Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Peinture | Ornithologie | Dessins et plans | Botanique | Araucariacées | Instruments de musique | Tambour | Instruments à percussion | Plantes | Instruments de musique anciens | Hiboux | Rapaces nocturnes | Typographie | Animaux | Fleurs | Écureuil roux | Tambour (membranophones) | Afrique | Instruments de musique -- Inde | ...
Aiguière à tête de coq. Source : http://data.abuledu.org/URI/51ef068d-aiguiere-a-tete-de-coq

Aiguière à tête de coq

Aiguière à tête de coq, lieu de fabrication : Kashan (Iran) au XIIIe siècle, céramique siliceuse (fritware), décor gravé, glaçure transparente sur peinture, hauteur : 40 cm. diamètre : 65 cm. Source : Arabesques et jardins de paradis, cat. exp. Paris, musée du Louvre, 1989-1990, n°211 p. 277-278.

Amphore romaine. Source : http://data.abuledu.org/URI/51db4dd4-amphore-romaine

Amphore romaine

Amphore à vin romaine (Dressel 1B). 1) lèvre, 2) col, 3) anse, 4) épaule, 5) panse, 6) pilon ou pied. Lieu originel de production : Côte tyrrhénienne (Étrurie, Latium, Campanie – Italie). Date : République romaine tardive, jusqu'en 10 avant J.-C. Dimensions : Hauteur : 100 à 122 cm, Diamètre de la panse : 28 à 30 cm, Diamètre de l'ouverture : 15 à 18 cm, Hauteur de la lèvre : environ 6 cm, Masse : 24 à 26 kg (vide), Capacité : 24 à 26 l. (1 amphore (unité) = 8 conges = 48 setiers = environ 26 litres).

Anémone. Source : http://data.abuledu.org/URI/510bec0d-anemone-

Anémone

Cet animal a ainsi été nommé en raison de sa ressemblance avec la fleur. L’anémone magnifique (Heteractis magnifica) est une anémone de mer de la famille des Stichodactylidés. Cette anémone de grande taille mesure de 30 à 50 cm et déployée recouvre près de 1 m. Certains individus peuvent atteindre 1 m. Les tentacules verts ou jaunâtres ne dépassent pas les 7 à 8 cm. La colonne est quant à elle vert, rouge, brune ou mauve. Cette espèce des récifs est présente de la mer Rouge jusqu'à l'océan Pacifique occidental dans une zone allant de 0,5 à 30 m de profondeur. L’anémone de mer abrite 12 espèces de poissons clown.

Araucaria du Chili. Source : http://data.abuledu.org/URI/55428080-araucaria-du-chili

Araucaria du Chili

Araucaria du Chili (Araucaria araucana), parfois appelé désespoir des singes. Ses feuilles sont en forme d’écailles coriaces, ovales ou lancéolées, d’un vert soutenu luisant, et mesurent 3 à 5 cm de longueur pour 0,8 à 2,5 cm de largeur.

Aristoloche clématite. Source : http://data.abuledu.org/URI/506f1f0a-aristoloche-clematite

Aristoloche clématite

Planche botanique N° 284 de l'Atlas des PLantes de France de Masclef, 1894 : Aristoloche clématite (Aristolochia clematitis). C'est une plante herbacée (20 à 80 cm) à tige dressée et anguleuse. Les feuilles sont larges et cordiformes (en forme de cœur). Le fruit de 5 cm de diamètre est une petite capsule en forme de poire. L'Aristoloche clématite possède également des stolons souterrains. Les fleurs de l'Aristoloche clématite sont jaunes et dégagent une odeur désagréable. Elles forment un tube d'environ 3 cm, par lequel les insectes pénètrent, attirés par le nectar. Le « piège » ainsi formé contient le pistil et les étamines, organes mâles et femelles de la plante. Les insectes pollinisateurs sont principalement des petites mouches. Une fois dans le réceptacle, les pollinisateurs ne peuvent s'échapper à cause des poils du conduit orientés vers le bas. Ces insectes vont donc se charger du pollen contenu dans les anthères. Les poils se fanent alors, ce qui libère les insectes. Ceux-ci véhiculent à leur insu les gamètes mâles de la plante vers un autre individu, et assurent ainsi la reproduction de l'espèce. L'Aristoloche clématite possède de l'acide aristolochique au niveau de ses parties souterraines. Cette molécule est toxique pour l'homme avec de multiples conséquences.

Assignat de 15 sols. Source : http://data.abuledu.org/URI/50afe39f-assignat-de-15-sols

Assignat de 15 sols

Assignat de 15 sols. Dimensions : 7,9 cm × 6,8 cm. "Loi du 4 janvier 1792. LA NATION - LA LOI - LE ROI. L'an quatrième de la liberté. Domaines nationaux. Assignat de 15 sols, payable au porteur. GERARD FECIT. DROIT DE L'HOMM. FAITS HISTO. La loi punit de mort le contrefacteur. La nation récompense le dénonciateur."

