Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Dessins et plans | Zone de battement des marées | Zone intertidale | Marées | Zone pélagique -- Poissons | Volcanisme | Géographie | Tectonique des plaques | Architecture vernaculaire | Mangroves | Afrique | Géologie | Sénégal | Ile accessible à marée basse | Schorre | Subduction | Zone pélagique -- Faune | Littoraux | Gares -- Zone d'attente | ...
Couches de l'atmosphère. Source : http://data.abuledu.org/URI/50be35d9-couches-de-l-atmosphere

Couches de l'atmosphère

Température des couches de l'atmosphère (en °C) en fonction de l'altitude (en km) : troposphère, stratosphère (couche d'ozone), mésosphère, thermosphère.

Anchois. Source : http://data.abuledu.org/URI/50e40198-anchois

Anchois

Photo sousmarine d'un banc d'anchois attaqué par des carangues bleues (Caranx melampygus) à Moofushi Kandu (Maldives).

Carte de la réserve du Cap Tourmente au Québec. Source : http://data.abuledu.org/URI/50fde64f-carte-de-la-reserve-du-cap-tourmente-au-quebec

Carte de la réserve du Cap Tourmente au Québec

Carte de la réserve du Cap Tourmente au Québec en bordure du St Laurent. La réserve du cap Tourmente couvre 2 396 ha sur les berges de l'estuaire du Saint-Laurent à la rencontre des régions géologiques des basses terres du Saint-Laurent et du plateau laurentien16. La rencontre de l'escarpement du plateau et des premiers kilomètres de l'estuaire du fleuve provoque un microclimat où l'hiver est légèrement moins froid, mais plus humide que dans les régions avoisinantes et l'été plus frais. On identifie quatre éléments géomorphologiques sur la réserve : la batture ou l'estran, la plaine, la plateau laurentien et, à la jonction du plateau et de la plaine, la zone de contact. 1) L'estran se compose de la slikke, de la haute slikke et du schorre. Une microfalaise d'environ un mètre sépare la slikke du schorre. Le marécage côtier est établi sur le schorre. La slikke et le schorre sont traversés de chenaux de marée par où s'écoulent les eaux lors du jusant. La haute slikke est la zone colonisée par le Scirpe d'Amérique et forme ainsi le marais intertidal. Un talus de plusieurs mètres sépare le schorre de la plaine. 2) La plaine s'insère entre l'estran et le plateau laurentien. La plaine, qui repose sur un substrat de shale d'Utica, est structurée en quatre terrasses façonnées par le retrait en phases successives de la mer de Goldthwait. Les dépôts de sédiments laissés par la mer ont rendu les terres très fertiles pour l'agriculture. 3) Le plateau laurentien avec l'escarpement qu'il engendre constitue un trait marquant du paysage de la réserve. Certaines falaises ont un dénivelé vertical de presque 100 mètres et le point le plus haut de la réserve s'élève à 571 mètres d'altitude. 4) La zone de contact est constituée par un amalgame des éléments de la plaine et du plateau. L'érosion (érosion fluviale, éboulis) entraîne vers le bas du versant pierres, sédiments et minéraux caractéristiques du plateau qui s'amoncellent avec les sédiments et la roche sédimentaire propres à la plaine.

Carte géologique du Sénégal - Zone de Matam Semmé. Source : http://data.abuledu.org/URI/54858c70-carte-geologique-du-senegal-zone-de-matam-semme

Carte géologique du Sénégal - Zone de Matam Semmé

Carte géologique du Sénégal au 1/200 000ème de Matam - Semmé.

Crabe violoniste et son reflet dans l'eau. Source : http://data.abuledu.org/URI/52e50bd8-crabe-violoniste-et-son-reflet-dans-l-eau

Crabe violoniste et son reflet dans l'eau

Crabe violoniste (Uca pugilator) au refuge de la vie sauvage de Pinckney Island, Caroline du Sud. Le crabe violoniste reste sous la mangrove en marée haute et en sort à marée basse pour se nourrir de cadavres et de plantes en décomposition, qu'il filtre dans la boue. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Crabe_violoniste.

Flamboyant en fleurs au Mali. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d2b668-flamboyant-en-fleurs-au-mali

Flamboyant en fleurs au Mali

Flamboyant (Delonix regia) devant un bâtiment en briques, au Mali.

