Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Biologie animale | Photographie | Dessins et plans | Insectes | Accouplement (comportement animal) | Entomologie | Afrique | Coléoptères | Ornithologie | Belle-dame (animaux) | Vanessa cardui | Papillons | Prédation (biologie) | Anatomie | Dessin en noir et blanc | Mammifères | Chevaux | Struthio camelus | Autruche | Morphologie (biologie) | ...
Lapin de garenne. Source : http://data.abuledu.org/URI/53597a7d-lapin-de-garenne

Lapin de garenne

Lapin de garenne (Oryctolagus cuniculus) accroupi au soleil, oreilles dressées.

Lapin du désert. Source : http://data.abuledu.org/URI/53052b84-lapin-du-desert

Lapin du désert

Lapin du désert (Sylvilagus audubonii) ou Lapin d'Audubon en pose d'observation.

Abeille maçonne. Source : http://data.abuledu.org/URI/51c5d9ab-abeille-maconne

Abeille maçonne

Une abeille maçonne (Osmia ribifloris) sur des fleurs de vinettier (Berberis vulgaris) : Osmia est un genre regroupant des espèces d'abeilles solitaires parfois appelées abeilles maçonnes et jouant un rôle important dans la pollinisation. Leur mode de nidification dans des cavités est très varié. Certaines aménagent des galeries préexistantes construites par certains insectes, d'autres creusent le sol, le bois, des tiges sèches de ronce ou de roseau, ou construisent leurs cellules à l'air libre. Elles utilisent des matériaux de construction de nature très variée : argile, petits cailloux, fragments de feuilles. Certaines construisent leur nids dans des coquilles d'escargot vides. Le Vinettier ou l’Épine-vinette (Berberis vulgaris) est un arbuste de la famille des Berbéridacées. En France, à partir du XIXe siècle, l'épine-vinette était fréquemment éradiquée car c'est un hôte intermédiaire dans le cycle de la rouille noire du blé, un champignon pathogène des céréales. Elle a donc quasiment disparu d'Europe occidentale et ne subsiste guère qu'en montagne.

Abeille sur un cerisier. Source : http://data.abuledu.org/URI/537d242c-abeille-sur-un-cerisier

Abeille sur un cerisier

Abeille sur une fleur de cerisier.

Accouplement d'insectes sur un mur. Source : http://data.abuledu.org/URI/5412a1e2-accouplement-d-insectes-sur-un-mur

Accouplement d'insectes sur un mur

Accouplement de gendarmes (Pyrrhocoris apterus).

Accouplement de coléoptères. Source : http://data.abuledu.org/URI/5415544b-accouplement-de-coleopteres

Accouplement de coléoptères

Chlorophores soufrés (Chlorophorus varius), accouplement. Le mâle a les antennes plus longues (milieu des élytres) que la femelle. Pubescence jaune-verdâtre plus rarement grise. Le pronotum est barré d'une bande noire pouvant parfois se limiter à trois points. Sur les élytres mats une tache en forme de C de couleur noire. Les pattes et les antennes sont noires. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Chlorophorus_varius

Accouplement de crapauds. Source : http://data.abuledu.org/URI/5351a936-accouplement-de-crapauds

Accouplement de crapauds

Accouplement de deux crapauds communs (Bufo bufo) durant la période de migration, dans le parc national de Peneta-Gerês, au Portugal. Photo prise le 28 mai 2005.

Accouplement de criquets. Source : http://data.abuledu.org/URI/5303204a-accouplement-de-criquets

Accouplement de criquets

Accouplement de criquets (Schistocerca gregaria).

Accouplement de deux mylabres à quatre points. Source : http://data.abuledu.org/URI/54156558-accouplement-de-deux-mylabres-a-quatre-points

Accouplement de deux mylabres à quatre points

Accouplement de deux mylabres à quatre points (Mylabris quadripunctata).

Accouplement de girafes. Source : http://data.abuledu.org/URI/534db7dc-accouplement-de-girafes-

Accouplement de girafes

Accouplement de deux girafes (Giraffa camelopardalis angolensis), point d'eau de Chudop, Etosha, en Namibie.

Accouplement de lézards. Source : http://data.abuledu.org/URI/535cb41b-accouplement-de-lezards

Accouplement de lézards

Acouplement de lézards des murailles (Podarcis liolepis) dans le sud de la France (Hérault).

