-de-la-latte-a-plevenon

Château fort de la Latte à Plévenon

Vue sur la Côte d’Émeraude, depuis le donjon du fort la Latte à Plévenon (Côtes-d’Armor, Bretagne, ouest de la France). On peut apercevoir au loin, à droite, le cap Fréhel et son phare. Ce panorama est constitué de 5 images au format portrait, prises à 17mm sur un boitier 1,6 (équivalent à 28mm), f/8.0, 1/200s et ISO 100. Collage réalisé avec Hugin et Enblend. Angle de vision horizontal de 150° environ.

Coin de rue à Paris en 1895. Source : http://data.abuledu.org/URI/535edc89-coin-de-rue-a-paris-en-1895

Coin de rue à Paris en 1895

Coin de rue à Paris, 1895, par Félix Vallotton (1865-1925), artiste suisse naturalisé français.

Dolmen de Draguignan en Provence, la Pierre de la fée. Source : http://data.abuledu.org/URI/47f4e764-dolmen-de-draguignan-en-provence-la-pierre-de-la-f-e

Dolmen de Draguignan en Provence, la Pierre de la fée

Monument datant du Néolithique, situé au lieu-dit Morgay dans le Var, d'un poids de 40 tonnes : 6 m de long sur 3 pierres levées de plus de 2 m. Il a été classé au titre des Monuments historiques par liste en 1889.

Dome de fourmilière. Source : http://data.abuledu.org/URI/534b89ff-dome-de-fourmiliere

Dome de fourmilière

Gros plan sur le dome d'une fourmilière construite en forêt par la fourmi rousse des bois, forêt de St Amand dans le Nord de la France en 2002.

Fontaine place Georges Mulot à Paris. Source : http://data.abuledu.org/URI/509fde91-fontaine-place-georges-mulot-a-paris

Fontaine place Georges Mulot à Paris

Fontaine du Puits artésien de Grenelle, place Georges Mulot, Paris. Cette fontaine a été construite à l'emplacement du premier forage artésien de Paris réalisé de 1833 à 1841 par l'ingénieur G. Mulot sous les ordres de F. Arago. La fontaine se présente sous la forme d'un massif monumental de pierre de taille de section carrée encadré de colonnes. Sur chacune de ses faces sont apposés des médaillons de pierre représentant des personnalités dont le nom est honoré par les rues qui convergent dans cette partie du 15e arrondissement : Louis-Georges Mulot (place Georges-Mulot), par Paul Waast ; Valentin Haüy (rue Valentin-Haüy), par Hippolyte Lefèbvre ; Rosa Bonheur (rue Rosa-Bonheur), par Georges Loiseau Bailly ; Eugène Bouchut (rue Bouchut), par Firmin Michelet.

Fort des Basses-Perches. Source : http://data.abuledu.org/URI/5468d5d9-fort-des-basses-perches

Fort des Basses-Perches

Plan du fort des Basses Perches. Légende en français : Caserne A) corps de garde, salle de discipline, télégraphe, salle d'artifice ; Caserne B) latrines des officiers en temps de guerre, latrines de troupes, 5-8 casemates de troupe, casemates de sous-officiers, magasin aux vivres, cuisine de la troupe, magasin des ordinaires ; Autres : A abris-traverses, A1 plates-formes de tir, C urinoirs, D latrines de troupe en temps de paix, E latrines des officiers, M-N magasins à poudre, O salle d'artifice, P cartoucherie, F Forge, S-T coffres de contrescarpe, U rue du rempart. Le Fort des Basses Perches, de son vrai nom fort Valmy (François-Christophe Kellermann, duc de Valmy, maréchal, 1735-1820), a été construit entre 1874 et 1877. C'est un ouvrage faisant partie des fortifications de l'Est de la France du type Séré de Rivières. Il fait partie intégrante de la place forte de Belfort. Il est situé sur les communes de Danjoutin et de Belfort. Ce fort a la particularité d'être équipé de coffres de contrescarpe en lieu et place des caponnières, alors qu'à cette époque, les caponnières furent utilisées massivement. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fort_des_Basses_Perches À partir de 1893, ce fort fut relié à un certain nombre d'autres forts autour de Belfort grâce à un chemin de fer stratégique.

