Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Peinture | France -- Moeurs et coutumes (1328-1600) | Manuscrits à enluminures | Art médiéval | Très riches heures du duc de Berry | Mois | Afrique | Gravure | Collections de costumes | Cameroun -- Moeurs et coutumes | Architecture vernaculaire | Cameroun | Italie -- Moeurs et coutumes | Bénin -- Moeurs et coutumes | Travaux des champs | Atakora (Bénin) | Histoire | Ethnologie -- Bénin | Façons culturales | ...
Activités à la campagne en 1518. Source : http://data.abuledu.org/URI/53875560-activites-a-la-campagne-en-1518

Activités à la campagne en 1518

Activités à la campagne en 1518, in Paul Lacroix, "Manners, Custom and Dress During the Middle Ages and During the Renaissance Period", fig. 64 : cuisinière, charpentier, taverne, chasse, cochons truffiers, labour, cueillette. Paul Lacroix, plus connu sous les pseudonymes de P. L. Jacob ou du Bibliophile Jacob, est un bibliophile français. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Lacroix

Automne à Kyoto. Source : http://data.abuledu.org/URI/527853d7-automne-a-kyoto

Automne à Kyoto

Automne à Kyoto au Japon. La coutume de la "chasse aux feuilles rouges" est à l'automne ce que hanami est au printemps : pendant quelques semaines, l'érable prend des couleurs allant du jaune au rouge vif, et les ginkgos se parent de jaune. À cette occasion, les endroits réputés (en particulier de nombreux temples de la région de Kyōto) sont envahis par la foule, notamment le deuxième dimanche de novembre lors du matsuri d'Arashiyama, créé en 1947.

Avril dans les Très Riches Heures du Duc de Berry. Source : http://data.abuledu.org/URI/531c51ef-avril-dans-les-tres-riches-heures-du-duc-de-berry

Avril dans les Très Riches Heures du Duc de Berry

Avril dans les Très Riches Heures du Duc de Berry. Le sujet principal de cette peinture est une scène de fiançailles : au premier plan, à gauche, un couple échange des anneaux devant deux témoins et un autre personnage, représenté derrière, plus petit que les autres. Plus au centre, deux suivantes cueillent des fleurs. À droite, on aperçoit un verger clos de murs et d’un édifice à créneaux. À l'arrière-plan se dresse un château, souvent désigné comme le château de Dourdan. Il pourrait aussi s'agir du château de Pierrefonds.

Befana de neige en Italie. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bd4c69-befana-de-neige-en-italie

Befana de neige en Italie

Fenada de neige avec son balai, dans un jardin à Stra dans le Nord de l'Italie (Vénétie).

Befanas en vente au Marché de Noël de Rome en 2009. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bd4a9f-befanas-en-vente-au-marche-de-noel-de-rome-en-2009

Befanas en vente au Marché de Noël de Rome en 2009

Befanas en vente au Marché de Noël 2009 de la Piazza Navona à Rome.

Bonhomme de neige entouré d'enfants. Source : http://data.abuledu.org/URI/503d3442-bonhomme-de-neige-entoure-d-enfants

Bonhomme de neige entouré d'enfants

Dessin d'Eduard Schulz, "en hiver", illustrant un ouvrage allemand publié en 1867 avec un poème d'Emil Ritterschaus : une dizaine d'enfants à l'extérieur d'un village, construisent un bonhomme de neige.

Bouteille de vin de palme Bamum. Source : http://data.abuledu.org/URI/52e03df2-bouteille-de-vin-de-palme-bamum

Bouteille de vin de palme Bamum

Bouteille de vin de palme Bamum offerte par Ibrahim Njoya, roi des Bamouns (1876-1933) à l'empereur Guillaume II, par l'intermédiaire du gouverneur Seitz. Calebasse, perles de verre. 19e ou début du 20e siècle (Musée ethnologique de Berlin).

