Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Peinture | Wissant (Pas-de-Calais. - région) | Aéronautes | Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) | Phares | Phares -- France | Signalisation maritime | Balises | Aides à la navigation | Géographie | Phare du XXe siècle en France | Marie Duhem (1871-1918) | Montgolfières | Pas-de-Calais (France) | Jean-Pierre Blanchard (1753-1809) | Phare du Pas-de-Calais | Mer du Nord | Henri-Aimé Duhem (1860-1941) | Artois (Pas-de-Calais) | ...
Marée basse à Calais. Source : http://data.abuledu.org/URI/50a437b1-maree-basse-a-calais

Marée basse à Calais

Tableau de Turner (1775-1851), Marée basse à Calais (Calais Sands at Low Water - Poissards Collecting Bait), 1832 : ramassage de coquillages.

Accident aérien de Pilâtre de Rozier en 1785. Source : http://data.abuledu.org/URI/51b0530e-accident-aerien-de-pilatre-de-rozier-en-1785

Accident aérien de Pilâtre de Rozier en 1785

Accident aérien de Pilâtre de Rozier et Romain à Boulogne-sur-Mer en 1785 lors de leur tentative de traversée du Pas-de-Calais. Retranscription parue dans l‘Almanach du Pas-de-Calais de 1862 (consultable aux Archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville) d’un texte de l‘Almanach d’Artois de 1785. (1044 mots)

Batistin le jardinier de St Omer. Source : http://data.abuledu.org/URI/51dc818c-batistinle-jardinier-de-st-omer

Batistin le jardinier de St Omer

Né en 1952 lors de la Ducasse de la Rue de Calais et du Bachelin à St Omer, il est le jardinier de St Omer. Aujourd'hui veuf de Bel Lyz disparue. Il appartient à l'AFMA (Association des Faubourgs et Marais Audomarois) à St Omer.

Beffroi de Boulogne-sur-Mer. Source : http://data.abuledu.org/URI/55219151-beffroi-de-boulogne-sur-mer

Beffroi de Boulogne-sur-Mer

Beffroi de Boulogne-sur-Mer, il est 18h10. Ancien donjon érigé au XIIe siècle, dernier vestige du château comtal ; l'étage octogonal, que l'on connaît aujourd'hui, fut établi au début du XVIIIe siècle. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Beffroi_de_Boulogne-sur-Mer

Douves de la citadelle de Montreuil sur Mer. Source : http://data.abuledu.org/URI/55ccaf56-douves-de-la-citadelle-de-montreuil-mer

Douves de la citadelle de Montreuil sur Mer

Douves de la citadelle de Montreuil/Mer (Pas-de-Calais).

Drame dans les airs 06. Source : http://data.abuledu.org/URI/51b05b8f-drame-dans-les-airs-06

Drame dans les airs 06

Un drame dans les airs, 1851, nouvelle de jeunesse de Jules Verne (1828-1905) : la traversée de Douvres à Calais faite par Blanchard et Jefferies en 1785.

Drapeau de l'Artois. Source : http://data.abuledu.org/URI/504a295f-drapeau-de-l-artois

Drapeau de l'Artois

Drapeau de l'Artois en France : 5 rangées de fleurs de lys.

Ferry-boat entre Douvres et Boulogne-sur-Mer. Source : http://data.abuledu.org/URI/55218eba-ferry-boat-entre-douvres-et-boulogne-sur-mer

Ferry-boat entre Douvres et Boulogne-sur-Mer

Ferry-boat faisant la navette avec Douvres, dans le port de Boulogne-sur-Mer.

Fossiles d'étoiles de mer. Source : http://data.abuledu.org/URI/55218fa9-fossiles-d-etoiles-de-mer

Fossiles d'étoiles de mer

Astropecten lorioli, étoiles de mer fossiles, Etage : Tithonien de -150,8 ± 4 à -145,5 ± 4 millions d'années. Localité : Boulogne-sur-Mer, Pas-de-Calais.

Fresque sur château d'eau. Source : http://data.abuledu.org/URI/52fe0c64-fresque-sur-chateau-d-eau

Fresque sur château d'eau

Château d'eau orné d'une fresque représentant Louis Blériot et sa traversée de la Manche. Plage de Sangatte, proche du centre ville de Calais, Pas-de-Calais.

Jonquilles. Source : http://data.abuledu.org/URI/529f3e91-jonquilles

Jonquilles

Marie Duhem (1871-1918), "Jonquilles", Huile sur toile de Marie Duhem (1871-1918) datant de la fin XIXe siècle représentant un vase avec des jonquilles. École de Wissant. Tableau exposé au musée de la Chartreuse de Douai.

