Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Art roman | Monstres marins | Jonas | Mozac (Puy-de-Dome) | Animaux -- Légendes et histoires | Dix-neuvième siècle | Contes danois | Textes | Hans Christian Andersen (1805-1875) | Syntagme verbal | Réification | Personnification (littérature) | Roman Jakobson (1896-1982) | Syntagme adjectival | Parodie (art) | Syntagme nominal | Contes | Roman d'anticipation | Sculpture romane | ...
Abbatiale de Conques. Source : http://data.abuledu.org/URI/53f441fc-abatiale-d-conques

Abbatiale de Conques

Abbatiale Romane du XIIème siècle dans l'Aveyron (12) : tympan polychrome. Le portail occidental de l'abbatiale Sainte-Foy est surmonté d'un tympan décrivant le Jugement dernier. Il représente le Jugement dernier, d'après l'Évangile selon Matthieu. Il comporte 124 personnages, l'ensemble est divisé en trois niveaux. Tout en haut dans les angles on peut voir deux anges sonneurs de cor, au centre trône le Christ en majesté, avec les élus à sa droite, au Paradis, et les damnés à sa gauche, en Enfer. Derrière lui les anges portent la Croix et le fer de lance évoquant la Passion. Au niveau médian le cortège des élus est en marche vers le Christ, on peut reconnaître la Vierge Marie et Saint-Pierre (personnages nimbés), qui sont suivis par les personnages ayant marqué l'histoire de l'abbaye : l'abbé Dadon (son fondateur), Charlemagne (son bienfaiteur). Dessous, Sainte Foy sous la main de Dieu, à côté des menottes des prisonniers qu'elle a libérés. De l'autre côté des anges-chevaliers repoussent les damnés essayant d'échapper à l'Enfer. On peut y voir de mauvais moines, un ivrogne pendu par les pieds. Le troisième niveau est divisé en deux parties. À gauche se trouve le Paradis présidé au centre par Abraham, à sa porte un ange fait entrer les élus. La partie droite est consacrée à l'enfer où préside Satan, et où sont châtiés les péchés capitaux : l'Orgueil, désarçonné d'un cheval, l'Avarice pendue haut et court avec sa bourse, la Médisance dont la langue est arrachée par un démon, l'Adultère représenté par une femme, poitrine dénudée, liée par le cou avec son amant. Sur le linteau on peut lire la phrase suivante : «Pécheurs, si vous ne réformez pas vos mœurs, sachez que vous subirez un jugement redoutable». Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Abbatiale_Sainte-Foy_de_Conques

Ambialet (Tarn) vue du prieuré. Source : http://data.abuledu.org/URI/51bcc5d0-ambialet-tarn-vue-du-prieure

Ambialet (Tarn) vue du prieuré

Situé dans la haute vallée du Tarn, le méandre, long de 3 km, enlace l'aiguille schisteuse de la presqu'île d'Ambialet sur laquelle est bâti le bourg, réunissant ainsi les cours supérieur et inférieur en un isthme d'une trentaine de mètres seulement. Au sommet de la presqu'île s'élève le Prieuré, un monastère, et son église romane du XIe siècle.

Jonas à Vérone. Source : http://data.abuledu.org/URI/545e2e1c-jonas-a-verone

Jonas à Vérone

Chapiteau extérieur (portail latéral), Dome de Vérone en Italie, cathédrale Santa Maria Matricolare.

Jonas avalé par le monstre marin. Source : http://data.abuledu.org/URI/545e1ff9-jonas-avale-par-la-baleine

Jonas avalé par le monstre marin

Jonas avalé par la baleine, chapiteau de la nef de l'abbatiale de Mozac (XIIe siècle). Face droite du chapiteau.

Jonas recraché par le monstre marin. Source : http://data.abuledu.org/URI/545e2111-jonas-recrache-par-le-monstre-marin

Jonas recraché par le monstre marin

Jonas recraché par le monstre marin sur la plage de Ninive, chapiteau de la nef de l'abbatiale de Mozac (XIIe siècle). Face gauche du chapiteau.

L'ascension d'Alexandre le Grand. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b9743a-l-ascencion-d-alexandre-le-grand

L'ascension d'Alexandre le Grand

Bas-relief représentant l'ascension d'Alexandre le Grand, Fidenza en Italie.

La reine Clotilde. Source : http://data.abuledu.org/URI/50734645-la-reine-clotilde

La reine Clotilde

Statue de sainte Clotilde, reine des Francs, épouse de Clovis Ier. Notre-Dame de Corbeil. XIIème siècle.

Axes linguistiques de Jakobson. Source : http://data.abuledu.org/URI/51ee4eac-axes-linguistiques-de-jakobson

Axes linguistiques de Jakobson

Les axes linguistiques: syntagme et paradigme. Pour Jakobson la métaphore est un processus de substitution effectif (elle met en œuvre la « fonction poétique » du langage) opéré sur l'axe paradigmatique ; c'est-à-dire qu'elle réalise un effet stylistique comparable à une impropriété puisqu'elle lie deux termes sémantiquement disjoints. C'est pourquoi nombre d'expressions métaphoriques sont perçues comme des manipulations déroutantes de la langue et du sens, surtout dans le cas des métaphores aboutissant à des personnifications (« Cet homme est un lion ») ou à des chosifications (« Cet homme a un cœur de pierre »).

Dans un millier d'années. Source : http://data.abuledu.org/URI/515cc57e-dans-un-millier-d-annees

Dans un millier d'années

Conte de Hans Christian Andersen (1805-1875), publié en 1853 : conte d'anticipation sur le tourisme aérien américain en Europe, sur son ton sarcastique habituel, parodiant un guide touristique. Texte complexe mêlant les temps du passé, du présent et du futur. Fin de cycle 3 (786 mots). Source en anglais : http://www.gutenberg.org/files/27000/27000-h/27000-h.htm#IN_A_THOUSAND_YEARS. Traduction en français ALS, 4 avril 2013.

Le moulin de Sarehole. Source : http://data.abuledu.org/URI/50e0cc5c-le-moulin-de-sarehole

Le moulin de Sarehole

Le moulin de Sarehole à Birmingham, Angleterre. Dans une lettre à Rayner Unwin, Tolkien affirme que la Comté « a pour modèle l'Angleterre rurale, et aucun autre pays au monde », et que « la toponymie de la Comté […] est une "parodie" de celle de l'Angleterre rurale ». Tolkien insère de nombreux points de ressemblance entre l'Angleterre et la Comté dans sa narration, comme le climat, l'agriculture ou la langue, mais aussi une myriade de détails divers qui renvoient bien plus à l'Angleterre de la fin du XIXe siècle qu'à un monde pré-industrialisé : « … des calendriers sur lesquels on peut cocher des dates, un service postal (avec des bureaux locaux), des invitations écrites à des fêtes, des feux d'artifices, des gilets de soie, des pétards, des mouchoirs, des boules de naphtaline, des parapluies, des encriers, des bibliothèques… » L'industrialisation de la Comté a été reliée à la destruction des lieux où Tolkien passa « la période la plus idyllique de son enfance » : Sarehole et la campagne alentour, dans le Worcestershire.

Légende islandaise du chevalier au lion. Source : http://data.abuledu.org/URI/5357efac-legende-islandaise-du-chevalier-au-lion

Légende islandaise du chevalier au lion

Musée national de Reykjavik : porte romane de Valþjofstaður du XIII° siècle. Détail de la légende du chevalier au lion : le chevalier tue le dragon et sauve la vie du lion.