Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Afrique | Dessins et plans | Casamance (Sénégal) | Diolas (peuple d'Afrique) | Maoris (peuple de Nouvelle-Zélande) | Instruments de musique | Peinture | Anglo-Saxons (peuple germanique) | Gravure | Ethnologie -- Sénégal | Cuisson au four | Fours | Flûte | Habitudes alimentaires | Guides | Contes traditionnels | Faim | Mères et enfants | Artisanat d'art | ...
Costumes médiévaux du onzième siècle. Source : http://data.abuledu.org/URI/53073695-costumes-medievaux-du-onzieme-siecle

Costumes médiévaux du onzième siècle

Planche 31, Onzième et douzième siècles, Costumes of All Nations (Londres, 1882) par Albert Kretschmer, peintre du théâtre de la Cour Royale de Berlin, et Dr. Carl Rohrbach : 1-2, évêques ; 3-4, soldats ; 5-7, peuple ; 8-10 et 13, personnages de haut rang ; 11, comte ; 12, Reine Mathilde ; 15, Roi Henri Ier d'Angleterre ; 15, croisé.

Abri Maasai. Source : http://data.abuledu.org/URI/52779618-abri-maasai

Abri Maasai

Abri Maasai dans la réserve de Ngorongoro en Tanzanie.

Armoiries de Djibouti. Source : http://data.abuledu.org/URI/5379c55c-armoiries-de-djibouti

Armoiries de Djibouti

Armoiries de Djibouti. L'emblème de la République de Djibouti a été adopté lors de la déclaration d'indépendance du pays, le 25 juin 1977. Dans la partie centrale, on peut voir une lance derrière un blason traditionnel. Sous le blason, deux bras, situés sur les côtés de la lance, portant des sabres. Les deux bras symbolisent les deux groupes ethniques de Djibouti : les Afar et les Issa. Dans la partie supérieure, figure une étoile rouge à cinq branches et dans sa partie extérieure sont représentés schématiquement deux rameaux de laurier. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Armoiries_de_Djibouti

Armoiries du Botswana. Source : http://data.abuledu.org/URI/536015ed-armoiries-du-botswana

Armoiries du Botswana

Armoiries de la république du Botswana, à partir d'un bouclier tribal : les trois vagues bleu représentent l'eau, les trois engrenages l'industrie, la tête de buffle l'économie et l'élevage. Les deux porteurs sont des zèbres, l'un tient une défense en ivoire, pour la vie sauvage et le tourisme. L'autre tient un épi de sorgho, culture importante du pays. Sur le ruban bleu, la devise "Pula" signifie pluie et bénédiction, et c'est aussi le nom de la monnaie.

Artiste au travail au Ghana. Source : http://data.abuledu.org/URI/530cb41a-artiste-au-travail-au-ghana

Artiste au travail au Ghana

Artiste ghanéen imprimant les symboles traditionnels Adinkra à partir de couleurs naturelles extraites d'écorce d'arbre et de tampons en calebasse pour un dessus de lit, dans le village d'artisanat d'art de Ntonso dans la région des Ashanti, au Ghana.

Assiette de Hāngi maori. Source : http://data.abuledu.org/URI/51025477-assiette-de-h-ngi-maori

Assiette de Hāngi maori

Assiette de hāngi pour un repas de touristes au village maori de Mitai, Rotorua, Nouvelle-Zélande : cuisson dans un four traditionnel enterré.

Brique en poudre pour Kolams en Inde. Source : http://data.abuledu.org/URI/529fa020-brique-en-poudre-pour-kolams-en-inde

Brique en poudre pour Kolams en Inde

Brique en poudre pour dessiner les Kolams : Un kolam est un motif d'inspiration géométrique tracé avec de la poudre de riz à l'entrée des maisons et commerces en guise de bienvenue et pour porter chance. De nature éphémère, les kolams sont dessinés à main levée en laissant la poudre s'écouler. Ils sont déposés chaque matin devant l'entrée des maisons du sud de l'Inde afin d'apporter la prospérité.