Accouplement de lézards des souches. Source : http://data.abuledu.org/URI/535cb564-accouplement-de-lezards-des-souches

Accouplement de lézards des souches

Accouplement de lézards des souches (Lacerta agilis). Les adultes mesurent une dizaine de centimètres du museau au cloaque. C'est un lézard corpulent à pattes courtes et à tête courte et épaisse. Sa coloration est assez variable, tirant sur le vert pour les mâles en période de reproduction. Beaucoup d'individus ont des ocelles et des marques ou marbrures sombres sur les flancs. Les femelles sont en général plus grises ou brunes. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Lacerta_agilis

Accouplement de libellules. Source : http://data.abuledu.org/URI/582ccc8c-accouplement-de-libellules

Accouplement de libellules

Accouplement de libellules (Ceriagrion cerinorubellum), Kadavoor, Kerala, Inde.

Accouplement de pigeons. Source : http://data.abuledu.org/URI/5412a063-accouplement-de-pigeons

Accouplement de pigeons

Accouplement de pigeons.

Affrontement entre manchot et pétrel. Source : http://data.abuledu.org/URI/5373acca-affrontement-entre-manchot-et-petrel

Affrontement entre manchot et pétrel

Affrontement entre un manchot papou (Pygoscelis papua) et un pétrel géant (Macronectes giganteus).

Agame barbu. Source : http://data.abuledu.org/URI/54fe92c5-agame-barbu-

Agame barbu

Agame barbu (Pogona vitticeps) photographié au Jardin Zoologique de Stuttgart, Allemagne. C'est une espèce de sauriens de la famille des Agamidae, qui vit en Australie où elle est endémique. C'est une espèce populaire en terrariophilie. Pogona vitticeps est capable de moduler légèrement la couleur de ses écailles afin d'aider à la régulation de sa température. Comme beaucoup d'Agamidae, Pogona vitticeps possède des pattes puissantes qui lui permettent de décoller complètement son corps du sol lorsqu'il se déplace. Cela lui permet de limiter la chaleur reçue du sol et de réduire sa température par le flux d'air passant alors sous son ventre. Les écailles spécialisées des deux côtés de sa gorge, son cou et sa tête forment de petites épines qui courent le long des côtés du corps et de la queue. Ces épines peuvent être érigées en signe de menace lorsque l'animal gonfle la gorge, ce qui est une posture caractéristique de cet agame. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pogona_vitticeps

Algorithme des fourmis. Source : http://data.abuledu.org/URI/534b8e19-algorithme-des-fourmis

Algorithme des fourmis

Choix du plus court chemin par une colonie de fourmis : 1) la première fourmi trouve la source de nourriture (F), via un chemin quelconque (a), puis revient au nid (N) en laissant derrière elle une piste de phéromone (b) ; 2) les fourmis empruntent indifféremment les 4 chemins possibles, mais le renforcement de la piste rend plus attractif le chemin le plus court ; 3) les fourmis empruntent le chemin le plus court, les portions longues des autres chemins voient la piste de phéromones s'évaporer. Source : Commentaire de l'auteur.

Algorithme des fourmis. Source : http://data.abuledu.org/URI/534b8f22-algorithme-des-fourmis

Algorithme des fourmis

Le "Système fourmi" optimisant le problème de voyageur de commerce : 1) une fourmi choisit un trajet possible, et y dépose une piste de phéromone ; 2) l'ensemble des fourmis va parcourir un certain nombre de trajets, chaque fourmi déposant une quantité de phéromone proportionnelle à la qualité du parcours ; 3) chaque arête du meilleur chemin est plus renforcée que les autres ; 4) l'évaporation fait disparaître les mauvaises solutions. Le fond de carte est un travail d'Yves Aubry. Source : commentaire de l'auteur.

Algorithme des fourmis. Source : http://data.abuledu.org/URI/534b901c-algorithme-des-fourmis

Algorithme des fourmis

Le plus court chemin entre deux points : avec un algorithme de colonies de fourmis, le plus court chemin, au sein d'un graphe, entre deux points A et B, "émerge" de la combinaison de plusieurs chemins. Source : commentaire de l'auteur.

