Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Bois (instruments de musique) | Photographie | Instruments à vent | Musique | Flûte | Instrument à vent, Musique d' | Instruments de musique | Flûte droite | Bergers | Instruments à vent en bois | Hautbois | Roseaux | Clarinette | Flûte traversière | Échelles (cartographie) | Norvège -- Ethnologie | Musique (Moyen âge) | Instruments de musique anciens | Lur | Lure | ...
Basson. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ed9c9f-basson

Basson

Le basson est un instrument de musique de la famille des bois, qui apparaît à la fin du XVIe siècle en Italie sous le nom fagotto. Il est formé d'un long tuyau de perce conique d'environ 2,50 m en bois précieux (principalement l'érable ou le palissandre), replié sur lui-même, que l'instrumentiste, appelé bassoniste, tient sur son côté droit.

Bombarde chromatique. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ed9e40-bombarde-chromatique

Bombarde chromatique

La bombarde est un instrument de musique à vent à anche double de la famille des hautbois, employé dans la musique bretonne. Le mot « bombarde » provient du latin bombus, signifiant « bourdonnement » ou « bruit sourd ». En breton l'instrument s'appelle ar vombard (mutation de bombard)1 ou an talabard. Un joueur de bombarde s'appelle un talabarder. Il s'agit d'une variante de hautbois populaire spécifique à la Bretagne.

Chalumeau moderne. Source : http://data.abuledu.org/URI/533acdc6-chalumeau-modern

Chalumeau moderne

Nom générique au Moyen Âge et à la Renaissance, le chalumeau désigne tout instrument à vent de la famille des bois composé d'un tuyau conique ou cylindrique et d'une anche simple ou double. Puis, pendant la période baroque et classique, le chalumeau désigne spécifiquement un instrument de perce cylindrique et à anche simple, la chalemie (ou hautbois ancien) désignant un instrument en perce conique et à anche double. Chalumeau est donc le nom donné aux premières clarinettes, qui ont gardé ce terme pour leur registre grave. On trouve la musique pour chalumeau surtout dans deux centres différents : d'un côté Vienne, ou des compositeurs d'opéras comme Bononcini, Caldara, Fux etc. emploient souvent le chalumeau en combinaison avec la voix humaine ; de l'autre côté Hambourg et Darmstadt, où Telemann et Graupner montrent une préférence pour les chalumeaux à basse tessiture. Antonio Vivaldi a employé le chalumeau dans plusieurs de ses concertos où il est mentionné sous son nom italien de Salmoè. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Chalumeau_%28musique%29

Clarinette. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ed9340-clarinette

Clarinette

La clarinette (du provençal clarin, « hautbois ») est un instrument de musique à vent de la famille des bois caractérisée par son anche simple et sa perce quasi cylindrique. Elle a été créée vers 1690 par Johann Christoph Denner (1655-1707) à Nüremberg sur la base d'un instrument à anche simple plus ancien : le « chalumeau ». La clarinette soprano (en si♭) est le modèle le plus commun.

Cornemuse. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ed9af6-cornemuse

Cornemuse

La cornemuse est un instrument de musique à vent et plus particulièrement à anches. Il en existe plus d'une centaine de types dans le monde. Sa répartition géographique correspond à l'Europe entière, au Caucase, au Maghreb, au golfe Persique et va jusqu'à l'Inde du Nord.

Fifre. Source : http://data.abuledu.org/URI/50ee8e5f-fifre

Fifre

Le fifre est un petit instrument de musique à vent, plus précisément un bois appartenant à la famille de la flûte traversière.

Gasba de Numidie. Source : http://data.abuledu.org/URI/5331abf8-taghanimt-

Gasba de Numidie

La gasba ou tighanimt est un instrument de musique à vent rustique répandu en Numidie ou le Pays Chaoui (Tunisie occidentale et Algérie orientale) mais aussi dans les régions autrefois peuplées par les Numides tels que le Ziban au sud des Aures, ainsi que dans les autres grandes régions zénètes : en Oranie (Algérie) et au Rif (Maroc). C'est une flûte de roseau oblique à embouchure libre. L'artisan utilise une tige de taghanimt (roseau) des plus solides et souple. Les Aurès sont réputées pour la qualité de leurs roseaux. La gasba est une flûte oblique et à ce titre, elle se joue en posant la flûte sur le côté de la bouche. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Gasba

