Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Pierres précieuses | Constructions en pierres sèches | Pierres lithographiques | Haïkus | Presses à imprimer | Pierres gravées | Lithographie | Bijoux | Arts plastiques | Pierres tombales | Murs | Gemmes -- Taille | Murs en pierres sèches | Bagues | Peinture | Cercle | Clip art | Gravure | Pierre | ...
Chute de pierres. Source : http://data.abuledu.org/URI/509407c0-chute-de-pierres

Chute de pierres

Panneau A19 signalant un risque de chute de pierres (France).

Alliance et bague de fiançailles. Source : http://data.abuledu.org/URI/531357cb-alliance-et-bague-de-fiancailles

Alliance et bague de fiançailles

Alliance et bague de fiançailles.

Ancienne presse de lithographie. Source : http://data.abuledu.org/URI/511cbfe3-ancienne-presse-de-litographie

Ancienne presse de lithographie

Presse de lithographie, 1934. La pierre est préparée selon diverses recettes, chaque lithographe ayant la sienne. Le tracé est exécuté directement sur la pierre, au moyen de crayons lithographiques, de plumes ou de pinceaux avec de l'encre lithographique que l'on peut étendre à la manière du lavis, ou en ayant recours à diverses techniques pour obtenir des matières particulières. On peut gratter certaines parties du dessin. On peut aussi procéder à un report d'un dessin par un calque ou un « papier report ». Une fois le tracé exécuté, la pierre est placée sur la presse lithographique et humidifiée pour l'impression ; étant poreuse, la pierre calcaire retient l'eau. L’encre grasse est alors déposée au moyen d’un rouleau en caoutchouc. À l'origine on utilisait des rouleaux en cuir, plus difficiles à nettoyer. L'encre reste sur la pierre aux endroits imprégnés du gras du dessin tandis qu'elle est repoussée par l’humidité partout ailleurs (l'encre grasse est hydrophobe). Lorsque la pierre est assez encrée, on pose le papier et on passe sous presse. Pour imprimer en couleurs, il faut recommencer l'impression de la même feuille, en redessinant à chaque fois, sur une pierre différente, le motif en fonction de sa couleur, et en tenant compte éventuellement des superpositions de couleurs qui donneront des teintes mixtes.

Archives de lithographies. Source : http://data.abuledu.org/URI/5392cad9-archives-de-lithographies

Archives de lithographies

Archives géodésiques de Munich, avec au 1er plan une planche lithographique concernant les anciens Pays-Bas, région de polders où il était particulièrement important de connaître l'altitude des terres conquises sur la mer souvent situées sous le niveau marin. Source : Landesamt für Vermessung und Geoinformation.

Bague avec saphir. Source : http://data.abuledu.org/URI/53135599-bague-avec-saphir

Bague avec saphir

Bague avec saphir créée autour de 1940.

Bories de Gordes. Source : http://data.abuledu.org/URI/51ca1b5d-bories-de-gordes

Bories de Gordes

Ensemble de deux pigeonniers et d'une cabane en pierre sèche, dit "Les Trois Soldats" à Gordes (Vaucluse), vers 1870. On nomme "borie" en Provence une cabane de pierre sèche. Le terme de borie est issu du latin boria - déjà référencé dans le quartier Borianum d'Arles - et s'orthographie bori en provençal. Elle est aussi dénommée cabanon pointu dans les Alpes provençales (région de Forcalquier). Ce type de construction réalisé uniquement en pierres sèches, permettait au paysan de stocker (serrer en provençal) ses instruments agraires, protéger sa récolte et, au besoin, d'y passer la nuit.

Boucle d'oreille à pendentif. Source : http://data.abuledu.org/URI/53987871-boucle-d-oreille-a-pendentif

Boucle d'oreille à pendentif

Boucle d'oreille à pendentif et pierres précieuses.

Cercle de pierres. Source : http://data.abuledu.org/URI/50328191-cercle-de-pierres

Cercle de pierres

Photo du cercle de pierres de Swinside en Angleterre datant de la fin du néolithique, portant le nom local de "Sunkenkirk" (église enfouie).