Case à la chefferie de Bana. Source : http://data.abuledu.org/URI/52e51cef-case-a-la-chefferie-de-bana

Case à la chefferie de Bana

Case africaine à la chefferie de Bana, un petit village du Cameroun. Les chefferies traditionnelles sont un échelon de l'organisation administrative au Cameroun. Elles sont régies par un décret de 1977. La loi constitutionnelle du 18 janvier 1996 assure la représentation des chefferies traditionnelles en prévoyant leur présence dans les conseils régionaux. Les chefferies peuvent être du premier, deuxième ou troisième degré selon leur importance territoriale ou historique.

Casque anglo-saxon. Source : http://data.abuledu.org/URI/56c97915-casque-anglo-saxon

Casque anglo-saxon

Reconstitution d'un casque anglo-saxon : Sutton Hoo.

Chaise en bois de Côte d'Ivoire. Source : http://data.abuledu.org/URI/54be8cb6-chaise-en-bois-de-cote-d-ivoire

Chaise en bois de Côte d'Ivoire

Chaise Sénoufo. Côte d'Ivoire. Bois dur. Musée barrois.

Charmeurs de serpent du Rajasthan. Source : http://data.abuledu.org/URI/53b481c5-charmeurs-de-serpent-du-rajasthan

Charmeurs de serpent du Rajasthan

Trois charmeurs de serpent du Rajasthan en Inde.

Chevelures féminines. Source : http://data.abuledu.org/URI/532ed173-chevelures-feminines

Chevelures féminines

Les cheveux sont un élément culturel et de séduction, chez l'homme, comme chez la femme : pour le peuple Yao, les femmes mélangent leurs cheveux non coupés à des cheveux coupés ou tombés.

Cimier poisson-scie nigérien en bois. Source : http://data.abuledu.org/URI/5381a529-cimier-poisson-scie-nigerien-en-bois

Cimier poisson-scie nigérien en bois

Cimier poisson-scie, Ijo, Nigéria, Musée du quai Branly. Les poissons-scies ou Pristidae forment une famille de la classe des chondrichthyens, c’est-à-dire qu’ils possèdent un squelette de type cartilagineux, comme les requins et les raies. Ils appartiennent à l’ordre des pristiformes, mot qui tire son origine du grec "pristis", qui veut dire "scie". Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pristidae

Collier de sifflets-amulettes. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d851c4-collier-de-sifflets-amulettes

Collier de sifflets-amulettes

Ngbaka (RDC) : collier de sifflets-amulettes. Musée royal de l'Afrique centrale.

Costumes médiévaux anglo-saxons. Source : http://data.abuledu.org/URI/530b186b-costumes-medievaux-anglo-saxons

Costumes médiévaux anglo-saxons

Planche 22, Costumes médiévaux anglo-saxons du sizième au dixième siècle, in Costumes of All Nations (Londres, 1882) par Albert Kretschmer, peintre du théâtre de la Cour Royale de Berlin, et Dr. Carl Rohrbach : 1, 3, soldats ; 2, roi (mort en 750) ; 4-8, 10, 13, aristocrates ; 9, 14, évêques ; 11, général ; 12, roi (mort en 966).

Coupe schématique de four en terre Maori. Source : http://data.abuledu.org/URI/51024e81-coupe-schematique-de-four-en-terre-maori

Coupe schématique de four en terre Maori

Pratiques traditionnelles de cuisiner du peuple Maori habitant une île volcanique. On prépare ainsi leur plat traditionnel : le Hangi. Source de l'illustration : Peter Darman, "The Survival Handbook" 1996. Schéma manuscrit légendé en anglais ( KVDP : Earthoven_hangi.jpg), vectorisation Beao (Maori_earth_oven.svg), traduction en français Christophe Catarina (FourEnTerreMaori-Fr).

Couronne Yoruba en perles de couleur. Source : http://data.abuledu.org/URI/5486f367-couronne-yoruba-en-perles-de-couleur

Couronne Yoruba en perles de couleur

Couronne Yoruba en perles de couleur (Heard Museum, Phoenix, Arizona).