Bracelets de cheville de Côte d'Ivoire. Source : http://data.abuledu.org/URI/549370f4-bracelets-de-cheville-de-cote-d-ivoire

Bracelets de cheville de Côte d'Ivoire

Ces bracelets étaient portés par les femmes nobles, parfois aussi par les guérisseurs, jusqu'au milieu du XXe siècle. Les grelots avaient une fonction musicale mais aussi esthétique et ostentatoire. Leur taille et leur nombre indiquaient le statut social de la personne. Les bracelets à trois ou cinq grelots devaient appartenir aux jeunes filles célibataires. En laiton sur cire perdue. Ancienne collection du maréchal Gallieni. Don au Muséum de Toulouse en 1883.

Cadeaux d'étrennes. Source : http://data.abuledu.org/URI/531c3b0e-cadeaux-d-etrennes

Cadeaux d'étrennes

l'Illustration Européenne - 1881 : "Il faut remonter à l'antiquité pour trouver l'origine de cette singulière coutume de solenniser le commencement de l'année par des présents et des voeux réciproquement offerts. Dans la scène nous voyons une jeune femme en élégant costume du matin, montrant à deux amies, les riches cadeaux qu'elle vient de recevoir comme étrennes."

Cadenas d'amour sur le pont de l'archevêché à Paris. Source : http://data.abuledu.org/URI/53e3a33b-cadenas-d-amour-sur-le-pont-de-l-archeveche-a-paris

Cadenas d'amour sur le pont de l'archevêché à Paris

Cadenas d'amour, Pont de l'Archevêché, Paris.

Cajón d'Amérique latine. Source : http://data.abuledu.org/URI/535a81a3-cajon

Cajón d'Amérique latine

Le cajón est un instrument de musique inventé au Pérou au XVIIIe siècle. Il fut très certainement à ses débuts une caisse destinée à la cueillette des fruits ou à la pêche des poissons, les esclaves n'ayant pas accès à autre chose que les matériaux rustiques. Le cajón est une caisse de résonance parallélépipède, de 50cm x 30cm x 30cm (hauteur/largeur/profondeur) en moyenne. La plaque de frappe (devant) est plus fine que les autres côtés, ce qui permet une élasticité et une résonance propre au cajón. Au dos, un trou d'environ 10cm de diamètre permet la sortie du son (même effet qu'un évent de décompression d'une enceinte de sono). Le cajón actuel possède généralement un élément de plus, le timbre, qui rend le son proche de celui d'une caisse claire de batterie. On joue du cajón en étant assis. Certaines personnes l'utilisent bloqué à plat entre les jambes (comme un djembé) ou encore posé sur un socle devant soi. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Caj%C3%B3n

Caricature des trois ordres sous l'ancien régime. Source : http://data.abuledu.org/URI/56c45ccd-caricature-des-trois-ordres-sous-l-ancien-regime

Caricature des trois ordres sous l'ancien régime

"A faut esperer q'eu.s jeu la finira bentot" : le Tiers état portant le Clergé et la Noblesse sur son dos, 1789.

Cartonnage de momie. Source : http://data.abuledu.org/URI/52ea6307-cartonnage-de-momie

Cartonnage de momie

Cartonnage d'une momie portant le nom de la dame Tachéretpaânkh. Étoffe agglomérée, stuquée et dorée, IIIe-Ier siècles av. J.-C. Présent au Louvre

Case à la chefferie de Bana. Source : http://data.abuledu.org/URI/52e51cef-case-a-la-chefferie-de-bana

Case à la chefferie de Bana

Case africaine à la chefferie de Bana, un petit village du Cameroun. Les chefferies traditionnelles sont un échelon de l'organisation administrative au Cameroun. Elles sont régies par un décret de 1977. La loi constitutionnelle du 18 janvier 1996 assure la représentation des chefferies traditionnelles en prévoyant leur présence dans les conseils régionaux. Les chefferies peuvent être du premier, deuxième ou troisième degré selon leur importance territoriale ou historique.

