Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Botanique | Photographie | Peinture | Printemps | Fleurs dans l'art | Aquarellistes | Flore | Plantes | Plantes des jardins | Aquarelles | Jules Eudes (1856-1938) | Fleurs | Fleurs -- Dans l'art | Anémones | Plantes toxiques | Plantes à fleurs | Plantes tropicales | Homéopathie | Astéracées | Coloriages | ...
Adonis printanier de jardin. Source : http://data.abuledu.org/URI/53aca259-adonis-printanier

Adonis printanier de jardin

Adonis vernalis, d'après les aquarelles de J. Eudes dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Fleurs de Printemps, Paul Lechevalier, 1929.

Alysse corbeille d'or de jardin. Source : http://data.abuledu.org/URI/53aca3a5-alysse-corbeille-d-or

Alysse corbeille d'or de jardin

Alyssum saxatile, d'après les aquarelles de J. Eudes dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Fleurs de Printemps, Paul Lechevalier, 1929. La floraison intervient vers le mois de mars et dure jusqu'en juin (à moduler en fonction des conditions climatiques et de culture). Les fleurs, nombreuses, petites, terminales, sont regroupées en corymbes. Le calice à quatre sépales n'est pas persistant. La corolle présente quatre pétales jaune d'or. Le fruit est une silique ovale. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Corbeille_d%27or

Amarante réfléchie. Source : http://data.abuledu.org/URI/5070106a-amarante-reflechie

Amarante réfléchie

Planche botanique N°274 de l'Atlas des Plantes de France de Masclef, 1894 : Amarante (Amarantus retroflexus), cultivée comme plante potagère, pour ses feuilles comestibles à la manière des épinards ou pour ses graines, et parfois comme plantes ornementales pour leur floraison en épis spectaculaires. Amaranthus vient du grec ancien αμάρανθος, formé du privatif a-, « sans » et de maranthos, « qui se fane » : en effet, l'amarante a la réputation de ne pas se faner. Certaines espèces sont d'ailleurs utilisées dans les bouquets secs. . Ainsi que l'explique D. Guillet (2002, p. 373) : « La culture de l'Amaranthe fut à son apogée durant l'Empire Aztèque. Pour le peuple Aztèque, elle possédait une valeur nutritionnelle, thérapeutique et rituelle. » Un poème en vers sans titre d'Arthur Rimbaud daté de juillet 1872 commence par "plates-bandes d'amarantes", et est souvent désigné par ces termes. Le béret des parachutistes français est appelé "béret amarante".

Anémone. Source : http://data.abuledu.org/URI/53eb9a79-anemone

Anémone

Anémone.

Anémone hépatique. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad7a02-anemone-hepatique

Anémone hépatique

Anémone hépatique, Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Les fleurs de printemps, Paul Lechevalier, 1929. C'est une plante duveteuse, aux feuilles généralement persistantes pétiolées, en rosette, à trois lobes vert dessus, souvent brun rougeâtre ou violettes dessous. Les fleurs sont généralement bleues (parfois aussi blanches, roses ou pourprées) avec de cinq à dix sépales ovales. C'est une plante à la floraison précoce (mars-avril) dont il existe des variétés cultivées. Habitat type : sous-bois herbacés médioeuropéens, basophiles. Sols riches et frais souvent calcaire au Québec. On la rencontre dans les bois, broussailles, prés, et même rochers, surtout en montagne en Europe continentale. Séchée, elle peut être utilisée pour ses propriétés diurétiques en macération dans de l'eau ou du vin. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Hepatica_nobilis

Anémones de jardin. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad1fd1-anemones-de-jardin

Anémones de jardin

Anémones, Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Fleurs du Printemps, Paul Lechevalier, 1929.