Grenier en zone rurale allemande. Source : http://data.abuledu.org/URI/5686110d-grenier-en-zone-rurale-allemande

Grenier en zone rurale allemande

Grenier en zone rurale allemande, à Dülmen.

Île de Tatihou. Source : http://data.abuledu.org/URI/5357c988-ile-de-tatihou

Île de Tatihou

Île de Tatihou (Saint-Vaast-la-Hougue/Manche) vue de la pernelle. Tatihou est une île côtière française au nord-est du Cotentin. D'une superficie de 29 hectares, elle est accessible à pied à certaines marées basses. L'île appartient au Conservatoire du littoral et n'est pas habitée de manière permanente. Son patrimoine se compose : 1) du fort Vauban construit en 1694, après la bataille de la Hougue dont la Tour Vauban (XVIIIe siècle), classée au patrimoine mondial par l'Unesco depuis 2008. À l'intérieur des fortifications (XIXe siècle) se trouvent aussi une chapelle (fin du XVIIIe siècle), un magasin à poudre (XIXe siècle) et une caserne devenue un restaurant ; 2) de l'ancien lazaret (construit en 1720, pour éviter la propagation de la peste) qui abrite le musée maritime, un jardin botanique, un atelier de charpente navale et des bâtiments d'hébergement ; 3) d'une réserve ornithologique, implantée dans la plaine derrière la tour Vauban et gérée par le Groupe ornithologique normand. 4) d'une maison des douaniers (1805), au-dessus de l'embarcadère. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Tatihou

L'île aux oiseaux à marée basse. Source : http://data.abuledu.org/URI/55ae2384-l-ile-aux-oiseaux-a-maree-basse

L'île aux oiseaux à marée basse

L'île aux oiseaux à marée basse, Arcachon-33, juillet 2015.

L'île de Tombelaine depuis le Mont Saint-Michel. Source : http://data.abuledu.org/URI/5357c400-tombelaine

L'île de Tombelaine depuis le Mont Saint-Michel

Tombelaine est un îlot granitique situé dans la baie du mont Saint-Michel, sur la rive droite du chenal de la Sée, à quelques kilomètres au nord du mont Saint-Michel. L'important marnage (plus de 10 mètres) de la baie permet à cet îlot d'être atteint à pied sec par basse mer (3,5 km depuis la côte du Cotentin au nord-est). L'îlot culmine à 45 mètres. Ses dimensions sont de 250 mètres de long pour 150 de large, avec une superficie de 0.40 km2. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Tombelaine

Le krill antarctique. Source : http://data.abuledu.org/URI/50e45ec7-le-krill-antarctique

Le krill antarctique

Photo en gros plan du krill antarctique (Euphausia superba). Le site ecoscope propose un microscope virtuel qui permet d'explorer les divers organes de ce krill. Krill est le nom générique d’origine norvégienne de petites crevettes des eaux froides, de l'ordre des euphausiacés. Le krill est un maillon important du réseau trophique des océans, pour les zones nord et sud de la planète. On regroupe sous ce terme au minimum 85 espèces dont les adultes vivent en « essaims » gigantesques dans les couches supérieures de l'océan, les œufs et larves étant trouvés jusqu'à plus de 1 000 m de profondeur. Les essaims forment parfois des bancs de deux millions de tonnes s'étendant sur 450 km² ; estimations de quelque 650 millions de tonnes au niveau de la planète. Dans l'océan austral, le krill antarctique est principalement constitué d’Euphausia superba, sans courbure dorsale et possédant des yeux noirs de grande taille. Pélagique, il constitue la première source d'alimentation des cétacés à fanons (mysticètes ; dont grands rorquals et baleines franches), avec un rendement très faible pour les cétacés, puisque pour grossir de 1 kg, ils doivent en absorber 100 kg. Les baleines en mangent plusieurs tonnes par jour. Ainsi, le déplacement de ces minuscules crustacés entraîne-t-il à lui seul, la migration des géants des mers. Le krill et d'autres types de crevettes sont à l'origine de la coloration rose des flamands roses, et rose-orange de la chair du saumon sauvage. Il renferme en effet de l’astaxanthine, un caroténoïde rouge, une vitamine A anti-oxydante. Il fait l’objet d'une pêche industrielle, dont en Norvège et autour de l'Antarctique.