L'Ours Blanc. Source : http://data.abuledu.org/URI/52b1fed4-l-ours-blanc

L'Ours Blanc

L'ours blanc, 1928-1929, par François Pompon (1855-1933), en pierre de Lens, exposé au Musée d'Orsay.

La clé des bourgeois de Calais. Source : http://data.abuledu.org/URI/533089a2-le-cle-des-bourgeois-de-calais

La clé des bourgeois de Calais

La clé des bourgeois de Calais, détail d'une statue d'Auguste Rodin, exposée dans les rues de Valladolid en octobre 2008.

La colonne de Blanchard à Guînes. Source : http://data.abuledu.org/URI/51606bda-la-colonne-de-blanchard-a-guines

La colonne de Blanchard à Guînes

Colonne de Blanchard à Guînes : "Sous le règne de Louis XVI, 1785, Jean-Pierre Blanchard des Andelys en Normand accompagné de Jean Jefferies anglais partit du château de Douvres dans un aérostat. Le VII janvier à une heure un quart, traversa le premier les airs au-dessus du Pas-de-Calais et descendit à trois heures trois quarts dans le lieu même où les habitants de Guînes ont élevé cette colonne à la gloire des deux voyageurs. Ces aéronautes ont été reçus à leur descente par P. Eliz Cazin d'Honnincthun et Louis Marie Dufossé et conduits au château de M. le Vicomte de Sandrouin chambellan de l'empereur qui a posé la pierre de cette colonne le 25 mai 1785."

La jetée de Calais. Source : http://data.abuledu.org/URI/58b2eac1-la-jetee-de-calais

La jetée de Calais

La jetée de Calais, 1803, par Joseph Mallord William Turner (1775-1851).

La véranda. Source : http://data.abuledu.org/URI/52a78180-la-veranda

La véranda

La Vérandah, par Marie Duhem (1871-1918).

Lagunage linéaire. Source : http://data.abuledu.org/URI/52088bb8-lagunage-lineaire

Lagunage linéaire

Lagunage linéaire en bordure de canal, mis en place par Voies Navigables de France (VNF) dans le nord de la France, entre Lambersart et Lille, sur la Deûle canalisée.

Le printemps en Artois en 1916. Source : http://data.abuledu.org/URI/55584f99-le-printemps-en-artois-en-1916

Le printemps en Artois en 1916

Le printemps en Artois en 1916, par Jean-Émile Laboureur, graveur français.

Le retour du berger. Source : http://data.abuledu.org/URI/52a784c4-le-retour-du-berger

Le retour du berger

Le retour du berger, 1898, par Henri Duhem.

Les bourgeois de Calais. Source : http://data.abuledu.org/URI/52702132-les-bourgeois-de-calais

Les bourgeois de Calais

Les bourgeois de Calais, par Auguste Rodin (1840-1917).

Marie DUHEM à son chevalet. Source : http://data.abuledu.org/URI/52a7802b-marie-duhem-a-son-chevalet

Marie DUHEM à son chevalet

Marie DUHEM à son chevalet, 1889, par Virginie Demont-Breton, musée de la Chartreuse de Douai. Marie Duhem (1871-1918) a lancé avec son mari l'atelier de Wissant.

Mort des aéronautes Pilâtre de Rozier et Romain. Source : http://data.abuledu.org/URI/51b04ff4-mort-des-aeronautes-pilatre-de-rozier-et-romain

Mort des aéronautes Pilâtre de Rozier et Romain

Mort des aéronautes Pilâtre de Rozier et Romain sur la côte de Bologne en 1785 ; obélisque élevé à Vimereux sur le lieu de la chute ; tombeau de Pilâtre et Romain à Wimille ; La Tour Gayette, lieu de départ de Pilâtre. Accident arrivé le 1er juin 1785, cf. retranscription parue dans l‘Almanach du Pas-de-Calais de 1862 (consultable aux Archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville) d’un texte de l‘Almanach d’Artois de 1785.

Neige en Artois. Source : http://data.abuledu.org/URI/52a7821e-neige-en-artois

Neige en Artois

Huile sur Toile intitulée Neige en Artois par Marie DUHEM (1871-1918) - Fin du XIXème siècle - Collection privée.