Case ronde en terre, au nord du Cameroun. Source : http://data.abuledu.org/URI/52e51dd4-case-ronde-en-terre-au-nord-du-cameroun

Case ronde en terre, au nord du Cameroun

Photo d'une case comme on peut en trouver dans l'extrême nord du Cameroun. Une case est un type de construction éphémère en bois ou en pierre bâtie dans des champs en jachère ou dans des paturâges, dans les domaines vacants et les pâturages, notamment utilisée par les bergers et chevriers pour y passer une nuit. En Afrique, une case est un bâtiment le plus souvent destiné à l'habitation, traditionnellement couvert de chaume, parfois de tôles. Suivant les régions, elle peut être de forme ronde, carrée ou rectangulaire.

Charrue de l'Épiphanie. Source : http://data.abuledu.org/URI/586eaa36-charrue-de-l-epiphanie

Charrue de l'Épiphanie

Un soc de charrue traverse les rues de Whittlesey, comté de Cambridge (UK), pendant le festival de l'ours de paille : tradition anglaise du lundi de l'Épiphanie.

Chevelures féminines. Source : http://data.abuledu.org/URI/532ed173-chevelures-feminines

Chevelures féminines

Les cheveux sont un élément culturel et de séduction, chez l'homme, comme chez la femme : pour le peuple Yao, les femmes mélangent leurs cheveux non coupés à des cheveux coupés ou tombés.

Chèvres à Cobly au Bénin. Source : http://data.abuledu.org/URI/54d3e242-chevres-a-cobly-au-benin

Chèvres à Cobly au Bénin

Chèvres à Cobly, Atakora, Bénin.

Cimboa du Cap-Vert. Source : http://data.abuledu.org/URI/532c4e8f-cimboa

Cimboa du Cap-Vert

La cimboa /sĩˈboɐ/ (ou cimbó /sĩˈbɔ/) est un instrument de musique originaire du Cap-Vert. Il s’agit d’un cordophone frotté, qui était traditionnellement utilisé pour accompagner les danses de batuque. Sur l’origine exacte de l’instrument, on ne sait presque rien, sauf qu'il vient de l’Afrique continentale. Certains auteurs notent cependant la ressemblance de la cimboa avec des instruments africains situés à des milliers de kilomètres de distance, comme le kiki des Tédas et Dazagadas du Tibesti et de Borkou, le nini des Zaghawa, le fini des Kanembou, ou encore le kiki des Maba de la région de Ouaddaï. La hauteur des notes est obtenue en pressant la corde en divers endroits du manche et en arquant le manche flexible.

Costumes anglais et écossais du dix-huitième siècle. Source : http://data.abuledu.org/URI/530a4ba3-costumes-anglais-et-ecossais-du-dix-huitieme-siecle

Costumes anglais et écossais du dix-huitième siècle

Planche 94, Costumes anglais et écossais du dix-huitième siècle, in Costumes of All Nations (Londres, 1882) par Albert Kretschmer, peintre du théâtre de la Cour Royale de Berlin, et Dr. Carl Rohrbach : 1-3, 8, citoyennes anglaises ; 4-6, 9-10, aristocrates ; 7, jeune anglais ; 11, aristocrate écossaise ; 12, noble des highlands ; 13-15, membres d'un clan.

Costumes antiques du Proche-Orient. Source : http://data.abuledu.org/URI/530b4fc3-costumes-antiques-du-proche-orient

Costumes antiques du Proche-Orient

Planche 05, Costumes antiques du Proche-Orient, in Costumes of All Nations (Londres, 1882) par Albert Kretschmer, peintre du théâtre de la Cour Royale de Berlin, et Dr. Carl Rohrbach : 1-5, syriens et syriennes ; 6-12, hébreux ; 13-14, grand-prêtre.

Costumes byzantins. Source : http://data.abuledu.org/URI/530b142a-costumes-byzantins

Costumes byzantins

Planche 23, Costumes byzantins (300-700), in Costumes of All Nations (Londres, 1882) par Albert Kretschmer, peintre du théâtre de la Cour Royale de Berlin, et Dr. Carl Rohrbach : 1, Théodose ; 2, Aelia Flacilla, consort ; 3, consul en 428 ; 4, Heraclius (mort en 641) ; 5, Justinien I (mort en 565) ; 6, 8-10, 12, aristocrates ; 7, impératrice Thédora ; 11, évêque Maximianus ; 13, Justinien ; 14, prêtre ; 15, Phocas (mort en 610) ; Justinien II (mort en 711).