Allaitement d'un dromadaire par sa mère. Source : http://data.abuledu.org/URI/54d221f4-allaitement-d-un-dromadaire-par-sa-mere

Allaitement d'un dromadaire par sa mère

Allaitement d'un dromadaire par sa mère au Sahara.

Alligator en Louisiane. Source : http://data.abuledu.org/URI/5335f2e5-alligator-en-louisiane

Alligator en Louisiane

Alligator en Louisiane, sortant de l'eau.

Amphibiens. Source : http://data.abuledu.org/URI/5856ef7a-amphibiens

Amphibiens

Anura Planche de neuf Anoures : 1-Litoria peronii, 2-Bombina bombina, 3-Ranitomeya fantastica, 4-Leptopelis flavomaculatus, 5-Allobates femoralis, 6-Bufo japonicus, 7-Phyllomedusa hypochondrialis, 8-Bufo balearicus, 9-Pelophylax lessonae.

Amphibiens de différents ordres. Source : http://data.abuledu.org/URI/56ca38c2-amphibiens-de-differents-ordres

Amphibiens de différents ordres

Collage d'amphibiens de différents ordres : Litoria phyllochroa, Seymouria, Notophthalmus viridescens et Dermophis mexicanus.

Anatomie d'un coléoptère. Source : http://data.abuledu.org/URI/54145cb6-anatomie-d-un-coleoptere

Anatomie d'un coléoptère

Anatomie d'un coléoptère vu de dessus, sans numéros : A) tête ; B) thorax ; C) abdomen. Retouche d'image et vectorisation Georges Khaznadar.

Anatomie de serpent. Source : http://data.abuledu.org/URI/5555e86c-anatomie-de-serpent

Anatomie de serpent

Anatomie de serpent : 1) oésophage, 2) trachée, 3) poumons de la trachée, 4) poumon gauche rudimentaire, 5) poumon droit, 6) coeur, 7) foie, 8) estomax, 9) sac d'air, 10) vésicule biliaire, 11) pancréas, 12) rate, 13) intestin, 14) testicules, 15) reins.

Anatomie des salmonidés. Source : http://data.abuledu.org/URI/53af28da-anatomie-des-salmonides

Anatomie des salmonidés

Anatomie de la truite arc-en-ciel (Oncorhynchus mykiss) : (1) - operculum, (2) - ligne latérale, (3) - nageoire dorsale, (4) - nageoire adipeuse, (5) nageoire caudale, (6) - nageoire anale, (7) - paire de nageoires ventrales, (8) - paire de nageoires pectorales.

Anatomie du coeur de chien. Source : http://data.abuledu.org/URI/5330a24c-anatomie-du-coeur-de-chien

Anatomie du coeur de chien

Cœur de chien vu de profil (côté gauche) : 1. Ventricule gauche ; 2. Sillon inter-ventriculaire avec artères coronaires ; 3. Ventricule droit ; 4. Tissu graisseux ; 5. Artère pulmonaire ; 6. ligamentum arteriosum ; 7. artère aorte ; 8. truncus brachiocephalicus ; 9. arteria subclavia sinistra ; 10. oreillette droite ; 11. oreillette gauche ; 12. Tissu graisseux ; 13. Veines pulmonaires.

Animal théorique. Source : http://data.abuledu.org/URI/51d32073-animal-theorique

Animal théorique

Reprise et mise en couleur de l' "Animal théorique" ; D, appareil digestif ; R, appareil respiratoire ; E, appareil excréteur ; C, appareil circulatoire ; N appareil nerveux. Source : figure 24 du cours de zoologie de Paul Bert (1833-1886), Leçons de zoologie" 1881 ; Éditeur : G. Masson (Paris). Proposé au XIXe siècle comme modèle fictif et pédagogique présentant les systèmes associés qui caractérisent selon lui l'organisme animal. Les flèches désignent les flux de nutriments, d'oxygène, d'excréments et/ou d'excretas.

Araignée et criquet. Source : http://data.abuledu.org/URI/531b2616-araignee-et-criquet

Araignée et criquet

Araignée (Chromatopelma cyaneopubescens) femelle à la poursuite d'un criquet pélerin (Schistocerca gregaria).