Phare de Berck en mer du Nord. Source : http://data.abuledu.org/URI/535925f6-phare-de-berck

Phare de Berck en mer du Nord

Situé à l'embouchure de la baie d'Authie, sur la pointe du Haut-Banc, dans les dunes, l'actuel phare de Berck (Pas-de-Calais) a été construit en béton précontraint. C'est une tour cylindrique en maçonnerie de béton qui est accolée à un bâtiment en forme de L dans un grand jardin. Il est situé à proximité de l'hôpital maritime de Berck. Le phare précédent, bâti en 1836, a été détruit pendant la Seconde Guerre mondiale en 1944. Le phare fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 30 décembre 2010. Hauteur : 44.50 m - Elévation : 57 m - Porté : 24 milles marins. Feux : 1 éclat blanc régulier 5 s. Optique : verre taillé à 4 panneaux focale 0.30 m. Lanterne : Halogénures métalliques, 250 W. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Phare_de_Berck

Phare de Boulogne-sur-mer. Source : http://data.abuledu.org/URI/53591809-phare-carnot-boulogne-sur-mer

Phare de Boulogne-sur-mer

Le phare de Boulogne-sur-Mer, dans le Pas-de-Calais, est un phare classé "phare en mer" (le seul de la région) se trouvant en bout de la jetée Carnot sur des anciennes fortifications. La tour cylindrique est en maçonnerie lisse blanche, et verte en son sommet. Il existait un phare antique, la Turris Ardens. Cette tour fut érigée sur ordre de l'empereur romain Caligula en l'an 39 ap. J.-C., après qu'il eut renoncé à envahir l'Angleterre. Ses feux devaient briller toutes les nuits comme à Alexandrie. À partir de 39 ap. J.-C., la côte de Boulogne-sur-Mer est donc éclairée par l'un des premiers phares au monde avec la Tour de Pharos à Alexandrie. La tour ne se trouvait pas à la place du phare actuel, mais sur la falaise, à l'emplacement de l'actuel Calvaire des Marins. Haute de 60 mètres, hauteur remarquable pour l'époque, elle était de forme pyramidale sur plan octogonal et comportait 13 niveaux. Elle était faite de rangs alternés de pierres et de briques. Le phare actuel est construit en 1968. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Phare_de_Boulogne

Phare de Calais. Source : http://data.abuledu.org/URI/5359081e-phare-de-calais

Phare de Calais

Le phare de Calais fut construit en 1848, électrifié en 1883 et automatisé en 1992. Aujourd'hui il n'y a plus de gardien mais se sont les techniciens des phares et balises qui veillent au bon fonctionnement du phare. Il remplaça la tour du Guet du XIIIe siècle. En effet, à l'époque, on allumait un feu au sommet de la tour afin d'aiguiller les marins. Il est l'un des deux phares français, avec celui de Dunkerque, à être construit près du centre ville. On accède à la lanterne par 271 marches. Il a échappé à la destruction pendant la Seconde Guerre mondiale. De jour il se distingue des autres phares côtiers environnants par sa couleur blanche et le dessous de lanterne en noir. Le phare fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 19 avril 2011. Hauteur : 55 mètres - Elévation : 59 mètres - Portée : 43 km. Feux : 4 éclats blancs séparés sur période de 15 secondes. Optique : verre taillé à 4 panneaux, focale 0.30 m. Lanterne : Halogénures métalliques, 250 W. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Phare_de_Calais

Phare du Cap-Gris-Nez en mer du Nord. Source : http://data.abuledu.org/URI/53590a32-phare-du-cap-gris-nez-

Phare du Cap-Gris-Nez en mer du Nord

Le phare et à sa base le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS). Le phare du cap Gris-Nez éclaire le Pas-de-Calais. Le phare actuel fut mis en service en 1957. C'est une construction en pierres apparentes se trouvant dans le site classé (1987) des deux caps de la côte d'Opale (cap Blanc-Nez et cap Gris-Nez). À son pied se trouve le CROSS Gris Nez. Le premier phare fut allumé en 1837 et rehaussé en 1861 ; l'électrification de celui-ci se fit en 1869. Détruit par les Allemands pendant l'été 1944, la tour fut reconstruite en 1952. Les optiques flottent dans un bain de mercure. Le phare fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 30 décembre 2010. Hauteur : 31 m - élévation : 72 m - Portée : 29 miles marins. Feux : 1 éclat blanc toutes les 5 secondes. Optique : verre taillé à 2 panneaux, focale 0.375 m. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Phare_du_cap_Gris-Nez

Phare du Portel en Mer du Nord. Source : http://data.abuledu.org/URI/53591a41-phare-d-alprech-le-portel-pas-de-calais

Phare du Portel en Mer du Nord

Phare situé sur la pointe d'Alprech au sud de la ville de Le Portel. Destiné à signaler le coté Sud du port de Boulogne sur Mer. Mise en service en 1963. Automatisé en 1977. Hauteur : 17 m - Elévation : 62.35 m - Porté : 26 milles (48 km). Feux : Blanc (3 éclats groupés 15 s). Lanterne : 650 W. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Phare_du_Portel