Costumes byzantins du huitième au dixième siècle. Source : http://data.abuledu.org/URI/530b25e4-costumes-byzantins-du-huitieme-au-dixieme-siecle

Costumes byzantins du huitième au dixième siècle

Planche 24, Costumes byzantins du huitième au dixième siècle, in Costumes of All Nations (Londres, 1882) par Albert Kretschmer, peintre du théâtre de la Cour Royale de Berlin, et Dr. Carl Rohrbach : 1, 2, soldats ; 3, Nicéphore I (mort en 811) ; 4, 8, aristocrates ; 5, porteur d'arme ; 6, 9, Basilius (mort en 886) ; 7, évêque ; 10, impératrice ; 11, empereur ; 12, Basile II (mort en 1025).

Deux masques au carnaval de Venise. Source : http://data.abuledu.org/URI/50393f07-deux-masques-au-carnaval-de-venise

Deux masques au carnaval de Venise

Photo de deux masques, au carnaval de Venise (Italie).

Épouvantails musiciens à Taïwan. Source : http://data.abuledu.org/URI/534270fa-epouvantails-musiciens-a-taiwan

Épouvantails musiciens à Taïwan

Épouvantails musiciens en paille et bois à Hualien, Taiwan.

Fécule de manioc. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d9a00d-fecule-de-manioc

Fécule de manioc

Fécule de manioc (Manihot esculenta) mise à sêcher au Cameroun.

Feu de la Saint Jean. Source : http://data.abuledu.org/URI/534b1604-feu-de-la-saint-jean

Feu de la Saint Jean

Fête de la Saint-Jean à Pont-sur-Seine en 2011.

Février dans les Très Riches Heures du Duc de Berry. Source : http://data.abuledu.org/URI/531c4cef-fevrier-dans-les-tres-riches-heures-du-duc-de-berry

Février dans les Très Riches Heures du Duc de Berry

Le mois de février dans "Les Très Riches Heures du duc de Berry", par les Frères de Limbourg (1385-1416) : Un enclos ceint une ferme comprenant une bergerie et, sur la droite, quatre ruches et un pigeonnier. À l'intérieur de la maison, une femme et deux jeunes gens se réchauffent devant le feu. À l'extérieur, un homme abat un arbre à la hache, des fagots à ses pieds, tandis qu'un autre s'apprête à rentrer en soufflant sur ses mains pour se réchauffer. Plus loin, un troisième conduit un âne, chargé de bois, en direction du village voisin.

Janvier dans Les Très Riches Heures du Duc de Berry. Source : http://data.abuledu.org/URI/531c3c83-janvier-dans-les-tres-riches-heures-du-duc-de-berry

Janvier dans Les Très Riches Heures du Duc de Berry

Janvier dans "Les Très Riches Heures du duc de Berry", par les Frères de Limbourg (1385-1416) : Le duc de Berry, assis en bas à droite, dos au feu, est habillé de bleu et coiffé d'un bonnet de fourrure. Il invite ses gens et ses proches à se présenter à lui. Derrière lui figure l'inscription : Approche Approche. Plusieurs familiers du duc s'approchent de lui pendant que des serviteurs s'affairent : les échansons servent à boire, deux écuyers tranchants au centre sont vus de dos ; au bout de la table officie un panetier. Au-dessus de la cheminée figurent les armes du duc, "d'azur semé de fleurs de lys d'or, à la bordure engrêlée de gueules", avec de petits ours et des cygnes blessés. Plusieurs animaux de compagnie sont représentés : petits chiens sur la table, lévrier au sol. La tapisserie du fond de la salle semble représenter des épisodes de la guerre de Troie.

Joueurs d'échecs égyptiens. Source : http://data.abuledu.org/URI/50733b10-joueurs-d-echecs-egyptiens

Joueurs d'échecs égyptiens

Joueurs d'échecs égyptiens, par le peintre Alma-Tadema, 1865.

