Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | La Réunion | Géographie | Botanique | Piton de la Fournaise (Réunion. - volcan) | Dessins et plans | Cartes topographiques | Sucreries (usines) | Saint-Leu (Réunion) | Coulées de lave | Éricacées | Jace | Saint-Pierre (Réunion) | Gouzou | Humour | Art contemporain | Murs | Graffitis | Sucre -- Raffineries | Henri Georgi (vers 1853-1891) | ...
Carte de L'Isle de Bourbon. Source : http://data.abuledu.org/URI/521be4f8-carte-de-l-isle-de-bourbon

Carte de L'Isle de Bourbon

Carte de l'Isle Bourbon, 1763, par Jacques-Nicolas Bellin (1703-1772) du Musée de la Compagnie des Indes à Port-Louis. En 1721, Bellin est nommé hydrographe du ministère de la Marine suite à la création de l’office hydrographique français et du Dépôt des cartes et plans de la Marine. Nommé ingénieur hydrographe en août 1741. Membre de l’Académie de Marine et la Royal Society of London. Au cours d’une carrière de 50 ans, il est l’auteur d’un grand nombre de cartes et d’atlas. Ses cartes du Canada et des territoires français de l’Amérique du Nord (Nouvelle-France, Acadie, Louisiane) sont d’une valeur considérable. Il a donné 994 articles à l’Encyclopédie de Diderot et D’Alembert. Une grande partie de ses travaux sont aujourd'hui conservés au département des cartes et plans de la Bibliothèque nationale de France, ce qui permet l'étude de l'homme, de l'œuvre et de l'histoire de la cartographie marine. Le fonds d'archives de Jacques-Nicolas Bellin est conservé au centre d'archives de Montréal de Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

Lampe frontale pendant un raid. Source : http://data.abuledu.org/URI/538a536f-lampe-frontale-pendant-un-raid

Lampe frontale pendant un raid

Marcelle PUY, Grand Raid 2007. Marcelle Puy, née en 1970 et originaire de La Possession à La Réunion (France), est une des sportives réunionnaises les plus populaires. Championne d’ultra-trail et de course à pied en montagne, elle a remporté le Grand Raid de La Réunion à cinq reprises. Marcelle Puy n’est pas simplement reconnue dans le monde sportif. Depuis les dernières élections municipales, elle est membre du conseil municipal de La Possession. Le 28 mai 2014, elle devient membre du conseil général de La Réunion en remplacement de Roland Robert, récemment décédé. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Marcelle_Puy

Agapanthus africanus de La Réunion. Source : http://data.abuledu.org/URI/521f963e-agapanthus-africanus-de-la-reunion

Agapanthus africanus de La Réunion

Agapanthe (Agapanthus africanus) dans un jardin de l'île de La Réunion.

Ananas marron réunionnais. Source : http://data.abuledu.org/URI/52284a75-ananas-marron-reunionnais

Ananas marron réunionnais

Ananas marron réunionnais (Astelia hemichrysa), de la famille des Astéliacées.

Ananas-Victoria dans la vallée Langevin de La Réunion. Source : http://data.abuledu.org/URI/5276b26c-ananas-victoria-dans-la-vallee-langevin-de-la-reunion

Ananas-Victoria dans la vallée Langevin de La Réunion

Ananas-Victoria dans la vallée Langevin de La Réunion, Novembre 2004.

Ancienne sucrerie de La Réunion. Source : http://data.abuledu.org/URI/527772bd-ancienne-sucrerie-de-la-reunion

Ancienne sucrerie de La Réunion

Déchargement d'un charroi de canne à sucre devant une sucrerie de La Réunion entre 1879 et 1891, par Henri Georgi (vers 1853-1891). Source : Centre des archives d'outre-mer.

Ancienne usine de Grands-Bois à La Réunion. Source : http://data.abuledu.org/URI/521a514b-ancienne-usine-de-grands-bois-a-la-reunion

Ancienne usine de Grands-Bois à La Réunion

Ancienne usine de Grands-Bois qui sera réhabilitée et qui accueillera bientôt 50 logements de type HLM, une moyenne surface alimentaire ainsi qu'une médiathèque. L'usine de Grands-Bois fut un centre de traitement de la canne à sucre important du Sud de l'île de La Réunion, département d'outre-mer français de l'océan Indien. Située sur le territoire communal de Saint-Pierre, à proximité de Petite-Île, elle est aujourd'hui restaurée et reconvertie en pôle économique.