Plaque de la colonne Blanchard à Guînes. Source : http://data.abuledu.org/URI/516d9f5d-plaque-de-la-colonne-blanchard-a-guines

Plaque de la colonne Blanchard à Guînes

Plaque de la colonne Blanchard à Guînes relatant l'atterrissage du ballon le 7 janvier 1785 après la traversée de la Manche, de Douvres à Guînes en 2 heures 25 minutes, à bord d’un ballon gonflé à l’hydrogène. Jean-Pierre Blanchard (1753-1809) est un aéronaute français qui s’illustra dans la conquête des airs en ballon.

Portrait de Marie Duhem peignant. Source : http://data.abuledu.org/URI/52a780eb-portrait-de-marie-duhem-peignant

Portrait de Marie Duhem peignant

Portrait de Marie Duhem peignant, 1893, par son mari Henri Duhem.

Racine fossile. Source : http://data.abuledu.org/URI/551c49bc-racine-fossile

Racine fossile

Structure gréseuse et ferrugineuse en forme de tuyau ramifié, comme on en trouve dans les couches de sable du Plateau d'Helfaut (près de Saint Omer, nord de la France). Exemplaire trouvé lors du creusement du chantier de la VNVA (Voie nouvelle de la vallée de l'Aa) qui a traversé en déblai-remblai le plateau d'Helfaut. La forme de ces structures évoque des racines fossiles ou des galeries animales fossilisées, mais il pourrait aussi s'agir d'une structure laissée par la foudre. Certains de ces "tuyaux" contiennent un sable très blanc. Origine à confirmer.

Traversée du Pas-de-Calais en ballon en 1785. Source : http://data.abuledu.org/URI/51b04cd2-traversee-du-pas-de-calais-en-ballon-en-1785

Traversée du Pas-de-Calais en ballon en 1785

Traversée en ballon du Pas-de-Calais par Blanchard et Jefferies (1785). Jean-Pierre François Blanchard (1753-1809) est un aéronaute français qui s’illustra dans la conquête des airs en ballon. Le 2 mars 1784, la foule rassemblée sur le Champ de Mars à Paris assiste à l’ascension d’un aérostat habité de 27 pieds de diamètre. Le ballon, poussé par le vent, franchit la Seine et revient pour se poser rue de Sèvres. Au moment où le ballon était sur le point de décoller, un jeune homme du nom de Dupont de Chambon sauta dans la nacelle et, tirant son épée, déclara sa volonté de procéder à l’ascension en compagnie de Blanchard. On dut l’en retirer par la force. Le 7 janvier 1785, Blanchard et son ami et mécène américain John Jeffries (en) traversent la Manche de Douvres à Guînes en 2 heures 25 minutes, à bord d’un ballon gonflé à l’hydrogène.

Traversée en ballon du Pas-de-Calais. Source : http://data.abuledu.org/URI/5160638b-traversee-en-ballon-du-pas-de-calais

Traversée en ballon du Pas-de-Calais

Le 7 janvier 1785, Jean-Pierre Blanchard (1753-1809) et son ami et mécène américain John Jeffries (en) traversent la Manche de Douvres à Guînes en 2 heures 25 minutes, à bord d’un ballon gonflé à l’hydrogène. Au cours de cette traversée, Blanchard et son compagnon avaient effectué environ un tiers de la traversée lorsque leur vaisseau se mit à descendre. Après que les deux aérostiers eurent jeté par-dessus bord tout ce dont ils disposaient, le ballon reprit de l’altitude jusqu’aux deux tiers lorsqu'il se remit à descendre. Blanchard et Jeffries durent, cette fois, jeter non seulement l’ancre et les cordages, mais également se déshabiller et jeter par-dessus bord une partie de leurs vêtements. La reprise d’altitude du ballon leur évita d’utiliser leur dernière ressource, qui aurait été de couper la nacelle. Alors qu’ils approchaient du rivage, l’aérostat s’éleva, décrivant un magnifique arc au-dessus de la terre avant d’aller se poser en forêt de Guines : "Monument élevé à la mémoire de Blanchard au lieu de sa descente près de Calais" (Romanet, ed.).

Troupeau à la tombée du jour. Source : http://data.abuledu.org/URI/52a78666-troupeau-a-la-tombee-du-jour

Troupeau à la tombée du jour

Troupeau et son berger au bord de la mer à la tombée du jour, 1900, par Henri Duhem.