Bilby de Pâques en Australie. Source : http://data.abuledu.org/URI/50e2b2b3-bilby-de-paques-en-australie

Bilby de Pâques en Australie

Bilby (Macrotis lagotis), aussi appelé bandicoot lapin est une espèce de marsupial du désert. En langage aborigène : le Yuwaalaraay signifie « rat à long nez ». Il a la taille d'un chat ou d'un lapin. La longueur du corps est de 55 cm, celle de la queue de 29 cm. Sa fourrure gris-bleu, très douce, possède des taches brun clair. La queue est blanche et noire. Il a un museau pointu, de grandes oreilles dépourvues de poils, une ouïe fine, un odorat perçant mais une vue basse. Ses pattes avant, très puissantes, munies de griffes lui servent à déterrer ses aliments ou creuser son terrier. Il se nourrit de plantes (fruits, bulbes ou graines) et d'insectes ou d'araignées, accessoirement de souris, d'oiseaux ou de lézards.

Blaireau. Source : http://data.abuledu.org/URI/505c72e1-blaireau

Blaireau

Le Blaireau européen, Tesson, Taisson ou Tasson (Meles meles) est la plus grosse espèce de mustélidé d'Europe. Il est trapu et peut atteindre 70 cm de long (90 cm avec la queue) pour une vingtaine de kilogrammes. Il est reconnaissable aux bandes longitudinales noires qu'il porte sur le museau. La femelle, généralement de même taille que le mâle, s'appelle la blairelle. Les petits s'appellent les blaireautins.

Botte de foin. Source : http://data.abuledu.org/URI/5019c8a7-botte-de-foin

Botte de foin

Botte de foin traditionnelle. La section d’une botte est normalement de 36 cm × 46 cm. La longueur varie en général entre 76 et 91 cm. La principale distinction entre les petites bottes rectangulaires se situe au niveau de la densité.

Bouleau blanc. Source : http://data.abuledu.org/URI/50983d17-bouleau-blanc

Bouleau blanc

Planche N°306 de l'Atlas des Plantes de France de Masclef : Bouleau blanc (Betula pubescens, Betula alba). Les bouleaux poussent en général sur les terres pauvres et souvent siliceuses, jusqu'à 2000 m d'altitude, ainsi que dans les régions arctiques. Les bouleaux sont des plantes pionnières qui constituent souvent la première formation arborée lors de la reconquête ou de la colonisation de landes par la forêt. Ils apprécient les sols plutôt acides et humides. Les bouleaux forment des futaies appelées boulaies ou boulinières ou encore des bétulaies. Cet arbre caduc majestueux de la famille des betulaceae fleurit d'avril à mai. Ses fruits sont des cônes allongés de 10 cm de longueur, dressés puis pendants pour le mâle et de 3 cm dressés pour la femelle. Cet arbre à l'écorce blanche écaillée peut atteindre 20 à 30 m de hauteur et jusqu'à 60 cm de diamètre à la base. Sa sève riche en composés actifs, ainsi que son écorce, recèlent de nombreuses propriétés. Le mot "boul" vient du latin "betula" d'origine probablement celtique (gaulois) d'un thème *betuo-, thématisation de *betu-, dont est issu le nom brittonique de l'arbre : breton "bezv", gallois "bedw". *betu- pourrait être le nom celtique de la poix obtenue en chauffant de jeunes arbres pleins de sève et équivalent du latin "bitumen".

Brochet. Source : http://data.abuledu.org/URI/510bded0-brochet

Brochet

Le brochet ou grand brochet (Esox lucius) est une espèce de poissons qui habite les fleuves et rivières, les lacs et les étangs d'Europe, d'Amérique du Nord, d'Asie et du Maroc (moyen Atlas, introduit). Le brochet est présent sur toute la bande du globe entre le tropique du capricorne et le cercle polaire. Le brochet est fusiforme et couvert de fines écailles, avec des différences selon son milieu de vie. Les flancs et le dos sont généralement verdâtres ou jaunâtres. Sa taille varie de 30 à 110 cm et son poids entre 2 et 10 kg, cependant des individus de plus de 130 cm et de plus de 30 kg existent mais sont assez rares (ce sont généralement des femelles).