Armérie maritime sauvage. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad28f6-armerie-maritime-sauvage

Armérie maritime sauvage

Oeillets marins, Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Fleurs de Printemps, Paul Lechevalier, 1929. L'armérie maritime (Armeria maritima), œillet marin, gazon d'Olympe ou gazon d'Espagne, est une espèce de plantes herbacées vivaces de la famille des Plumbaginaceae. Sa répartition est au niveau du littoral de l'hémisphère nord. En France, elle est rencontrée sur les côtes de la Manche et de l'Atlantique (Vendée, Bretagne), sur les rochers et pelouses de bords de mer, battus par les embruns. C'est une plante basse à souche ramifiée, formant des coussinets, à feuilles linéaires, à fleurs roses en têtes denses, arrondies. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Arm%C3%A9rie_maritime

Aspect de la vie quotidienne médiévale : saison chaude. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ca5280-aspect-de-la-vie-quotidienne-medievale-saison-chaude

Aspect de la vie quotidienne médiévale : saison chaude

Aspect de la vie quotidienne médiévale : saison chaude. Un homme offre un bouquet de trois fleurs blanches à une femme devant la porte de sa maison. Source : Le Tacuinum sanitatis, manuel médiéval sur la santé, basé sur le Taqwin al‑sihha تقوين الصحة (Tableaux de santé), un traité médical arabe écrit par Ibn Butlan (v. 1001-1066), médecin irakien. Ses travaux traitent de l'hygiène, de la diététique et de l'exercice physique. Il a souligné les avantages d'une prise en compte attentive du bien-être physique et mental de la personne.

Bleuets vivaces. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad372c-bleuets-vivaces

Bleuets vivaces

Centaurea montana ou bleuet vivace, Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Les fleurs de printemps, Paul Lechevalier, 1929. Cette Centaurée est une plante rhizomateuse, duveteuse, plus ou moins ramifiée, aux feuilles molles, allongées, entières, aux fleurs bleues parfois pourpres en capitules avec de très longs fleurons externes, aux bractées à la base du capitule à bord brun-noir. Hauteur : de 50 cm à 1 m selon les variétés. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Centaurea_montana

Bouquet d'oeillets rouges. Source : http://data.abuledu.org/URI/5187fe3c-bouquet-d-oeillets-rouges

Bouquet d'oeillets rouges

Bouquet d'oeillets rouges (Dianthus barbatus, Sweet William).

Bourrache printanière. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad4293-bourrache-printaniere

Bourrache printanière

Omphalodes verna ou bourrache printanière, Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Les fleurs de printemps, Paul Lechevalier, 1929. Il s'agit d'une plante herbacée vivace, de 10 à 30 centimètres de haut, formant une touffe stolonifère. Les tiges, grêles, érigées, non ramifiées, portent des feuilles alternes, lancéolées vert-clair, minces, à une nervure centrale et pubescentes. Le limbe atteint 7 cm. La floraison s'étend de mars à juin. Les fleurs sont bleues à œillet blanc, de cinq à vingt en racème de cymes unipares hélicoïdes. La corolle de la fleur est large de dix à quinze millimètres, une à deux fois plus longue que le calice. Cette espèce compte 48 chromosomes : il s'agit d'une espèce tétraploïde. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Omphalodes_verna

Campanules à grandes fleurs. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad30cd-campanules-a-grandes-fleurs

Campanules à grandes fleurs

Campanules à grandes fleurs, Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Fleurs de Printemps, Paul Lechevalier, 1929.

Capucine petite. Source : http://data.abuledu.org/URI/544f4a70-capucine-petite

Capucine petite

Vilmorin-Andrieux & Cie, 1904. Les plantes potagères. Description et culture des principaux légumes des climats tempérés. ed. 3. Paris, Vilmorin-Andrieux. Notice : https://fr.wikisource.org/wiki/Les_Plantes_potag%C3%A8res/Capucine_petite

Céleri en fleurs. Source : http://data.abuledu.org/URI/546db57b-celeri-en-fleurs

Céleri en fleurs

Céleri en fleurs (Apium graveolens).

Champ de sarrasin en fleurs au Népal. Source : http://data.abuledu.org/URI/54ba89b0-champ-de-sarrasin-en-fleurs-au-nepal

Champ de sarrasin en fleurs au Népal

Champ de sarrasin en fleurs au Népal.

