Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Botanique -- Nomenclature | Plantes | Peinture | Orchidées | Ophrys | Orchis | Scrophulariacées | Botanique | mouches | Araignées | Huile de noix | Noix (fruits du noyer) | Ébénisterie | Orchis bifolia | Noyer commun | Abeilles | Loroglossum hircinum | Cypripedium calceolus | Pharmacopée | Plantes médicinales | ...
Céphalanthère rouge. Source : http://data.abuledu.org/URI/5063fd20-cephalanthere-rouge

Céphalanthère rouge

Planche botanique de l'Atlas des Plantes de France, 1891 : Céphalanthère rouge (Cephalanthera rubra). C'est une plante grêle, aux tiges teintées de rouge, aux feuilles étroites, lancéolées, aux nombreuses bractées. Les fleurs sont rose vif ou pourprées, les sépales et pétales de même forme, pointus, les sépales latéraux souvent écartés. Le labelle porte à sa base des rides jaunes. Il n'y a pas d'éperon.

Epipactis à large feuilles et Listère à feuilles ovales. Source : http://data.abuledu.org/URI/5063ffde-epipactis-a-large-feuilles-et-listere-a-feuilles-ovales

Epipactis à large feuilles et Listère à feuilles ovales

Planche botanique de l'Atlas des Plantes de France, 1891 présentant deux orchidées. A- L'épipactis à larges feuilles, (Epipactis helleborine subsp. helleborine), est une plante herbacée vivace de la famille des Orchidacées que l'on rencontre en forêt ou spontanément dans les parcs et jardins des villes et campagnes. Les pollinisateurs confirmés sont des fourmis, mouches, coléoptères (Cantharis rustica...), des bourdons et des guêpes (Vespula vulgaris, Dolichovespula sylvestris...). La plante produit du nectar facilement accessible aux visiteurs en tout genre, son hypochile nectarifère ayant une forme de coupe. Aire de répartition : eurasiatique, se répand dans le quart nord-est des États-Unis depuis 150 ans. Espèce courante en France, sauf dans les départements du Finistère, du Gers et des Landes. B- Listère à feuilles ovales (Listera ovata), Orchidacée terrestre européenne.

Epipactis à larges feuilles. Source : http://data.abuledu.org/URI/50640152-epipactis-a-larges-feuilles

Epipactis à larges feuilles

Planche botanique de l'Atlas des Plantes de France, 1891. L'épipactis à larges feuilles, (Epipactis helleborine subsp. helleborine), est une plante herbacée vivace de la famille des Orchidacées que l'on rencontre en forêt ou spontanément dans les parcs et jardins des villes et campagnes. Les pollinisateurs confirmés sont des fourmis, mouches, coléoptères (Cantharis rustica...), des bourdons et des guêpes (Vespula vulgaris, Dolichovespula sylvestris...). La plante produit du nectar facilement accessible aux visiteurs en tout genre, son hypochile nectarifère ayant une forme de coupe.

Gueule-de-loup. Source : http://data.abuledu.org/URI/505e034a-gueule-de-loup

Gueule-de-loup

Planche botanique de Gueule-de-loup, ou Gueule-de-lion, Muflier à grandes fleurs (Anthirrhinum majus). Sa forme singulière est à l'origine du nom Gueule-de-loup de la plante puisque, lorsque l'on pince les côtés de la fleur, celle-ci s'ouvre comme une gueule. Le Muflier atteint une hauteur de 15 à 150 cm. Il fleurit durant l'été et l'automne. Ses fleurs sont blanches, rouges, roses ou jaunes. Ses feuilles sont étroites et ont une longueur de 2 à 8 cm.

Houblon grimpant. Source : http://data.abuledu.org/URI/506dfaeb-houblon-grimpant

Houblon grimpant

Planche botanique n°294 de l'Atlas des Plantes de France de Masclef, 1894 : Houblon grimpant (Humulus lupulus). Le houblon grimpant est une plante herbacée vivace grimpante de la famille des Cannabaceae. Elle est parfois appelée couleuvrée ou vigne du Nord. Humulus provient du nom slave khmel' (хмель) (utilisation du houblon pour la préparation des bières dans le Caucase). Les Romains, croyant que le houblon suçait la sève des arbres sur lesquels il grimpait, l'appelèrent lupulus (« petit loup »). Le houblon sauvage semble avoir eu autrefois une certaine importance pour les forestiers. Les archives conservent en effet des témoignages d'amendes données à des personnes ayant coupé du houblon en forêt sans « licence » (sans autorisation). Hildegarde de Bingen (1098-1179) découvrit les vertus aseptisantes et conservatrices du houblon (ainsi que son amertume). Il permettait ainsi à la bière de se conserver mieux et plus longtemps. Auparavant, un mélange d'herbes et d'épices était utilisé pour fabriquer ce que l'on appelait alors la cervoise.

