Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Contes de fées | Peinture | Photographie | Diamants | Charles Perrault (1628-1703) | Jeunes filles | Cruches | Bijoux | Gravure | Clip art | Princes | Jeunes filles -- Éducation | Forêts | Fées | Musiciennes | Rhytons | Dessins et plans | Crapauds | Princesses | Mères et filles | ...
Armoiries du Bhoutan. Source : http://data.abuledu.org/URI/5378fe63-armoiries-du-bhoutan

Armoiries du Bhoutan

L'emblème national du Bhoutan, qui figure dans un cercle, se compose d'un double coup de tonnerre de diamants (appelé "Dorji") placé au-dessus d'un lotus, surmonté d'un bijou et encadré par deux dragons. L'éclair représente l'harmonie entre le pouvoir laïc et le pouvoir religieux. Le lotus symbolise la pureté, le bijou exprime le pouvoir souverain, et les deux dragons, mâle et femelle, soutiennent le nom du pays qu'ils proclament avec leur grande voix, le tonnerre. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Embl%C3%A8me_du_Bhoutan

Bague de Catherine de Russie. Source : http://data.abuledu.org/URI/50211a32-bague-de-catherine-de-russie

Bague de Catherine de Russie

Photo de la baque avec le portrait de Catherine II de Russie, 2° moitié du XIXème siècle : or, argent, diamants, améthyste, verre.

Coupe d'un laser rubis. Source : http://data.abuledu.org/URI/50b3bf09-coupe-d-un-laser-rubis

Coupe d'un laser rubis

Coupe d'un laser rubis. Légende de gauche à droite : miroir partiellement réfléchissant, lampe flash (quartz), cristal de rubis, cylindre en aluminium, cable électrique, miroir totalement réfléchissant, source électrique, interrupteur. Les lasers trouvent très tôt des débouchés industriels. La première application fut réalisée en 1965 et consistait à usiner un perçage de 4,7 mm de diamètre et de 2 mm de profondeur dans du diamant avec un laser à rubis. Cette opération était réalisée en 15 min, alors qu’une application classique prenait 24 heures.

Diamant. Source : http://data.abuledu.org/URI/504b85a8-diamant

Diamant

Dessin de diamant vu de dessus ("top") et vu de dessous ("bottom").

Diamant. Source : http://data.abuledu.org/URI/504b85ff-diamant

Diamant

Dessin de diamant en couleurs.

Dictionnaire des idées reçues, D. Source : http://data.abuledu.org/URI/520774a3-dictionnaire-des-idees-recues-d

Dictionnaire des idées reçues, D

Catalogue des opinions chic, sélection de douze définitions à la lettre D (pour le logiciel imagéo). Gustave Flaubert (1821-1880), Le Dictionnaire des idées reçues, écrit entre 1850 et 1880, publication posthume en 1913. Source : wikisource. (Descartes, devoirs, douane, dôme, diplôme, diamant, drapeau national, dolmen, Diogène, l'art du dessin, dictionnaire, doute).

Différentes parties d'une ancre. Source : http://data.abuledu.org/URI/503a4661-differentes-parties-d-une-ancre

Différentes parties d'une ancre

Schéma d'une ancre de bateau site "à jas", par Johan Fredriksson. Légende des termes techniques : A : manille, B : organeau, C : jas, D : verge, E : bec, F : patte, G : diamant, H : pelle.

Figure du jeu de ficelle des deux diamants. Source : http://data.abuledu.org/URI/52f542f9-figure-du-jeu-de-ficelle-des-deux-diamants

Figure du jeu de ficelle des deux diamants

Jeu indien Osage de ficelle des deux diamants : double noeud. Source : Caroline Furness Jayne, String Figures and How to Make Them, 1962, page 30.