Ciste de Montpellier en fleurs. Source : http://data.abuledu.org/URI/554f2f0b-ciste-de-montpellier-en-fleurs

Ciste de Montpellier en fleurs

Ciste de Montpellier en fleurs au gouffre de l'Oeil Doux (Massif de La Clape, Fleury, Aude) en mai 2015. Le Ciste de Montpellier (Cistus monspeliensis) est un arbuste de la garrigue, supportant bien une période d'aridité et appréciant les sols calcaires. Son feuillage persistant vert et tomenteux est composé de feuilles lancéolées, rugueuses, réticulées, simples, trinervées, et sans pétiole net. Les fleurs très parfumées et pollénifères attirent papillons et insectes qui permettent ainsi une bonne pollinisation. Les fruits sont des capsules ovales déhiscentes à 5 valves contenant de nombreuses graines. La dissémination des fruits est favorisée par les oiseaux et les petits mammifères. C'est une plante dont l'utilisation est fondamentale pour coloniser les terrains dégradés et arides car elle s'adapte parfaitement aux conditions difficiles des sols pauvres de la garrigue ainsi que des sols pauvres proches des zones côtières méditerranéennes. En freinant l'érosion de ceux-ci, elle ralentit leur désertification. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cistus_monspeliensis

Composition florale avec liserons en 1836. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ed413a-composition-florale-avec-liserons-en-1836

Composition florale avec liserons en 1836

Illustration de "Nature et romance", 1836, par Louisa Anne Meredith (1812–1895), poète australienne : THE FLOWER AND THE FAIRY, Commelines (Commelina cœlestis) & Liserons (Convolvulus arvensis).

Coquelourdes des jardins. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad3b12-coquelourdes-des-jardins

Coquelourdes des jardins

Silène Rose-du-ciel (coeli-rosa) et coquelourde des jardins (Lychnis coronaria). Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Fleurs du printemps, Paul Lechevalier, 1929. La coquelourde des jardins (Silene coronaria) est une plante herbacée vivace appartenant au genre Silene et à la famille des Caryophyllacées. D'origine plutôt méditerranéenne et montagnarde, elle est très cultivée, formant des massifs spectaculaires au feuillage argenté et aux fleurs d'un pourpre ou d'un grenat intense. À noter l'existence d'une variété horticole à fleurs blanches. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Lychnis_coronaria

Corydalis ou Fumeterre jaune. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad3b98-corydalis-ou-fumeterre-jaune

Corydalis ou Fumeterre jaune

Corydalis ou Fumeterre jaune, Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Fleurs du Printemps, Paul Lechevalier, 1929.

Crocus ou safran printanier. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad3c1b-crocus-ou-safran-printanier

Crocus ou safran printanier

Crocus ou safran printanier, Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Les fleurs de printemps, Paul Lechevalier, 1929.

Deux fleurs de marguerite de la St Michel. Source : http://data.abuledu.org/URI/50524417-deux-fleurs-de-marguerite-de-la-st-michel

Deux fleurs de marguerite de la St Michel

Photographie de deux fleurs d'Aster amelle, Canigou.

Dicentra de jardin. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad4516-dicentra-de-jardin

Dicentra de jardin

Dicentra de jardin, Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Les fleurs de printemps, Paul Lechevalier, 1929. Dicentra (du grec dis, deux et kentron, éperon) est un genre de plantes herbacées de la famille des Fumariaceae selon la classification classique de Cronquist (1981), de la famille des Papaveraceae actuellement. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Dicentra

Digitale en fleurs. Source : http://data.abuledu.org/URI/505e2010-digitale-en-fleurs

Digitale en fleurs

Digitale en fleurs, le long du lac de l'Oule, lac de barrage situé dans les Pyrénées françaises en vallée d'Aure en Haute-Bigorre dans le département des Hautes-Pyrénées.

