Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Dessins et plans | Architecture -- Dessins et plans | Architecture médiévale | Architecture | Dessin en noir et blanc | Coloriages | Arcs (architecture) | Gravure | Architecture de la Renaissance | Architecture gothique | Architecture domestique | Renaissance | Architecture domestique -- Dessins et plans | Géométrie | RyXéo | Architecture grecque de l'Antiquité | Seizième siècle | Clefs de voûte | Colonnes | Balcons | ...
Acropole. Source : http://data.abuledu.org/URI/53e9bc1a-acropole

Acropole

Acropole.

Ancien plan de la ville d'hiver d'Arcachon. Source : http://data.abuledu.org/URI/543295db-ancien-plan-de-la-ville-d-hiver-d-arcachon

Ancien plan de la ville d'hiver d'Arcachon

Ancien plan de la ville d'hiver d'Arcachon autour du parc du Casino Mauresque. Source : http://leonc.free.fr/villehiver/villas/index.htm

Angles des pentes. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b57cd4-angles-des-pentes

Angles des pentes

Angles des pentes d'escalier : A) rampe ; a) rampe douce, b) rampe normale, c) rampe forte ; B) escalier courant ; C) escalier de machine ; D) échelle.

Arc Tudor. Source : http://data.abuledu.org/URI/50815097-arc-tudor

Arc Tudor

Construction d'un arc Tudor, à quatre centres.

Arcade. Source : http://data.abuledu.org/URI/510298a4-arcade

Arcade

Arcade : une arcade est, dans le sens courant, une série ordonnée de baies cintrées. La travée est un des éléments de l'ensemble.

Architecture gothique. Source : http://data.abuledu.org/URI/508147e8-architecture-gothique

Architecture gothique

Vocabulaire de l'architecture religieuse gothique : pinacle, voûte en arêtes, arc-boutant, nervures, contrefort, colonne fasciculée, arc brisé.

Architecture gothique. Source : http://data.abuledu.org/URI/5081487f-architecture-gothique

Architecture gothique

Dessin non légendé de l'architecture religieuse gothique : pinacle, voûte en arêtes, arc-boutant, nervures, contrefort, colonne fasciculée, arc brisé.

Architecture gothique. Source : http://data.abuledu.org/URI/51c34b5f-architecture-gothique

Architecture gothique

Vocabulaire de l'architecture gothique : pinacle, arc-boutant, contreforts, colonne fasciculée, arc brisé, nervures, voute en arêtes.

Architrave. Source : http://data.abuledu.org/URI/51029f57-architrave

Architrave

Architrave : partie de l'entablement qui porte horizontalement sur les colonnes, dans l'architecture antique et les styles qui s'en inspirent.

Auvent. Source : http://data.abuledu.org/URI/53b987be-auvent

Auvent

Auvents de maison.

Balcon médiéval. Source : http://data.abuledu.org/URI/53b99205-balcon-medieval

Balcon médiéval

Balcon médiéval.

Balustrade de balcon ou de terrasse. Source : http://data.abuledu.org/URI/53b9946a-balustrade-de-balcon-ou-de-terrasse

Balustrade de balcon ou de terrasse

Balustrade en pierre de balcon ou de terrasse.

Base préliminaire en origami. Source : http://data.abuledu.org/URI/518fedd7-base-preliminaire-en-origami

Base préliminaire en origami

Base préliminaire en origami : Elle combine deux plis « montagne » effectués le long des diagonales du carré à deux plis « vallée » en creux effectués le long des médianes du carré. Il est possible de passer de la base préliminaire à la base de la bombe à eau en contrariant les plis existants et en enfonçant la pointe centrale. La base préliminaire sert elle-même de base à d'autres bases (d'où son nom), telles que : la base de l'oiseau ou la base de la grenouille.