Calebassier avec fruits et fleur. Source : http://data.abuledu.org/URI/538118ea-calebassier-avec-fruits-et-fleur

Calebassier avec fruits et fleur

Calebassier avec fruits et fleur (Crescentia cujete). Les fleurs apparaissent solitaires (ou en fascicule de 1-4) directement sur le tronc. Le calice vert glauque, de 2-3 cm est charnu et comporte deux larges lobes arrondis ou ovés. La corolle campanulée est jaune verdâtre, rayée de trainées violacées et dégage une odeur de fromage. Le tube subglobuleux se prolonge en lobes foliacés, ondulés, découpés, inégaux. Il contient 4 étamines, didynames et un ovaire unicarpellé. La floraison a lieu toute l'année mais surtout en mars-juillet. Le fruit est une grosse baie globuleuse ou ellipsoïde, de 10-35 cm de diamètre, au péricarpe ligneux et à la pulpe abondante et aigrelette, enfermant des graines ovales, aplaties. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Calebassier

Canard branchu en avril. Source : http://data.abuledu.org/URI/54df8dea-canard-branchu-en-avril

Canard branchu en avril

Canard branchu (Aix sponsa), St James's Park, Londres, Angleterre. Le canard carolin mesure environ les trois-quarts de la taille d'un canard colvert, soit environ 50 cm pour une envergure de 75 cm. Le mâle a un plumage vivement coloré qui fait que l'espèce est souvent détenue en captivité, la femelle est, quant à elle, beaucoup plus terne. Adulte le poids avoisinera les 850 grammes. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Canard_branchu

Caracara huppé en vol. Source : http://data.abuledu.org/URI/55014938-caracara-huppe-en-vol

Caracara huppé en vol

Caracara huppé (Caracara plancus) en vol, département de Rocha, Uruguay. Il a une longueur totale de 50 à 65 cm et une envergure de 120 cm. Rapace audacieux et opportuniste, il se nourrit principalement de charognes et n'hésite pas à attaquer des animaux jeunes, blessés ou en difficulté, à voler de la nourriture à d'autres rapaces, à piller les nids d'oiseaux et à prendre des proies vivantes si la possibilité se présente (surtout des insectes et autres petites proies : crabes, serpents, lézards mais va aussi jusqu'à la taille d'une Aigrette neigeuse), ou encore à se nourrir de la coprah des noix de coco. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Caracara_hupp%C3%A9

Castagnole adulte. Source : http://data.abuledu.org/URI/548de299-castagnole-adulte

Castagnole adulte

Castagnole (Chromis chromis) adulte. La castagnole, castagnole noire, petite castagnole ou demoiselle bleue est un poisson d'eau de mer de la famille des Pomacentridae qui se rencontre dans l'Atlantique-est et en Méditerranée. La castagnole vit en banc au-dessus des fonds rocheux ou mixtes. Jeune, elle est d'un bleu très vif et se trouve dans les cavités des tombants rocheux. À l'âge adulte, elle peut mesurer jusqu'à 12 cm, voire jusqu'à 25 cm.

Chasse à l'arc en char en Inde. Source : http://data.abuledu.org/URI/52ac9d19-chasse-a-l-arc-en-char-en-inde

Chasse à l'arc en char en Inde

Prithu (un des avatars de Vichnou) chasse la déesse de la terre (une vache blanche) : manuscrit indien de Bhagavata Purana daté d'environ 1740 et attribué à Manaku (1700–1760). Nainsukh family, Guler, India Overall: 22 x 32.6 cm (8 11/16 x 12 13/16 in.) Image: 17.8 x 28.5 cm (7 x 11 1/4 in.) Opaque watercolor, gold and silver on paper Classification: Paintings Type, sub-type: Page from an illustrated manuscript of the Bhagavata Purana

Chenda indien. Source : http://data.abuledu.org/URI/53397fd5-chenda

Chenda indien

Le chenda ou chende est un instrument de musique de l’Inde. C'est un instrument de percussion membranophone. C'est un tambour en tonneau à deux peaux utilisé dans la musique kéralaise. Seuls des membres de la communauté Mârâr ou Pothuvâl sont habilités à en jouer. D'un diamètre de 22 cm, avec 55 cm de long, il est en un bois épais de jacquier. Deux cercles de 32 cm de diamètre en bois ou en bambou assurent la fixation des cordes de tensions réglables à l'aide d'un anneau le long du fût. Les membranes sont en peau de vache ou de veau (l'une d'elles a six couches distinctes de peaux). C'est l'un des rares tambours, maintenu à l'aide d'une sangle passée sur les épaules, à être joué debout. L'instrument est tenu à la verticale, comme un tambour européen. On le frappe sur la face supérieure (valantâla) à l'aide d'une ou deux baguettes courbes ou avec la main gauche nue. À de rares occasions, la face inférieure (etântâla) est aussi frappée. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Chenda

Chien berger de Beauce. Source : http://data.abuledu.org/URI/5160c46c-chien-berger-de-beauce