Araignée rose. Source : http://data.abuledu.org/URI/546d026c-araignee-rose

Araignée rose

Thomisus est un genre d'araignées aranéomorphes de la famille des Thomisidae. Chez la plupart des espèces, les femelles font de quatre à dix millimètres de long et les mâles de deux à sept. Beaucoup sont de couleur vive, généralement assortie à la couleur de la fleur sur laquelle elles vivent. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Thomisus

Autotomie du lézard. Source : http://data.abuledu.org/URI/535cbf1b-autotomie-du-lezard

Autotomie du lézard

Autotomie du lézard. L'autotomie est la capacité qu'ont certains animaux de perdre une partie de leur corps volontairement, en particulier certains reptiles et invertébrés, pour échapper à un prédateur. Certains rongeurs peuvent aussi perdre une partie de leur queue. Il s'agit d'une stratégie de défense consistant à abandonner volontairement une partie non vitale de son corps (en général la queue, mais parfois un membre, de la peau…) afin d'échapper à un prédateur. La perte se produit soit lorsque la partie du corps est déjà prise par le prédateur (il s'agit alors de se libérer pour fuir) soit avant une attaque afin de créer une diversion. Le membre se sépare en général à des endroits pré-établis de l'anatomie de l'animal. Ce sont la plupart du temps des articulations de la queue ou des membres. Selon les espèces, la partie abandonnée peut repousser, tel la queue du lézard. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Autotomie En général le membre abandonné reste agité de mouvements réflexes, donnant une illusion de vie et occupant le prédateur.

Autruche et douze autruchons. Source : http://data.abuledu.org/URI/53879a3b-autruche-et-douze-autruchons

Autruche et douze autruchons

Autruche et douze autruchons, Plaine du Serengeti, Tanzanie.

Autruche et son nid. Source : http://data.abuledu.org/URI/53879bc7-autruche-et-son-nid

Autruche et son nid

Autruche et son nid (simple trou dans le sol) avec huit oeufs.

Autruche femelle couvant ses oeufs. Source : http://data.abuledu.org/URI/53879b29-autruche-femelle-couvant-ses-oeufs

Autruche femelle couvant ses oeufs

Autruche femelle (Struthio camelus massaicus) au nid couvant ses oeufs. Toutes les femelles du harem déposent leurs œufs dans le même nid, qui n'est en général qu'un simple trou dans le sol. Il n'est pas rare de compter jusqu'à trente œufs dans le même nid, voire soixante, qui avaient été déposés par cinq femelles, dans le cas d'une autruche masaï. L'incubation est assurée presque entièrement par le mâle, parfois relayé par la favorite. En cas de danger, le mâle défend courageusement les œufs ou les poussins, parfois aidé de la favorite voire de toutes les femelles. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Autruche_d%27Afrique

Autruche femelle, ailes ouvertes. Source : http://data.abuledu.org/URI/53879dad-autruche-femelle-ailes-ouvertes

Autruche femelle, ailes ouvertes

Autruche femelle, ailes ouvertes (Struthio camelus) en Tanzanie. Cet oiseau mesure de 175 à 190 cm pour la femelle. Les plumes de couverture de l'autruche, y compris rémiges et rectrices, ont une structure particulière qui rappelle celle du duvet. La femelle possède un plumage gris-brun et le dessous clair, de beige à blanc. Les autruches sont inaptes au vol, mais excellentes à la course. Leur rapidité au sol est remarquable : elles peuvent atteindre 70 km/h1, mais sont probablement plus rapides au démarrage. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Autruche_d%27Afrique

Autruchon. Source : http://data.abuledu.org/URI/538797d5-autruchon

Autruchon

Poussin s'autruche (Struthio camelus). À quatre semaines, le jeune présente un duvet épineux chamois à pinceaux blancs et arbore des taches noires au cou. Les adultes prennent grand soin de leurs jeunes, parfois pendant une année entière. Si la nourriture est abondante, les autruchons seront abandonnés beaucoup plus tôt par leurs parents. Les petits seront alors pris en charge par un groupe de femelles, accompagnées ou non de petits. Ce phénomène d'adoption est très important dans les populations vivant en groupe, car il contribue à limiter les problèmes de consanguinité dans le troupeau. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Autruche_d%27Afrique

Axes d'orientation d'un cheval. Source : http://data.abuledu.org/URI/531af7b5-axes-d-orientation-d-un-cheval

Axes d'orientation d'un cheval

Axes d'orientation d'un tétrapode, ici un cheval.