Flûtiste et danseuse. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b45e6c-flutiste-et-danseuse

Flûtiste et danseuse

Musicienne et danseuse, col d'un rhyton plastique en forme de tête d'âne. Provenance : Athènes. Date : 470-460 BC ; Dimensions : H. 17 cm, Diam. 8.9 cm. Musée du Louvre.

Kimberlite. Source : http://data.abuledu.org/URI/50a2c548-kimberlite

Kimberlite

Kimberlite à gros cristaux d’olivine provenant d'une mine américaine (les diamants ne sont pas visibles). La kimberlite est une roche ultramafique (riche en magnésium et/ou en fer), potassique et riche en éléments incompatibles, ainsi qu'en volatils (H2O et CO2). Elle doit son nom à la ville de Kimberley en Afrique du Sud, où elle fut découverte et décrite pour la première fois. Kimberley fut fondée pour l'exploitation du diamant et le plus célèbre diatrème (pipe) de cette ville se nomme "Big Hole". Les diamants étaient à l'origine trouvés dans de la kimberlite décomposée et colorée en jaune par la limonite, qui s’appelait pour cette raison « la terre jaune ». Des extractions plus profondes permirent d’obtenir de la roche moins décomposée, de la kimberlite plus pure, que les mineurs appelèrent « la terre bleue ». Les kimberlites sont des roches volcaniques très particulières. Elles sont de composition ultrabasique (SiO2<45%) et sont très riches en H2O et en CO2. Cette richesse en volatils implique une mise en place très explosive. On ne connait pas d'éruption historique de kimberlite, mais toutes les kimberlites se trouvent dans des diatrèmes (ou pipes) ou dans des dykes, accompagnées de brèches qui témoignent de la mise en place brutale de ces magmas. La vitesse d'ascension des magmas kimberlitiques sont de l'ordre de 10 à 30 m·s-1 voire plus dans certains cas.

La Petite aux grelots 15. Source : http://data.abuledu.org/URI/53483140-la-petite-aux-grelots-15

La Petite aux grelots 15

Images d'Épinal, 1880, La Petite aux grelots : A l’instant l’enchantement fut détruit et la tour du palais de cristal brisée en mille morceaux. La bonne fée qui avait vu de loin la lutte des monstres avec Belle-Orange accourut dans un char de diamants, et y reçut Gentil-Aymar qui, sans ce secours, fut resté enseveli sous les débris de la tour. Source : http://fr.wikisource.org/wiki/La_Petite_aux_grelots

La princesse Rosette, chapitre IV. Source : http://data.abuledu.org/URI/5313881b-la-princesse-rosette-chapitre-iv

La princesse Rosette, chapitre IV

La princesse Rosette, chapitre IV, seconde journée, conte de la Comtesse de Ségur (1799-1874), illustré par Virginia Frances Sterrett (1900–1931) : Les applaudissements et l'enthousiasme pour Rosette devinrent si bruyants, que pour s'y soustraire elle se réfugia dans le jardin, ou Charmant la suivit ; ils se promenèrent le reste de la soirée et s'entretinrent de leurs projets d'avenir, si la fée Puissante permettait à Rosette d'unir sa vie à celle de Charmant. Les diamants de Rosette brillaient d'un tel éclat que les allées où ils marchaient, les bosquets où ils s'asseyaient, semblaient éclairés par mille étoiles.

Le conte de la petite souris grise. Source : http://data.abuledu.org/URI/5313713a-le-conte-de-la-petite-souris-grise-

Le conte de la petite souris grise

Le conte de la petite souris grise de la Comtesse de Ségur (1799-1874), illustré par Virginia Frances Sterrett (1900–1931), chapitre III : Rosalie regarda autour d’elle, ne vit personne, et, oubliant entièrement, dans son désir extrême de satisfaire sa curiosité, la bonté du prince et les dangers qui les menaçaient si elle cédait à la tentation, elle passa ses doigts dans une des ouvertures, tira légèrement : la toile se déchira du haut en bas avec un bruit semblable au tonnerre, et offrit aux yeux étonnés de Rosalie un arbre dont la tige était en corail et les feuilles en émeraudes ; les fruits qui couvraient l’arbre étaient des pierres précieuses de toutes couleurs, diamants, perles, rubis, saphirs, opales, topazes, etc., aussi gros que les fruits qu’ils représentaient, et d’un tel éclat que Rosalie en fut éblouie.

