Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Cours d'eau | Dessins et plans | Botanique | Géographie | Iris (plantes) | Printemps | Rives | Afrique | Rivières | Rives -- Plantes | Finlande | Apiacées | Plantes | Reflets | ryxeo-yvain coudert-imagier2013 | RyXéo | Ornithologie | Dictionnaires en images | ryxeo-yvain coudert | ...
Angélique à Coulon. Source : http://data.abuledu.org/URI/544ea7a8-angelique-a-coulon-

Angélique à Coulon

Angélique (Angelica Archangelica) à Coulon (Deux-Sèvres) au bord de la Sèvre niortaise dans le Marais poitevin : cultivée comme plante condimentaire et médicinale pour ses pétioles, tiges et graines très aromatiques et stimulantes et pour sa racine utilisée en phytothérapie. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ang%C3%A9lique_officinale

Barques de pêcheurs près de Douala. Source : http://data.abuledu.org/URI/52dad5ab-barques-de-pecheurs-pres-de-douala

Barques de pêcheurs près de Douala

Barques de pêcheurs au mois d'août, estuaire du Wouri, près de Deïdo à Douala. Photo par Sandrine Dole (née en 1976), doual'art.

Bétail à un point d'eau au Burkina Faso. Source : http://data.abuledu.org/URI/534e3995-betail-a-un-point-d-eau-au-burkina-faso

Bétail à un point d'eau au Burkina Faso

Bétail s'abreuvant à un point d'eau (savane sahélienne), Mare de Kissi, Oudalan, au Burkina Faso.

Canal dans la forêt amazonienne. Source : http://data.abuledu.org/URI/50f452f9-canal-dans-la-foret-amazonienne

Canal dans la forêt amazonienne

Plan du canal de Casiquaire dressé par Humboldt. Légende d'origine : "Carte de l'Intérieur de la Guyane Espagnole dressée sur les lieux d'Humboldt". En 1799, Humboldt est présenté au roi et à la reine d'Espagne. Il obtient des passeports avec le sceau royal qui garantit aux voyageurs l'assistance des autorités qu'ils rencontrent. Bonpland devient officiellement compagnon et secrétaire de Humboldt. Humboldt et Bonpland sont les premiers à effectuer une exploration scientifique digne de ce nom. L'ambition majeure de Humboldt pendant son voyage aux Amériques est de découvrir l'interaction des forces de la nature et les influences qu'exerce l'environnement géographique sur la vie végétale et animale. Le 5 juin 1799, ils embarquent, à La Corogne, à bord de la corvette « Le Pizarro » à destination du Venezuela, et après une escale aux Canaries, ils arrivent le 16 juillet à Cumaná au Venezuela, à l'est de Caracas. Pendant la navigation, Humboldt fait des mesures astronomiques, météorologiques, de magnétisme, de température et de composition chimique de la mer. En Amérique, il a un profond dégoût pour la façon dont se vendent et s'évaluent les esclaves, même si c'est dans les possessions espagnoles qu'ils sont le moins maltraités. Chateaubriand dira de lui dans son édition de 1827 de "Voyages en Amérique" : « En Amérique, l'illustre Humboldt a tout peint et tout dit ». Humboldt et Bonpland explorent la forêt tropicale pour tenter de confirmer la présence, considérée comme impossible, d'un canal naturel entre l'Orénoque et l'Amazone, le canal de Casiquiare, et de localiser le lieu exact de la source de l'Orénoque. Ils récoltent de nombreux spécimens d'animaux et de plantes inconnus, et Humboldt relève méticuleusement la température du fleuve, du sol et de l'air, et la pression atmosphérique, l'inclinaison magnétique, la longitude et la latitude.

Canard. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d4990d-canard

Canard

Canard barbotant dans une rivière.

Cigüe vénéneuse. Source : http://data.abuledu.org/URI/5050310e-cigue-veneneuse

Cigüe vénéneuse

Photographie de Cigüe vénéneuse (Cowbane or Northern Water Hemlock en anglais, Cicuta virosa en latin) sur les bords de la Keravanjoki, à Kerava en Finland.

Grandes mauves en fleurs en bordure d'un chenal. Source : http://data.abuledu.org/URI/552ae2e3-grandes-mauves-en-fleurs-en-bordure-d-un-chenal

Grandes mauves en fleurs en bordure d'un chenal

Grandes mauves en fleurs (Malva sylvestris) en bordure d'un chenal, le 4 juin 2011, sur les bords du Bassin d'Arcachon (Gironde). C'est une plante poilue, aux tiges souvent étalées, de 30 à 60 cm, aux feuilles crénelées, ressemblant un peu à celles du lierre, aux fleurs rose-pourpre avec des nervures plus foncées sur les pétales. Cette mauve était appelée autrefois, en latin, Omnimorbia soit toutes les maladies, en raison de ses propriétés adoucissantes pour les voies respiratoires utiles pour le traitement de nombre de symptômes. La substance active recherchée dans cette plante est le mucilage. Les principaux effets de la mauve sont émollients et désinfectants. On l'utilise pour apaiser toux, maux de gorge, aphtes, bronchites, enrouements et laryngites. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Grande_mauve

La Leyre sous le pont de Mios. Source : http://data.abuledu.org/URI/55609dbf-la-leyre-sous-le-pont-de-mios

La Leyre sous le pont de Mios

La Leyre sous le pont de Mios-33 ; au premier plan, iris des marais (Iris pseudacorus) en fleurs. Photo prise le 23 mai, rive droite.

Plan du Jardin des Plantes. Source : http://data.abuledu.org/URI/5103df49-plan-du-jardin-des-plantes

Plan du Jardin des Plantes

Plan du Jardin des Plantes à Paris : jardin botanique ouvert au public, situé dans le Ve arrondissement de Paris près de la Seine. Il appartient au Muséum national d'histoire naturelle et est, à ce titre, un campus. Placé sous le patronage de Buffon jusqu'en 1788, il s'étend sur une superficie de 23,5 hectares.

Ruisseau bordé d'iris. Source : http://data.abuledu.org/URI/5360f1d0-ruisseau-borde-d-iris

Ruisseau bordé d'iris

Les rhizomes des iris contribuent à stabiliser les berges et vasières des cours d'eau.