Echinacea purpurea à Munich. Source : http://data.abuledu.org/URI/54cbf893-echinacea-purpurea-jard-n-bot-nico-m-nich-alemania-2013-09-08-dd-01-jpg

Echinacea purpurea à Munich

Echinacea purpurea, Jardin botanique de Nymphenburg à Munich : espèce très connue pour sa réputation en herboristerie et son usage ethnobotanique. Le centre de la fleur est recouvert de pointes piquantes. Le rhizome de l’Echinacea était utilisé par les Indiens des plaines d'Amérique du Nord dans l'élaboration de remèdes médicinaux.

Fleur d'aubergine africaine. Source : http://data.abuledu.org/URI/52dfe65d-fleur-d-aubergine-africaine

Fleur d'aubergine africaine

Gros-plan sur une fleur d'aubergine africaine (Solanum aethiopicum).

Fleur de chèvrefeuille. Source : http://data.abuledu.org/URI/5050ce62-fleur-de-chevrefeuille

Fleur de chèvrefeuille

Photographie de fleur de chèvre feuille (Lonicera caprifolium) : C'est la nuit que le Chèvrefeuille exhale le plus son parfum, attirant de loin les papillons qui viendront féconder ses fleurs.

Fleur de pois bleu. Source : http://data.abuledu.org/URI/548a0526-fleur-de-pois-bleu

Fleur de pois bleu

Pois bleu en fleur (Clitoria ternatea), plante d'ornement dans un jardin à Pô au Burkina Faso.

Fleur rouge. Source : http://data.abuledu.org/URI/47f582b4-fleur-rouge
Fleurs au crochet au Portugal. Source : http://data.abuledu.org/URI/5506bf37-fleurs-au-crochet-au-portugal

Fleurs au crochet au Portugal

Jardinière et fleurs aux crochet, Vila Nova de Cerveira, Portugal

Fleurs d'angélique des bois. Source : http://data.abuledu.org/URI/504f5cb8-fleurs-d-angelique-des-bois

Fleurs d'angélique des bois

Photographie de fleurs d'angélique des bois (Angelica sylvestris), prise à Kerava en Finlande.

Fleurs d'aristoloche clématite. Source : http://data.abuledu.org/URI/506f1fce-fleurs-d-aristoloche-clematite

Fleurs d'aristoloche clématite

Fleurs d'aristoloche clématite (Aristolochia clematitis) : Les fleurs de l'Aristoloche clématite sont jaunes et dégagent une odeur désagréable. Elles forment un tube d'environ 3 cm, par lequel les insectes pénètrent, attirés par le nectar. Le « piège » ainsi formé contient le pistil et les étamines, organes mâles et femelles de la plante.

Fleurs de Bois-joli. Source : http://data.abuledu.org/URI/506f2c68-fleurs-de-bois-joli

Fleurs de Bois-joli

Fleurs roses de Bois-joli (Daphne_mezereum) : à l'étage collinéen en France, la floraison est précoce, et débute dès la mi-février (avant les feuilles).

Fleurs de fenouil. Source : http://data.abuledu.org/URI/504fa793-fleurs-de-fenouil

Fleurs de fenouil

Photographie en gros plan de fleurs de fenouil (Foeniculum vulgare). Les fruits secs sont utilisés en homéopathie.

Fleurs de jonc diffus. Source : http://data.abuledu.org/URI/52f28a03-fleurs-de-jonc-diffus

Fleurs de jonc diffus

Fleurs de jonc diffus (juncus effusus). Les fleurs sont petites (2 mm), à 3 sépales et trois pétales beiges verdâtres, 3 étamines et un ovaire à trois lobes. La floraison se produit de mai à septembre. La pollinisation se fait par les insectes (entomogamie). Le fruit sec (follicule) forme une petite capsule. Les graines sont dispersées par les mouvements de l’eau (hydrochorie) ou transportées accrochées aux poils, pattes ou plumes d'un animal (épizoochorie). Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Juncus_effusus.