Cuisson de pain plat en Irak. Source : http://data.abuledu.org/URI/5831f715-cuisson-de-pain-plat-en-irak

Cuisson de pain plat en Irak

Cuisson de pain plat en Irak, village de Minari près de Iskandariyah, province Babil Province.

Danse du Kumpo Diola en Casamance. Source : http://data.abuledu.org/URI/5488499c-danse-du-kumpo-diola-en-casamance

Danse du Kumpo Diola en Casamance

Le Kumpo, le Samay et le Niasse sont trois figures traditionnelles dans la mythologie des Diolas en Casamance (Sénégal) et en Gambie. Plusieurs fois par an, pendant les Journées culturelles, une fête traditionnelle dans le village est organisée. Le Samay invite les gens du village pour participer aux activités. Le Kumpo est habillé avec des feuilles de palme et porte un bâton au bout de sa tête. Quand la danse commence, une jeune fille met un drapeau au bâton. C’est l’indication de la richesse et la puissance de la nature en Casamance. Il danse pendant des heures avec le bâton et le drapeau sur sa tête. Il parle une langue secrète et communique avec les spectateurs. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Kumpo.

Démonstration de danse zoulou en bottes. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bd7f69-demonstration-de-danse-zoulou-en-bottes

Démonstration de danse zoulou en bottes

Démonstration de danse zoulou en bottes de caoutchouc, à Olomouc (République tchèque).

Dent de cachalot. Source : http://data.abuledu.org/URI/549de6b7-dent-de-cachalot

Dent de cachalot

Dent de Cachalot (Physeter macrocephalus) percée de 2 trous, munie de son cordon de suspension en liane tressée. Deux vues du même objet. Population : Peuple Kanak, Nouvelle Calédonie ; Collecteur et collection : Théophile Savès ; Date de collecte : fin XIX ème siècle ; Matériaux : Ivoire et fibre végétale tressée ; Taille : 165x13x4,5 cm. Muséum de Toulouse.

Deux paires de baguettes de musique. Source : http://data.abuledu.org/URI/530489e3-deux-paires-de-baguettes-de-musique

Deux paires de baguettes de musique

Deux paires de baguettes aborigènes d'Australie fabriquées et gravées à Ernabella Mission, le bois a été durci au feu. Ces baguettes sont frappées l'une contre l'autre, souvent en complément du didgeridoo, pour marquer le rythme pendant les chants. Elles portent le nom de "bimli" chez les Yolngu du nord-est de l'Arnhem Land.

Djembé au Ghana. Source : http://data.abuledu.org/URI/53021083-djembe-au-ghana

Djembé au Ghana

Magasin de djembé, village d'artisanat du bois de Ahwiaa dans la région d'Ashanti au Ghana.

Drapeau du peuple Rom. Source : http://data.abuledu.org/URI/537a4f73-drapeau-du-peuple-rom

Drapeau du peuple Rom

Drapeau du peuple Rom : Suite au congrès de l'URI (Union Rom Internationale), à Londres, qui essaye de fédérer et de représenter les Tsiganes au niveau international, l'URI a adopté en 1971 le drapeau rom, qui a pour principale originalité de représenter un peuple, et non un pays, c'est-à-dire un État situé géographiquement et exactement par des frontières officielles. La roue – en romani/sanskrit/hindi la « chakra » – à 16 rayons, symbolise évidemment la route, le voyage, la roulotte, mais aussi, et surtout, les origines indiennes des Roms, vers le Rajasthan actuel... La couleur bleue symbolise le ciel, la liberté, les valeurs spirituelles tsiganes. La couleur verte, hymne à la nature, au progrès, à la fertilité, aux valeurs matérielles. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Drapeau_rom

Éleveurs Peuls au Mali. Source : http://data.abuledu.org/URI/552e2cac-eleveurs-peuls

Éleveurs Peuls au Mali

Éleveurs Peuls du Gourma, au sud de Gao, au Mali.

