Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Fortifications -- France | Dessins et plans | Fortifications | Sébastien Le Prestre de Vauban (1633-1707) | Histoire | Sébastien Le Prestre Vauban (marquis de, 1633-1707) | Architecture -- Dessins et plans | Architecture médiévale | Poliorcétique | Guerre de siège | Forts | Blockhaus (fortifications) | Montauban (Tarn-et-Garonne) | France (Louis XIII) (1610-1643) | Guerre de Cent ans (1337-1453) -- Campagnes et batailles -- France | Agde (Hérault. - région) | Crécy-en-Ponthieu (Somme. - région) | Moyen âge | Provence (France) | ...
Blockhaus sur la plage de Labenne. Source : http://data.abuledu.org/URI/5453486a-blockhaus-sur-la-plage-de-labenne

Blockhaus sur la plage de Labenne

Blockhaus avec tags sur la plage de Labenne dans les Landes.

Carte des sites majeurs de Vauban. Source : http://data.abuledu.org/URI/50787995-carte-des-sites-majeurs-de-vauban

Carte des sites majeurs de Vauban

Carte des sites majeurs de Vauban.

Double caponnière du fort de France à Colmars. Source : http://data.abuledu.org/URI/5468d81b-double-caponniere-du-fort-de-france-a-colmars

Double caponnière du fort de France à Colmars

Double caponnière allant de la place au fort de France à Colmars en Alpes-de-Haute-Provence. C'est un passage de trois mètres de largeur en moyenne, semi-enterré mais non recouvert, situé au fond du fossé et permettant, à partir d'une poterne débouchant au pied de la courtine, de joindre le corps de place à un ouvrage extérieur, une demi-lune ou une lunette par exemple. Sur toute sa longueur, la caponnière est bordée à droite et à gauche, d'un parapet (en terre ou en maçonnerie) permettant de fournir des feux d'infanterie de part et d'autre de ce passage et, partant, d'interdire à l'assiégeant de circuler librement au fond du fossé dans le cas où celui-ci serait parvenu à y descendre. Par extension, le terme caponnière fut attribué à tout passage protégé assurant une liaison entre deux ouvrages, fut-il semi-enterré en fond de fossé ou pas. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Caponni%C3%A8re

Enceinte fortifiée du château de Noüe à Villers-Cotterêts . Source : http://data.abuledu.org/URI/53ac4180-chateau-de-noue-a-villers-cotterets-

Enceinte fortifiée du château de Noüe à Villers-Cotterêts

Le château de Noüe est situé sur la commune de Villers-Cotterêts dans le département de l'Aisne en Picardie.

Fortifications autour de Maastricht en 1673. Source : http://data.abuledu.org/URI/53f4c019-fortifications-autour-de-maastricht-en-1673

Fortifications autour de Maastricht en 1673

Fortifications autour de Maastricht en 1673.

Fortifications de Loches. Source : http://data.abuledu.org/URI/55e40e18-fortifications-de-loches

Fortifications de Loches

Fortifications de Loches.

Île et fort de Brescou du Cap d'Agde. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ac2ef8-ile-de-brescou

Île et fort de Brescou du Cap d'Agde

L'île de Brescou se trouve dans le territoire de la commune d'Agde (Hérault), à environ un demi mille marin de l'entrée de port Richelieu (Le Cap d'Agde) et à un peu moins de trois milles de l'embouchure de l'Hérault. C'est l'unique île de la région Languedoc-Roussillon. Sur cette île se trouve un fort désaffecté, qui comprend un vieux fanal, toujours visible, et le phare moderne. Le fort que l'on voit aujourd'hui semble dater du dernier quart du XVIIe siècle. Il est généralement attribué à Vauban, ou du moins à ses ingénieurs. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fort_de_Brescou

Le village de Polignac. Source : http://data.abuledu.org/URI/5436afb0-le-village-de-polignac

Le village de Polignac

Le village de Polignac, Haute-Loire, mai 2009 : Les maisons du centre-bourg de la commune sont disposées en cercle autour d’un relief rocheux basaltique portant à son sommet, à une centaine de mètres en contrehaut du village, une vaste forteresse datant principalement des XIIe et XVe siècles.

Plan de la citadelle de Lille de Vauban. Source : http://data.abuledu.org/URI/5309b718-plan-de-la-citadelle-de-lille-de-vauban

Plan de la citadelle de Lille de Vauban

Plan de la citadelle de Lille. ''Louis Le Grand la voulut, Vauban la dessina, Simon Vollant l'édifia''.

Plan du fort Brescou à Agde en 1790. Source : http://data.abuledu.org/URI/51ca28b7-plan-du-fort-brescou-a-agde-en-1790

Plan du fort Brescou à Agde en 1790

Plan du fort de Brescou à Agde, Hérault, en 1790 d'après un plan ancien : Le fort que l'on voit aujourd'hui semble dater du dernier quart du XVIIe siècle. Il est généralement attribué à Vauban, ou du moins à ses ingénieurs, mais de nombreux aménagements y ont été faits par la suite à diverses époques.

Remparts de Montauban. Source : http://data.abuledu.org/URI/51bacd3d-remparts-de-montauban

Remparts de Montauban

Les fortifications à Montauban d'après les recherches du commandant Delaval (1904). Le siège de Montauban opposa, d'août à novembre 1621, les armées royales commandées par le roi de France Louis XIII aux protestants montalbanais, dans le contexte des révoltes huguenotes.

