Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Dessins et plans | Constructions géométriques | Compas | Géométrie | Architecture médiévale | Maisons à colombage | Constructions à colombage | Constructions en pierres sèches | Cercles | Constructions | Constructions à la règle et au compas | Cercle | Dessin -- Instruments | Dessin -- Matériel | Constructions -- Effets des séismes | Villes disparues, en ruine, etc. -- Zimbabwe | Grand Zimbabwe (ville ancienne) | Zimbabwe -- Antiquités | Dix-neuvième siècle | ...
Calcaire à astéries, dit pierre de Bordeaux. Source : http://data.abuledu.org/URI/50b64b3c-calcaire-a-asteries-dit-pierre-de-bordeaux

Calcaire à astéries, dit pierre de Bordeaux

roche calcaire jaunâtre utilisée comme pierre de construction en Gironde (ici sur une maison de Sainte Foy La Grande). Ce calcaire d'origine marine est riche en débris coquilliers, spicules d'astéries(étoiles de mer) et coraux. Il est daté de l'Oligocène (32 millions d'années) .

Jeu de construction. Source : http://data.abuledu.org/URI/5026b5f8-jeu-de-construction
La poste centrale Hô Chi Minh Ville. Source : http://data.abuledu.org/URI/53beac83-la-poste-centrale-ho-chi-minh-ville

La poste centrale Hô Chi Minh Ville

La poste centrale avec son imposante verrière et sa charpente métallique a été construite par les ateliers de Gustave Eiffel entre 1886 et 1891. Son architecture est dans le style des grandes gares européennes du 19ème siècle.

maison passive. Source : http://data.abuledu.org/URI/50213c9a-maison-passive

maison passive

Schéma de maison passive (coupe) avec annotations en français : circulation de l'air (système de ventilation à double flux) et échangeur thermique enterré, collecteurs et protection solaire,

Mur en pierre sèche. Source : http://data.abuledu.org/URI/50d6395b-mur-en-pierre-seche

Mur en pierre sèche

Mur en pierre sèche (sans joints) - Blackmile Lane, Grendon, Northamptonshire (GB).

Aéroport d'Oslo. Source : http://data.abuledu.org/URI/5373bd6d-aeroport-d-oslo

Aéroport d'Oslo

Aéroport d'Oslo en Norvège.

Aéroport international de Goa-Vasco en Inde. Source : http://data.abuledu.org/URI/58cecbaf-aeroport-international-de-goa-vasco-en-inde

Aéroport international de Goa-Vasco en Inde

Aéroport international de Goa-Vasco en Inde.

Arc de cercle. Source : http://data.abuledu.org/URI/52ac7a14-arc-de-cercle

Arc de cercle

Cercle de rayon "r", arc de cercle de longueur "L" soustendu par un angle θ (theta) avec un secteur circulaire de surface "A".

Cabane. Source : http://data.abuledu.org/URI/514c7757-cabane

Cabane

Cabane perchée dans des arbres construite par des amateurs. Vue depuis le sol.

Cabane perchée dans un arbre. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d49000-cabane-perchee-dans-un-arbre

Cabane perchée dans un arbre

Cabane perchée dans un arbre accessible par une échelle suspendue.

Calcul de racine carrée au compas. Source : http://data.abuledu.org/URI/50c50a31-calcul-de-racine-carree-au-compas

Calcul de racine carrée au compas

Construction au compas seul de la racine carrée du produit xy. Si A a pour abscisse x et B pour abscisse y, on construit les points A' et B' d'abscisses -x et -y Les cercles de diamètres [AB'] et [A'B] se coupent sur l'axe des ordonnées en un point d'ordonnée sqrt{xy} (propriété de la hauteur dans un triangle rectangle). Il est toujours possible de rabattre sqrt{xy} en abscisse par symétrie par rapport à la première bissectrice (constructible au compas).