Fleurs de jusquiame noire. Source : http://data.abuledu.org/URI/505df1f0-fleurs-de-jusquiame-noire

Fleurs de jusquiame noire

Photographie de fleurs de jusquiame noire (Hyoscyamus niger) à Sobín, quartier de Prague près de la frontière.

Fleurs de la fontaine en 1836. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ed437d-fleurs-de-la-fontaine-en-1836

Fleurs de la fontaine en 1836

Illustration de "Nature et romance", 1836, par Louisa Anne Meredith (1812–1895), poète australienne : FLOWERS OF THE FOUNTAIN, Campanule (Campanula hederacea) & Mauve (Lavatera arborea).

Fleurs de lierre. Source : http://data.abuledu.org/URI/50504424-fleurs-de-lierre

Fleurs de lierre

Photographie de fleurs de lierre grimpant (Hedera helix). Les jeunes pousses sont utilisées en homéopathie.

Fleurs de noisetier. Source : http://data.abuledu.org/URI/50649eae-fleurs-de-noisetier

Fleurs de noisetier

Fleurs mâles et femelles de noisetier (Corylus avellana).

Fleurs de petit bois de rempart réunionnais. Source : http://data.abuledu.org/URI/52284390-fleurs-de-petit-bois-de-rempart-reunionnais

Fleurs de petit bois de rempart réunionnais

Fleurs de petit bois de rempart près du Piton de la Fournaise. Le Petit bois de rempart ou Agariste à feuilles de buis (Agarista buxifolia) est une plante indigène de La Réunion, de la famille des Éricacées. Tout comme le grand bois de rempart (Agarista salicifolia), c'est une plante pionnière, mais contrairement à ce dernier qui devient un véritable arbre, le petit bois de rempart reste un sous-arbrisseau, inféodé aux espaces dégagés d'altitude. Les fleurs disposées sur une hampe ont la forme de jolies clochettes caractéristiques des éricacées, de couleur rose vif. Les fruits sont des capsules à quatre lobes, qui se dessèchent à maturité. Toutes les parties de la plante sont extrêmement toxiques, mortelles pour l'homme et les animaux domestiques.

Fleurs de plante médicinale sénégalaise. Source : http://data.abuledu.org/URI/5487056d-fleurs-de-plante-medicinale-senegalaise

Fleurs de plante médicinale sénégalaise

Fleurs de Securidaca longipedunculata, Forêt Classée de Patako (Foundiougne), Sénégal, notamment utilisée pour ses vertus cosmétiques et médicinales, en médecine traditionnelle africaine. On la trouve principalement sous des biotopes de type sahélien, au Burkina Faso et au Soudan, dans les zones sableuses où la pluviométrie se situe entre 500 et 1000 mm par an. Elle se présente comme un arbre isolé, atteignant jusqu'à 5 mètres de haut. Elle fleurit d'octobre à novembre, les fleurs sont d'un violet intense et dégagent une odeur forte et sucrée. Le fruit peut rester sur l'arbre durant plusieurs mois. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Securidaca_longipedunculata

Fleurs de plaqueminier. Source : http://data.abuledu.org/URI/5670b89c-fleurs-de-plaqueminier

Fleurs de plaqueminier

Fleurs de plaqueminier.

Fleurs de printemps Coeur de Marie. Source : http://data.abuledu.org/URI/5171a66f-fleurs-de-printemps-coeur-de-marie

Fleurs de printemps Coeur de Marie

Le Cœur de Marie ou encore Cœur-de-Jeannette ou Cœur-Saignant (Dicentra spectabilis L.) est une plante vivace de la famille des Papavéracées, cultivée pour ses fleurs roses et blanches très décoratives.

Fleurs inconnues - Jardin Agronomique Tropical. Source : http://data.abuledu.org/URI/5670bc47-fleurs-inconnues-jardin-agronomique-tropical

Fleurs inconnues - Jardin Agronomique Tropical

Fleurs inconnues - Jardin Agronomique Tropical de Paris.