Cercle de pierres de Bordeaux. Source : http://data.abuledu.org/URI/5032823b-cercle-de-pierres-de-bordeaux

Cercle de pierres de Bordeaux

Photo d'un cromlech dans le jardin public de Bordeaux (Gironde). Il proviendrait du site de ''Lervaut'', près de Lesparre-Médoc.

Cercle de pierres en Gambie. Source : http://data.abuledu.org/URI/50328386-cercle-de-pierres-en-gambie

Cercle de pierres en Gambie

Photo d'un des cercles de pierre de Kerr Batch en Gambie.

Charrette en bois à Trélazé. Source : http://data.abuledu.org/URI/58b346e2-charrette-en-bois-a-trelaze

Charrette en bois à Trélazé

Charrette à bois dans son abri, au musée de l'ardoise de Trélazé (Maine-et-Loire, France).

Chemin bordé de murets en Ardèche. Source : http://data.abuledu.org/URI/532e9b64-chemin-borde-de-murets-en-ardeche

Chemin bordé de murets en Ardèche

Bois de Païolive, chemin bordé de murets (Ardèche).

Cinq foulards de soie et anneaux en argent. Source : http://data.abuledu.org/URI/533c7058-cinq-foulards-de-soie-et-anneaux-en-argent

Cinq foulards de soie et anneaux en argent

Foulards de soie et anneaux en argent avec pierres précieuses : améthystes, tourmalines, grenats, citrines et topazes. Mauro Cateb, bijoutier brésilien.

Construction d'une pyramide, d'après Hérodote. Source : http://data.abuledu.org/URI/50aea448-construction-d-une-pyramide-d-apres-herodote

Construction d'une pyramide, d'après Hérodote

Interprétation du témoignage d'Hérodote sur la construction d'une grande pyramide. Source : Antoine-Yves Goguet, "L'origine des lois, des arts et des sciences", 1820. Lorsque Hérodote visite l'Égypte vers -450, le pays est sous domination perse depuis un peu moins d'un siècle (XXVIIe dynastie). Ne parlant pas la langue des Égyptiens, Hérodote doit faire appel à des traducteurs, ou bien se contenter des dires des colons grecs qui habitent le pays. Il est difficile de savoir quelle connaissance les Égyptiens de l'époque pouvaient avoir des méthodes de construction de monuments vieux déjà de plus de 2000 ans, et on ne peut que s'interroger sur la véracité des propos rapportés par Hérodote ; il apparaît peu probable qu'ils soient entièrement conformes à la réalité. « Les uns durent, depuis les carrières de la Chaîne Arabique, traîner jusqu'au Nil les blocs de pierre qu'on en tirait ; d'autres eurent la tâche de recevoir ces pierres, passées en barques sur l'autre rive, et de les traîner jusqu'à la montagne qu'on appelle la Chaîne Libyque. Cent mille hommes travaillaient à la fois, relevés tous les trois mois. » Hérodote, L'Enquête II-124, traduction d'Andrée Barguet.

Couronne du roi du Danemark. Source : http://data.abuledu.org/URI/536d13e6-couronne-du-roi-du-danemark

Couronne du roi du Danemark

Couronne du roi du Danemark, Christian IV, Château de Rosenborg, Copenhague.

Dolmen de Pyssestenen. Source : http://data.abuledu.org/URI/52b960ad-dolmen-de-pyssestenen

Dolmen de Pyssestenen

Dolmen de Pyssestenen près de Röke dans le sud de la Suède.

Donjon du Grand Zimbabwe. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d2d761-donjon-du-grand-zimbabwe

Donjon du Grand Zimbabwe

Donjon du Grand Zimbabwe, près de Masvingo, Zimbabwe.

Empilement de pierres sur la plage. Source : http://data.abuledu.org/URI/5874fa00-empilement-de-pierres-sur-la-plage

Empilement de pierres sur la plage

Empilement de pierres sur la plage en Angleterre.