Le conte des crapauds et des diamants - 1. Source : http://data.abuledu.org/URI/53308cbd-le-conte-des-crapauds-et-des-diamants-1

Le conte des crapauds et des diamants - 1

Le conte des crapauds et des diamants, illustration de 1870 : "Il fallait, entre autres choses, que cette pauvre enfant allât, deux fois le jour, puiser de l'eau à une grande demi lieue du logis, et qu'elle rapportât plein une grande cruche. Un jour qu'elle était à cette fontaine, il vint à elle une pauvre femme qui lui pria de lui donner à boire. - Oui, ma bonne mère, dit cette belle fille. Et, rinçant aussitôt sa cruche, elle puisa de l'eau au plus bel endroit de la fontaine et la lui présenta, soutenant toujours la cruche, afin qu'elle bût plus aisément." Charles Perrault, Les fées.

Le conte des crapauds et des diamants - 2. Source : http://data.abuledu.org/URI/53308e69-le-conte-des-crapauds-et-des-diamants-2

Le conte des crapauds et des diamants - 2

Le conte des crapauds et des diamants, illustration de 1870 : Lorsque cette belle fille arriva au logis, sa mère la gronda de revenir si tard de la fontaine. "Je vous demande pardon, ma mère, dit cette pauvre fille, d'avoir tardé si longtemps" ; et, en disant ces mots, il lui sortit de la bouche deux roses, deux perles et deux gros diamants. "Que vois-je là !" dit sa mère toute étonnée. Charles Perrault, Les fées.

Le conte des crapauds et des diamants - 3. Source : http://data.abuledu.org/URI/53308f5c-le-conte-des-crapauds-et-des-diamants-3

Le conte des crapauds et des diamants - 3

Le conte des crapauds et des diamants, illustration de 1870 : Elle prit le plus beau flacon d'argent qui fut au logis. Elle ne fut pas plus tôt arrivée à la fontaine, qu'elle vit sortir du bois une dame magnifiquement vêtue, qui vint lui demander à boire. C'était la même fée qui avait apparu à sa sœur, mais qui avait pris l'air et les habits d'une princesse, pour voir jusqu'où irait la malhonnêteté de cette fille. " Est-ce que je suis ici venue, lui dit cette brutale orgueilleuse, pour vous donner à boire ? Charles Perrault, Les fées.

Le conte des crapauds et des diamants - 4. Source : http://data.abuledu.org/URI/5330901b-le-conte-des-crapauds-et-des-diamants-4

Le conte des crapauds et des diamants - 4

Le conte des crapauds et des diamants, illustration de 1870 : D'abord que sa mère l'aperçut, elle lui cria : - Eh bien ! ma fille ! - Eh bien ! ma mère ! lui répondit la brutale, en jetant deux vipères et deux crapauds. Charles Perrault, Les fées.

Le conte des crapauds et des diamants - 5. Source : http://data.abuledu.org/URI/53309122-le-conte-des-crapauds-et-des-diamants-5

Le conte des crapauds et des diamants - 5

Le conte des crapauds et des diamants, 1870 : Le fils du roi, qui revenait de la chasse, la rencontra et, la voyant si belle, lui demanda ce qu'elle faisait là toute seule et ce qu'elle avait à pleurer ! "Hélas, Monsieur, c'est ma mère qui m'a chassée du logis." Le fils du roi, qui vit sortir de sa bouche cinq ou six perles et autant de diamants, lui pria de lui dire d'où cela lui venait. Charles Perrault, Les fées.