L'horloge de Crimond aux 61 minutes. Source : http://data.abuledu.org/URI/529a3e74-l-horloge-de-crimond-aux-61-minutes

L'horloge de Crimond aux 61 minutes

L'horloge de Crimond aux soixante-et une minutes, en Écosse : l'heure approche (The hour'scoming).

La danse des bottes en Afrique du Sud. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bd77d7-la-danse-des-bottes-en-afrique-du-sud

La danse des bottes en Afrique du Sud

La danse des bottes (gumboot dancing), inventée par les mineurs d'Afrique du Sud : percussions en bleus de travail, avec les mains.

La fée Befana géante de Chipilo au Mexique. Source : http://data.abuledu.org/URI/52bd4770-la-fee-befana-geante-de-chipilo-au-mexique

La fée Befana géante de Chipilo au Mexique

La fée Befana géante de Chipilo au Mexique, tradition italienne dans cette ville où se sont installés de nombreux immigrants venus du nord de l'Italie.

La grande course - 32. Source : http://data.abuledu.org/URI/555e7390-la-grande-course-32

La grande course - 32

"La Grande Course" - album de Cyri-L, avril 2015 : conte des origines du zodiaque chinois revisité. Les douze animaux prennent place sur la roue du temps.

Le chant de la récolte dans une tribu indienne. Source : http://data.abuledu.org/URI/5337003d-le-chant-de-la-recolte-dans-une-tribu-indienne

Le chant de la récolte dans une tribu indienne

Le chant de la récolte dans une tribu indienne : joueur de flûte et petite joueuse de tambourin devant les légumes récoltés : citrouilles, maïs, poivrons, par E. Irving Couse (1866-1936), peintre américain.

Le mois d'août des Très Riches Heures du Duc de Berry. Source : http://data.abuledu.org/URI/531c570e-le-mois-d-aout-des-tres-riches-heures-du-duc-de-berry

Le mois d'août des Très Riches Heures du Duc de Berry

Le mois d'août des Très Riches Heures du Duc de Berry. Au premier plan, figure une scène de fauconnerie : le cortège à cheval part pour la chasse, précédé d'un fauconnier. Celui-ci tient dans la main droite le long bâton qui lui permettra de battre arbres et buissons pour faire s'envoler le gibier. Il porte deux oiseaux au poing et, à la ceinture, un leurre en forme d'oiseau que l'on garnissait de viande pour inciter les faucons à revenir. Le cortège est accompagné de chiens destinés à lever le gibier ou à rapporter celui qui aura été abattu. Sur leur cheval, trois personnages portent un oiseau, sans doute un épervier ou un faucon émerillon. Au second plan sont représentés les travaux agricoles du mois d'août. Un paysan fauche le champ, un deuxième réunit les épis en gerbes alors qu'un troisième les charge sur une charrette tirée par deux chevaux. À proximité, d'autres personnages se baignent dans une rivière — peut-être la Juine — ou se sèchent au soleil. À l'arrière-plan se dresse le château d'Étampes, que le duc de Berry avait acquis en 1400, à la mort de Louis d'Évreux, comte d'Étampes. Derrière les remparts, on distingue le donjon quadrangulaire et la tour Guinette, qui existe toujours.

Le mois d'octobre dans les Très Riches Heures du Duc de Berry. Source : http://data.abuledu.org/URI/531c59bb-le-mois-d-octobre-dans-les-tres-riches-heures-du-duc-de-berry