Chien berger de Beauce

Beauceron, Berger de Beauce, Berger français et Bas-Rouge sont les dénominations d'une race de chien de berger d'origine française. Le berger de Beauce est un chien de grande taille, solide, rustique, puissant, bien charpenté et musclé, sans lourdeur. Son poids avoisine les 35 kg pour les femelles et les 45 kg pour les mâles. Sa hauteur standard au garrot va de 65 à 70 cm pour les mâles, et de 61 à 68 cm pour les femelles. La tête du Beauceron est bien ciselée, ses traits sont harmonieux. De profil, les lignes du crâne et du chanfrein sont sensiblement parallèles. Le poil est ras sur la tête, fort, court, ferme et couché sur le corps (3-4 cm de long). La robe est soit de couleur noir et feu (comme le Rottweiler ou le Dobermann), soit arlequin (bleu bigarré marqué de fauve). Comme la plupart des bergers européens continentaux, l'origine du Beauceron remonte au canis palustris (ou « chien des Tourbières molosse »). Les évolutions et les apports intervenus au cours des siècles indiquent un tronc commun originel relativement disparate, compte tenu de la morphologie polyvalente requise par la fonction de berger et des spécificités de la race. La quasi-disparition progressive du pastoralisme dans les plaines françaises (première moitié du XXe siècle) oblige le Berger de Beauce à se reconvertir. Comme certains de ses cousins, il réussit brillamment ce pari. Dans les disciplines de défense tout d'abord, mais surtout dans un double rôle qu'il remplit à merveille : chien de garde et chien de compagnie. Quelques bergers l'utilisent encore pour la conduite de troupeaux. Certains propriétaires de Beaucerons pratiquent l'un ou l'autre sport canin avec leur chien. Le Beauceron fait partie des quelques races admises dans les disciplines comprenant une épreuve de mordant.

Chiffres : typographie. Source : http://data.abuledu.org/URI/50450af0-chiffres-saisis-a-l-ordinateur

Chiffres : typographie

Les dix chiffres composés en bas de casse et en capitales ; 150 dpi 6,23 cm × 4,18 cm.

Cigogne. Source : http://data.abuledu.org/URI/5023cbd3-cigogne

Cigogne

La Cigogne blanche (Ciconia ciconia), est une grande espèce d'oiseau échassier de la famille des Ciconiidés. Son plumage est principalement blanc, avec du noir sur les ailes. Les adultes ont de longues pattes rouges et un bec rouge long et droit, et mesurent en moyenne 100 à 115 cm du bout du bec au bout de la queue, avec une envergure comprise entre 155 et 215 cm.

Circonférence de la base d'un hêtre. Source : http://data.abuledu.org/URI/505a35d4-circonference-de-la-base-d-un-hetre

Circonférence de la base d'un hêtre

Photographie de Hêtre pourpre (Fagus sylvatica - Cultivar Purpurea). dont la base est mesurée par un enfant en bleu et une femme. Arbre remarquable de par sa taille et l'ampleur de ses branches. Circonférence en cm mesurée à 1m50 du sol : 808 cm (en 2007). Historique : proviendrait d’un des jeunes plants ramenés de la Forêt Noire au XVII e siècle par Claire-Marie de Nassau. Position exacte : Beloeil (Belgique) – Parc de l’orangerie du château des princes de Ligne.

Cliché typographique en magnésium au Québec. Source : http://data.abuledu.org/URI/52a83e91-cliche-typographique-en-magnesium-au-quebec

Cliché typographique en magnésium au Québec

Cliché typographique en magnésium (communément appelé « mag ») réalisé à Québec dans les années 1970. Le cliché pouvait servir directement pour l'impression ou pour la réalisation d'un flan. Hauteur : 23 cm, largeur : 17 cm, épaisseur (hauteur typographique) : 23 mm. "STOP ARRETEZ La Buanderie LévisLtée TEL.527-2501"

Cobe de Buffon (antilope) dans le Parc National Reine Elizabeth, en Ouganda.. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d03e17-cobe-de-buffon-antilope-dans-le-parc-national-reine-elizabeth-en-ouganda-

Cobe de Buffon (antilope) dans le Parc National Reine Elizabeth, en Ouganda.

Le Cobe de Buffon (Kobus kob) parfois appelé amraye au Tchad est une espèce qui fait partie de la grande famille des antilopes. Les mâles mesurent entre 90 et 110 cm de hauteur à l'épaule et pèsent de 80 à 120 kg. Les femelles sont plus petites et plus légères, elles font entre 80 et 90 cm de hauteur à l'épaule pour un poids de 60 à 70 kg. Les cobes sont vigilants, et peuvent faire des bonds de 1,50 mètre de haut et courir jusqu'à la vitesse de 50 km/h en cas de danger. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Cobe_de_Buffon

Cône femelle d'Araucaria du Chili. Source : http://data.abuledu.org/URI/5542840c-cone-femelle-d-araucaria-du-chili

Cône femelle d'Araucaria du Chili

Cône femelle d'Araucaria du Chili (Araucaria araucana) à la Mer de sable, à Ermenonville près de Paris. Les cônes femelles, isolés ou groupés par deux, de forme globuleuse, peuvent atteindre le taille d’un melon (10 à 18 cm de long pour 8 à 15 cm de large). Ils commencent à se développer de façon sensible fin novembre dans les régions d’origine. La pollinisation est assurée par le vent (anémophilie). Chaque cône est composé d’environ 700 écailles autour d’un axe dressé. Les ovules se situent sur la face supérieure de ces écailles. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Araucaria_du_Chili