Le conte des crapauds et des diamants - 6. Source : http://data.abuledu.org/URI/53309277-le-conte-des-crapauds-et-des-diamants-6

Le conte des crapauds et des diamants - 6

Le conte des crapauds et des diamants, 1870 : Pour sa sœur, elle se fit tant haïr, que sa propre mère la chassa de chez elle ; et la malheureuse, après avoir bien couru sans trouver personne qui voulut la recevoir, alla mourir au coin d'un bois. Charles Perrault, Les fées.

Le coq et le diamant. Source : http://data.abuledu.org/URI/59162661-le-coq-et-le-diamant

Le coq et le diamant

Fables d'Ésope par Bensérade, 1678, pour le labyrinthe de Versailles : Le coq et le diamant.

Les fées. Source : http://data.abuledu.org/URI/5082eb62-les-fees

Les fées

Illustration du conte « Les fées » de Charles Perrault (1628-1703) par Harry Clarke (1889-1931), 1922 : la mère s'étonne en voyant les perles et les diamants sortir de la bouche de sa seconde fille.

Naissance d'un oiseau. Source : http://data.abuledu.org/URI/50c7bc23-naissance-d-un-oiseau

Naissance d'un oiseau

Naissance d'un oiseau en huit étapes, de Matthias Jacob Schleiden (1804-1881). L'embryon, lorsque son développement est terminé, absorbe le reste de vitellus, l’albumen ayant déjà été consommé. Le petit commence par briser la poche d'air qui s'est constituée dans le bas de l'œuf. L'allantoïde, qui lui avait fourni de l'air, se déshydrate. Le nouveau-né rompt la coquille avec une structure nommée diamant — situé sur le bec pour les oiseaux et les tortues ou sur la mâchoire pour les serpents — en donnant des coups de tête. Cette opération peut lui prendre du temps : pour certaines espèces, les parents aident leurs petits au cours de cette opération. L'amnios et l'allantoïde restent dans la coquille. Le diamant tombe après quelques jours.

Rhyton grec en tête d'âne. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b45f09-rhyton-grec-en-tete-d-ane

Rhyton grec en tête d'âne

Rhyton grec en tête d'âne avec musicienne et danseuse sur le col. Provenance : Athènes. Date : 470-460 BC ; Dimensions : H. 17 cm, Diam. 8.9 cm. Musée du Louvre.

Terroir de la Cerise. Source : http://data.abuledu.org/URI/537d2ef0-terroir-de-la-cerise

Terroir de la Cerise

Plaque du "Terroir de la Cerise, Le diamant rouge de la Provence, Monts de Venasque", dans le Vaucluse.

Truffe noire du Périgord. Source : http://data.abuledu.org/URI/50a3adb6-truffe-noire-du-perigord

Truffe noire du Périgord

La Truffe noire ou Truffe du Périgord, en latin Tuber melanosporum, se trouve uniquement dans les sols calcaires à une profondeur de 1 à 15 cm au pied d'arbres dits « truffiers » (chênes, noisetiers, tilleuls, charmes...). Elle se développe au printemps et grossit à partir de mi-août pour arriver à maturité plusieurs mois plus tard. Elle est alors ramassée - on dit « cavée » - à l'aide en général d'un chien truffier, d'un cochon ou de mouches. Le coût d'une truffe de qualité sur le marché dépend de sa taille, de son espèce et de sa qualité. Il peut atteindre de 75 € les 100 grammes à plusieurs milliers d'euros pour les truffes communes, ce qui leur donne déjà l’image d’un produit de luxe. Les truffes, que Brillat-Savarin appelait « les diamants de la cuisine », servent dans la préparation de nombreux plats. Elles sont insérées dans des pièces de boucherie, le ris de veau, les volailles, les pâtés de foies gras, les pâtés en croûte ou en terrine. On les mêle également aux farces ou certaines sauces, comme la sauce Périgueux ou encore aux pâtes (gnocchis truffés) ou aux bouchées à la reine.