Fourmilière en forêt. Source : http://data.abuledu.org/URI/534b890f-fourmiliere-en-foret

Fourmilière en forêt

Fourmilière construite en forêt par la fourmi rousse des bois, forêt de Saint-Amand dans le Nord de la France.

Habitation de Champlain à Quebec. Source : http://data.abuledu.org/URI/511530ec-habitation-de-champlain-a-quebec

Habitation de Champlain à Quebec

Habitation de Québec : A) Le magazin. B) Colombier. C) Corps de logis où sont nos armes, & pour loger les ouvriers. D) Autre corps de logis pour les ouvriers. E) Cadran. F) Autre corps de logis où est la forge, & artisans logés. G) Galeries tout au tour des logemens. H) Logis de sieur de Champlain. I) La porte de l'habitation, où il y a pont-levis. L) Promenoir autour de l'habitation concernant 10 pieds de large jusques sur le bort du fossé. M) Fossés tout autour de l'habitation. N) Plattes formes, en façon de tenaille pour mettre le canon. O) Jardin du sieur de Champlain. Q) Place devant l'habitation sur le bort de la rivière. R) La grande rivière de sainct Lorens. vers 1608. Source : "The works of Samuel de Champlain in six volumes", Toronto, The Champlain Society, 1925, reprinted 1971 by University of Toronto press, volume II, p. 39. Samuel Champlain fonde Québec en 1608, mandaté par Pierre Dugua de Mons, « là où le fleuve se rétrécit », selon l'appellation algonquienne, et il en fait la capitale de la Nouvelle-France aussi dite le « Canada ». Québec sera, jusqu'aujourd'hui, le premier lieu habité à l'année de façon continue par des Français et leurs descendants, en Amérique du Nord. Champlain remonte aussi le fleuve en 1615 jusqu'au-delà du Sault Saint-Louis (rapides de Lachine), à la baie Georgienne (partie ouest du lac Huron) et navigue sur les eaux de la rivière Richelieu jusqu'à ce qui est aujourd'hui le lac Champlain. Tout au long de son périple en Nouvelle-France, il établit notamment avec les Innus-Montagnais, les Algonquins et les Hurons-Wendats, d'excellentes relations diplomatiques et commerciales, et agit, d'office (non en titre), comme premier gouverneur de la Nouvelle-France. Cependant, les colons européens apportent de nombreuses maladies qui, par les routes commerciales, se propagent rapidement au sein des populations autochtones, faisant des ravages parmi celles-ci. Les colons français, arrivant souvent très malades dans des bateaux qui ne sont pas très sains, sont sauvés par les remèdes amérindiens. Ainsi, pour soigner le scorbut, les Iroquoiens du Saint-Laurent proposent à Cartier des décoctions d'écorce de cèdre blanc, appelé annedda.

Hélicoptère Fennec dans la neige. Source : http://data.abuledu.org/URI/51afa6e5-helicoptere-fennec-dans-la-neige

Hélicoptère Fennec dans la neige

Hélicoptère Aérospatiale Fénnec AS 555UN (immatriculation : F-MABL n° 5608) de l'Aviation Légère de l'Armée de Terre (ALAT, France), Escadrille Hélicoptères de l'Armée De Terre (EHADT). Lieu : Alpes, col de Restefond (altitude 2 300 m), près de Barcelonnette, France.

Hérode et les rois mages. Source : http://data.abuledu.org/URI/52da6028-herode-et-les-rois-mages

Hérode et les rois mages

Les mages devant Hérode, France, début du XVe siècle. Vitrail (verres colorés et grisaille), plomb. Restauré par F. Pivet en 1999. Musée national du Moyen Âge.

Lagunage linéaire. Source : http://data.abuledu.org/URI/52088bb8-lagunage-lineaire

Lagunage linéaire

Lagunage linéaire en bordure de canal, mis en place par Voies Navigables de France (VNF) dans le nord de la France, entre Lambersart et Lille, sur la Deûle canalisée.