Bardeaux de tamarins. Source : http://data.abuledu.org/URI/521fb0d9-bardeaux-de-tamarins

Bardeaux de tamarins

Bardeaux de tamarin (Acacia heterophylla) recouvrant l'extérieur des murs de l'église de Grand Ilet, Salazie, La Réunion.

Bassin-des-hauts de la rivière des roches à La Réunion. Source : http://data.abuledu.org/URI/5276cae4-bassin-des-hauts-de-la-riviere-des-roches-a-la-reunion

Bassin-des-hauts de la rivière des roches à La Réunion

La rivière des roches est un des cours d'eau les plus capricieux de l'Ile par sa brusque montée des eaux. Elle sépare l'un de l'autre les territoires communaux de Bras-Panon et Saint-Benoît, respectivement situés au nord et au sud du cours d'eau, qui s'écoule d'ouest en est. Les quartiers de chaque commune qui la bordent ont d'ailleurs pris son nom. L'appellation de Bassin du Chien rappelle les puissants mouvements d'eau qui s'y créent, susceptibles de conduire un animal à la noyade.

Bassins de l'aquarium de Kélonia. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d05eb3-bassins-de-l-aquarium-de-kelonia

Bassins de l'aquarium de Kélonia

Les bassins de l'aquarium de Kélonia avec la baie de Saint-Leu, à La Réunion en arrière-plan.

Bois de rempart réunionnais. Source : http://data.abuledu.org/URI/52284611-bois-de-rempart-reunionnais

Bois de rempart réunionnais

Le bois de rempart (Agarista salicifolia) est un arbre de l'Afrique tropicale, de la famille des Éricacées. Toutes les parties de la plante sont extrêmement toxiques et peuvent tuer le bétail. Appliqué contre une simple écorchure, le bois provoquerait une sensation de brûlure. Le bois de rempart est un arbuste à tiges ramifiées et bourgeons foliaires rougeâtres. Son écorce est grisâtre et est très crevassée sur les spécimens âgés. Il ne dépasse pas souvent les huit mètres, étant très concurrencé dans les forêts denses par des espèces mieux adaptées. Bien que toxiques, les feuilles et les graines seraient utilisées contre les éruptions comme l'eczéma et en cas de gale. Les branches serviraient aussi à traiter les rhumatismes et à soigner les plaies en général. D'un point de vue agricole, la plante présente l'intérêt d'être insecticide et de stabiliser les sols. Le bois peut être utilisé pour la construction, mais sa qualité est médiocre. On s'en sert davantage pour fabriquer du charbon de bois.

Caméléon panthère. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d44226-cameleon-panthere

Caméléon panthère

Caméléon panthère femelle (Furcifer pardalis) à Le Tampon, île de La Réunion.

Carte de l'île de La Réunion en. Source : http://data.abuledu.org/URI/521a3802-carte-de-l-ile-de-la-reunion-en-

Carte de l'île de La Réunion en

Carte de la Réunion, 1804, par Jean Baptiste Bory de Saint-Vincent (1778-1846).

Carte du Piton de la Fournaise. Source : http://data.abuledu.org/URI/507883a1-carte-du-piton-de-la-fournaise

Carte du Piton de la Fournaise

Carte topographique du Piton de la Fournaise dans l'île de La Réunion, qui culmine à 2 632 mètres d'altitude. Il correspond au sommet et au flanc oriental du massif du Piton de la Fournaise, un volcan bouclier qui constitue 40 % de l'île dans sa partie sud-est. Avec le Kīlauea, l'Etna ou le Stromboli, le piton de la Fournaise compte parmi les volcans les plus actifs de la planète et l'un des plus surveillés. Depuis 1998, une ou plusieurs éruptions surviennent chaque année. Cependant, il est parfois possible d'aller observer sur place les projections et les coulées de lave. Comme le volcan d'Hawaï, le piton de la Fournaise correspond à un panache, c'est-à-dire un volcan de point chaud.

Carte topographique du Piton de la Fournaise. Source : http://data.abuledu.org/URI/506cbb23-carte-topographique-du-piton-de-la-fournaise

Carte topographique du Piton de la Fournaise

Carte topographique légendée du Piton de la Fournaise (île de la Réunion).

