Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Biélorussie | Dessins et plans | Minsk (Biélorussie) | Marais | Trains (chemins de fer) | Pinsk (Biélorussie) | Plantes des marais | Peintres russes | Géographie | Dix-neuvième siècle | Ukraine | Tchernobyl (Ukraine) | Pripiat (Ukraine. - cours d'eau) | Grues (oiseaux) | Peintres de paysages | Polésie | Cartes topographiques | Trains (chemins de fer à voie étroite) | Attractions | ...
Armoiries de la Biélorussie. Source : http://data.abuledu.org/URI/53790182-armoiries-de-la-bielorussie

Armoiries de la Biélorussie

Le blason de la Biélorussie remplace le blason historique du pays : le Pahonie ; il a été approuvé par un référendum en 1995. Il présente une ceinture avec les couleurs du drapeau national, une carte de la Biélorussie, le tout est surmonté d'une étoile rouge. Il reprend les éléments du drapeau biélorusse lors de la période soviétique, dessiné par I.I. Dubasov en 1950. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Armoiries_de_la_Bi%C3%A9lorussie

Changement des bogies. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d6ee88-changement-des-bogies

Changement des bogies

Changement des bogies d'une voiture à Brest, à la frontière entre la Pologne (voie normale) et la Biélorussie (voie large de 1 524 mm). Un bogie (ou boggie) est un chariot situé sous un véhicule ferroviaire, sur lequel sont fixés les essieux (et donc les roues). Il est mobile par rapport au châssis du véhicule (locomotive, wagon ou voiture) et destiné à s'orienter convenablement dans les courbes. Le mot bogie est un mot d'origine anglaise qui signifie cabriolet, c'est-à-dire un attelage hippomobile se guidant facilement. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Bogie.

Drapeau de la Biélorussie. Source : http://data.abuledu.org/URI/537a5746-drapeau-de-la-bielorussie

Drapeau de la Biélorussie

Le drapeau national actuel de la Biélorussie a été adopté et approuvé par référendum le 7 juin 1995, puis modifié le 10 février 2012. Il remplace le drapeau qui servait depuis l'indépendance du pays vis-à-vis de l'Union soviétique, en 1991. Il est similaire à celui de 1951, utilisé lorsque la Biélorussie était une république de l'Union soviétique, à ceci près que les symboles communistes (faucille et marteau) ont été supprimés et que les couleurs du motif traditionnel sur la gauche sont inversées. La couleur rouge symbolise le sang versé par les défenseurs de la Biélorussie, et la couleur verte représente les forêts du pays. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Drapeau_de_la_Bi%C3%A9lorussie

La Lithuanie sur une carte marine de 1539. Source : http://data.abuledu.org/URI/53f4b039-la-lithuanie-sur-une-carte-marine-de-1539

La Lithuanie sur une carte marine de 1539

Les pays baltes sur la "Carta marina" en latin, 1539.

Chantier du métro à Minsk en Biélorussie. Source : http://data.abuledu.org/URI/58d022bf-chantier-du-metro-a-minsk-en-bielorussie

Chantier du métro à Minsk en Biélorussie

Chantier du métro à Minsk en Biélorussie.

Grues au bord du marais de Pinsk en Polésie. Source : http://data.abuledu.org/URI/5139b924-grues-au-bord-du-marais-de-pinsk-en-polesie

Grues au bord du marais de Pinsk en Polésie

Grues au bord d'un étang, 1890, par le peintre paysagiste russe Ivan Shishkin (1831-1898). Le nom slave de la Polésie vient de Pod-lese qui signifie « sous la forêt ». La Polésie est considérée par les historiens slaves comme étant au cœur de la région où les peuples slaves se sont différenciés, avant leur expansion dans toutes les directions aux Ve et VIe siècles. Les marais de Pinsk (en russe : Пинские болота, Pinskie bolota), marais du Pripet ou marais du Pripiat (en russe : Припятские болота, Pripiatskie bolota) sont une vaste zone humide située le long de la rivière Pripiat et de ses affluents. Les marais de Pinsk se trouvent principalement dans les basses terres de Polésie et occupent la plus grande partie du sud de la Biélorussie et du nord-ouest de l'Ukraine. Ils couvrent 98 419 km2 de part et d'autre de la rivière Pripiat. Ils sont couverts par une forêt dense parsemée d'étangs, tourbières et ruisseaux, et s'étendent sur 480 km d'ouest en est et 225 km du nord au sud. L'étendue des marais varie considérablement au cours de l'année, en raison de la fonte des neiges au printemps et des précipitations en automne, qui font déborder la Pripiat et provoquent des inondations. Le drainage de la partie orientale a commencé en 1870 et des zones ont été défrichées et transformées en pâturages et terres agricoles.

Le train des enfants à Minsk en Biélorussie. Source : http://data.abuledu.org/URI/58d021c8-le-train-des-enfants-a-minsk-en-bielorussie

Le train des enfants à Minsk en Biélorussie

Le train des enfants à Minsk en Biélorussie, station de Sosnovy Bor.

Le train des enfants à Minsk en Biélorussie. Source : http://data.abuledu.org/URI/58d0224e-le-train-des-enfants-a-minsk-en-bielorussie

Le train des enfants à Minsk en Biélorussie

Le train des enfants à Minsk en Biélorussie.

Vallée du Pripjat en Biélorussie. Source : http://data.abuledu.org/URI/5139bdb9-vallee-du-pripjat-en-bielorussie

Vallée du Pripjat en Biélorussie

Vallée du Pripjat en Biélorussie. La vallée du Pripiat constitue la plus grande zone humide d'Europe. Ce sont les « marais du Pripiat » ou « marais de Pinsk ». La vallée du Pripiat abrite deux parcs nationaux biélorusses : Pripyatski (fondé en 1996 sur la rive droite de la rivière, entre les localités de Tourav et de Petrikav), et la réserve radio-écologique qui correspond à la zone la plus contaminée par la catastrophe de Tchernobyl en partie interdite d'accès aux humains, mais qui accueille une faune sauvage d'un grand intérêt. Le parc Prypyatski s'étend sur 82 529 hectares (825 km2). Il fut créé en 1996 comme parc de conservation du paysage et réserve naturelle hydrologique. Sa longueur est-ouest est de 64 kilomètres ; elle est de 27 kilomètres du nord au sud. Outre les forêts typiques de la vallée du Pripiat, le parc comprend de nombreux petits cours d'eau. Il s'étend sur une zone à reliefs très modérés. La rivière elle-même coule généralement en dehors de la zone protégée.