Le mois d'octobre dans les Très Riches Heures du Duc de Berry

Le mois d'octobre dans les Très Riches Heures du Duc de Berry : la scène paysanne du premier plan représente les semailles. À droite, un homme sème à la volée. Des pies et des corneilles picorent les graines qui viennent d'être semées, à proximité d'un sac blanc et d'une gibecière. Derrière, un épouvantail en forme d'archer et des fils tendus, sur lesquels sont accrochés des plumes, sont destinés à éloigner les oiseaux. À gauche, un paysan à cheval passe la herse sur laquelle est posée une pierre qui permet aux dents de pénétrer plus profondément dans la terre. Il recouvre ainsi les grains qui viennent d'être semés. À l'arrière-plan, le peintre a représenté le Palais du Louvre. Du château au centre, on distingue, outre le donjon central qui accueillait alors le trésor royal, la façade orientale à droite, encadrée par la tour de la Taillerie et la tour de la Chapelle, et à gauche la façade méridionale, avec ses deux tours jumelées au centre. L'ensemble est entouré d'une enceinte ponctuée de trois tours et de deux bretèches, visibles ici. Sur la rive, des personnages conversent ou se promènent.

Le mois de décembre des Très Riches Heures du Duc de Berry. Source : http://data.abuledu.org/URI/531c5bde-le-mois-de-decembre-des-tres-riches-heures-du-duc-de-berry

Le mois de décembre des Très Riches Heures du Duc de Berry

Le mois de décembre des Très Riches Heures du Duc de Berry. Pour le dernier mois de l'année, le peintre n'a pas retenu l'iconographie traditionnelle de la tuerie de cochon pour Noël pour préférer une scène de vénerie. Il s'agit plus précisément de la curée, au moment où l'un des chasseurs, à droite, achève de sonner l'hallali. Les chiens dépècent le sanglier. La scène se déroule au centre d'une forêt dont les arbres sont encore en feuilles. À l'horizon se dresse le château de Vincennes, achevé par Charles V, avec son donjon central et ses tours.

Le mois de juin dans les Très Riches Heures du Duc de Berry. Source : http://data.abuledu.org/URI/531c5470-le-mois-de-juin-dans-les-tres-riches-heures-du-duc-de-berry

Le mois de juin dans les Très Riches Heures du Duc de Berry

Le mois de juin dans les Très Riches Heures du Duc de Berry : illustration des travaux paysans avec une scène de fenaison. Tandis qu'au premier plan une femme râtelle du foin et qu'une autre le met en tas à l'aide d'une fourche, trois faucheurs forment des sillons au second plan à droite. D'autres personnages minuscules sont représentés dans une barque sur le fleuve, dans l'escalier menant à la poterne et dans l'escalier couvert à l'intérieur du palais. La scène se déroule en bordure de Seine, dans un champ situé à l'emplacement de l'hôtel de Nesle, résidence parisienne du duc de Berry. De l'autre côté du fleuve s'étend dans toute sa longueur le palais de la Cité, avec successivement les jardins du roi, la Salle sur l'eau, les trois tours Bonbec, d'Argent et César, puis la tour de l'Horloge. Derrière la galerie Saint-Louis au centre, les deux pignons de la Grande Salle, le Logis du roi et la tour Montgomery. À droite, la Sainte-Chapelle.

Le mois de Mai des Très Riches Heures du Duc de Berry. Source : http://data.abuledu.org/URI/531c528d-le-mois-de-mai-des-tres-riches-heures-du-duc-de-berry

Le mois de Mai des Très Riches Heures du Duc de Berry

Le mois de Mai des Très Riches Heures du duc de Berry : Ce mois est illustré par la cavalcade traditionnelle du 1er mai : des jeunes gens vont à cheval, précédés de joueurs de trompettes. Ils partent en forêt chercher des rameaux qu'ils porteront sur la tête ou autour du cou. À cette occasion, les dames arborent une longue robe verte, comme c'est ici le cas de trois d'entre elles. Plusieurs personnages portent des feuillages dans leur coiffure. Les constructions de l'arrière-plan ont donné lieu à des interprétations divergentes. Il pourrait s'agir du palais de la Cité à Paris avec le Châtelet à gauche, la Conciergerie et la tour de l'Horloge.