Enceintes de pierre sèche du Grand Zimbabwe. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d2d651-enceintes-de-pierre-seche-du-grand-zimbabwe

Enceintes de pierre sèche du Grand Zimbabwe

Enceintes de pierre sèche du Grand Zimbabwe. Zimbabwe est une forme courte de « ziimba remabwe », mot shona (dialecte : tchikaranga), qui signifie « la grande maison faite de pierres ». Le Grand Zimbabwe est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Haïku gravé de Shiki. Source : http://data.abuledu.org/URI/587945a2-haiku-grave-de-shiki

Haïku gravé de Shiki

Haïku de Shiki Masaoka gravé sur un rocher, dans le parc de Senkoji à Onomichi, Hiroshima.

Haïku gravé du poète japonais Shiki. Source : http://data.abuledu.org/URI/5879465a-haiku-grave-du-poete-japonais-shiki

Haïku gravé du poète japonais Shiki

Haïku gravé du poète japonais Shiki dans la préfecture de Nara au Japon.

Haïku sur boite aux lettres au Japon. Source : http://data.abuledu.org/URI/58794a14-haiku-sur-boite-aux-lettres-au-japon

Haïku sur boite aux lettres au Japon

Haïku sur boite aux lettres, Matsuyama à Ehime, Japon.

Haïku sur pierre. Source : http://data.abuledu.org/URI/58794447-haiku-sur-pierre

Haïku sur pierre

Haïku gravé sur pierre : Reviens printemps comme avant Quand les récoltes de riz Redressaient cette ville-château. Matsuyama-City, Ehime, au Japon.

Ile-de-Sein Chapelle St Corentin. Source : http://data.abuledu.org/URI/5414d499-ile-de-sein-chapelle-st-corentin

Ile-de-Sein Chapelle St Corentin

Chapelle St Corentin, vue de face, Île-de-Sein.

Le casseur de pierres. Source : http://data.abuledu.org/URI/47f4bd21-le-casseur-de-pierres

Le casseur de pierres

Tableau de Gustave Courbet de 1849, représentant un casseur de pierres à genoux, cassant un muret de cailloux à coups de marteau

Le conte de la petite souris grise. Source : http://data.abuledu.org/URI/5313713a-le-conte-de-la-petite-souris-grise-

Le conte de la petite souris grise

Le conte de la petite souris grise de la Comtesse de Ségur (1799-1874), illustré par Virginia Frances Sterrett (1900–1931), chapitre III : Rosalie regarda autour d’elle, ne vit personne, et, oubliant entièrement, dans son désir extrême de satisfaire sa curiosité, la bonté du prince et les dangers qui les menaçaient si elle cédait à la tentation, elle passa ses doigts dans une des ouvertures, tira légèrement : la toile se déchira du haut en bas avec un bruit semblable au tonnerre, et offrit aux yeux étonnés de Rosalie un arbre dont la tige était en corail et les feuilles en émeraudes ; les fruits qui couvraient l’arbre étaient des pierres précieuses de toutes couleurs, diamants, perles, rubis, saphirs, opales, topazes, etc., aussi gros que les fruits qu’ils représentaient, et d’un tel éclat que Rosalie en fut éblouie.

Le métier de lithographe. Source : http://data.abuledu.org/URI/511cc4a1-le-metier-de-lithographe

Le métier de lithographe

Les trois étapes de fabrication de la lithographie, par Louis Prang, 1874 : un atelier du XIX° siècle.

Le tailleur de pierres. Source : http://data.abuledu.org/URI/47f5cf59-le-tailleur-de-pierres

Le tailleur de pierres

Gravure extraite du livre des métiers de Jost Amman (Das Ständbuch, 1568), représentant des tailleurs de pierre au travail avec pics et marteaux.

Le tailleur de pierres précieuses. Source : http://data.abuledu.org/URI/47f5cf5e-le-tailleur-de-pierres-precieuses

Le tailleur de pierres précieuses

Gravure extraite du livre des métiers de Jost Amman (Das Ständbuch, 1568), représentant un tailleur de pierres précieuses au travail dans son atelier.

Les trolls transformés en pierres. Source : http://data.abuledu.org/URI/52c60206-les-trolls-transformes-en-pierres

Les trolls transformés en pierres

Les trolls transformés en pierres. Peinture murale de la fin du Moyen Âge, église de Västmanland.