Centrale nucléaire de Metsamor. Source : http://data.abuledu.org/URI/51c22682-centrale-nucleaire-de-metsamor

Centrale nucléaire de Metsamor

Vue aérienne des tours de refroidissement de la centrale nucléaire de Metsamor en Arménie. La centrale produit environ 40 % de l'électricité produite en Arménie. Elle emploie plus de 1 700 personnes. Elle fut fermée suite au tremblement de terre dans la région de Spitak en 1988. Cependant, les blocus de la Turquie et de l'Azerbaïdjan ont conduit le gouvernement arménien à rouvrir la centrale en 1993. Le réacteur no 2 a été remis en service le 26 octobre 1995. L'Union européenne encourage le gouvernement arménien à fermer la centrale, considérée comme l'une des moins sûres au monde, non seulement car elle est techniquement obsolète, mais aussi car elle se trouve dans une région à haut risque sismique. Entre-temps, le gouvernement arménien.a annoncé qu'il prolongeait jusqu'à 2020 la durée d'exploitation du réacteur nucléaire de la centrale.

Charrette en bois à Trélazé. Source : http://data.abuledu.org/URI/58b346e2-charrette-en-bois-a-trelaze

Charrette en bois à Trélazé

Charrette à bois dans son abri, au musée de l'ardoise de Trélazé (Maine-et-Loire, France).

Chemin bordé de murets en Ardèche. Source : http://data.abuledu.org/URI/532e9b64-chemin-borde-de-murets-en-ardeche

Chemin bordé de murets en Ardèche

Bois de Païolive, chemin bordé de murets (Ardèche).

Colisée à Rome. Source : http://data.abuledu.org/URI/51c227a5-colisee-a-rome

Colisée à Rome

Etat actuel du Colysée à Rome après de nombreux tremblements de terre. Le Colisée, à l'origine amphithéâtre Flavien, est un immense amphithéâtre elliptique situé dans le centre de la ville de Rome, entre l'Esquilin et le Cælius, le plus grand jamais construit dans l'empire romain. Il est l'une des plus grandes œuvres de l'architecture et de l'ingénierie romaines.

Construction au compas de l'intersection d'une droite et d'un cercle. Source : http://data.abuledu.org/URI/50c50744-construction-au-compas-de-l-intersection-d-une-droite-et-d-un-cercle

Construction au compas de l'intersection d'une droite et d'un cercle

Construction au compas seul de l'intersection d'une droite et d'un cercle (cas général) : Si la droite (AB) n'est pas un diamètre du cercle, il suffit de construire le symétrique du cercle par rapport à la droite (AB). Les points d'intersection des deux cercles sont aussi les points d'intersection du cercle de départ avec la droite (AB).

Construction au compas du milieu d'un segment. Source : http://data.abuledu.org/URI/50c4fa69-construction-au-compas-du-milieu-d-un-segment

Construction au compas du milieu d'un segment

Construction au compas seul du milieu d'un segment : Le point A' est le symétrique de A par rapport à B. Les cercles de centre A' passant par A et de centre A passant par B se rencontrent en C et D. Le point D' est le symétrique de D par rapport à A. I est le quatrième point du parallélogramme AD'CI.

Construction d'un parallélogramme au compas. Source : http://data.abuledu.org/URI/50c4f939-construction-d-un-parallelogramme-au-compas

Construction d'un parallélogramme au compas

Construction au compas seul du quatrième point d'un parallélogramme : Les points A, B et C étant donnés, le quatrième point D du parallélogramme ABCD est le point d'intersection du cercle de centre A et de rayon BC et du cercle de centre C et de rayon BA non situé dans le demi-plan de frontière (CA) contenant B.

Construction d'une parallèle. Source : http://data.abuledu.org/URI/50c4f61d-construction-d-une-parallele

Construction d'une parallèle

Construction à la règle et au compas d'une parallèle à une droite passant par un point donné : La parallèle à la droite (AB) passant par un point C se construit à l'aide de la propriété de la droite des milieux. On construit le symétrique C1 du point C par rapport à A puis le symétrique C2 du point C1 par rapport à B. la droite recherchée est la droite (CC2). Le théorème des milieux est un cas particulier de la réciproque du théorème de Thalès.