Axes d'orientation d'un cheval. Source : http://data.abuledu.org/URI/531af853-axes-d-orientation-d-un-cheval

Axes d'orientation d'un cheval

Axes d'orientation d'un cheval : photo légendée.

Axes d'orientation d'un cheval. Source : http://data.abuledu.org/URI/531af8be-axes-d-orientation-d-un-cheval

Axes d'orientation d'un cheval

Axes d'orientation d'un cheval.

Babiroussa mâle d'Indonésie. Source : http://data.abuledu.org/URI/53b98e5a-babiroussa-male-d-indonesie

Babiroussa mâle d'Indonésie

Le nom provient du malais, babi (porc) et rusa (cerf). Le babiroussa dispose de deux paires de défenses situées sur le museau. Chez le mâle, la paire supérieure est plus développée (jusqu'à 30 cm) et recourbée vers l'arrière jusqu'à pénétrer dans la peau. Les mâles sont assez solitaires tandis que les femelles vivent en petits troupeaux dans la forêt. Il est surtout actif en matinée et reste à proximité des points d'eau. Très bon nageur, il peut passer d'île en île. En petits groupes familiaux, ils parcourent les marécages des quelques îles où ils vivent à la recherche de fruits, de jeunes pousses ou de feuilles. Ils n'hésitent pas à nager lorsqu'un bras de mer se présente. Les babiroussas sont des animaux discrets et timides. En permanence sur le qui-vive, ils se dissimulent à la moindre alerte sous la végétation. Il occupe un terrier composé de boue et de paille. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Babiroussa Son alimentation est composée de fruits, de feuilles, de champignons et de larves d'insectes.

Babouin. Source : http://data.abuledu.org/URI/5102ac43-babouin

Babouin

Comme beaucoup de primates, les babouins vivent en bandes organisées. Le babouin ne se sent en sécurité qu'à l'intérieur de cette bande, dominée par quelques mâles puissants qui en assurent la défense ; ils sont aussi chargés de faire la paix à l'occasion de querelles intestines. Ils parcourent les savanes arides et les endroits rocailleux en Arabie, en Afrique subsaharienne ainsi que dans les hautes futaies de l'ouest de l'Afrique. Ils se nourrissent de végétaux, de petits animaux, d'oiseaux et d'œufs. Leur marche est celle des quadrupèdes avec leur queue ramenée à la manière d'un arc. Les formes de communication sont variées : transmission de signaux au moyen de la queue, la posture, les cris et les jappements. Selon les espèces, les babouins pèsent de 14 à 40 kg et mesurent entre 50 et 115 cm. Les femelles sont deux fois plus petites que les mâles.

Babouin. Source : http://data.abuledu.org/URI/53b98f2c-babouin

Babouin

Babouin.

Bain de boue d'éléphants d'Afrique. Source : http://data.abuledu.org/URI/53400478-bain-de-boue-d-elephants-d-afrique

Bain de boue d'éléphants d'Afrique

Bain de boue familial d'éléphants d'Afrique dans le parc national de Tsavo au Kenya.

Bannertail - 82. Source : http://data.abuledu.org/URI/587dfdfc-bannertail-82

Bannertail - 82

Bannertail; the story of a gray squirrel (1922), par Ernest Thompson Seton (1860-1946) : L'histoire d'un écureuil roux, page 82, face à face.

Belle-dame au stade larvaire. Source : http://data.abuledu.org/URI/531b29be-belle-dame-au-stade-larvaire

Belle-dame au stade larvaire

Belle-dame (Vanessa cardui) au stade larvaire.

Belle-dame butinant. Source : http://data.abuledu.org/URI/531b289d-belle-dame-butinant

Belle-dame butinant

Vanesse du chardon ou Belle-dame (Vanessa cardui) butinant une fleur d’échinacée pourpre (Echinacea purpurea).

Belle-dame butinant. Source : http://data.abuledu.org/URI/531b291f-belle-dame-butinant

Belle-dame butinant

Vanesse du chardon ou Belle-dame (Vanessa cardui) butinant une fleur d’échinacée pourpre (Echinacea purpurea).

Belle-dame butinant un chardon. Source : http://data.abuledu.org/URI/531b2c81-belle-dame-butinant-un-chardon

Belle-dame butinant un chardon

Belle-dame (Vanessa cardui) butinant une fleur de chardon.