Lithographe au travail. Source : http://data.abuledu.org/URI/511cc59f-lithographe-au-travail

Lithographe au travail

Lithographe au travail dans son atelier au XIX° siècle : la presse.

Lithographie. Source : http://data.abuledu.org/URI/511cc32c-lithographie

Lithographie

Exemple de lithographie d'une ancienne carte de Munich : la pierre en négatif et le papier en positif. Inventée par Aloys Senefelder (1771-1834) en 1796 en Allemagne, la lithographie (du grec lithos, « pierre » et graphein, « écrire ») est une technique d’impression à plat qui permet la création et la reproduction à de multiples exemplaires d’un tracé exécuté à l’encre ou au crayon sur une pierre calcaire. Après avoir essayé de devenir acteur, il s’essaya à l’écriture dramatique avec un certain succès. Des déboires avec plusieurs éditeurs le persuadèrent d'imprimer lui-même ses textes, mais il ne disposait pas des fonds nécessaires à l'achat d'une presse, de caractères et de papier. Senefelder chercha un procédé moins coûteux qui lui permettrait d'imprimer ses œuvres sans avoir recours aux techniques traditionnelles de l'imprimerie. Il expérimenta différents procédés, découvrant ainsi la stéréographie. Après une longue période d'essais et d'erreurs, il eut l'idée d'utiliser la pierre qui lui servait à préparer ses couleurs au lieu des plaques de cuivre et de zinc qui ne lui avaient donné que des résultats médiocres. Cependant le procédé qui consiste à remplacer la plaque de métal par une plaque de pierre n'avait en soi rien de nouveau puisque Senefelder reconnaît avoir vu des plaques d'ardoises dans la boutique d'un imprimeur. La véritable découverte de Senefelder relève de la chimie. Ayant un jour, faute d'encre et de papier, utilisé une pierre pour y écrire une liste en se servant du mélange de cire, de suif, de noir de fumée et d'eau dont il se servait pour ses plaques de métal, il eut l'idée de plonger la pierre dans un bain fait d'une mesure d'eau-forte pour dix mesures d'eau. Au bout de cinq minutes, les parties écrites étaient restées intactes et faisaient maintenant saillie de l'épaisseur d'une carte à jouer. Les ayant encrées de façon satisfaisante au bout d'un certain nombre d'essais et d'erreurs, il réalisa un tirage dont la qualité le persuada de continuer à développer ce procédé.

Meule et broyeur en pierre du néolithique. Source : http://data.abuledu.org/URI/534a592a-meule-et-broyeur-en-pierre-du-neolithique

Meule et broyeur en pierre du néolithique

Meule et broyeur en pierre du néolithique, avec grains de céréales : La meule en pierre néolithique pour écraser les grains avec un broyeur en forme de pierre ronde est un des outils phares de la révolution néolithique qui permit le passage des chasseurs-cueilleurs nomades aux agriculteurs sédentaires.

Mur de pierres et de galets. Source : http://data.abuledu.org/URI/58675ee2-mur-de-pierres-et-de-galets

Mur de pierres et de galets

Maison béarnaise.

Mur de pierres et de galets. Source : http://data.abuledu.org/URI/58675f42-mur-de-pierres-et-de-galets

Mur de pierres et de galets

Maison béarnaise : appareil de galets.

Mur en pierre sèche. Source : http://data.abuledu.org/URI/50d6395b-mur-en-pierre-seche

Mur en pierre sèche

Mur en pierre sèche (sans joints) - Blackmile Lane, Grendon, Northamptonshire (GB).

Mur et végétation. Source : http://data.abuledu.org/URI/582eb1c5-mur-et-vegetation

Mur et végétation

Végétation sur les murs d'un église en ruine à San Giovanni dans l'île d'Elbe.