Carte de règlementation climatique. Source : http://data.abuledu.org/URI/51cbfb62-carte-de-reglementation-climatique

Carte de règlementation climatique

Carte du coefficient de rigueur climatique du label BBC 2005 (Bâtiment Basse Consommation). Les zones climatiques sont les mêmes que la RT 2005. La réglementation thermique française a pour but de fixer une limite maximale à la consommation énergétique des bâtiments neufs pour le chauffage, la ventilation, la climatisation, la production d’eau chaude sanitaire et l'éclairage. La France est répartie en 8 zones climatiques, qui sont regroupées en trois zones hiver (période de chauffage) : H1, H2 et H3, et quatre zones d'été (période de non chauffage) : a, b, c et d. Le coefficient de rigueur climatique est fonction de la zone climatique de la RT 2005, variant de 0,8 (sur la Méditerranée) à 1,3 (Nord de la France). Ce coefficient est augmenté de 0,1, si l'altitude du bâtiment est comprise entre 400 et 800 mètres, et de 0,2 si l'altitude du bâtiment est supérieure à 800 mètres. Il est utilisé dans les labels BBC (Bâtiment de basse consommation) 2005, HPE (Haute performance énergétique) rénovation 2009 et BBC rénovation 2009.

Carton de tapis iranien. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ae811c-carton-de-tapis-iranien

Carton de tapis iranien

Angle d'un plan ("carton") de tapis iranien à formes géométriques, avec indication des couleurs, sur papier quadrillé.

Château d'Amboise. Source : http://data.abuledu.org/URI/50e868e5-chateau-d-amboise

Château d'Amboise

Vue sur le Château d'Amboise avant son démantèlement, desssin de Jacques I Androuet du Cerceau (1515-1585).

Chateau de Dourdan. Source : http://data.abuledu.org/URI/51b0f22b-chateau-de-dourdan

Chateau de Dourdan

Plan bilingue du château de Dourdan, à l'entrée du monument : fossés, donjon, cour, entrée.

Château et parc de Beauregard. Source : http://data.abuledu.org/URI/50e86b22-chateau-et-parc-de-beauregard

Château et parc de Beauregard

Le château de Beauregard, datant du XVIe siècle, est situé dans la commune de Cellettes dans le Loir-et-Cher à une dizaine de kilomètres au sud de Blois. Ce château a été décrit et dessiné dans l'ouvrage d'Androuet du Cerceau, "Des plus excellens bâtiments de France" (Second Volume, 1579).

Claveaux d'un arc. Source : http://data.abuledu.org/URI/50814eec-claveaux-d-un-arc

Claveaux d'un arc

Schéma de montage des claveaux d'un arc ou d'une voûte : sommier et contre-sommier, claveaux, contre-clés, clé.

Clef de voûte. Source : http://data.abuledu.org/URI/50814699-clef-de-voute

Clef de voûte

Parties d'un arc en plein cintre (en forme de demi-cercle, hérité de l'architecture romaine) : voussoirs de base, intrados et extrados, voussoirs ou claveaux, tête de voussoir, voussoir central ou clé/clef de voûte.

Clef de voûte. Source : http://data.abuledu.org/URI/50815131-clef-de-voute

Clef de voûte

Position de la clef de voûte dans un arc.

Corbeau. Source : http://data.abuledu.org/URI/52c01500-corbeau

Corbeau

Cette invention est une simple passerelle basculante pourvue d'un croc à son extrémité, ce dernier se fiche dans le pont de l'adversaire et permet alors aux fantassins de parvenir facilement à bord du navire à conquérir. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Marine_romaine

Coupole sur pendentifs. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b597ff-coupole-sur-pendentifs

Coupole sur pendentifs

Coupole sur pendentifs.

Croisée d'ogives. Source : http://data.abuledu.org/URI/51c35298-croisee-d-ogives

Croisée d'ogives

Genèse de la croisée d'ogives. La projection orthogonale de cette croisée selon l’axe de chacune des nefs donne une demi-ellipse posée dans sa hauteur, très résistante en son sommet. Par chance, il existe une bonne approximation de cet arc pour cette époque où, sur le chantier, à défaut de bons moyens de calcul et de mesures précises il vaut mieux recourir à des tracés simples à exécuter : il s’agit d'un arc brisé composé de deux arcs de cercle centrés respectivement au premier et au troisième quart de la distance à franchir. Cette approximation est souvent observable à une légère déformation de la voûte de la croisée à l'endroit où elle se raccorde aux nefs.

