Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Animaux -- Comportement alimentaire | Dessins et plans | Biologie animale | Animaux -- Moeurs et comportement -- Mesure | Photographie | Algorithmes bio-inspirés (intelligence artificielle) | Optimisation par colonies de fourmis | Fourmis | Insectes | Animaux sauvages | Animaux | Biologie | Animaux familiers | Raton laveur | Procyon lotor | Kamouraska (Canada) | Alimentation | Procyonidae | Mangeoires pour oiseaux | Animaux des jardins | ...
Algorithme des fourmis. Source : http://data.abuledu.org/URI/534b8e19-algorithme-des-fourmis

Algorithme des fourmis

Choix du plus court chemin par une colonie de fourmis : 1) la première fourmi trouve la source de nourriture (F), via un chemin quelconque (a), puis revient au nid (N) en laissant derrière elle une piste de phéromone (b) ; 2) les fourmis empruntent indifféremment les 4 chemins possibles, mais le renforcement de la piste rend plus attractif le chemin le plus court ; 3) les fourmis empruntent le chemin le plus court, les portions longues des autres chemins voient la piste de phéromones s'évaporer. Source : Commentaire de l'auteur.

Algorithme des fourmis. Source : http://data.abuledu.org/URI/534b8f22-algorithme-des-fourmis

Algorithme des fourmis

Le "Système fourmi" optimisant le problème de voyageur de commerce : 1) une fourmi choisit un trajet possible, et y dépose une piste de phéromone ; 2) l'ensemble des fourmis va parcourir un certain nombre de trajets, chaque fourmi déposant une quantité de phéromone proportionnelle à la qualité du parcours ; 3) chaque arête du meilleur chemin est plus renforcée que les autres ; 4) l'évaporation fait disparaître les mauvaises solutions. Le fond de carte est un travail d'Yves Aubry. Source : commentaire de l'auteur.

Algorithme des fourmis. Source : http://data.abuledu.org/URI/534b901c-algorithme-des-fourmis

Algorithme des fourmis

Le plus court chemin entre deux points : avec un algorithme de colonies de fourmis, le plus court chemin, au sein d'un graphe, entre deux points A et B, "émerge" de la combinaison de plusieurs chemins. Source : commentaire de l'auteur.

Biche et deux faons. Source : http://data.abuledu.org/URI/50fa6e4e-biche-et-deux-faons

Biche et deux faons

Biche et ses deux faons (cerf de Virginie, Odocoileus virginianus) broutant un arbre. Certains herbivores consomment volontiers les feuillages de diverses essences, mais les arbres ainsi « attaqués » peuvent se défendre en produisant des tanins amers qui rendent leurs feuillages moins appétents.

Chaîne alimentaire entre mer, terre et air. Source : http://data.abuledu.org/URI/50f9aefc-chaine-alimentaire-entre-mer-terre-et-air

Chaîne alimentaire entre mer, terre et air

Chaîne alimentaire animale entre mer, terre et air. Source : http://www.fcps.edu (ecology on islandcreeks, CK-12 project)

Croissance du tigre. Source : http://data.abuledu.org/URI/50df43aa-croissance-du-tigre

Croissance du tigre

Courbe de croissance du tigre du Bengale. Les jeunes tigres sont nus et incapables de marcher à la naissance ; ils pèsent de 750 à 1 600 g selon les sous-espèces : le tigre nouveau-né est 200 fois plus léger que le tigre adulte. Trois à trente minutes après la naissance, lorsque le premier cri est poussé, la tigresse libère les petits du cordon ombilical et les nettoie. Attirés par la chaleur du corps de leur mère, les nouveau-nés aveugles cherchent alors les mamelles en tâtonnant. L’allaitement commence durant les quatre premières heures, et les trois premiers jours y seront consacrés. Dans un premier temps, l'allaitement dure 70 % des heures du jour, puis le temps consacré à cette activité diminue : il passe à 60 % au bout de dix jours, 30 % après quarante jours et seulement 10 % à 90 jours, lorsque les jeunes tigres ont presque terminé leur sevrage. La tigresse se désintéresse rapidement des jeunes immobiles, considérés comme mort-nés ; de même, elle ne forcera pas ses petits à se nourrir. Le lait de la tigresse est très riche en lipides et en protéines, ce qui leur assure une croissance rapide : le tigre multiplie son poids par cent durant les vingt premiers mois, sa croissance continuant plus doucement jusqu’à ses deux ans. Source : Kailash Sankhala, "Le tigre : ses mœurs - son histoire - son avenir", MLP Editions, 1998, 96 p. (ISBN 2-7434-1070).