Cônes mâles d'Araucaria du Chili. Source : http://data.abuledu.org/URI/55428284-cones-males-d-araucaria-du-chili

Cônes mâles d'Araucaria du Chili

Cônes mâles d'Araucaria du Chili (Araucaria araucana), Kew Gardens, Londres. L'espèce est généralement dioïque mais il arrive qu'un même arbre porte des cônes mâles et femelles. Les cônes mâles apparaissent, dans les zones d’origine, en août ou septembre, et uniquement sur les arbres qui dominent la canopée (ceci peut varier chez les individus poussant dans d’autres régions, notamment dans l'autre hémisphère terrestre). Ces cônes mâles sont allongés, groupés par trois, quatre ou cinq, aux extrémités des branches. Ils sont brun-jaunâtre à maturité et mesurent de 7 à 15 cm de long pour 4 ou 5 cm de large. Chaque écaille mâle porte 6 à 15 sacs polliniques. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Araucaria_du_Chili

Coupe transversale d'un épi de maïs. Source : http://data.abuledu.org/URI/5288c68e-coupe-transversale-d-un-epi-de-mais

Coupe transversale d'un épi de maïs

Coupe transversale d'un épi de maïs : L'épi contient toujours un nombre pair de rangées de grains mais ses dimensions sont très variables (longueur de 5 à 45 cm, diamètre de 3 à 8 cm). Il contient le plus souvent 400 à 500 grains à maturité mais ce nombre peut aller jusqu'à mille. La grosseur et le poids du grain dépendent de la variété. En moyenne, le poids de 1 000 grains oscille entre 200- 350 grammes, et peut être de 13 à 700 g selon la variété considérée.

Couple de lézards verts. Source : http://data.abuledu.org/URI/54dbbb5c-couple-de-lezards-verts

Couple de lézards verts

Couple de lézards verts européens (Lacerta viridis) : le mâle a environ 35-40 cm de long, la femelle 25-30 cm de long.

Damaru tibétain. Source : http://data.abuledu.org/URI/532323ea-damaru-

Damaru tibétain

Le damaru et le dugdugi (Bengale) sont des petits tambours indiens à deux peaux en forme de sablier. Au Népal il se nomme aussi kal dab dab ou kantan dab dab et au Tibet, il se nomme thöd rnga. De taille modeste (15 cm de hauteur et 8 cm de diamètre) habituellement, il en existe de plus grands (60 cm de hauteur et 40 cm de diamètre) tenus à deux mains, utilisés dans les temples. Les peaux sont tendues par un système de cordelettes allant de l'une à l'autre. Fixée au bout d'une ficelle placée au centre de l'instrument, une grosse graine frappe alternativement chacune des peaux de chèvre lorsqu'on la secoue de droite à gauche.

Deux oiseaux de paradis en origami 8. Source : http://data.abuledu.org/URI/52f16e6d-deux-oiseaux-de-paradis-en-origami-8

Deux oiseaux de paradis en origami 8

Deux oiseaux de paradis en origami, étape 8 : Avec des ailes de 6 cm l'oiseau paraît plus lourd que celui qui a des ailes de 5 cm. Source : http://fr.wikibooks.org/wiki/Origami/Oiseau_de_paradis.

Distribution des plantes selon l'altitude en 1839. Source : http://data.abuledu.org/URI/52081455-distribution-des-plantes-selon-l-altitude-en-1839

Distribution des plantes selon l'altitude en 1839

Carte de 1839 représentant la distribution des plantes selon l'altitude en Amerique. Dessin et gravure George Aikman ; hauteur : 26,7 cm. largeur : 36,8 cm. Source : Geographicus Rare Antique Maps.

Écureuil roux. Source : http://data.abuledu.org/URI/5045d170-ecureuil-roux

Écureuil roux

L'écureuil d'Eurasie ou écureuil roux a pour nom scientifique Sciurus vulgaris. L'écureuil d'Eurasie pèse entre 200 et 350 grammes pour une taille totale (sans la queue) de 18 à 25 cm, plus 16 à 20 cm pour sa queue, aussi longue que le corps. Son pelage s'épaissit et s'allonge en hiver, ce qui rend les "pinceaux" des oreilles plus visibles. Sa couleur varie du roux clair au brun-noir selon les saisons, le ventre est blanc. Cet écureuil est un petit rongeur arboricole et diurne de la famille des Sciuridés. Une longue queue « en panache » lui sert de balancier et de gouvernail lorsqu'il grimpe ou bondit, mais aussi de signal optique en période d'accouplement ou pour exprimer certaines « émotions ».