Lotissement en zone rurale. Source : http://data.abuledu.org/URI/56c66277-lotissement-en-zone-rurale

Lotissement en zone rurale

Le début des travaux pour le nouveau lotissement à Norroy dans les Vosges.

Mangrove à marée basse au Sénégal. Source : http://data.abuledu.org/URI/52e5092d-mangrove-a-maree-basse-au-senegal

Mangrove à marée basse au Sénégal

A marée basse, affleurement des tannes (terre salée) au milieu des mangroves dans un bolong du Siné-Saloum près de Mboss Dor (Sénégal).

Marée descendante à la dune du Pilat. Source : http://data.abuledu.org/URI/56db2c3e-maree-descendante-a-la-dune-du-pilat

Marée descendante à la dune du Pilat

Marée descendante à la dune du Pilat.

Schéma légendé en allemand d'une côte plate. Source : http://data.abuledu.org/URI/506c6c90-schema-legende-en-allemand-d-une-cote-plate

Schéma légendé en allemand d'une côte plate

Coupe schématique d'une côte plate, légendée en allemand : Flachküste = Côte plate, Schorre = plateforme littorale attaquée par les vagues, Ufer = littoral, Strand = plage, Strandlagune = lagune ou lagon, Düne = dune de sable.

Suricates dans une zone semi-désertique. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d1b788-suricates-dans-une-zone-semi-desertique

Suricates dans une zone semi-désertique

Suricates (Suricata suricatta) dans un lieu de vie semi-désertique, Petit Karroo, en Afrique du Sud.

Types d'espèces marines dans une colonne d'eau. Source : http://data.abuledu.org/URI/531b3adc-types-d-especes-marines-dans-une-colonne-d-eau

Types d'espèces marines dans une colonne d'eau

Concept de la colonne d'eau et les différents étages occupés par les espèces.

Vitraux de la gare d'Eisenach en Allemagne. Source : http://data.abuledu.org/URI/54a82da4-vitraux-de-la-gare-d-eisenach-en-allemagne

Vitraux de la gare d'Eisenach en Allemagne

Vitraux de la gare d'Eisenach en Allemagne.

Zone archéologique au Mexique. Source : http://data.abuledu.org/URI/54cbf65d-zone-archeologique-au-mexique

Zone archéologique au Mexique

Zone archéologique de Cantona, Puebla, Mexique. Seul 10% du site a été dégagé.

Zone de défense en Basket-ball . Source : http://data.abuledu.org/URI/50d48ce5-zone-de-defense-en-basketball-

Zone de défense en Basket-ball

Zone de défense en basket-ball. Postes désignés par des numéros : 1-Meneur, 2-Arrière, 3-Petit ailier, 4-Ailier fort, 5-Pivot. Que ce soit en attaque ou en défense, chaque joueur joue à un poste précis. Il existe de nombreuses variations et possibilités, mais le schéma de base fonctionne avec cinq postes dits « classiques » : Le pivot (ex : Shaquille O'Neal, Kareem Abdul-Jabbar, Dwight Howard) est généralement le joueur le plus grand et le plus fort. En défense, il se positionne près de son panier et protège le secteur intérieur, avec des bonnes capacités au rebond et au contre. L'ailier fort (ex : Karl Malone, Kevin Garnett, Tim Duncan) joue un rôle similaire au pivot et forme avec lui le secteur intérieur. Il est généralement plus petit que le pivot et peut évoluer plus loin du panier. Le petit ailier ou ailier shooteur (ex : Kevin Durant, LeBron James, Carmelo Anthony) est un joueur extérieur, agile et rapide. Occasionnellement, il peut venir aider les intérieurs au rebond. L’arrière (ex : Michael Jordan, Dwyane Wade, Ray Allen, Kobe Bryant) est un joueur dont le jeu est principalement orienté à l’extérieur. Il varie son jeu en pénétrant dans la raquette et en tirant des paniers à trois points. Le meneur (ex : Magic Johnson, Chris Paul, Derrick Rose, Tony Parker) est chargé de distribuer la balle et d'organiser le jeu en attaque. Il monte la balle depuis son propre camp et annonce les tactiques à mettre en place. En plus de bonnes capacités au dribble, il doit avoir une excellente vision du jeu pour pouvoir distribuer le ballon à ses coéquipiers.