Belle-dame posée sur du lierre. Source : http://data.abuledu.org/URI/531b2bda-belle-dame-posee-sur-du-lierre

Belle-dame posée sur du lierre

Belle-dame (Vanessa cardui) posée sur du lierre.

Belle-dame vue de face. Source : http://data.abuledu.org/URI/531b2d71-belle-dame-vue-de-face

Belle-dame vue de face

Belle-dame vue de face (Vanessa cardui). La Vanesse du chardon ou Vanesse des chardons, appelée Belle-Dame, est un papillon migrateur de la famille des Nymphalidae, de la sous-famille des Nymphalinae et du genre Vanessa. Ce papillon était autrefois très commun en Europe ; il s'agit du papillon diurne le plus répandu dans le monde.

Biodiversité animale. Source : http://data.abuledu.org/URI/51d321c4-biodiversite-animale

Biodiversité animale

Graphique sur la biodiversité animale.

Bufo japonicus. Source : http://data.abuledu.org/URI/5856efee-bufo-japonicus

Bufo japonicus

Gros plan sur la tête d'un crapaud, Bufo japonicus.

Caméléon en Namibie. Source : http://data.abuledu.org/URI/55064386-cameleon-en-namibie

Caméléon en Namibie

Caméléon (Chalaeleo namaquensis) près de Swakopmund, Namibie.

Capricorne du chêne. Source : http://data.abuledu.org/URI/53cad573-capricorne-du-chene

Capricorne du chêne

Capricorne du chêne (Cerambyx cerdo).

Cétoine dorée. Source : http://data.abuledu.org/URI/541b55a6-cetoine-doree

Cétoine dorée

Cétoine dorée (Cetonia aurata) ou hanneton des roses.

Chat de Geoffroy. Source : http://data.abuledu.org/URI/55014180-chat-de-geoffroy-

Chat de Geoffroy

Chat de Geoffroy (Oncifelis geoffroyi) au zoo de Karlsruhe, Allemagne. Le chat de Geoffroy a un pelage de couleur jaune ocre dans le nord de son aire de répartition et plutôt gris argenté dans le sud. Il porte de nombreux points noirs, ronds et nets disposées sur les flancs et le dos, et des rayures sur le haut des membres et la queue. De taille modeste, il peut mesurer 60cm et peser 5kg. Ce chat a été nommé en l'honneur du zoologiste français du XIXe siècle, Étienne Geoffroy Saint-Hilaire (1772-1844), décédé l'année où le chat a été scientifiquement décrit. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Chat_de_Geoffroy

Chat-tigre. Source : http://data.abuledu.org/URI/54fe1ca4-chat-tigre

Chat-tigre

Un Margay photographié au Parc des Félins de Lumigny-Nesles-Ormeaux, en Seine-et-Marne. Le margay, dit aussi chat-tigre, chat sauvage de la Nouvelle Espagne (Leopardus wiedii), est un petit félin se rencontrant dans les forêts tropicales et les milieux broussailleux d'Amérique centrale et du Sud. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Margay

Cheval. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ed0cf0-cheval

Cheval

Cheval broutant dans un pré.

Chèvre. Source : http://data.abuledu.org/URI/53b99ed4-chevre

Chèvre

Chèvre en train de brouter.

Cicadelle blanche. Source : http://data.abuledu.org/URI/541546a4-cicadelle-blanche

Cicadelle blanche

Cicadelle blanche (Metcalfa pruinosa), 7cm, à Fronton (Haute-Garonne). Introduit accidentellement en Italie dans les années 1980, cet insecte piqueur-suceur d'origine américaine a rapidement colonisé le sud de la France. Elle est polyphage, et se nourrit de nombreuses variétés de taxons végétaux. Les plantes hôtes sont : érables, cornouillers, aubépines, saules, ormes, troènes, robiniers. Elle peut vivre sur ​​les plantes cultivées : comme la vigne, les agrumes, l'abricot, pêche, mûre et la framboise. Elle exsude un miellat particulièrement varié et abondant qui attire divers hyménoptères, dont les abeilles, qui le transforment en miel. Sur ce miellat se développe un champignon noirâtre, la fumagine. Les lézards se régalent à les consommer. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cicadelle_blanche

Cinq chats. Source : http://data.abuledu.org/URI/5417fe02-cinq-chats

Cinq chats

Montage de cinq photos de chats : Dovenetel, Alvesgaspar, Hisashi et Caspian blue.