Écureuil sur le chemin. Source : http://data.abuledu.org/URI/51c44525-ecureuil-sur-le-chemin

Écureuil sur le chemin

Écureuil roux (Sciurus vulgaris) avec oreilles d'hiver. L'écureuil d'Eurasie pèse entre 200 et 350 grammes pour une taille totale (sans la queue) de 18 à 25 cm, plus 16 à 20 cm pour sa queue, aussi longue que le corps. Son pelage s'épaissit et s'allonge en hiver, ce qui rend les « pinceaux » des oreilles plus visibles.

Faux. Source : http://data.abuledu.org/URI/51c453cc-faux

Faux

La faux ou faulx est un outil manuel utilisé en agriculture et en jardinage pour faucher l'herbe et les céréales. La faux est formée d'une longue lame effilée (60 à 90 cm) et arquée, fixée perpendiculairement sur un manche relativement long (140 à 200 cm) muni de deux poignées, l'une à mi-hauteur et l'autre à l'extrémité opposée à la lame.

Fleur d'Aki. Source : http://data.abuledu.org/URI/5489f0cc-fleur-d-aki

Fleur d'Aki

Fleur d'Aki (Blighia sapida, Sapindaceae). L'aki est un arbre moyen, pouvant atteindre 10 à 12 mètres de haut, avec un tronc court et un houppier dense. Les feuilles alternes, persistantes, coriaces, sont composées paripennées comptant 6 à 10 folioles oblongues-ovales, mesurant chacune de 8 à 12 cm de long sur 5 à 8 de large. Les fleurs, mâles ou bisexuées, sont petites, blanches et odorantes. Elles sont groupées en grappes axillaires de 15 à 20 cm de long. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Blighia_sapida

Flûtiste et danseuse. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b45e6c-flutiste-et-danseuse

Flûtiste et danseuse

Musicienne et danseuse, col d'un rhyton plastique en forme de tête d'âne. Provenance : Athènes. Date : 470-460 BC ; Dimensions : H. 17 cm, Diam. 8.9 cm. Musée du Louvre.

Fourmi fossilisée. Source : http://data.abuledu.org/URI/50499ad0-fourmi-fossilisee

Fourmi fossilisée

Une fourmi fossilisée dans un petit (1,5 cm × 2 cm) morceau d'ambre provenant de Colombie.

Frêne en hiver. Source : http://data.abuledu.org/URI/505a32e6-frene-en-hiver

Frêne en hiver

Photographie d'un Frêne commun (Fraxinus excelsior) en hiver, en Belgique dans le Hainaut, à Beloeil, Place Gossart. Circonférence en cm mesurée à 1m50 du sol : 472 cm (2007). Selon Jacques de Guyse, Beloeil était un bois dans lequel quelques fugitifs élevèrent un fort appelé Baluel. Au XIIe siècle, on écrivait Bailloeul. Tout ce que l’on peut dire est que ce nom signifie : Belle vue.

Gazelle des sables. Source : http://data.abuledu.org/URI/516c47e5-gazelle-des-sables

Gazelle des sables

Gazelle (Gazella leptoceros mâle). La gazelle leptocère, aussi appelée gazelle de Rhim, gazelle des sables ou gazelle à cornes fines, se rencontre dans les régions quasi désertiques d'Égypte, d'Algérie, du Tchad, du Mali, du Niger, du Soudan, de Tunisie et de Libye. Elle mesure environ 95 à 115 cm de long pour 58 à 72 cm au garrot, et a un poids de 14 à 30 kg (selon les individus). Elle arbore une robe pâle, de couleur sable qui se confond avec les milieux où elle vit. Son ventre est blanc et son dos beige fauve pâle. Sa tête est blanche avec quelques marques noires, les cornes, plus fines chez la femelle, sont presque droites, mesurant de 21 à 43 cm. et le bout de la queue est noir. En raison de la chaleur extrême de son environnement, elle s'alimente surtout la nuit et au petit matin. Elle peut alors exploiter la rosée qui s'est formée sur les feuilles et le contenu d'eau dans les plantes. Comme elle boit rarement, toute l'eau nécessaire est obtenue de cette façon. La gazelle des sables est une espèce nomade, errant dans les dunes à la recherche de végétation. Les mécanismes de rafraîchissement principaux sont dans son pelage blanc/sable réfléchissant et un passage nasal particulièrement adapté qui tient compte du rafraîchissement du sang. Malgré leurs apparences douces, les gazelles des sables deviennent agressives en captivité et les mâles luttent souvent avec acharnement en défendant les territoires qu'ils établissent. Très rapide à la course, sa vitesse atteint 72 km/h sur 700 mètres avec des pointes à 100 km/h sur de courtes distances.

Geai bleu de Steller. Source : http://data.abuledu.org/URI/5384ba3d-geai-bleu-de-steller

Geai bleu de Steller

Geai bleu de Steller (Cyanocitta stelleri), par le naturaliste américain Robert W. (Bob) Hines (1912-1994). Cet oiseau qui vit dans l'ouest de l'Amérique du Nord et dans l'Amérique centrale, a été choisi comme emblème aviaire par la province canadienne de Colombie-Britannique. Son nom lui a été attribué en hommage au naturaliste allemand Georg Wilhelm Steller (1709-1746). Longueur : 30 à 34 cm ; Envergure : 43 cm ; Poids : 100 à 140 g ; Longévité : 16 ans. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Geai_de_Steller.