Le Cimetière militaire de Châlons en 1917. Source : http://data.abuledu.org/URI/535ed971-le-cimetiere-militaire-de-chalons-en-1917

Le Cimetière militaire de Châlons en 1917

Le Cimetière militaire de Châlons, 1917, (exposition "1917" au Centre Pompidou-Metz), par Félix Vallotton (1865-1925), artiste suisse naturalisé français.

Manifestation de rue en 1893. Source : http://data.abuledu.org/URI/535ecd61-felix-vallotton-la-manifestation-google-art-project-jpg

Manifestation de rue en 1893

La manifestation, 1893, par Félix Vallotton (1865-1925), artiste suisse naturalisé français. Sa renommée devient internationale grâce à ses gravures sur bois et à ses illustrations en noir et blanc qui font sensation. Il participe régulièrement à différents salons (Salon des artistes français, Salon des indépendants, Salon d'automne). Dès 1891, il renouvelle l'art de la xylographie. Ses gravures sur bois exposées en 1892 au Premier salon de la Rose Croix sont remarquées par les Nabis, groupe qu'il rallie en 1893. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%A9lix_Vallotton

Métamorphose de Louis-Philippe en poire. Source : http://data.abuledu.org/URI/51ee4ccb-metamorphose-de-louis-philippe-en-poire

Métamorphose de Louis-Philippe en poire

La Métamorphose du roi Louis-Philippe en poire, 1831, Département des Estampes, B. N. F. par Charles Philipon (1800–1862).

Phare de Fécamp en Pays de Caux. Source : http://data.abuledu.org/URI/535e2247-phare-de-fecamp

Phare de Fécamp en Pays de Caux

Le phare de Fécamp se situe à l'extrémité de la jetée nord, dite pointe Fagnet, de l'entrée du port de Fécamp, à 40 km environ au nord du Havre en Seine-Maritime, sur le littoral du pays de Caux. C'est un feu de port, couplé avec celui de la jetée sud, sur l'ancien sémaphore. hauteur 14.50 m - Elévation : 21 m - feux : fixe - automatisation : oui. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Phare_de_F%C3%A9camp

Poids et mesures en 1800. Source : http://data.abuledu.org/URI/56c3c15e-poids-et-mesures-en-1800

Poids et mesures en 1800

Estampe de 1800 illustrant l'usage des nouvelles mesures décimales, rendu obligatoire en France par un arrêté du 13 brumaire an IX (4 novembre 1800), cinq ans après l'introduction du système métrique. Collection Michel Hennin. Estampes relatives à l'Histoire de France. "Usage des nouvelles mesures : 1. le litre (pour la pinte) 2. le gramme (pour la livre) 3. le mètre (pour l'aune) 4. l'are (pour la toise) 5. le franc (pour une livre tournois) 6. le stère (pour la demie voie de bois)."

Régénération forestière dans la Presqu'île de Crozon. Source : http://data.abuledu.org/URI/582e9edf-regeneration-forestiere-dans-la-presqu-ile-de-crozon

Régénération forestière dans la Presqu'île de Crozon

Une phase de régénération naturelle suit la mort des arbres, laquelle a levé la dormance des graines accumulées dans le sol. (Ici en Bretagne (France), Presqu'île de Crozon (parcelle située au dessus du port de Morgat), dans un ancien boisement (artificiel) de pin qui a fortement souffert des sécheresses successives des années 1976, puis de 1988, 1989, 1990, 1991 et 1992). Noter la réapparition spontanée d'espèces indigènes (chataîgniers et chênes) peut-être plus adaptées au contexte édaphique.

Village détruit d'Ornes. Source : http://data.abuledu.org/URI/5432c053-village-detruit-d-ornes

Village détruit d'Ornes

Village détruit d'Ornes (Meuse), photographie prise pendant l'été 2004.

Vitrail d'Hérode et des rois mages. Source : http://data.abuledu.org/URI/586ebe8a-vitrail-d-herode-et-des-rois-mages

Vitrail d'Hérode et des rois mages

Vitrail d'Hérode et des rois mages, Musée national du moyen âge : Les mages devant Hérode, France, début du XVe siècle. Vitrail (verres colorés et grisaille), plomb. Restauré par F. Pivet en 1999.