Fleurs inconnues au Jardin Agronomique Tropical de Paris. Source : http://data.abuledu.org/URI/5670bc0d-fleurs-inconnues-au-jardin-agronomique-tropical-de-paris

Fleurs inconnues au Jardin Agronomique Tropical de Paris

Fleurs inconnues - Jardin Agronomique Tropical de Paris.

Foire aux fleurs au Parc Mauresque à Arcachon. Source : http://data.abuledu.org/URI/552ae625-foire-aux-fleurs-au-parc-mauresque-a-arcachon

Foire aux fleurs au Parc Mauresque à Arcachon

Foire aux fleurs au Parc Mauresque à Arcachon, le 7 juin 2011.

Fritillaire impériale. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad673d-fritillaire-imperiale

Fritillaire impériale

Fritillaire impériale, Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Les fleurs de printemps, Paul Lechevalier, 1929. La fritillaire impériale (Fritillaria imperialis) encore appelée couronne impériale est une plante herbacée vivace de la famille des Liliacées. Le nom ancien de la couronne impériale était Larmes de Marie. Son nom persan (gole achke) signifie la fleur qui pleure. L'inflorescence est composée d'un verticille de fleurs en forme de clochettes disposées au sommet de la tige et tournées vers le bas, surmontée d'une houppe de bractées constituant la « couronne » (d'où le nom vernaculaire de la plante). La variété sauvage possède des fleurs orangées, alors que les couleurs des variétés cultivées varient du rouge écarlate au jaune. Elle possède une odeur particulière qui éloigne souris, taupes et autres rongeurs. Dans l'hémisphère nord, la floraison a lieu aux mois d'avril et de mai. Au XVIIe siècle, cette fleur faisait l'objet de compétitions acharnées entre collectionneurs, tous cherchant à multiplier le nombre des fleurs ou celui des étages de clochettes. Chacun des six tépales porte à sa base, une petite tache. Il s'agit de nectaires sécrétant des gouttes de nectar. Elle fut découverte en 1580 par le botaniste français Charles de L'Écluse. Mais l'on dit qu’elle était déjà cultivée dans les jardins du sultan ottoman Soliman le Magnifique. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fritillaire_imp%C3%A9riale

Giroflées des jardins. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad6c35-giroflees-des-jardins

Giroflées des jardins

Giroflées des jardins, Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Les fleurs de printemps, Paul Lechevalier, 1929.

Giroflées des murailles. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ad6bd0-giroflees-des-murailles

Giroflées des murailles

Giroflées de murailles, Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Les fleurs de printemps, Paul Lechevalier, 1929.

Globulaire commune en fleurs. Source : http://data.abuledu.org/URI/507015df-globulaire-commune-en-fleurs

Globulaire commune en fleurs

Globulaire commune en fleurs (Globularia vulgaris) nommée "Senet de pobre" en catalan : photographie prise dans le massif de Castelltallat en Catalogne.

Grandes mauves en fleurs en bordure d'un chenal. Source : http://data.abuledu.org/URI/552ae2e3-grandes-mauves-en-fleurs-en-bordure-d-un-chenal

Grandes mauves en fleurs en bordure d'un chenal

Grandes mauves en fleurs (Malva sylvestris) en bordure d'un chenal, le 4 juin 2011, sur les bords du Bassin d'Arcachon (Gironde). C'est une plante poilue, aux tiges souvent étalées, de 30 à 60 cm, aux feuilles crénelées, ressemblant un peu à celles du lierre, aux fleurs rose-pourpre avec des nervures plus foncées sur les pétales. Cette mauve était appelée autrefois, en latin, Omnimorbia soit toutes les maladies, en raison de ses propriétés adoucissantes pour les voies respiratoires utiles pour le traitement de nombre de symptômes. La substance active recherchée dans cette plante est le mucilage. Les principaux effets de la mauve sont émollients et désinfectants. On l'utilise pour apaiser toux, maux de gorge, aphtes, bronchites, enrouements et laryngites. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Grande_mauve