Genghis Khan. Source : http://data.abuledu.org/URI/50eacde3-genghis-khan

Genghis Khan

Portrait extrait d'un album qui représente plusieurs empereurs de la dynastie Yuan (Yuandjai di banshenxiang), qui se trouve actuellement au National Palace Museum de Taipei . Taille originale : 47 cm de largeur sur 59.4 cm de hauteur. Peint à l'encre sur de la soie.

Gnou noir à queue blanche au galop. Source : http://data.abuledu.org/URI/516d41e2-gnou-noir-a-queue-blanche-au-galop

Gnou noir à queue blanche au galop

Le gnou noir (Connochaetes gnou) ou gnou à queue blanche est une espèce de gnou de la famille des bovidés qui semble ne plus exister à l'état sauvage que dans les réserves d'Afrique du Sud où sa population est stable voire croissante. Très grégaire, il vit en troupes importantes de 10 à 50 individus. Les gnous à queue blanche ont un pelage marron chocolat. Il possède une barbe et une crinière touffue, cependant cette dernière est dressée contrairement à celle du gnou bleu. Cette crinière est blanche et noir à l’extrémité. Ils sont reconnaissables également avec la touffe de poils qu’ils portent sur l’arrête du nez. Son pelage est plus épais que celui du gnou bleu, car il peut habiter des régions plus froides, il fait donc une mue au printemps. La queue longue de 80 à 100 cm est toujours blanche. Ses cornes courbés et pointés vers l'avant comme un guidon sont bien développés et peuvent mesurer de 50 à 80 cm. Les gnous à queue blanche sont de taille plus réduite que le gnou bleu, leurs corps mesurent de 170 à 220 cm de longueur, pour 100 cm à 120 cm de hauteur au garrot (1.10 m en moyenne) et un poid allant de 110 à 180 kg maximum, avec une moyenne de 130 kg pour les femelles et de 160 kg pour les mâles. Ruminant, herbivore, le gnou à queue blanche se nourrit principalement d'herbes, de feuilles de buissons et d’arbustes. Il est capable de ne pas boire pendant une semaine. Les gnous à queue blanche peuvent parfois se faire attaquer par les lions, les hyène brunes, les léopards, les lycaons et les crocodiles. Le gnou à queue blanche est une antilope, avec ses membres longs et fins, il peut courir jusqu'à 90 km/h pour échapper à ses prédateurs. De plus, il n'hésite pas à charger s'il se sent menacé.

Gueule-de-loup. Source : http://data.abuledu.org/URI/505e034a-gueule-de-loup

Gueule-de-loup

Planche botanique de Gueule-de-loup, ou Gueule-de-lion, Muflier à grandes fleurs (Anthirrhinum majus). Sa forme singulière est à l'origine du nom Gueule-de-loup de la plante puisque, lorsque l'on pince les côtés de la fleur, celle-ci s'ouvre comme une gueule. Le Muflier atteint une hauteur de 15 à 150 cm. Il fleurit durant l'été et l'automne. Ses fleurs sont blanches, rouges, roses ou jaunes. Ses feuilles sont étroites et ont une longueur de 2 à 8 cm.

Hibou Grand-duc européen. Source : http://data.abuledu.org/URI/522f0474-hibou-grand-duc-europeen

Hibou Grand-duc européen

Le Hibou grand-duc appelé aussi Grand-duc d'Europe (Bubo bubo) est une espèce de rapaces nocturnes que l'on rencontre notamment en Europe. Avec ses 75 cm de haut, le Grand-duc est le plus grand des rapaces nocturnes d'Europe : il fait le double de son congénère le hibou moyen-duc. Qualifiée d'aristocratique, sa silhouette est massive, sa tête, piquée de deux gros yeux rouge-orangé est surmontée d'aigrettes de 8 cm environ (normalement horizontales et un peu repliées vers l'arrière), que l'oiseau dresse verticalement s'il est excité ou dérangé. Rappelons que ces aigrettes ne jouent aucun rôle dans l'audition.