Carte topographique du Piton de la Fournaise. Source : http://data.abuledu.org/URI/521a340a-carte-topographique-du-piton-de-la-fournaise

Carte topographique du Piton de la Fournaise

Carte topographique du Piton de la Fournaise encadré par l'Enclos Fouqué : L'Enclos Fouqué est la plus récente des caldeiras formée par le Piton de la Fournaise. Baptisée en l'honneur du géologue français Ferdinand André Fouqué, cette caldeira en forme de fer à cheval fait neuf kilomètres de large sur treize kilomètres de long. Les parois qui la surplombent sont hautes de cent à quatre cents mètres. Il s'agit du rempart de Bois Blanc au nord, du rempart de Bellecombe à l'ouest et du rempart du Tremblet au sud. Outre le Piton de la Fournaise à proprement parler, l'Enclos Fouqué abrite de nombreux petits cratères, parmi lesquels le Formica Leo. Il s'agit de la formation la plus visible du Pas de Bellecombe, un surplomb à partir duquel on peut entamer une randonnée jusqu'à un site appelé Plaine des Osmondes.

Cascade Langevin dans l'île de La Réunion. Source : http://data.abuledu.org/URI/5276b004-cascade-langevin-dans-l-ile-de-la-reunion

Cascade Langevin dans l'île de La Réunion

Cascade Langevin dans l'île de La Réunion. La Rivière Langevin est un fleuve français situé sur l'île de La Réunion, département d'outre-mer français dans l'océan Indien. Elle traverse le territoire communal de Saint-Joseph en s'écoulant du nord vers le sud.

Champs de canne à sucre à La Réunion. Source : http://data.abuledu.org/URI/521a479e-champs-de-canne-a-sucre-a-la-reunion

Champs de canne à sucre à La Réunion

Champs de canne à sucre à La Réunion : petites propriétés au moment de la récolte. Dans les dernière décennies, les terres de canne à sucre, détenues jusqu'alors par les sociétés sucrières ont été redistribuées à des agriculteurs à travers une réforme foncière de première importance ayant fait référence. Petit à petit, les terres à canne exploitées en direct par les sociétés ou exploitées par des colons (en bail à colonat partiaire) sont devenues propriétés pour une exploitation en faire-valoir direct ou en bail à ferme. Les exploitations issues de cette réforme ont une taille moyenne à petite, de l'ordre de 5 ha.

Charroi de canne à sucre à La Réunion. Source : http://data.abuledu.org/URI/52777494-charroi-de-canne-a-sucre-a-la-reunion

Charroi de canne à sucre à La Réunion

Déchargement d'un charroi de canne à sucre devant la sucrerie Beaufonds entre 1879 et 1891 à Saint-Benoît, La Réunion, par Henri Georgi (Vers 1853-1891). Source : Centre des archives d'outre-mer.

Cheminée de Grands-Bois à La Réunion. Source : http://data.abuledu.org/URI/521a60bd-cheminee-de-grands-bois-a-la-reunion

Cheminée de Grands-Bois à La Réunion

Vue de la Cheminée de Grands-Bois, à Saint-Pierre de La Réunion.

Clematis mauritiana de La Réunion. Source : http://data.abuledu.org/URI/5227c86c-clematis-mauritiana-de-la-reunion

Clematis mauritiana de La Réunion

La Clématite de Maurice, ou liane arabique (Clematis mauritiana) au Pas des Sables (étage oligotherme), est une espèce de liane de la famille des renonculacées, endémique de la région floristique de Madagascar et des îles de l'océan Indien, naturellement présente sur les îles de Madagascar, de La Réunion et de Maurice. Bien que la plante eût déjà été collectée et répertoriée par Philibert Commerson et figurât dans son herbier, la première description officielle complète fut établie par Lamarck sur la base d'échantillons rapportés par Pierre Sonnerat et parut en 1786 dans le tome second de botanique de l'Encyclopédie méthodique. Les inflorescences, qui naissent à l'aisselle des feuilles, sont des cymes portées par de longs pédoncules. Elles comportent le plus souvent de 3 à 9 fleurs penchées, elles-mêmes portées par de longs pédicelles. Les pétales sont absents. Ce sont les sépales, généralement au nombre de quatre, qui en prennent l'apparence. Ils sont plus ou moins pileux, blancs à jaunâtres, souvent teintés de rose ou de pourpre à la face externe. Les étamines sont nombreuses et s'allongent après l'éclosion du bouton floral pour atteindre, longueurs du filet et de l'anthère cumulées, plus d'un centimètre. Les carpelles sont également nombreux, couverts de poils argentés.