Kaval des Balkans. Source : http://data.abuledu.org/URI/53394013-kaval

Kaval des Balkans

Le kaval est une flûte oblique diatonique ou chromatique selon la région, jouée dans les musiques traditionnelles des Balkans (Serbie, Bulgarie, Macédoine, Albanie, Grèce), de Turquie, d'Arménie et d'Égypte. Le kaval bulgare est en trois parties assemblées comme une clarinette, avec des renforts en corne de vache et des décorations en métal, alors que le kaval macédonien est en une seule pièce de bois. Le kaval bulgare existe principalement en ré et plus rarement en do. La difficulté est la même que celle présentée par toute flûte à col ouvert, sans tuyau ou conduit. Ce sont les lèvres qui doivent former le conduit qui permettra à l'air de venir buter de manière correcte contre le biseau de la flûte, d'où ce son particulier, venteux (gagnene). Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Kaval

Koncovka slovaque. Source : http://data.abuledu.org/URI/533c1de9-koncovka

Koncovka slovaque

La koncovka est une flûte harmonique slovaque, traditionnellement utilisée par les bergers. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Koncovka

Koudi chinois. Source : http://data.abuledu.org/URI/53398304-koudi

Koudi chinois

Photo de koudi à côté d'un crayon, pour donner l'échelle. Le koudi est une minuscule flûte traversière en bambou chinoise dérivée du dizi. Elle a été inventée en 1971 par le maitre de dizi Yu Xunfa. Elle est faite d'un très court segment de bambou avec des trous de jeu de part et d'autre du trou d'insufflation. Une des plus célèbres compositions pour le koudi est YunQue. L'instrument est également utilisé dans les pièces d'orchestre chinoises telle que Fei Tian. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Koudi

Lur norvégien en bois. Source : http://data.abuledu.org/URI/533c2603-neverlur

Lur norvégien en bois

Lur norvégien en bois datant du Moyen Âge (le lur en bronze date de l'âge du bronze). Il mesure entre 1 et 2,5 mètres et il n'y a aucun de trou de jeu. La version en bois avait une vocation pastorale proche du cor des Alpes et semble toujours en activité dans les pays nordiques. Source : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Neverlur.JPG.

Piccolo flûte. Source : http://data.abuledu.org/URI/50eea532-piccolo-flute

Piccolo flûte

Le piccolo est un instrument de musique à vent, plus précisément un bois appartenant à la famille de la flûte traversière. Il est également appelé "petite flûte".

Sarrussophone. Source : http://data.abuledu.org/URI/511270ee-sarrussophone

Sarrussophone

Les sarrussophones sont des instruments de musique de la famille des bois. Ils furent inventés durant la deuxième moitié du XIXe siècle par Pierre-Auguste Sarrus et construits par Pierre-Louis Gautrot, un peu après l'invention des saxophones.

Zourna d'Azerbaïdjan. Source : http://data.abuledu.org/URI/5347e5c1-zourna-azerbaidjan

Zourna d'Azerbaïdjan

Zourna, instrument de musique à vent d'Azerbaïdjan (Exposition Azerbaïdjan musée de Cognac novembre 2012). Elle est fabriquée en bois de mûrier, de buis ou d'abricotier ; elle se joue debout, souvent avec la technique du souffle continu. Elle a un registre d'une octave et demie, et l'accord est diatonique ; la justesse du jeu, d’autant plus problématique que la musique orientale utilise des quarts de ton, dépend beaucoup de la compétence du musicien. Celui-ci doit adapter constamment la hauteur des sons en faisant varier la pression du souffle et des lèvres sur les anches. Source : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Azerbaijani_folk_instrument_Zurna.JPG

Zurna anatolienne. Source : http://data.abuledu.org/URI/53395baa-zurna

Zurna anatolienne

La zurna est un instrument à vent à anche double de la grande famille des hautbois dont les origines sont anatoliennes. Elle tire son nom du persan زورنه (zur : fête, corne ou force et ney : roseau). Elle est fabriquée en bois de mûrier, de buis ou d'abricotier. La perce est cylindrique pour la partie supérieure, conique pour le pavillon et rappelle son ancêtre, la corne. Elle a huit trous (dont un pour le pouce et un d'accord). Un petit tuyau de bois fendu est inséré dans le conduit principal afin de guider l'air et afin d'en obturer certains trous éventuellement. L’anche double amovible en roseau plié est fixée à un support de métal, qui lui-même est fixé sur une rondelle protectrice en bronze. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Zurna