Hibou moyen-duc. Source : http://data.abuledu.org/URI/53543d7b-hibou-moyen-duc

Hibou moyen-duc

Hibou moyen-duc (Asio otus). Avec ses 35 cm de long environ, le moyen-duc est légèrement plus petit et plus menu que la Chouette hulotte. Sa tête est surmontée de deux grandes aigrettes souvent dressées : on dit qu'il "fronce les sourcils". Et d'ailleurs, elles sont couchées quand le hibou est serein. Ses yeux jaune-orangé sont au centre d'un disque facial arrondi beige/roux. Il a une longueur de 31-37 cm, un poids de 250 g pour les mâles ou de 300 g les femelles. Son envergure est de 86 à 98 cm. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Hibou_moyen-duc

Hudukka indien. Source : http://data.abuledu.org/URI/533980cd-hudukka

Hudukka indien

L'hudukkâ est un instrument de percussion de l'Inde et du Népal. C'est un ancien tambour en sablier similaire au damaru du Nord et à l'idakka du Sud. Il est toujours utilisé dans la musique kéralaise rituelle par la caste des Mârârs, dans les ballades martiales de la musique rajasthanie, dans les rituels chamaniques et toutes formes de danses folkloriques. Vu son faible encombrement, il accompagne aussi les musiciens itinérants. Ces tambours se caractérisent par une tension modifiable de la hauteur du son lors du jeu et ont donc une vocation mélodique autant que rythmique. Connu depuis le XIIIe siècle, c'est un tambour en tonneau converti en sablier par l'adjonction de larges membranes débordantes aux extrémités. Le kuddukâ est similaire, mais n'a pas de grelot et se joue à la baguette. Long de 48 cm pour 18 cm de diamètre, le corps de l'instrument est taillé dans du bois. Les membranes en peau de vache ou de chèvre sont collées sur un épais (2 cm) anneau (22 cm de diamètre) en fibre végétale percé de six trous où passe une corde de tension en coton permettant aussi le maintien en place de la membrane par un laçage en W. Des grelots sont fixés sur le laçage. Ce tambour d'aisselle est suspendu au moyen d'une lanière à l'épaule gauche du percussionniste. La main droite frappe la peau tandis que la main gauche assure les variations de tensions en serrant la partie centrale du cordage recouverte d'une large bande de coton. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Hudukk%C3%A2

Innocence et Félicité. Source : http://data.abuledu.org/URI/529f9ba7-innocence-et-felicite

Innocence et Félicité

Innocence et félicité (Innocence is Bliss), peinture de sable de l'artiste Brian Pike : 84 cm sur 51 cm, utilisant comme pinceaux des plumes récupérées, du sable de couleurs naturelles.

Joueuse d'aulos. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b461d4-joueuse-d-aulos

Joueuse d'aulos

Joueuse d'aulos (flûte grecque double). Kylix attique à figures rouges, vers 490 av. J.-C. Provenance : Vulci. Dimensions : H. 22.10 cm; D. 7.50 cm.

Kinkeliba au Burkina Faso. Source : http://data.abuledu.org/URI/548a07ef-kinkeliba-au-burkina-faso

Kinkeliba au Burkina Faso

Kinkeliba (Combretum micranthum), utilisé en médecine traditionnelle contre la malaria, près de Bobo-Dioulasso, Burkina Faso. Les fleurs sont petites et blanches, groupées en épis. Le fruit est une samare à quatre ailes membraneuses de 1,5 cm de long sur 1,5 cm de large. Ses feuilles sêchées sont consommées en tisane. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Kinkeliba

L'automate du joueur d'échecs. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ec9e73-l-automate-du-joueur-d-echecs

L'automate du joueur d'échecs

Kempelen a l'idée de construire son automate de joueur d'échecs, dit le "Turc mécanique" après avoir assisté à un spectacle de magie de François Pelletier à la cour de l'Impératrice d'Autriche Marie-Thérèse, au château de Schönbrunn. Après le spectacle, Kempelen promet à Pelletier de revenir au château avec une invention dépassant sa magie. Le résultat de ce défi fut l'« Automate joueur d'échecs » connu par la suite sous le nom de « Turc mécanique » ou plus simplement « Turc ». La machine contient un mannequin à taille humaine constitué d'une tête et d'un torse, avec des yeux gris et une barbe noire, portant une robe à la turque et un turban, ce qui constitue selon le journaliste et auteur Tom Standage « le costume traditionnel d'un magicien ou d'un sorcier oriental ». Son bras gauche tient une longue pipe, le droit repose sur le haut d'un large meuble mesurant environ 110 cm de long, 60 cm de large et 75 cm de haut. Sur le meuble était placé un échiquier d'environ 50 cm de côté. L'avant du meuble comportait trois portes, une ouverture, et un tiroir qui pouvait être ouvert pour révéler un jeu d'échecs rouge et blanc en ivoire. Illustration du fonctionnement du Turc : les différentes parties étaient actionnées par un opérateur humain via un mécanisme. Cette illustration est inexacte, basée sur les calculs de Racknitz, et montre un agencement impossible au vu des dimensions réelles de l'automate. L'intérieur de la machine était très complexe, et conçu pour tromper ceux qui voulaient l'observer. Une fois ouvertes sur la gauche, les portes du meuble révélaient de nombreux engrenages similaires au mécanisme d'une horloge. Cette partie était conçue de telle manière qu'en ouvrant aussi les portes arrière du meuble, on pouvait voir à travers la machine.