Inflorescence de l'ombelle composée. Source : http://data.abuledu.org/URI/532bdf8b-inflorescence-de-l-ombelle-composee

Inflorescence de l'ombelle composée

Inflorescence de l'ombelle composée, caractéristique de la famille des Apiacées (Apiaceae), appelées aussi Ombellifères (Umbelliferae, nom alternatif), famille de plantes dicotylédones

Limodore à feuilles avortées. Source : http://data.abuledu.org/URI/50640395-limodore-a-feuilles-avortees

Limodore à feuilles avortées

Planche botanique de l'Atlas des Plantes de France, 1891. La limodore à feuilles avortées, (Limodorum abortivum), est une orchidée terrestre européenne. C'est une plante saprophyte comme la néottie nid d'oiseau (autre Orchidacée vivant sans chlorophylle). Plante de mi-ombre, sur substrat frais, de préférence calcaire, broussailles et prébois thermophiles.

Néottie nid d'oiseau. Source : http://data.abuledu.org/URI/506402b0-neottie-nid-d-oiseau

Néottie nid d'oiseau

Planche botanique de l'Atlas des Plantes de France, 1891. La Néottie nid d'oiseau (Neottia nidus-avis) est une plante herbacée vivace de la famille des Orchidaceae. C'est un géophyte à rhizomes dépourvu de chlorophylle. Elle de couleur brun jaunâtre. Ses fleurs, roussâtres, sont disposées en épi. Les feuilles sont brunes et transformées en écailles engainantes le long de la tige. La tige desséchée avec les capsules vides persiste d'une année sur l'autre. Sur l'appareil végétatif, en partie souterrain, la disposition et l'enchevêtrement des rhizomes et racines font penser aux brindilles d'un nid d'oiseau. La comparaison est attribuée au médecin et botaniste Jacques Daléchamps en 1586. La floraison s'étale de mai à juillet. Elle peut se faire sous terre. La pollinisation est assurée par les insectes, en particulier des coléoptères et des thysanoures. L'autofécondation peut avoir lieu à défaut de visite d'insecte: les pollinies enflent, puis s'effritent et le pollen se dépose sur le stigmate. La Néottie s'associe à un champignon qui vit en symbiose avec les racines d'un feuillu. L'énergie de l'arbre lui est transmise par le champignon. C'est une espèce d'ombre. Elle est mésophile et apprécie des sols riches au pH basique à neutre. Ses biotopes préférés sont les hêtraies, chênaies ou pineraies.

Noyer commun. Source : http://data.abuledu.org/URI/5064c36c-noyer-commun

Noyer commun

Planche botanique de l'Atlas des Plantes de France, 1891. Le noyer commun, ou noyer royal (Juglans regia L.), est un arbre assez commun, originaire d'Eurasie, cultivé pour son bois recherché en ébénisterie et ses fruits, les noix, riches en huile. C'est le seul représentant subspontané en France de la famille des Juglandacées.

Ophrys abeille. Source : http://data.abuledu.org/URI/506409a3-ophrys-abeille

Ophrys abeille

Planche botanique de l'Atlas des Plantes de France, 1891 : L'Ophrys abeille (Ophrys apifera) est une orchidée terrestre européenne. Cette espèce se rencontre en pleine lumière ou à mi-ombre, sur sols surtout calcaires, dans les pelouses, les garrigues, les broussailles, les bois clairs, les prés ras, rocailles, talus, dunes au bord des routes également. Elle ne se retrouve pas au-dessus de 1000 mètres d'altitude. L'Ophrys apifera est pollinisée par des abeilles solitaires (dont plusieurs espèces d'eucère) mais pas par les abeilles sociales (comme l'abeille domestique). La plante attire l'insecte en produisant une odeur qui imite l'odeur de l'abeille femelle1. De plus, le labelle se comporte comme un leurre que l'abeille mâle confond avec une femelle. Le transfert de pollen se produit pendant la pseudocopulation qui s'ensuit.