Pierre tombale d'Apollonia. Source : http://data.abuledu.org/URI/5063345a-pierre-tombale-d-apollonia

Pierre tombale d'Apollonia

Pierre tombale d'Apollonia, circa 100 av. JC. Le prénom "Apollonia" signifie "l'apollinienne", c’est-à-dire celle qui possède les qualités d'Apollon, dieu grec de la beauté, du soleil et des arts en général, chef des Muses.

Pierres précieuses. Source : http://data.abuledu.org/URI/504a3a47-pierres-precieuses

Pierres précieuses

Dessin de 12 pierres précieuses. Légende en anglais : GRENAT, AMÉTHYSTE, HÉLIOTROPE, AGATE, ÉMERAUDE, ONYX, CORNALINE, PÉRIDOT, BÉRYL, TOPAZE, RUBIS.

Pierres précieuses. Source : http://data.abuledu.org/URI/504bb231-pierres-precieuses

Pierres précieuses

9 pierres précieuses : 5 bleues et 4 rouges.

Plaques de soldats de la première guerre mondiale. Source : http://data.abuledu.org/URI/538ebd38-plaques-de-soldats-de-la-premiere-guerre-mondiale

Plaques de soldats de la première guerre mondiale

Plaque funéraire de médailles de soldats de la première guerre mondiale à Castellar : Castellar à ses enfants.

Portail en bois ouvert. Source : http://data.abuledu.org/URI/536a319f-portail-en-bois-ouvert

Portail en bois ouvert

Portail en bois de jardin ouvert donnant sur la campagne.

Presse lithographique. Source : http://data.abuledu.org/URI/511cc0c2-presse-lithographique

Presse lithographique

Presse lithographique. La lithographie est dite « impression à plat » ou « planographique », d'une part parce que le relief n'intervient pas dans le processus d'impression lui-même et, d'autre part, par opposition aux techniques modernes d'impression à partir de cylindres rotatifs. Elle est à l’origine de la technique moderne de l’offset, qui utilise, au lieu de la pierre, des plaques de matériaux aux mêmes propriétés, mais flexibles et pouvant donc être adaptées à des cylindres.

Pyrrhocores sur les pierres au soleil. Source : http://data.abuledu.org/URI/58dae562-pyrrhocores-sur-les-pierres-au-soleil

Pyrrhocores sur les pierres au soleil

Pyrrhocores au soleil sur les pierres, appelés gendarmes ou cherche-midi. .

Six bagues avec pierres précieuses. Source : http://data.abuledu.org/URI/53135678-six-bagues-avec-pierres-precieuses

Six bagues avec pierres précieuses

Six bagues avec pierres précieuses, création Wright & Teague (Burlington Arcade, Mayfair à Londres).

Tombe de Naplouse. Source : http://data.abuledu.org/URI/552e2b45-tombe-de-nablus

Tombe de Naplouse

Pierre tombale de Naplouse ("Nablus"), 2ème-3ème siècle de notre ère. L'inscription latine est dédiée à l'âme divinisée de Augindai, cavalier de l'escadron de la Mauritanie : D(is) I(nferis) M(anibus) Augindai eq(ues) Mau/rorum vi(x)it anno(s) / XXX h(eres) b(ene) m(erenti).

Tombe du poète japonais Matsuo Basho. Source : http://data.abuledu.org/URI/5277b5c0-tombe-du-poete-japonais-matsuo-basho

Tombe du poète japonais Matsuo Basho

Tombe du poète japonais Matsuo Bashō (1644-1694) à Gichu-ji, Otsu, Shiga, Japon. Tombé malade en voyage / Mon rève part de ci de là / Dans un champ d'herbe sèche. (tabi ni yande / yume wa kareno wo / kake meguru).

Vestiges du pastoralisme dans la vallée d'Aure. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b83f7d-vestiges-du-pastoralisme-dans-la-vallee-d-aure

Vestiges du pastoralisme dans la vallée d'Aure

Témoins du pastoralisme dans la vallée d'Aure, ces aménagements en pierre permettaient aux bergers de protéger leurs réserves alimentaires. Cliché Mme Gomez, directrice de l'école Montesquieu de Pessac-33, dans le cadre de la semaine rousse de ses élèves de CE1-CE2 à Saint-Lary, octobre 2014.