Construction d'une perpendiculaire. Source : http://data.abuledu.org/URI/50c4f6cf-construction-d-une-perpendiculaire

Construction d'une perpendiculaire

Construction à la règle et au compas d'une perpendiculaire à une droite passant par une point extérieur à la droite : La perpendiculaire à la droite (AB) passant par un point C non situé sur (AB) est la droite (CC') joignant le point C à son symétrique par rapport à la droite (AB). Si le point C est situé sur (AB), il suffit de prendre le symétrique A' (ou B') du point A (ou du point B) par rapport à C, la perpendiculaire est alors la médiatrice de [AA'] (ou de [BB']).

Construction d'une pyramide, d'après Hérodote. Source : http://data.abuledu.org/URI/50aea448-construction-d-une-pyramide-d-apres-herodote

Construction d'une pyramide, d'après Hérodote

Interprétation du témoignage d'Hérodote sur la construction d'une grande pyramide. Source : Antoine-Yves Goguet, "L'origine des lois, des arts et des sciences", 1820. Lorsque Hérodote visite l'Égypte vers -450, le pays est sous domination perse depuis un peu moins d'un siècle (XXVIIe dynastie). Ne parlant pas la langue des Égyptiens, Hérodote doit faire appel à des traducteurs, ou bien se contenter des dires des colons grecs qui habitent le pays. Il est difficile de savoir quelle connaissance les Égyptiens de l'époque pouvaient avoir des méthodes de construction de monuments vieux déjà de plus de 2000 ans, et on ne peut que s'interroger sur la véracité des propos rapportés par Hérodote ; il apparaît peu probable qu'ils soient entièrement conformes à la réalité. « Les uns durent, depuis les carrières de la Chaîne Arabique, traîner jusqu'au Nil les blocs de pierre qu'on en tirait ; d'autres eurent la tâche de recevoir ces pierres, passées en barques sur l'autre rive, et de les traîner jusqu'à la montagne qu'on appelle la Chaîne Libyque. Cent mille hommes travaillaient à la fois, relevés tous les trois mois. » Hérodote, L'Enquête II-124, traduction d'Andrée Barguet.

Construction de l'ancienne Faculté des Sciences de Bordeaux. Source : http://data.abuledu.org/URI/5445648f-construction-de-l-ancienne-faculte-des-sciences-de-bordeaux

Construction de l'ancienne Faculté des Sciences de Bordeaux

Situation des Travaux de la construction de l'ancienne Faculté des Sciences de Bordeaux, 1er mars 1883.

Construction du milieu d'un arc au compas. Source : http://data.abuledu.org/URI/50c5066b-construction-du-milieu-d-un-arc-au-compas

Construction du milieu d'un arc au compas

Construction au compas seul du milieu d'un arc : OABC est un parallélogramme de la forme OA=OB, I est le milieu de l'arc AB de centre O, D est le point de la demi-droite [OI) telle que CA=CD, alors OD=CI. En effet, CD^2=CA^2=2CO^2+OA^2. Ensuite il suffit d'appliquer le théorème de Pythagore dans les deux triangles rectangle COI et COD : CI^2=CO^2+OI^2=CO^2+OA^2, OD^2=CD^2-CO^2=CO^2+OA^2. Or cette figure est réalisable au compas seul et permet donc de placer le point I. Si l'on suppose donnés le point O et l'arc AB, on construit le point C intersection du cercle de centre B et passant par A avec le cercle de centre O et de rayon AB. On construit de même le point C' intersection du cercle de centre A passant par O et du cercle de centre O et de rayon AB. Le point D est à l'intersection des cercles de centre C et C' et passant par A et B. Le point I est à l'intersection des cercles de centre C et C' et de rayon OD.

Construction du Symétrique d'un point au compas. Source : http://data.abuledu.org/URI/50c4f8a4-symetrie-au-compas

Construction du Symétrique d'un point au compas

Construction au compas seul du symétrique d'un point par rapport à un point : Le symétrique du point A par rapport au point B est le point situé sur le cercle de centre B et passant par A et diamétralement opposé à A. Il se construit en reportant trois fois le rayon sur le cercle.