Définitions de la perspective. Source : http://data.abuledu.org/URI/50e7ecb6-definitions-de-la-perspective

Définitions de la perspective

Schéma pour définir les termes principaux dans le domaine de la perspective en géométrie : Ligne de terre, Sol ou géométral, Plan d'horizon, Ligne d'horizon, Tableau.

Dessin d'amphithéâtre. Source : http://data.abuledu.org/URI/53b955da-dessin-d-amphitheatre

Dessin d'amphithéâtre

Dessin d'amphithéâtre.

Donjon médiéval. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b86932-donjon-medieval

Donjon médiéval

Donjon médiéval.

Échauguette. Source : http://data.abuledu.org/URI/53b99be1-echauguette

Échauguette

Échauguette.

Escalier. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d72a4e-escalier

Escalier

Escalier extérieur.

Façade du Château de Charleval. Source : http://data.abuledu.org/URI/50e85cfa-facade-du-chateau-de-charleval

Façade du Château de Charleval

Jacques Androuet Du Cerceau (1510-1584) - Façade du Château de Charleval, 1570.

Grand'Salle du Palais de la Cité à Paris. Source : http://data.abuledu.org/URI/50e85f9f-grand-salle-du-palais-de-la-cite-a-paris

Grand'Salle du Palais de la Cité à Paris

Gravure de Jacques Ier Androuet du Cerceau (≈1515 - 1585). Intérieur de la Grand'Salle (construite directement au-dessus de l'actuelle Salle des Gens d'Armes) de l'ancien Palais royal de Paris (partie ouest de l'Île de la Cité). Gravure de Jacques Ier Androuet du Cerceau vers 1580 (cette salle serait par la suite rebâtie et deviendrait la Salle des Pas-Perdus du Palais de Justice). On peut voir la double nef voûtée de bois, portée par des piliers ornés des statues des rois.

Greniers à grain. Source : http://data.abuledu.org/URI/5102c6a8-greniers-a-grain

Greniers à grain

Greniers à grains du XIXème siècle.

Hangar pour avion. Source : http://data.abuledu.org/URI/5648bf25-hangar-pour-avion

Hangar pour avion

Hangar pour avion.

Herse. Source : http://data.abuledu.org/URI/53e91d9e-herse

Herse

Herse et son système de fermeture métallique.

Infographie en architecture. Source : http://data.abuledu.org/URI/51bf6a2e-infographie-en-architecture

Infographie en architecture

Infographie en architecture.

Iris et fleur de lys. Source : http://data.abuledu.org/URI/50d6df39-iris-et-fleur-de-lys

Iris et fleur de lys

Iris dessiné par Viollet-le-Duc : "...Si nous présentons cette fleur de manière à régulariser ses diverses parties, nous obtenons la fig. 10. Les six divisions de la corolle sont visibles en AA,BB,CC. Deux des lanières pétaloïdes sont apparentes en D, la troisième devant se trouver dans l'axe de la fleur. La spathe est en E. De cette figure à l'ornement connu sous le nom de fleur de lis, il n'y a pas loin..."

Jardin des Plantes de Nantes. Source : http://data.abuledu.org/URI/51d09f87-jardin-des-plantes-de-nantes

Jardin des Plantes de Nantes

Plan du Jardin des plantes de Nantes en 2008.

L'arbre d'AbulÉdu. Source : http://data.abuledu.org/URI/572af24e-l-arbre-d-abuledu

L'arbre d'AbulÉdu

L'arbre d'AbulÉdu, avril 2016.

Lavabo. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d7af12-lavabo

Lavabo

Lavabo avec serviette de bain.

Le panorama de tout-Paris vu des Invalides en 1889. Source : http://data.abuledu.org/URI/58702d6c-le-panorama-de-tout-paris-vu-des-invalides-en-1889

Le panorama de tout-Paris vu des Invalides en 1889

Le panorama de tout-Paris vu des Invalides et La grande passerelle, 1889. Huard, Charles-Lucien, Livre d'or de l'Exposition, Tome 1. Paris: L. Boulanger. Pont en aicer passant au-dessus de l'Avenue de la Motte-Picquet construit par Moisant, Laurent et Savey.