Donner à manger à son chat. Source : http://data.abuledu.org/URI/50254cf6-donner-a-manger-a-son-chat
Kookaburra en Australie. Source : http://data.abuledu.org/URI/50e2b62b-kookaburra-en-australie

Kookaburra en Australie

Le Martin-chasseur géant ou kookaburra (Dacelo novaeguineae), oiseau célèbre en Australie pour son cri. Oiseau mythique dans la culture aborigène, son chant ressemble à un rire rauque. Son nom australien (de la langue morte wiradjuri) est d'ailleurs "Laughing Kookaburra" (littéralement « Kookaburra rieur »). Il habite dans toutes les zones boisées où il peut trouver à proximité des zones dégagées pour pouvoir chasser. Il ne craint pas la proximité de l'homme. Comme tous les martins-chasseurs, il se nourrit en attendant patiemment installé sur une branche qu'une proie passe à proximité pour se précipiter dessus : carnivore, il mange ainsi souris et autres petits mammifères analogues, gros insectes, lézards, petits oiseaux et oisillons, et, surtout serpents. Il s'attaque de préférence à des proies plus petites que lui mais il n'est pas rare qu'il s'attaque par surprise à des animaux nettement plus gros que lui, en particulier des serpents venimeux. Les proies les plus petites sont avalées vivantes, les proies plus grosses sont d'abord tuées en les frappant vivement sur le sol.

Le problème du sac à dos des fourmis. Source : http://data.abuledu.org/URI/534b9dc6-le-probleme-du-sac-a-dos-des-fourmis

Le problème du sac à dos des fourmis

Algorithme des fourmis appliqué au "problème du sac à dos" : les fourmis en nombre limité privilégient la goutte de miel, en plus petite quantité mais plus intéressante que l'eau sucrée, plus abondante mais moins nutritive. 1999, premières applications pour le routage de véhicule, le problème d'affectation (dans sa variante du problème d'affectation quadratique (en)), le sac à dos multi-dimensionnel ;

Mère Bontemps 09. Source : http://data.abuledu.org/URI/5189d4a3-mere-bontemps-09

Mère Bontemps 09

La Mère Bontemps (09), Magasin d'Éducation et de Récréation, 1892, illustré par Lorenz Fröhlich (1820-1908) dessinateur danois.

Raton laveur mangeant les graines des oiseaux. Source : http://data.abuledu.org/URI/52d825ef-raton-laveur-mangeant-les-graines-des-oiseaux

Raton laveur mangeant les graines des oiseaux

Un raton laveur femelle ((Procyon lotor) se nourrissant à même la mangeoire d'oiseaux installée dans un jardin à Kamouraska, au Québec.

Renard, chevreuil et corbeau. Source : http://data.abuledu.org/URI/5135106c-renard-chevreuil-et-corbeau

Renard, chevreuil et corbeau

Renard montrant les dents à un corbeau devant une dépouille de chevreuil, "Pas pour le garde-manger" (Not for the larder), par Archibald Thorburn (1860-935), illustrateur écossais spécialiste des oiseaux et de leur environnement naturel.

Requin pélerin. Source : http://data.abuledu.org/URI/5368eeb6-requin-pelerin

Requin pélerin

Le requin pèlerin est un poisson cartilagineux, seul membre non fossile du genre Cetorhinus et seule espèce actuelle de la famille des Cetorhinidae. Pouvant atteindre 12 mètres de long, pour une longueur moyenne de 10 mètres, ce requin est considéré comme le second plus grand poisson vivant actuellement sur Terre après le requin-baleine. Facilement reconnaissable avec sa haute nageoire dorsale et sa bouche distendue lorsqu'il se nourrit, le requin pèlerin se rencontre dans les océans et mers tempérés.