Couper un cercle en 8. Source : http://data.abuledu.org/URI/52ac7829-couper-un-cercle-en-8

Couper un cercle en 8

Le tracé d'une bissectrice permet de définir deux arcs égaux, et ici de diviser le cercle en 8 parties égales : placer un point entre chaque point déjà placé : on place la pointe du compas sur un des points et l'on trace un arc de cercle à l'extérieur du cercle de base, et l'on fait de même sur le point voisin ; l'intersection des deux arcs définit un point. Puis, on trace à la règle le diamètre passant par ce point-là ; il coupe l'arc de cercle en deux parts égales (bissectrice de l'angle). Ainsi, si le cercle est déjà coupé en 4 parts, on en obtient 8 ; si le cercle est déjà coupé en 12 parts, on en obtient 24. On peut recouper les arcs en 2 par la même méthode, et multiplier ainsi le nombre d'arcs par 2, pour obtenir encore plus d'arcs.

Couper un cercle en douze parties égales. Source : http://data.abuledu.org/URI/52ac7731-couper-un-cercle-en-douze-parties-egales

Couper un cercle en douze parties égales

Méthode pour couper un cercle en douze parties égales en trois étapes : Avant de tracer le cercle, on trace les diamètres horizontal et vertical (droites horizontale et verticale passant par le centre) ; ce sont les « traits d'axe du cercle ». Ainsi, lorsque l'on trace le cercle, celui-ci est séparé en 4 quartiers. Pour le séparer en 12 parts égales, on place la pointe du compas sur l'intersection d'un axe et du cercle, tout en gardant un écartement égal au rayon. Puis, on trace les arcs de cercle coupant le cercle. On procède ainsi pour chaque intersection axe-cercle, on obtient au total 12 parts égales.

Couple en paille à Dülmen. Source : http://data.abuledu.org/URI/572bae56-couple-en-paille-a-dulmen

Couple en paille à Dülmen

Couple en paille à Dülmen.

Croquis de ferme. Source : http://data.abuledu.org/URI/55950d31-croquis-de-ferme

Croquis de ferme

Une ferme.

Découpage d'un polygone en triangles. Source : http://data.abuledu.org/URI/52ac8124-decoupage-d-un-polygone-en-triangles

Découpage d'un polygone en triangles

Les triangles ont une importance capitale : en effet, tout polygone — surface délimitée par une ligne brisée fermée — peut se découper en triangles (maillage). Par ailleurs, tout triangle peut se découper en deux triangles rectangles. Ainsi, si l'on sait travailler sur un triangle rectangle, on sait travailler sur tout polygone. Par ailleurs, les triangles rectangles ont des propriétés particulières qui permettent des calculs faciles.

Dessin d'un cercle au compas. Source : http://data.abuledu.org/URI/52accc5a-dessin-d-un-cercle-au-compas

Dessin d'un cercle au compas

Dessin d'un cercle au compas.

Donjon du Grand Zimbabwe. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d2d761-donjon-du-grand-zimbabwe

Donjon du Grand Zimbabwe

Donjon du Grand Zimbabwe, près de Masvingo, Zimbabwe.

Échoppe bordelaise double. Source : http://data.abuledu.org/URI/50b61493-echoppe-bordelaise-double

Échoppe bordelaise double

Échoppe bordelaise double, avec cave, pas d'étage et façade ouvragée. Les échoppes doubles (entre 8 et 10 m de façade) ont un couloir central desservant les diverses pièces de part et d'autre de la maison. Un jardin à l'arrière, potager ou d'agrément, et un puits complètent l'installation.

Échoppe médiévale à Limeuil. Source : http://data.abuledu.org/URI/50b60847-echoppe-medievale-a-limeuil

Échoppe médiévale à Limeuil

Limeuil, commune du Périgord, présente toutes les caractéristiques des villages médiévaux, son enceinte, ses portes, ses maisons, ses échoppes, ses latrines, ses andronnes (canaux d'écoulement entre deux maisons proches).... Le mot échoppe pourrait venir de « choppa », mot signifiant en langue d'oc, boutique, et en gascon, vieille geôle ou boutique. En 1482, où le mot apparaît dans les comptes du Trésorier de la Ville de Bordeaux, Makanam, il s'écrit « eschoppe ». Vers la même époque, en 1499, dans plusieurs textes, c'est le mot « choppe » ou « choppa » (1501) qui est rencontré.