Le pingouin architecte du terrier d'Abulédu. Source : http://data.abuledu.org/URI/587834ef-le-pingouin-architecte-du-terrier-d-abuledu

Le pingouin architecte du terrier d'Abulédu

Le pingouin architecte du terrier d'Abulédu, par Eric François et François Audirac, juillet 2008.

Lexique de formes architecturales grecques. Source : http://data.abuledu.org/URI/51d8411d-lexique-de-formes-architecturales-grecques

Lexique de formes architecturales grecques

Lexique de formes architecturales grecques, 1899-1900, par Henri Mayeux (1845-1929). Source : Popular Science Monthly, Volume 56.

Maison. Source : http://data.abuledu.org/URI/5026c1e0-maison
Maison d'Olynthe. Source : http://data.abuledu.org/URI/5291ae75-maison-d-olynthe

Maison d'Olynthe

Plan schématique de la disposition des pièces du rez-de chaussée d'une maison d'Olynthe, d'après les plans d'étude de l'ouvrage de M.-C. HELLMAN. Les maisons de la cité grecque d'Olynthe permettent d'appréhender les bases de l'architecture domestique grecque. À cette période se développe une véritable réflexion sur l'organisation de la ville, sa rationalisation en un ensemble souple et fonctionnel et ceci avant sa fondation. Olynthe est une ville de la Grèce qui fut détruite au Ve siècle av. J.-C. par les Perses. Quand la ville fut reconstruite peu après, c'est dans l'idée d'une "ville nouvelle" totalement créée selon les principes des philosophes en la matière. Il s'agit donc d'un urbanisme modèle respectant tous les besoins d'une ville et le confort des habitants. Les caractéristiques de l'architecture de la maison d'Olynthe nous apportent donc des informations primordiales sur les grandes tendances architecturales, la pensée, l'élaboration technique et artistique d'alors. Le schéma de la maison d'Olynthe va faire école. On retrouvera les éléments présents ici dans toutes les villes de la Grèce.

Maison de Délos. Source : http://data.abuledu.org/URI/5291b15f-maison-de-delos

Maison de Délos

Plan schématique de la disposition des pièces du rez-de chaussée d'une maison délienne. Les maisons de l'ile de Délos donnent une image précise de l'habitation privée hellénistique. Les maisons forment la grande majorité des édifices exhumés à Délos dans un bon état de conservation. Les demeures privées du IIème au Ier siècles av. J.-C. forment la grande majorité des édifices exhumés à Délos et constituent une des principales originalités archéologique de l'île. La "Maison délienne" n'est pas originale dans sa part d'innovation. En effet il s'agit bien d'une maison de type grec avec sa cour et ses pièces en uniformité avec le monde grec. La divergence tient dans la multiplication des variantes par rapport à ces canons et l'extraordinaire diversité des techniques employées conjointement. L'urbanisme de Délos apparaît comme le domaine de l'invention individuelle affranchie de toute réglementation, à la grande différence des cités grecques "classiques" d'alors, comme Olynthe, bâties sur plan hippodaméen. La ville de Délos combine, diversité des plans, diversité des hauteurs des maisons, diversité des couvrements. Les demeures les plus riches voisinaient avec les plus simples. Les quartiers n'étaient ni spécialisés par la fortune ni par l'appartenance ethnique.

maison passive. Source : http://data.abuledu.org/URI/50213c9a-maison-passive

maison passive

Schéma de maison passive (coupe) avec annotations en français : circulation de l'air (système de ventilation à double flux) et échangeur thermique enterré, collecteurs et protection solaire,

Maquette de l'ancienne capitale du Japon. Source : http://data.abuledu.org/URI/555f634d-maquette-de-l-ancienne-capitale-du-japon

Maquette de l'ancienne capitale du Japon

Maquette de Heian-kyō, ancienne capitale du Japon, au VIIIème siècle.