Études prises dans le bas peuple ou les Cris de Paris - La bonne Ancre. Source : http://data.abuledu.org/URI/530a673d-etudes-prises-dans-le-bas-peuple-ou-les-cris-de-paris-la-bonne-ancre

Études prises dans le bas peuple ou les Cris de Paris - La bonne Ancre

Études prises dans le bas peuple ou les Cris de Paris - La bonne Ancre, 1746, par Anne Claude de Caylus (1692–1765).

Fermes Shona au Zimbabwe. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d2c683-fermes-shona-au-zimbabwe

Fermes Shona au Zimbabwe

Fermes shona au Zimbabwe.

Garde pakistanais à moustache. Source : http://data.abuledu.org/URI/53727ca9-garde-pakistanais-a-moustache

Garde pakistanais à moustache

Garde pakistanais à moustache, Fort Baltit, Hunza, Gilgit-Baltistan, Pakistan.

Grandes invasions de l'Empire romain. Source : http://data.abuledu.org/URI/56c97862-grandes-invasions-de-l-empire-romain

Grandes invasions de l'Empire romain

Grandes invasions de l'Empire romain : Angles et Saxons, Francs, Goths, Wisigoths, Ostrogoths, Huns, Vandales.

Guérisseur traditionnel du peuple Shona près du Grand Zimbabwe. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d0399f-guerisseur-traditionnel-du-peuple-shona-pres-du-grand-zimbabwe

Guérisseur traditionnel du peuple Shona près du Grand Zimbabwe

Les Shonas sont un peuple d'Afrique australe, surtout présent au Zimbabwe, également dans le sud du Mozambique et en Zambie.

Guide . Source : http://data.abuledu.org/URI/51ed4b65-guide-

Guide

Sherpa guide. Un guide est une personne en accompagnant d'autres afin de leur montrer le chemin et ce qu'il est important de voir ou savoir (guide de montagne, guide culturel, etc).

Huitres de palétuviers. Source : http://data.abuledu.org/URI/52e50426-huitres-de-paletuviers

Huitres de palétuviers

Huîtres de palétuviers dans une mangrove de Carabane (Casamance, Sénégal). La cueillette de fruits de mer, notamment d’huîtres, est une autre activité ancestrale toujours pratiquée en Casamance, qui est l’une des trois régions productrices d’huîtres du Sénégal, avec la Petite-Côte et le Sine-Saloum. Les huîtres se développent sur les racines des palétuviers découvertes à marée basse. Elles sont cueillies pendant la saison sèche, principalement par les femmes, qui contrôlent, de la récolte à la distribution, une activité qui ne nécessite guère d’investissement en dehors des déplacements et qui leur assure une certaine autonomie financière. Les huîtres occupent une place importante dans la consommation familiale. Riches en oligo-éléments et en vitamine C, elles sont, chez les Diolas, la deuxième source de protéines animales après le poisson, devançant le poulet et le porc. Elles sont volontiers associées au riz, base de l’alimentation traditionnelle, voire le remplacent, en cas de pénurie. Localement on les consomme bouillies ou grillées au feu de bois, accompagnées d’une sauce relevée. Lorsqu’elles ont été décortiquées et séchées au soleil ou fumées, elles sont vendues dans la région ou conservées, éventuellement durant quelques mois. Dans certains villages – dont Karabane – elles sont parfois gardées vivantes, pendant plusieurs semaines, avant d’être transportées sur les marchés. Outre leurs qualités nutritives, les huîtres constituent aussi une source de revenus appréciable. Karabane se trouvant au centre de la zone de cueillette, c’est l’une des raisons pour lesquelles cette escale revêt une importance stratégique. Autrefois les huîtres étaient écoulées plus facilement, jusqu’à Dakar, au sein de la communauté diola qui y vit. Elles sont vendues par les cueilleuses elles-mêmes ou par les marchandes ambulantes, que l'on appelle bana-bana. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Karabane