École moderne à Prague. Source : http://data.abuledu.org/URI/533c9125-ecole-moderne-a-prague

École moderne à Prague

École moderne à Prague : SKOLA.

Élèves d'une école américaine en 1915. Source : http://data.abuledu.org/URI/5262961e-eleves-d-une-ecole-americaine-en-1915

Élèves d'une école américaine en 1915

Cinq élèves sur quarante, pendant la saison des betteraves en octobre 1915, à Fort Morgan, Colorado, par Hine Lewis Wickes (1874-1940).

Enceinte en pierre sèche du Grand Zimbabwe. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d2d8b5-enceinte-en-pierre-seche-du-grand-zimbabwe

Enceinte en pierre sèche du Grand Zimbabwe

Enceinte en pierre sèche du Grand Zimbabwe.

Enceintes de pierre sèche du Grand Zimbabwe. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d2d651-enceintes-de-pierre-seche-du-grand-zimbabwe

Enceintes de pierre sèche du Grand Zimbabwe

Enceintes de pierre sèche du Grand Zimbabwe. Zimbabwe est une forme courte de « ziimba remabwe », mot shona (dialecte : tchikaranga), qui signifie « la grande maison faite de pierres ». Le Grand Zimbabwe est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Enduit à la chaux. Source : http://data.abuledu.org/URI/5383ab46-enduit-a-la-chaux

Enduit à la chaux

Application d'un enduit à la chaux sur un mur ancien en pierres apparentes. Photo prise durant un chantier de rénovation. Trois étapes sont visibles sur cette photo. A droite, le mur avant application de l'enduit. Les joints entre les pierres ont été creusés sur quelques centimètres avec un burin. Au centre, le mortier de chaux a été appliqué à la truelle. A gauche, après prise partielle de la chaux, l'enduit a été brossé avec une brosse métallique pour obtenir son aspect définitif.

Entrée des mines de Hallein en Autriche en 1873. Source : http://data.abuledu.org/URI/56bb99a9-entree-des-mines-de-hallein-en-autriche-en-1873

Entrée des mines de Hallein en Autriche en 1873

Entrée des mines de Hallein en Autriche en 1873, in Les merveilles de l'industrie ou, Description des principales industries modernes, par Louis Figuier. - Paris : Furne, Jouvet, [1873-1877]. - Tome I. Source : Biblioteca de la Facultad de Derecho y Ciencias del Trabajo Universidad de Sevilla.

Exploitation ancienne d'eau d'érable. Source : http://data.abuledu.org/URI/505b974d-exploitation-ancienne-d-eau-d-erable

Exploitation ancienne d'eau d'érable

Gravure représentant une exploitation traditionnelle et artisanale de l'eau d'érable pour fabriquer du sucre. Les acériculteurs collectent l'eau d'érable essentiellement à la fin de l'hiver ou au début du printemps, suivant les régions, lorsque les nuits de gel sont suivies par des jours de dégel (températures diurne positive et nocturne négative). Une entaille (dans la version traditionnelle) permet de récupérer l'eau d'érable, liquide qui contient environ 2 % à 3 % de sucre. Ce sucre (essentiellement du saccharose)5 provient des racines de l'arbre. Au printemps, il monte sous l’écorce, à travers le xylème, dans la totalité de l'arbre afin de fournir l'énergie suffisante pour relancer son métabolisme. L'eau d'érable (ou sève brute) est différente de la sève élaborée.

Four solaire d'Odeillo. Source : http://data.abuledu.org/URI/50cb40ce-four-solaire-d-odeillo

Four solaire d'Odeillo

Four solaire d'Odeillo, Pyrénées Orientales. Il permet de concentrer l'énergie de « 10 000 soleils » (soit 1000 kilowatts) et d'atteindre des températures supérieures à 3 000 °C.

