Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Instruments de musique | Musique japonaise | Instruments de musique -- Japon | Instruments à percussion | Peinture | Shamisen | Taiko | Musique -- Japon | Musique | Yoshitoshi Taiso (1839-1892) | Instruments à vent | Tambours | Estampes en couleurs japonaises (Ère Meiji) (1868-1912) | Dragons | Japonaises | Flûte | Ruyteki | Gravure sur bambou | Flûte, Musique de | ...
Binzasara japonais  en position étirée. Source : http://data.abuledu.org/URI/53316fe5-binzasara-japonais-en-position-etiree

Binzasara japonais en position étirée

Le binzasara est un instrument à percussion de la musique traditionnelle japonaise utilisé pour les chansons populaires, les danses paysannes et le théâtre kabuki. L'instrument se compose de nombreuses plaquettes de bois reliées par un fort cordon de coton tressé. En utilisant les poignées à chaque extrémité, on joue du binzasara en faisant onduler les plaquettes en ondes. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Binzasara

Chant et shamisen au Japon. Source : http://data.abuledu.org/URI/527690dd-chant-et-shamisen-au-japon

Chant et shamisen au Japon

Chanteur et joueur de shamisen. Le shamisen doit rendre l'état intérieur des personnages. Pour ce faire, il se doit de souligner les effets du chanteur. Cela passe par une abdication de la recherche de musicalité ou de performance propre pour se consacrer uniquement à son rôle de complément indispensable du récitant.

Koto japonais. Source : http://data.abuledu.org/URI/532c617d-koto-japonais

Koto japonais

Le koto (箏 en japonais, ou 琴 en japonais classique) est un instrument de musique à cordes pincées utilisé en musique japonaise traditionnelle, notamment dans le kabuki et le bunraku. Originaire de Chine (gŭzhēng), il fut introduit au Japon entre le VIIe siècle et le VIIIe siècle et était joué principalement à la Cour impériale ; l'usage s'en est ensuite démocratisé. Le koto est une longue cithare (en forme de dragon tapi), mesurant environ 1,80 m de long et comptant 13 cordes. La caisse est traditionnellement fabriquée en bois de paulownia évidé, et les hauts chevalets amovibles, en ivoire. Ses cordes sont en fil de soie que l'on pince avec des grattoirs en ivoire. Le koto produit un son lyrique, comparable à celui d'une harpe, ce qui peut expliquer le terme souvent rencontré de « harpe japonaise ». Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Koto.

Taiko Japonais. Source : http://data.abuledu.org/URI/53281fcd-taiko-japonais

Taiko Japonais

Taiko (太鼓) veut dire tambour en japonais, ce mot vient du chinois : 太鼓 ; pinyin : tàigǔ ; littéralement : « tambour le plus grand » mais ce mot est généralement utilisé en dehors de ce pays pour désigner les différentes formes de tambours. Les Japonais préfèrent utiliser le terme plus spécifique wadaiko (和太鼓, littéralement tambour japonais), associé depuis longtemps à l'histoire du Japon.

Taiko japonais . Source : http://data.abuledu.org/URI/53305376-taiko

Taiko japonais

Taiko. La pratique du Taiko fait appel à un travail corporel exigeant tel qu'on le retrouve dans beaucoup de pratiques telles que les arts martiaux traditionnels. Faire le « bon son » demande un ancrage et une stabilité du bassin (Tanden ou Hara) qui permet d'accéder à la souplesse, le silence intérieur et à la joie profonde que procure cette pratique. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Taiko

Musiciens de l'infanterie japonaise en 1843. Source : http://data.abuledu.org/URI/54bbebc9-musiciens-de-l-infanterie-japonaise-en-1843

Musiciens de l'infanterie japonaise en 1843

Infanterie japonaise par Auguste Wahlen, "Moeurs, usages et costumes de tous les peuples du monde", Volume 1. La Librairie historique-artistique, 1843.

Professeure de musique japonaise. Source : http://data.abuledu.org/URI/52768ff1-professeure-de-musique-japonaise

Professeure de musique japonaise

Professeure de musique japonaise, de l'ère Keisi, estampe de Yoshitoshi Taiso (1839-1892), Trente-deux Aspects des Coutumes et des Manières, 1888. Le shamisen (trois cordes parfumées) est un instrument de musique traditionnel à cordes pincées utilisé en musique japonaise. C'est un luth à long manche à la touche lisse d'origine chinoise.

Ryuteki, flûte traversière japonaise. Source : http://data.abuledu.org/URI/53315eca-ryuteki

Ryuteki, flûte traversière japonaise

Le ryūteki est une flûte traversière japonaise fabriquée traditionnellement en bambou. Ryūteki signifie littéralement "flûte du dragon". Elle est utilisée dans la musique gagaku où le son du ryūteki est censé représenter les dragons qui montent entre les lumières des cieux (représentés par les shō) et les gens de la terre représentés par les hichiriki. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ry%C5%ABteki.