Hulusi chinois. Source : http://data.abuledu.org/URI/53304b36-hulusi

Hulusi chinois

Le hulusi est un instrument à vent à anche libre de culture dai, composé d'une calebasse et de tubes de bambou. Le son est proche de celui d'une clarinette. C'est un cousin du pungi indien. Trois tubes sortent de la calebasse. Le central, le plus long, comporte des trous, bouchés avec les doigts. Dans certains hulusi, le tube central peut se détacher du reste pour se transformer en une flûte traversière. Selon les modèles, un ou deux des autres tuyaux contiennent un bouchon amovible : ce sont des bourdons qui produisent un son lorsque le bouchon est enlevé. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Hulusi

Ingrédients pour Hangi avant cuisson. Source : http://data.abuledu.org/URI/5102557f-ingredients-pour-hangi-avant-cuisson

Ingrédients pour Hangi avant cuisson

Ingrédients pour préparer un hangi maori (Rotorua, Nouvelle-Zélande).

Instrument de musique en Casamance. Source : http://data.abuledu.org/URI/549346b0-instrument-de-musique-en-casamance

Instrument de musique en Casamance

Guide du musée en plein air consacré à la culture des Diolas à Boucotte en Casamance (Sénégal) jouant de l’écontine, instrument de musique traditionnel.

Jeune vendeur des rues aux Philippines. Source : http://data.abuledu.org/URI/58c88073-jeune-vendeur-des-rues-aux-philippines

Jeune vendeur des rues aux Philippines

Jeune réfugié Tausug vendant du Piyutu, plat de tapioca traditionnel.

Joueur de flûte au Kenya. Source : http://data.abuledu.org/URI/53b48251-joueur-de-flute-au-kenya

Joueur de flûte au Kenya

Joueur de flûte de la tribu Kuria au Kenya.

Joueur de kendang indonésien lors d'un concert. Source : http://data.abuledu.org/URI/53514164-sambasunda-quintett-in-cologne-0203-jpg

Joueur de kendang indonésien lors d'un concert

Concert du groupe soundanais SambaSunda quintett de Java (Indonésie) à Cologne. Le kendang est un tambour à deux faces d'Indonésie, de Malaisie et du sud des Philippines. On dit que les bons kendang sont fait en bois de jacquier, en tronc de cocotier ou en cempedak (Artocarpus integer). Pour la partie inférieure, appelée bam, qui donne un son grave, on utilise de la peau de buffle, alors que pour la partie supérieure, appelée cang, qui donne un son aigu, on utilise de la peau de chèvre. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Kendang

Jupe en chanvre chinoise. Source : http://data.abuledu.org/URI/54a45aac-jupe-en-chanvre-chinoise

Jupe en chanvre chinoise

Jupe en chanvre chinoise, Musée des nationalités Yunnan, Kunming, Yunnan, Chine.

Kadiandou en Casamance. Source : http://data.abuledu.org/URI/5493457d-kadiandou-en-casamance

Kadiandou en Casamance

Le kadiandou, outil traditionnel des Diolas utilisé pour la culture du riz en Casamance. Photo prise au musée en plein air consacré à la culture des Diolas à Boucotte (Casamance, Sénégal).

Kadiandou utilisé pour le labour des rizières. Source : http://data.abuledu.org/URI/52e4eff7-kadiandou-utilise-pour-le-labour-des-rizieres

Kadiandou utilisé pour le labour des rizières

Le kadiandou, outil traditionnel des Diolas utilisé pour la culture du riz en Casamance. Photo prise au musée en plein air consacré à la culture des Diolas à Boucotte (Casamance, Sénégal). L’outil de base reste le kayendo, (kajendo, kadiendo, kadiandou) une sorte de bêche ou pelle en bois de 40 à 70 centimètres environ, cerclée d’une lame en fer forgé très tranchante et emboîtée dans long manche rectiligne et cylindrique. Les deux pièces sont reliées par des lanières arrachées aux feuilles de rônier. L’ensemble est confectionné dans un bois très dur et mesure de 2 à 2,5 mètres. Le kayendo est surtout utilisé pour labourer les rizières, mais connaît aussi d’autres usages, comme les travaux de terrassement ou de construction. Le défrichage et les labours sont assurés par les hommes, tandis que les femmes sèment, repiquent les plants, procèdent au désherbage, puis récoltent le riz entre octobre et janvier. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Karabane.