Ophrys araignée. Source : http://data.abuledu.org/URI/50640a78-ophrys-araignee

Ophrys araignée

Planche botanique de l'Atlas des Plantes de France, 1891. L'ophrys araignée (Ophrys sphegodes), est une plante herbacée vivace de la famille des orchidées (Orchidaceae). Cette orchidée a un labelle en forme d'abdomen d'insecte, trois sépales généralement verts disposés en croix et deux pétales étroits, plus petits, à bords ondulés-crénelés, verdâtres à brunâtres.

Ophrys mouche. Source : http://data.abuledu.org/URI/506408cf-ophrys-mouche

Ophrys mouche

Planche botanique de l'Atlas des Plantes de France, 1891. L'Ophrys mouche (Ophrys insectifera) est une orchidée terrestre européenne qui doit son nom à l'apparence de sa fleur (qui ressemble à une mouche sombre). Etymologie : Ophrus signifie sourcil. Insectifera: du latin insecta (insecte) et fero (je porte). Cette espèce se rencontre en pleine lumière ou à mi-ombre, sur sols surtout calcaires, dans les pelouses, les bois clairs.

Orchis à deux feuilles. Source : http://data.abuledu.org/URI/506407c8-orchis-a-deux-feuilles

Orchis à deux feuilles

Planche botanique de l'Atlas des Plantes de France, 1891. La platanthère à deux feuilles, (Platanthera bifolia), encore appelée Orchis à deux feuilles, est une orchidée terrestre européenne. Espèce héliophile ou de demi-ombre ; sol riche en base ; indifférente au calcaire. Commune dans presque toute la France jusqu'à 2200 m, de l'étage collinéen à l'étage subalpin ; rare en région méditerranéenne.

Orchis bouc. Source : http://data.abuledu.org/URI/506404a9-orchis-bouc

Orchis bouc

Planche botanique de l'Atlas des Plantes de France, 1891. L’orchis bouc, (Himantoglossum hircinum = langue en lanière), est une orchidée terrestre européenne. On l'appelle parfois loroglosse à odeur de bouc (Loroglossum hircinum = langue étroite), "hircinum" fait référence à l'odeur de bouc forte et désagréable des fleurs.

Orchis de mai à larges feuilles. Source : http://data.abuledu.org/URI/506405d7-orchis-de-mai-a-larges-feuilles

Orchis de mai à larges feuilles

Planche botanique de l'Atlas des Plantes de France, 1891. Le Dactylorhize de mai, (Dactylorhiza majalis), ou 'Orchis de mai' ou 'Orchis à larges feuilles' est une espèce de plante terrestre européenne de la famille des Orchidaceae. L'inflorescence est dense avec des bractées dépassant souvent les fleurs. Les fleurs sont pourpres, rarement lilas clair. Les sépales latéraux sont écartés, le sépale supérieur et les deux pétales latéraux forment un casque. Le labelle est trilobé, au centre plus clair, maculé de dessins violets. l'éperon est plutôt descendant, un peu moins long que l'ovaire. C'est une espèce de pleine lumière, des prairies humides peu amendées, ou des zones marécageuses.

Sabot de Vénus. Source : http://data.abuledu.org/URI/5063f966-sabot-de-venus

Sabot de Vénus

Planche botanique de l'Atlas des Plantes de France, 1891. Le sabot de Vénus ou sabot-de-Vénus d'Europe (Cypripedium calceolus) est une plante herbacée vivace de la famille des Orchidaceae (sous-famille des Cypripedioideae) qui se rencontre sur des sols alcalins. Il est parfois appelé sabot de la Vierge ou soulier de Notre-Dame.

Scrophulaire noueuse. Source : http://data.abuledu.org/URI/505e0097-scrophulaire-noueuse

Scrophulaire noueuse

Planche botanique de la Scrophulaire noueuse (Scrophularia nodosa), Atlas des Plantes de France, 1891. Plante herbacée haute (jusqu'à 1,5m) à petites fleurs brunes qui pousse dans les berges des fossés et dans l'eau. Pharmacopée : laxatif léger, traitement des maladies cutanées, plus particulièrement l'eczéma.