Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Dessins et plans | Photographie | Épis | Botanique | Maïs | Couleurs | Espace-temps | Lumière -- Propagation | Temps -- Dilatation | Vol spatial -- Effets physiologiques | Jumeaux | Dilatation | Ondes -- Propagation | Doppler, Effet | Métabolisme | Glycolyse | Pharaons | Mer Rouge | Géographie | Architecture médiévale | ...
Château de Taba. Source : http://data.abuledu.org/URI/5543b5e7-chateau-de-taba

Château de Taba

Château de Taba, sur l'île du Pharaon, atoll à 8 km au sud de Taba, entre le Golfe d'Aqaba et la fameuse "Citadelle de Saladin". L'île du Pharaon, aussi appelée île de Graye par les croisés et Ayla par les chroniqueurs arabes, est une île d'Égypte baignée par la mer Rouge sur laquelle se dresse une forteresse. Les récifs coralliens proches de l'île en font un lieu apprécié des touristes pour la plongée sous-marine. L'île de Graye est idéalement située au temps des croisades car elle permet de contrôler la route entre Le Caire et Damas. Vers 1160, les croisés construisent une citadelle sur l'île afin de protéger l'oasis d'Ayla. En décembre 1170, Saladin prend la forteresse et la renforce. Lors de son expédition en Mer Rouge (1182), Renaud de Châtillon assaillit l'île, mais ne parvient pas à s'en rendre maître. Elle subit un nouveau siège en 1184, sans effet. La forteresse est finalement abandonnée vers 1320 par son gouverneur mamelouk. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%8Ele_du_Pharaon_%28%C3%89gypte%29

Cycle de Cori : glycolyse. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ce1a2e-cycle-de-cori-glycolyse

Cycle de Cori : glycolyse

Cycle de Cori non légendé. De haut en bas : Muscle, Sang, Foie ; flèches vertes : du glucose au glycogène ; flèches rouges : production de lactate. Le cycle de Cori, du nom de Carl Ferdinand Cori et Gerty Theresa Cori, est un cycle complet, dans le foie et les muscles, qui rassemble toute la glycolyse et toute la gluconéogenèse. Dans un sens, il part du glucose pour arriver au pyruvate, puis au lactate par oxydation de NADH, puis repart de celui-ci pour reformer du pyruvate par réduction de NAD+ et finalement du glucose.

Épis de maïs de différentes couleurs. Source : http://data.abuledu.org/URI/5288c747-epis-de-mais-de-differentes-couleurs

Épis de maïs de différentes couleurs

Épis de maïs de différentes couleurs. C’est la superposition des couleurs de l'albumen et de sa couche à aleurone (tissu résultant de la fécondation) et du péricarpe (tissu d'origine maternel) qui donne sa couleur finale au grain de maïs. Deux types de pigments peuvent colorer l'albumen : 1) le carotène donne des grains jaunes (couleur la plus répandue) si l'aleurone et le péricarpe sont incolores ; 2) les anthocyanes donnent des grains rouge, bleu ou violet. L'absence de pigment donne des grains blancs. Le mélange des couleurs entre les différentes couches du grain (albumen, aleurone et péricarpe) donne des couleurs intermédiaires (orangé, rose, marron, vert). Quant aux grains "bariolés", ils sont dus aux effets des transposons.

L'effet Doppler : le paradoxe des jumeaux. Source : http://data.abuledu.org/URI/50a78dd8-l-effet-doppler-le-paradoxe-des-jumeaux

L'effet Doppler : le paradoxe des jumeaux

Tracés des cônes de lumière issus de la Terre (pointillés rouges) et du mobile (pointillés verts). La fréquence de réception, respectivement par le mobile, et par la Terre, traduit l'effet Doppler pour les phases aller et retour. Le schéma a été réalisé (pour simplifier la présentation - analyse des rapports de fréquence) dans le cas d'une vitesse égale à 0,8c. Des frères jumeaux sont nés sur Terre. L'un fait un voyage aller-retour dans l'espace en fusée à une vitesse proche de celle de la lumière. D'après le phénomène de dilatation du temps de la relativité restreinte, pour celui qui est resté sur Terre la durée du voyage est plus grande que pour celui qui est envoyé dans l'espace. Ce dernier rentre donc plus jeune que son jumeau sur Terre. Mais celui qui voyage est en droit de considérer, les lois de la physique étant identiques par changement de référentiel, qu'il est immobile et que c'est son frère et la Terre qui s'éloignent à grande vitesse de lui. Il pourrait donc conclure que c'est son frère qui est resté sur Terre qui est au final plus jeune. Ainsi chaque jumeau pense, selon les lois de la relativité restreinte, retrouver l'autre plus jeune que lui. Est-on tombé sur un véritable paradoxe ?