Colonne à distiller le sucre à La Réunion. Source : http://data.abuledu.org/URI/521a4e6f-colonne-a-distiller-le-sucre-a-la-reunion

Colonne à distiller le sucre à La Réunion

Une colonne à distiller dans le musée Stella Matutina, novembre 2004, La Réunion.

Conservatoire botanique de Mascarin. Source : http://data.abuledu.org/URI/50701dba-conservatoire-botanique-de-mascarin

Conservatoire botanique de Mascarin

Le conservatoire botanique national de Mascarin est installé dans les hauteurs de l'Ouest de La Réunion, sur le territoire communal de Saint-Leu. Situé au cœur d'un ancien domaine agricole créole, géré par une association, il est agréé depuis le 30 juillet 1993. Sa mission est la sauvegarde des espèces végétales des Mascareignes et de Mayotte. Il a inauguré en décembre 2005 un rucher pédagogique puis servi de décor début 2006 au tournage de scènes de la saga de l'été de la chaîne France 2, Les Secrets du volcan.

Conservatoire botanique réunionnais de Mascarin. Source : http://data.abuledu.org/URI/5223335f-conservatoire-botanique-reunionnais-de-mascarin

Conservatoire botanique réunionnais de Mascarin

Le conservatoire botanique national de Mascarin est un conservatoire botanique national français installé dans les hauteurs de l'Ouest de La Réunion, précisément sur le territoire communal de Saint-Leu. Situé au cœur d'un ancien domaine agricole créole, géré par une association, il est agréé depuis le 30 juillet 1993. Sa mission est la sauvegarde des espèces végétales des Mascareignes et de Mayotte. Cette association détient également le label CPIE. Il a inauguré en décembre 2005 un rucher pédagogique puis servi de décor début 2006 au tournage de scènes de la saga de l'été de la chaîne France 2, Les Secrets du volcan.

Côte du Grand-Brûlé à La Réunion. Source : http://data.abuledu.org/URI/521a243a-cote-du-grand-brule-a-la-reunion

Côte du Grand-Brûlé à La Réunion

La côte du Grand Brûlé depuis le rempart de Bois Blanc, à Sainte-Rose, sur l'île de la Réunion.

Coulée de lave du Piton de la Fournaise. Source : http://data.abuledu.org/URI/521a233f-coulee-de-lave-du-piton-de-la-fournaise

Coulée de lave du Piton de la Fournaise

Contact entre la lave et l'océan, Une éruption du Piton de la Fournaise. Photo prise le 26 février 2005

Coulée de lave du Piton de La Fournaise. Source : http://data.abuledu.org/URI/521a23b0-coulee-de-lave-du-piton-de-la-fournaise

Coulée de lave du Piton de La Fournaise

Coulée de lave d'avril 2007 du Piton de la Fournaise sur l'île de La Réunion.

Déchargement de canne à sucre à La Réunion. Source : http://data.abuledu.org/URI/5277739e-dechargement-de-canne-a-sucre-a-la-reunion

Déchargement de canne à sucre à La Réunion

Déchargement d'un charroi de canne à sucre entre 1879 et 1891 devant la sucrerie Beaufonds à Saint-Benoît, La Réunion, par Henri Georgi (Vers 1853-1891). Source : Centre des archives d'outre-mer.

Domaine de Villèle à Saint-Paul, La Réunion. Source : http://data.abuledu.org/URI/521a4af0-domaine-de-villele-a-saint-paul-la-reunion

Domaine de Villèle à Saint-Paul, La Réunion

Ruine du domaine de Villèle, à Saint-Paul de La Réunion.

Entrée de l'aquarium de Kélonia. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d05e10-entree-de-l-aquarium-de-kelonia

Entrée de l'aquarium de Kélonia

L'entrée de Kélonia à Saint-Leu, La Réunion.

Éruptions récentes au Piton de la Fournaise. Source : http://data.abuledu.org/URI/521a34f7-eruptions-recentes-au-piton-de-la-fournise

Éruptions récentes au Piton de la Fournaise

Cartographie des éruptions de 1972 à 2000 du Piton de la Fournaise à La Réunion.