Coccinelle et pucerons. Source : http://data.abuledu.org/URI/534d67a9-coccinelle-et-pucerons

Coccinelle et pucerons

Coccinelle ayant isolé des pucerons (Aphidoidea) au bout de feuilles de rosiers, et s’apprêtant à les manger.

Coléoptère butinant. Source : http://data.abuledu.org/URI/5415523d-coleoptere-butinant

Coléoptère butinant

Coléoptère (Chrysanthia viridissima) butinant, Léguevin, Haute-Garonne.

Coléoptère mycophage. Source : http://data.abuledu.org/URI/54155592-coleoptere-mycophage

Coléoptère mycophage

Diaperis boleti, coléoptère mycophage, sous une écorce de chêne, en mai, à Fronton (Haute-Garonne) : il se nourrit essentiellement de polypores dans les forêts feuillues. L'insecte, bombé et de forme ovoïde mesure de 6 à 8 mm de long. Les élytres sont noirs brillants et jaunes ou orangés. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Diaperis_boleti

Coquilles d'escargots cassées. Source : http://data.abuledu.org/URI/5342fea0-coquilles-d-escargots-cassees

Coquilles d'escargots cassées

Coquilles d'escargots (Cepaea hortensis et Cepaea nemoralis) : les merles lancent les escargots sur des surfaces dures où les coquilles se cassent et mangent la chair.

Couple de lézards. Source : http://data.abuledu.org/URI/5652ca72-couple-de-lezards

Couple de lézards

Couple de lézards verts (Lacerta viridis).

Crane d'hippopotame. Source : http://data.abuledu.org/URI/5730e41e-crane-d-hippopotame

Crane d'hippopotame

Crane d'hippopotame.

Crapaud Alytes cisternasii. Source : http://data.abuledu.org/URI/55286a93-crapaud-alytes-cisternasii

Crapaud Alytes cisternasii

Alytes cisternasii est une espèce d'amphibien ibérique de la famille des Alytidae.

Croquis numéroté d'un orthoptère. Source : http://data.abuledu.org/URI/54d14214-croquis-numerote-d-un-orthoptere

Croquis numéroté d'un orthoptère

Croquis numéroté d'un orthoptère : tête, thorax, abdomen.

Croquis numéroté simplifié d'un orthoptère. Source : http://data.abuledu.org/URI/54d1434f-croquis-numerote-simplifie-d-un-orthoptere

Croquis numéroté simplifié d'un orthoptère

Croquis numéroté simplifié d'un orthoptère : tête, thorax, abdomen.

Cycle de croissance de la grenouille. Source : http://data.abuledu.org/URI/53519fc5-cycle-de-croissance-de-la-grenouille

Cycle de croissance de la grenouille

Cycle de croissance de la grenouille : 1) Avant l'éclosion ; 2) Larves juste après l'éclosion s'accrochant à des algues ; 3) Avec des branchies extérieures ; 4) Les branchies extérieures sont recouvertes et sont absorbées ; 5) Larves sans membres d'environ un mois avec des branchies internes ; 6) Têtard avec jambes arrières, d'environ deux mois ; 7) Avec les jambes avant qui paraissent ; 8) Avec les quatre jambes libres ; 9) Une jeune grenouille d'environ trois mois, montrant une absorption presque totale de la queue ainsi que le changement de la gueule de têtard en celle de grenouille.

Cycle de vie de la grenouille verte. Source : http://data.abuledu.org/URI/5351a876-cycle-de-vie-de-la-grenouille-verte

Cycle de vie de la grenouille verte

Cycle de vie de la grenouille verte américaine (Lithobates clamitans).

Cygne en Norvège. Source : http://data.abuledu.org/URI/55064506-cygne-en-norvege

Cygne en Norvège

Cygne (Cygnus lor) à Østensjøvannet, Oslo en Norvège.

Description d'un coléoptère. Source : http://data.abuledu.org/URI/5413f26a-description-d-un-coleoptere

Description d'un coléoptère

Description d'un coléoptère, avec numéros : 1) antenne ; 2) mandibule ; 3) labre = lèvre supérieure ; 4) palpe maxillaire ; 5) clypeus ; 6) frons ; 7) vertex ; 8) scutum ; 9) scutellum ; 10) élytre = première paire d'aile ; 11) abdomen ; 12) stigmate ; 13) patte antérieure ; 14) patte moyenne ; 15) patte postérieure.