Zone de Développement Proche de Vygotski. Source : http://data.abuledu.org/URI/56f31184-zone-de-developpement-proche-de-vygotski

Zone de Développement Proche de Vygotski

Notion du pédagogue soviétique Lev Vygotski : diagramme représentant la notion de zone de développement proche vers laquelle un sujet peut se tourner pour accroître son action sur le monde/grandir/apprendre.

Zone de diffusion du provençal. Source : http://data.abuledu.org/URI/51c9fa8c-zone-de-diffusion-du-provencal

Zone de diffusion du provençal

Zones de diffusion du provençal : Zone de diffusion de la langue provençale. La Provence linguistique : 1 Limite de langue, 2 Limite de dialecte, 3 Limite de sous-dialecte ; Points de vue de P. Blanchet : 4 Limite de la langue provençale, a : La Provence historique et culturelle, b : Zones extérieures de culture provençale, c : Zone historique provençale ayant appartenu au Piémont de 1388 à 1713 et surtout de culture alpine, d : Zone dauphinoise aujourd'hui rattachée à la région Provence Alpes Côte d'Azur, e : Pays niçois (Provençal jusqu'en 1388, Piémontais jusqu'en 1860, aujourd'hui rattaché à la région Provence Alpes Côte d'Azur).

Zone de hautes pressions le 8 Septembre 2012 en Australie. Source : http://data.abuledu.org/URI/52c71417-zone-de-hautes-pressions-le-8-septembre-2012-en-australie

Zone de hautes pressions le 8 Septembre 2012 en Australie

Anticyclone inhabituel en Australie en spirale dans le sens inverse des aiguilles d'une montre (Hémisphère sud).

Zone de répartition des débris d'Ariane 501. Source : http://data.abuledu.org/URI/534becd7-zone-de-repartition-des-debris-d-ariane-501

Zone de répartition des débris d'Ariane 501

Zone de répartition des débris de la fusée Ariane 501.

Zone de subduction. Source : http://data.abuledu.org/URI/50a01219-zone-de-subduction

Zone de subduction

Schéma vierge d'une zone de subduction (titre en allemand) : La subduction est le processus permettant la disparition de la plaque océanique ancienne. Elle joue un rôle fondamental dans le renouvellement des fonds océaniques et le remodelage de la croute terrestre.

Zone de subduction (Andes). Source : http://data.abuledu.org/URI/50a01033-zone-de-subduction-andes-

Zone de subduction (Andes)

Schéma en coupe de la zone de subduction des Andes. Les zones de subduction sont à l'origine d'un volcanisme intense. Ce volcanisme est de type explosif car son magma est chargé de fluides (eau, ...). On parle parfois de volcans gris. Il s'agit d'un volcanisme avec une géochimie calco-alcaline. Les volcans de subduction s'alignent en général parallèlement à la zone de subduction, à une distance de l'ordre de 200 km de la fosse océanique. On appelle « arcs volcaniques » ces alignements de volcans. Exemples d'arcs volcaniques : la Cordillère des Andes, les Petites Antilles... L'origine du volcanisme au niveau des zones de subduction est la suivante : les plaques océaniques qui plongent en subduction sont constituées de minéraux hydratés, en raison du long séjour qu'elles ont vécu au fond des océans. Lorsque la plaque plongeante atteint des profondeurs et des températures importantes, les minéraux hydratés deviennent instables. Ils subissent des transformations métamorphiques. Ils perdent leur eau pour se transformer en minéraux anhydres. Les fluides libérés circulent dans l'asthénosphère, dont ils abaissent le point de fusion. Il y a alors création de magma à la base de la plaque supérieure. Ce magma remonte à travers la plaque supérieure pour donner naissance au volcanisme de subduction.

Zone tectonique de la chaîne des Cascades. Source : http://data.abuledu.org/URI/5093cec9-zone-tectonique-de-la-chaine-des-cascades

Zone tectonique de la chaîne des Cascades

Zone tectonique de la Chaîne des Cascades. Deux schémas légendés en français, Nord-Sud et Ouest-Est : plaques nord-américaine et pacifique ; plaque et dorsale Juan de Fuca ; zone de divergence et zone de subduction ; chaîne des cascades, Mont St Helens et Mont Adams.

Zone tectonique de la chaîne des Cascades. Source : http://data.abuledu.org/URI/541d9cb1-zone-tectonique-de-la-chaine-des-cascades

Zone tectonique de la chaîne des Cascades

Zone tectonique de la Chaîne des Cascades.