Euphorbe à La Réunion. Source : http://data.abuledu.org/URI/522333ec-euphorbe-a-la-reunion

Euphorbe à La Réunion

Euphorbe du Conservatoire botanique de Mascarin, novembre 2004, La Réunion

Fête des travailleurs indiens à La Réunion. Source : http://data.abuledu.org/URI/521bb8df-fete-des-travailleurs-indiens-a-la-reunion

Fête des travailleurs indiens à La Réunion

Fête des travailleurs indiens à La Réunion, au XIXème siècle.

Fleurs de petit bois de rempart réunionnais. Source : http://data.abuledu.org/URI/52284390-fleurs-de-petit-bois-de-rempart-reunionnais

Fleurs de petit bois de rempart réunionnais

Fleurs de petit bois de rempart près du Piton de la Fournaise. Le Petit bois de rempart ou Agariste à feuilles de buis (Agarista buxifolia) est une plante indigène de La Réunion, de la famille des Éricacées. Tout comme le grand bois de rempart (Agarista salicifolia), c'est une plante pionnière, mais contrairement à ce dernier qui devient un véritable arbre, le petit bois de rempart reste un sous-arbrisseau, inféodé aux espaces dégagés d'altitude. Les fleurs disposées sur une hampe ont la forme de jolies clochettes caractéristiques des éricacées, de couleur rose vif. Les fruits sont des capsules à quatre lobes, qui se dessèchent à maturité. Toutes les parties de la plante sont extrêmement toxiques, mortelles pour l'homme et les animaux domestiques.

Fond de carte vierge de l'île de La Réunion. Source : http://data.abuledu.org/URI/52192ab9-fond-de-carte-vierge-de-l-ile-de-la-reunion

Fond de carte vierge de l'île de La Réunion

Fond de carte vierge de l'île de La Réunion pour limites administratives.

Forêt de tamarins des hauts dans un parc national. Source : http://data.abuledu.org/URI/521faece-foret-de-tamarins-des-hauts-dans-un-parc-national

Forêt de tamarins des hauts dans un parc national

Forêt de tamarins des hauts (Acacia heterophylla) dans le Parc National de La Réunion, à hauteur de la route forestière N°6.

Fruits de petit bois de rempart réunionnais. Source : http://data.abuledu.org/URI/522844b9-fruits-de-petit-bois-de-rempart-reunionnais

Fruits de petit bois de rempart réunionnais

Fruits non mâtures de petit bois de rempart (Agauria buxifolia) réunionnais, juillet 2002.

Gouzou et son amoureuse à La Réunion. Source : http://data.abuledu.org/URI/537e3378-gouzou-et-son-amoureuse-a-la-reunion

Gouzou et son amoureuse à La Réunion

Gouzou et son amoureuse, à La Réunion. Jace est un graffiti-artist français, originaire de la ville normande, le Havre, il vit aujourd'hui à la Réunion. Il est l'auteur des gouzous, petits personnages que l'on trouve dans les rues des villes et au bord des routes. Spécialisé dans le détournement d'affiches publicitaires, il a exposé ses œuvres aux quatre coins de la Réunion et du monde à plusieurs reprises depuis 1996. Il a également publié à compte d'auteur plusieurs ouvrages où l'on retrouve sous forme de photographies le travail exécuté sur le terrain. La qualité de ses œuvres lui ont valu plusieurs publications dans différentes revues internationales. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Jace

Gouzou et Tarzan à La Réunion. Source : http://data.abuledu.org/URI/537e3e9b-gouzou-et-tarzan-a-la-reunion

Gouzou et Tarzan à La Réunion

Gouzou et Tarzan à La Réunion : Un gouzou s'échappe d'une banane tenue par une main énorme, ruelle Tarzan, Saint-Pierre.

Gouzou perplexe à La Réunion. Source : http://data.abuledu.org/URI/537e35d6-gouzou-perplexe-a-la-reunion

Gouzou perplexe à La Réunion

Gouzou perplexe à La Réunion, la tête prise entre deux injonctions.

Gouzous héliportés à La Réunion. Source : http://data.abuledu.org/URI/537e34c7-gouzous-heliportes-a-la-reunion

Gouzous héliportés à La Réunion

Deux gouzous héliportés à La Réunion, tirés par une vache.

Goyave marron réunionnais. Source : http://data.abuledu.org/URI/5228496c-goyave-marron-reunionnais

Goyave marron réunionnais

Tronc de Goyave marron réunionnais (Aphloia theiformis) ou change écorce, La Réunion. C’est un arbre de la forêt ombrophile primaire de Maurice, de Rodrigues et de la Réunion, de 0 à 2000 m d’altitude mais aussi de la végétation secondaire et pionnière sur lave.