Le mois de novembre des Très Riches Heures du Duc de Berry. Source : http://data.abuledu.org/URI/531c5adc-le-mois-de-novembre-des-tres-riches-heures-du-duc-de-berry

Le mois de novembre des Très Riches Heures du Duc de Berry

Le mois de novembre des Très Riches Heures du Duc de Berry. La miniature représente une scène paysanne traditionnelle d'automne : la glandée. Un porcher, accompagné d'un molosse, fait paître un troupeau de porcs dans un bois de chênes. À l'aide d'un bâton qu'il jette, il frappe les branches pour en faire tomber les glands. Le porc, engraissé puis tué et salé, permettra de préparer l'hiver et de se nourrir toute l'année. On aperçoit à l'arrière-plan un château accroché aux rochers et une rivière qui serpente entre les montagnes bleuies.

Le poète Mistral 03. Source : http://data.abuledu.org/URI/51c9b74a-le-poete-mistral-03

Le poète Mistral 03

Le poète Mistral 03, in Les lettres de mon moulin - Alphonse Daudet (1840-1897). 411 mots.

Les douze mois des Très Riches Heures du Duc de Berry. Source : http://data.abuledu.org/URI/531c49d6-les-douze-mois-des-tres-riches-heures-du-duc-de-berry

Les douze mois des Très Riches Heures du Duc de Berry

Les douze mois des Très Riches Heures du Duc de Berry.

Maison à Koussoukoingou au Bénin. Source : http://data.abuledu.org/URI/54d3e36d-maison-a-koussoukoingou-au-benin

Maison à Koussoukoingou au Bénin

Maison à Koussoukoingou au Bénin.

Maison et potager à Koussoukoingou. Source : http://data.abuledu.org/URI/54d3e2f8-maison-et-potager-a-koussoukoingou

Maison et potager à Koussoukoingou

Maison et potager à Koussoukoingou, Atakora, Bénin.

Marché de Farafenni en Gambie. Source : http://data.abuledu.org/URI/52da9bc9-marche-de-farafenni-en-gambie

Marché de Farafenni en Gambie

Marché hebdomadaire de Farafenni, Lumo, en Gambie : population de 30 000 habitants ; langue parlée, surtout le wolof. Source : http://en.wikipedia.org/wiki/Farafenni.

Marché de Yaoundé au Cameroun. Source : http://data.abuledu.org/URI/52daaaef-marche-de-yaounde-au-cameroun

Marché de Yaoundé au Cameroun

Marché de Yaoundé au Cameroun.

Mars dans les Très Riches Heures du Duc de Berry. Source : http://data.abuledu.org/URI/531c4de2-mars-dans-les-tres-riches-heures-du-duc-de-berry

Mars dans les Très Riches Heures du Duc de Berry

Le mois de Mars dans les Très Riches Heures du Duc de Berry : Au premier plan, un paysan laboure un champ à l'aide d'une charrue tirée par deux bœufs, l'homme les dirigeant à l'aide d'une longue gaule. Des vignerons taillent la vigne dans un enclos à gauche et labourent le sol à l'aide d'une houe pour aérer le sol : ce sont les premières façons de la vigne. Sur la droite, un homme se penche sur un sac, sans doute pour y puiser des graines qu'il va ensuite semer. Enfin, dans le fond, un berger emmène le chien qui garde son troupeau. À l'arrière-plan figure le château de Lusignan (Poitou), propriété du duc de Berry qui l'a fait moderniser. On voit à droite de l'image, au-dessus de la tour poitevine, un dragon ailé représentant la fée Mélusine.

Moisson au Moyen Age. Source : http://data.abuledu.org/URI/50cb1b03-moisson-au-moyen-age

Moisson au Moyen Age

Moissonneurs au Moyen Age. Source : Speculum Virginum

Moisson et arrachage du lin en Égypte. Source : http://data.abuledu.org/URI/5075c086-moisson-et-arrachage-du-lin-en-egypte

Moisson et arrachage du lin en Égypte

La scène de dessus représente la moisson : Sennedjem, courbé, coupe très haut les épis. Ainsi, la paille ne sera pas abîmée par le piétinement des animaux lors du battage. Iyneferti le suit et ramasse les épis qu'elle met dans un panier. Scène centrale : arrachage du lin ; celui-ci pouvait se faire à différentes périodes de l'année, selon l'usage auquel était destiné la fibre, qui commandait à la taille désirée de la plante.