Monuments encyclopédiques. Source : http://data.abuledu.org/URI/544400d3-monuments-encyclopediques

Monuments encyclopédiques

Ce graphique représente la taille de Wikipédia ainsi que celle de trois autres encyclopédies généralistes "classiques". La surface du toit des bâtiments est proportionnelle au nombre d'articles. Affiché dans sa taille originale, un pixel représente un article. La hauteur des bâtiments est fonction du pourcentage de conflits dans la catégorie correspondante. Les catégories et les conflits ne sont pas montrés pour les encyclopédies classiques. Chaque fenêtre rouge correspond à 1 000 éditeurs très actifs (avec plus de 100 éditions par mois), les bleues représentent 1 000 contributeurs actifs (plus de 5 éditions par mois). Chaque bonhomme bâton représente un million de visiteurs uniques par mois. Du fait du manque d'information concernant les encyclopédies classiques, il n'y a aucun visiteur dessiné près d'elles. Certains bonshommes transportent de petits carrés, qui représentent chacun 21 nouveaux articles par mois (un pixel par article dans les proportions normales).

Ordre dorique en architecture. Source : http://data.abuledu.org/URI/5102a091-ordre-dorique-en-architecture

Ordre dorique en architecture

Ordre dorique en architecture : 1) Tympan du fronton, 2) Acrotère, 3) Cimaise (du fronton), 4) Corniche, 5) Mutule, 6) Geison, 7) Frise, 8) Triglyphe, 9) Métope, 10) Larmier, 11) Goutte, 12) Réglet (ou Regula), 13) Architrave, 14) Chapiteau, 15) Abaque, 16) Échine, 17) Colonne, 18) Cannelures, 19) Stylobate. Le prototype de la colonne dorique est une colonne de bois surmontée d'une pierre lisse ou granuleuse, qui deviendra le chapiteau (à Olympie, Pausanias, voyageur du IIe siècle, a vu des colonnes originales en bois du temple d'Héra encore en place). Les colonnes doriques les plus anciennes étaient très trapues (premier temple d'Aphaia à Égine), puis elles s'affinent avec le temps. De même le chapiteau, très aplati, se redresse et, à l'époque hellénistique, s'écarte à peine du fût. La hauteur de la colonne, comparée au diamètre inférieur, varie entre 4 diamètres et 5 diamètres 3/4 ; la dimension des entrecolonnements est de 1 diamètre environ ; le rapport de l'entablement à la colonne est à peu près de 1 à 3 ; la hauteur de l'architrave est généralement de 3/4 de diamètre ; celle de la frise, de un diamètre ; celle de la corniche, d'1/4 de diamètre ; celle du chapiteau, y compris l'échine, le tailloir et les filets, d'1/2 diamètre. Le nombre de cannelures du fût varie de seize à vingt-quatre. Chaque triglyphe tombe à l'aplomb du milieu de chaque colonne et du milieu de chaque entrecolonnement, excepté le triglyphe de chaque extrémité, qui se trouve rapporté à l'angle de l'entablement. Outre ces différences dans les proportions et les divisions, l'ordre dorique a connu, en Grèce, des variations assez remarquables de caractère et de style. La frise du Parthénon est ornée de bas-reliefs. La plus belle application qui ait été faite de ce système d'architecture se voit à Athènes, dans les Propylées et le Parthénon. L'ordre dorique est l'ordre par excellence, celui dont les autres ordres ne sont que des émanations. Ce fut le système d'architecture que les Grecs employèrent dans le plus grand nombre de leurs monuments.

Palais du rez-de-chaussée de l'Élysée. Source : http://data.abuledu.org/URI/53e339a4-palais-du-rez-de-chaussee-de-l-elysee

Palais du rez-de-chaussée de l'Élysée

Plan du rez de chaussée du Palais de l'Élysée : 1) Terrasse, 2) Salon d’argent, 3) Salle à Manger, 4) Bibliothèque, 5) Salon bleu, 6) Salon des Cartes, 7) Salle des fêtes, 8) Salon Murat, 9) Salon des Aides de camps, 10) Salon des ambassadeurs, 11) Salon Pompadour, 12) Salon des portraits, 13) Salon Cléopâtre, 14) Escalier Murat, 15) Vestibule d’honneur, 16) Salon des tapisseries, 17) Jardin d‘hiver, 18) Salon Napoléon III.