Immeuble après tremblement de terre. Source : http://data.abuledu.org/URI/51c2243b-immeuble-apres-tremblement-de-terre

Immeuble après tremblement de terre

Immeuble de 20 étages à Concepción au Chili après le tremblement de terre du 27 février 2010.

Intersection d'une droite et d'un cercle au compas. Source : http://data.abuledu.org/URI/50c507de-intersection-d-une-droite-et-d-un-cercle-au-compas

Intersection d'une droite et d'un cercle au compas

Construction au compas seul de l'intersection d'un cercle avec son diamètre : Si la droite (AB) est un diamètre du cercle, et si le point D n'est pas situé sur (AB). On construit de symétrique de D par rapport à (AB). Les deux points à chercher sont les milieux des deux arcs d'extrémités DD'.

Intersection de deux droites. Source : http://data.abuledu.org/URI/50c50902-intersection-de-deux-droites

Intersection de deux droites

Construction au compas seul de l'intersection de deux droites (étape 1) : construction du point C' symétrique de C par rapport à (AB) et du point E sur (CD) tel que C'C=C'E.

Jean-Charles Alphand. Source : http://data.abuledu.org/URI/5103b8ee-jean-charles-alphand

Jean-Charles Alphand

Portrait de Jean-Charles Adolphe Alphand (1817-1891) par Alfred Roll (1846–1919), peintre officiel de la Troisième République. Jean-Charles Alphand est un ingénieur des ponts et chaussées connu pour son travail d'embellissement de Paris. En 1853, il est appelé par baron Haussmann comme ingénieur en chef au service des promenades et dès lors participe aux transformations de Paris sous le Second Empire en compagnie de son confrère Eugène Belgrand et du jardinier Jean-Pierre Barillet-Deschamps. Il y crée des promenades, des parcs et des jardins destinés à embellir et assainir Paris. Il remodèle également les bois de Vincennes et de Boulogne. À la destitution du baron Haussmann le 5 janvier 1870 il reste en poste et à la chute du Second Empire, il est maintenu directeur des travaux de Paris. À la mort d'Haussmann, en 1891, il fut élu à l'académie des Beaux-Arts et occupa le fauteuil d'Haussmann.

L'arbre solaire. Source : http://data.abuledu.org/URI/58d22229-l-arbre-solaire

L'arbre solaire

L'arbre solaire du CSIR à Durgapur en Inde (Central Mechanical Engineering Research Institute).

Le Conservatoire national des arts et métiers en 1863. Source : http://data.abuledu.org/URI/56e7d436-le-conservatoire-national-des-arts-et-metiers-en-1863

Le Conservatoire national des arts et métiers en 1863

Salles rénovées du Conservatoire national des arts et métiers en 1863 : Émile Bourdelin (dessin), Eugène Mouard (gravure).

Maison à colombage. Source : http://data.abuledu.org/URI/51881bb8-maison-a-colombage

Maison à colombage

Maison à colombage à Sainte-Foy-la-Grande (Senta Fe la Granda en gascon), commune du sud-ouest de la France, située dans le département de la Gironde.

Maison à colombage à La Rochelle. Source : http://data.abuledu.org/URI/5821c0a9-maison-a-colombage-a-la-rochelle

Maison à colombage à La Rochelle

Maison à colombage à La Rochelle-17, rue Saint-Michel.

Maison à colombage à La Rochelle. Source : http://data.abuledu.org/URI/5821c0ee-maison-a-colombage-a-la-rochelle

Maison à colombage à La Rochelle

Maison à colombage à La Rochelle-17, rue Bujaud.

Maison à colombage de Port-Goustan. Source : http://data.abuledu.org/URI/56d162d9-maison-a-colombage-de-port-goustan

Maison à colombage de Port-Goustan

Maison à colombages de la place Saint-Sauveur, à Port Saint-Goustan dans le Morbihan.

Maison à colombages à Port-Goustan. Source : http://data.abuledu.org/URI/56d16381-maison-a-colombages-a-port-goustan

Maison à colombages à Port-Goustan

Maison à colombages à Port-Goustan dans le Morbihan.