Grand natte à La Réunion Réunion. Source : http://data.abuledu.org/URI/52777016-grand-natte-a-la-reunion-reunion

Grand natte à La Réunion Réunion

Grand natte (Mimusops balata = Mimusops maxima), espèce endémique des Mascareignes, le long de la Ravine Bernica à l'altitude de 500 m, témoin relictuel de l'ancienne forêt semi-sèche de la côte ouest de La Réunion.

Groupe de joueurs de séga réunionnais. Source : http://data.abuledu.org/URI/522ce5aa-groupe-de-joueurs-de-sega-reunionnais

Groupe de joueurs de séga réunionnais

Groupe de joueurs de séga sur la place de Saint-Pierre, à La Réunion.

Hampe florale de bois de rempart réunionnais. Source : http://data.abuledu.org/URI/522846d1-hampe-florale-de-bois-de-rempart-reunionnais

Hampe florale de bois de rempart réunionnais

Hampe florale de Bois de rempart (Agauria salicifolia), novembre 2003. À la Réunion, où elle est présentée comme endémique de l'île, ou au moins des Mascareignes, elle est pionnière des coulées de lave du Piton de la Fournaise. La variété salicifolia y est appelée bois cabri.

Hôtel de ville de Salazie à La Réunion. Source : http://data.abuledu.org/URI/543eca72-hotel-de-ville-de-salazie-a-la-reunion

Hôtel de ville de Salazie à La Réunion

L'hôtel de ville de Salazie, à la Réunion où était installée la statue réalisée par Carlo Sarrabezolles. Réalisée à partir du premier modèle, la sculpture est actuellement installée sur un piédestal à l'entrée d'Hell-Bourg, dans les Hauts de l'île de La Réunion, département d'outre-mer de l'océan Indien. Elle a été offerte par le député Lucien Gasparin à la commune de Salazie en 1931 et elle a depuis lors traversé l'histoire réunionnaise d'une façon chaotique. D'abord érigée dans le petit centre-ville en face de la mairie, elle est rapidement déboulonnée à la dynamite par le curé, puis conservée en morceaux derrière un salon de coiffure, réparée par soudure et enfin déplacée de quelques kilomètres jusqu'au lieu-dit où elle se trouve encore aujourd'hui.

Ile de la Réunion en 1854. Source : http://data.abuledu.org/URI/52193ad5-ile-de-la-reunion-en-1854

Ile de la Réunion en 1854

Carte et descriptif de l'Ile de la Réunion (Océan indien) (hémisphère austral), 1854 - Fonds Ancely. Titre complet du recueil : Atlas national illustré des 86 Départements et des Possessions de la France divisés par Arrondissements, Cantons et Communes avec le tracé de toutes les routes, chemins de fer et canaux. Dressé d'après les Travaux du Cadastre du Dépôt de la Guerre et des Ponts et Chaussées par V. Levasseur, Ingénieur Géographe attaché au Génie du Cadastre et de la Ville de Paris. Gravé sur acier par les meilleurs artistes. Imprimerie de Lemercier à Paris ou imprimerie Dupuich à Paris. Fonds René Ancely (1876 - 1966), B. M. Toulouse.

Kardinal femelle de La Réunion. Source : http://data.abuledu.org/URI/521bf00a-kardinal-femelle-de-la-reunion

Kardinal femelle de La Réunion

Kardinal femelle (Foudia madagascariensis) de La Réunion.

Kardinal mâle de La Réunion. Source : http://data.abuledu.org/URI/521bef96-kardinal-male-de-la-reunion

Kardinal mâle de La Réunion

Le foudi rouge (Foudia madagascariensis) est une espèce de passereau appartenant à la famille des Ploceidae. Il est appelé cardinal, ou kardinal en créole, à l'île de la Réunion et à l'île Maurice. Ici, un mâle.

L'île de La Réunion en 1780. Source : http://data.abuledu.org/URI/5219343b-l-ile-de-la-reunion-en-1780

L'île de La Réunion en 1780

Les îles Mascareignes par R. Bonne pour G. Raynal, Atlas de Toutes les Parties Connues du Globe Terrestre, Dressé pour l'Histoire Philosophique et Politique des Établissemens et du Commerce des Européens dans les Deux Indes .