Koauau maorie. Source : http://data.abuledu.org/URI/53285ddb-koauau

Koauau maorie

La kōauau est une flûte maorie, longue de 10 à 20 centimètres et possédant de trois à six trous pour les doigts. Les joueurs maori de kōauau étaient supposément renommés pour le pouvoir que leur instrument leur donnait pour obtenir l'affection des femmes (pouvoir illustré notablement par l'histoire de Tūtānekai, qui, en jouant de son kōauau, a convaincu Hinemoa de traverser le lac Rotorua à la nage pour le rejoindre). La flûte kōauau est faite de bois ou d'os. Anciennement, des os d'oiseaux étaient utilisés, comme des os d'albatros ou de moa. Certains instruments furent aussi fabriqués à partir d'os humains et étaient associés à un statut de chef et à la pratique précoloniale du utu.

Kolam de vache . Source : http://data.abuledu.org/URI/529fa190-kolam-de-vache-

Kolam de vache

Kolam de vache pour la fête du Pongal. Le Pongal — littéralement "bouilli par-dessus" en tamoul — aussi appelé Makar Sankranti dans d'autres régions de l'Inde est une fête des moissons et d'actions de grâce, mais aussi propitiatoire de l'Inde.

Lampes à huile Bambara. Source : http://data.abuledu.org/URI/54ca70da-lampes-a-huile-bambara

Lampes à huile Bambara

Bambara (Mali) : lampes à huile. Musée royal de l'Afrique centrale.

Le conte du pot magique de thukpa - 08. Source : http://data.abuledu.org/URI/54eb3728-le-conte-du-pot-magique-de-thukpa-08

Le conte du pot magique de thukpa - 08

Le pot de thukpa magique - 08, conte traditionnel écrit en anglais par Jean Chilton et illustré par Asmara Figue, traduit en tibétain de Ladakh par Tsewang Tharchin, édition Rebecca Normal, publication SECMOL. Version française als33 : "Il était une fois une famille très pauvre dans la vallée du Ladakh au Tibet. La mère et ses deux enfants n'avaient presque rien à manger."

Le conte du pot magique de thukpa - 09. Source : http://data.abuledu.org/URI/54eb381c-le-conte-du-pot-magique-de-thukpa-09

Le conte du pot magique de thukpa - 09

Le pot de thukpa magique - 09, conte traditionnel écrit en anglais par Jean Chilton et illustré par Asmara Figue, traduit en tibétain de Ladakh par Tsewang Tharchin, édition Rebecca Normal, publication SECMOL. Version française als33 : Un matin, elle leur dit « Je n'ai plus que ces deux biscuits pour votre repas de midi. » Les enfants les emportèrent et descendirent jusqu'à la rivière.

Le Géant Maori. Source : http://data.abuledu.org/URI/51dc4f3d-le-geant-maori

Le Géant Maori

Un des deux géants de la ville, Maori, créé en 2004, conservé au premier étage de l'Hôtel de Ville de Le Quesnoy, département du Nord.

Le Kilimandjaro et le Mont Méru. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d6bac9-le-kilimandjaro-et-le-mont-meru

Le Kilimandjaro et le Mont Méru

Carte topographique du Kilimandjaro et du Mont Méru, Tanzanie.

Le livre des sorciers Batak à Sumatra. Source : http://data.abuledu.org/URI/530cc2ee-le-livre-des-sorciers-batak-a-sumatra

Le livre des sorciers Batak à Sumatra

Le livre des sorciers Batak à Sumatra en Indonésie, Rijksmuseum de Leyde aux Pays-Bas.

Le marché à Ghardaia, ville berbère. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bc7deb-le-marche-a-ghardaia-ville-berbere

Le marché à Ghardaia, ville berbère

Le marché à Ghardaia, ville berbère mozabite capitale de la région du Mzab en Algérie.