Dessin de limace. Source : http://data.abuledu.org/URI/538b9589-dessin-de-limace-

Dessin de limace

Dessin de petite limace grise (Deroceras agreste) : 1) Queue 2) Bouclier ou manteau 3) Tentacules supérieurs 4) Tentacules inférieurs 5) Pneumostome 6) Pied 7) Sole de reptation.

Deux girafes. Source : http://data.abuledu.org/URI/534db89b-deux-girafes

Deux girafes

Deux girafes en Afrique.

Deux papillons. Source : http://data.abuledu.org/URI/54129d64-deux-papillons

Deux papillons

Deux papillons butinant : Tirumala limniace est un insecte lépidoptère de la famille des Nymphalidae.

Deux souriceaux. Source : http://data.abuledu.org/URI/52ec173a-deux-souriceaux

Deux souriceaux

Deux souriceaux de dix jours, alimentés à la seringue.

Dispositif d'entonnoir d'Emlen. Source : http://data.abuledu.org/URI/50fe9c0e-dispositif-d-entonnoir-d-emlen

Dispositif d'entonnoir d'Emlen

On ne sait pas exactement quelles sont les capacités qui permettent aux oiseaux de s'orienter, cependant plusieurs aptitudes sont sûrement mis en œuvre : la vue, la perception du champ magnétique terrestre et l'odorat. Les espèces à migration nocturne s'orienteraient grâce aux étoiles. Des chercheurs ont découvert une zone spécifique dans le cerveau qui semble spécialisée pour cette tâche. Pour tester cette capacité, les scientifiques utilisent un appareillage spécifique connu comme l'entonnoir d'Emlen, qui consiste en une cage circulaire en forme d'entonnoir avec le sommet couvert d'un verre ou d'un écran de fil pour que le ciel étoilé ou un planétarium soit visible. Le comportement de l'oiseau, et plus spécifiquement son orientation, est alors étudié en fonction de ce que celui-ci peut observer. Technique introduite en 1966 par ST et JT Emlen. Source : Emlen S.T., Emlen J.T.Jr. 1966. "A Technique for Recording Migratory Orientation of Captive Birds". Légende en français par C. Catarina.

Écureuil gris. Source : http://data.abuledu.org/URI/54da859f-ecureuil-gris

Écureuil gris

Écureuil gris (Sciurus carolinensis), St James's Park, à Londres en Angleterre en novembre.

Écureuil roux. Source : http://data.abuledu.org/URI/51c44d5c-ecureuil-roux

Écureuil roux

Ecureuil roux (Sciurus vulgaris) dans un pin.

Écureuil roux. Source : http://data.abuledu.org/URI/533f2f24-ecureuil-roux

Écureuil roux

Écureuil roux.

Empreintes d'ours. Source : http://data.abuledu.org/URI/51bc77c7-empreintes-d-ours

Empreintes d'ours

Empreintes d'ours à Liefdefjord, Spitsbergen, Juillet 2002, en Norvège.

Étoile de mer. Source : http://data.abuledu.org/URI/51489d35-etoile-de-mer

Étoile de mer

Étoile de mer. Les étoiles de mer sont des animaux souvent très colorés. Elles sont reconnaissables à leur forme d'étoile attribuable à leur cinq bras se rejoignant en un centre, le disque circulaire (symétrie radiale pentamère). Les étoiles de mer peuvent mesurer de 5 cm chez la minuscule "Leptasterias hexactis" à plus de 1 m chez "Pycnopodia helianthoides".

Évolution du cheval. Source : http://data.abuledu.org/URI/551c6645-evolution-du-cheval

Évolution du cheval

Évolution du cheval, de l'éocène à l'époque actuelle.

Figuier de barbarie après le passage des lapins. Source : http://data.abuledu.org/URI/53052a1a-figuier-de-barbarie-apres-le-passage-des-lapins

Figuier de barbarie après le passage des lapins

Opuntia saccagé en hiver dans un désert par des lapins affamés.

Fourmilier. Source : http://data.abuledu.org/URI/53eb9b82-fourmilier

Fourmilier

Fourmilier.