Remparts et tour Névet à Quimper. Source : http://data.abuledu.org/URI/58588c0c-remparts-et-tour-nevet-a-quimper

Remparts et tour Névet à Quimper

Quimper : la tour Névet et le rempart.

Saint Valery sur somme. Source : http://data.abuledu.org/URI/50709496-saint-valery-sur-somme

Saint Valery sur somme

Saint-Valery-sur-Somme en Picardie : c'est de ce port que Guillaume le Conquérant partit, en septembre 1066, à la conquête de l'Angleterre. Saint-Valery pouvait être approvisionnée en bois par l'ancienne forêt de Crécy, bien plus étendue qu'aujourd'hui. Il existe également d'importants vestiges, témoignant notamment du passage de Jeanne d'Arc dans cette cité.

Système de fortification de Vauban 1. Source : http://data.abuledu.org/URI/5309b866-systeme-de-fortification-de-vauban-1

Système de fortification de Vauban 1

Modèle de citadelle construit par Vauban à ses débuts, connu sous le nom de premier système. Au début de sa carrière d'ingénieur aux fortifications, son travail était très proche de ce qui avait été fait par les architectes italiens et français de l'époque. Lui-même reconnaissait qu'il « paganisait » (allusion au comte de Pagan). Travail personnel librement inspiré de Serge François, in "Places Fortes, Bastion du Pouvoir". Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fortifications_et_constructions_de_Vauban.

Système de fortification de Vauban 2. Source : http://data.abuledu.org/URI/5309bb26-systeme-de-fortification-de-vauban-2

Système de fortification de Vauban 2

Tirant expérience de la poliorcétique (guerre de siège), Vauban développa un deuxième système. S'étant rendu compte que la prise d'un bastion entrainait invariablement la prise rapide de la ville, il décida de séparer ces derniers de l'ouvrage. Cette modification avait pour avantage de mieux protéger l'artillerie et de créer une deuxième ceinture de protection. Travail personnel librement inspiré de Serge François, in "Places Fortes, Bastion du Pouvoir".

Système de fortification de Vauban 3. Source : http://data.abuledu.org/URI/5309bbff-systeme-de-fortification-de-vauban-3

Système de fortification de Vauban 3

Ce dernier système est l'aboutissement de plusieurs décennies d'expérience militaire. Ce type d'ouvrage ne fut construit qu'une fois, ce fut Neuf-Brisach, en Alsace, destiné à remplacer la place de Vieux-Brisach (Alt-Breisach en rive droite du Rhin, perdue par la France). Il reprend les évolutions du deuxième système qui augmentait encore la défense en profondeur notamment par l'implantation de « tours-bastions » renforçant les bastions. Travail personnel librement inspiré de Serge François, in "Places Fortes, Bastion du Pouvoir". Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fortifications_et_constructions_de_Vauban.

Tamaris pionnier dans les dunes de Capbreton. Source : http://data.abuledu.org/URI/582eb62d-tamaris-pionnier-dans-les-dunes-de-capbreton

Tamaris pionnier dans les dunes de Capbreton

Tamarix (Tamarix gallica), plante pionnière sur du sable et des rochers à Capbreton, Landes.

Tuc de Houns à St Paul en Born. Source : http://data.abuledu.org/URI/506b28e0-tuc-de-houns-a-st-paul-en-born

Tuc de Houns à St Paul en Born

Vestiges de la motte castrale du Tuc de Houns, dans le département français des Landes. Le tuc de Houns est l'une des sept mottes castrales dont on a retrouvé les vestiges dans le pays de Born. Aux XIe et XIIe siècles, il se situait à quelques centaines de mètres de l'ancien village de Saint-Paul (Ségosa?). Son nom vient de tuc, mot gascon pour butte. Une maison forte y fut édifiée sur ordre de Pierre de Homs (Pedro de Hon), en 1255, par concession du roi Henri III d'Angleterre pour défendre le confluent de deux rivières, le ruisseau des Forges et le ruisseau d'Escource, près de l'étang d'Aureilhan.

Vestiges de l'observatoire de Thiaumont près de Verdun. Source : http://data.abuledu.org/URI/5468baa7-vestiges-de-l-observatoire-de-thiaumont-pres-de-verdun

Vestiges de l'observatoire de Thiaumont près de Verdun

Restes déchiquetés de l'observatoire cuirassé de l'Ouvrage de Thiaumont, près de Verdun dans la Meuse. L'ouvrage de Thiaumont est une fortification du système Séré de Rivières dans la région de Verdun. Il est situé sur la rive droite de la Meuse, entre l'ouvrage de Froideterre et le fort de Douaumont. Il a été entièrement détruit par les bombardements lors de la bataille de Verdun en 1916. Le système Séré de Rivières est un ensemble de fortifications bâti à partir de 1874 le long des frontières et des côtes françaises, en métropole ainsi que dans quelques colonies. Ce système défensif remplace les fortifications bastionnées mises en place notamment par Vauban. Il doit son nom (non officiel) à son concepteur et promoteur, le général Raymond Adolphe Séré de Rivières. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ouvrage_de_Thiaumont