Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | Batailles navales | Dix-huitième siècle | Calypso (navire) | Océanographie | Concarneau (Finistère) | Océanographie -- Appareils et matériel | Incendies | Océanographie -- Recherche | Navires océanographiques | Toscane (Italie) -- Histoire | Sculpture en marbre de la Renaissance -- Europe | Michel-Ange (1475-1564) | Toscane (Italie) | Toscane (Italie) (1421-1737) | Dix-neuvième siècle | Toscane (Italie) (1737-1814) | Chantiers navals | Mississippi (États-Unis. - cours d'eau) | Camaret-sur-Mer (Finistère) | ...
Combat de la Dominique 1780. Source : http://data.abuledu.org/URI/50f7228b-combat-de-la-dominique-1780

Combat de la Dominique 1780

Combat de la Dominique, 17 Avril 1780, tableau de Rossel de Cercy (1736-1804). L'invasion de la Dominique en 1778 est une invasion française réussie de l'île de la Dominique dans les Antilles, pendant la Guerre d'indépendance des États-Unis. Le 6 septembre, une flotte française, sous le commandement du marquis de Bouillé, débarque des troupes dans l'île. Le détachement britannique se rend le même jour sans tirer un coup de feu. La prise de la Dominique par la marine française a incité les Anglais à renforcer leur flotte nord-américaine. Ils ont alors saisi l'île de Sainte-Lucie en novembre, Savannah et la Géorgie en décembre.

Cryptanalyse d'Enigma. Source : http://data.abuledu.org/URI/50eca539-cryptanalyse-d-enigma

Cryptanalyse d'Enigma

Graphe de déchiffrement d'un message codé par Enigma. C'est Alan Turing qui va s'occuper de l'analyse de l'Enigma navale. Turing est le chef de la huitième section à Bletchley Park, un manoir proche de Londres où se sont retranchés tous les cryptologues et mathématiciens alliés. Avec Gordon Welchman, ils seront à l'origine du déchiffrement complet d'Enigma. Les membres de Bletchley Park travaillent dans le secret le plus total, toute fuite pouvant avoir des conséquences désastreuses sur la suite de la guerre. Les attaques développées par les Britanniques ressemblent à celles des Polonais. Une nouvelle attaque s'intéresse plus particulièrement au réflecteur, un élément qui garantissait que toute lettre était nécessairement différente après chiffrement. De plus, les Britanniques font appel à des techniques basées sur l'analyse des mots probables. Les messages avaient de forte chance de contenir des termes comme « Heil Hitler », « Panzer », « Führer », « Stuka », etc. Ces estimations du contenu du message étaient appelées des cribles. Les cryptologues pouvaient a posteriori deviner le contenu des messages en fonction de l'actualité et des assauts ennemis. En faisant quelques hypothèses sur le contenu et sachant qu'une lettre est obligatoirement modifiée lors du chiffrement, il n'était pas impossible de retrouver une partie du texte chiffré en essayant tous les alignements possibles. À partir des résultats positifs, on arrivait à retrouver le texte complet.

Expérimentation de gemmage en Amérique. Source : http://data.abuledu.org/URI/5133334a-experimentation-de-gemmage-en-amerique

Expérimentation de gemmage en Amérique

Plaque commémorative du site expérimental de gemmage en V du Dr. Charles Holmes Herty de l'Université de Géorgie. (Georgia – 1776 PIONEER TURPENTINE EXPERIMENT. Dr. Charles Holmes Herty of the University of Georgia Chemistry Department conducted experiments in this forest that revolutionized the naval stores industry in America. Inspired by conservative gum resin gathering methods in Europe, Dr. Herty devised a method using metal gutters and a cup for gathering resin from pine trees. This system was designed to replace the centuries old method of « boxing » or cutting a collection box in the living tree. Boxing had proved disastrous to southern forests. The massive cuts caused insect, fire and wind damage and destroyed valuable timber. On July 20, 1901, Dr. Herty and his able assistant, Frank Kiarpp, hung a metal cup and gutters on the first tree. Herty and Klarpp kept careful records on the quantity and quality of resin collected from the cupped trees and box control trees and proved the cups and guttered successful. The experiment also led to the development of the clay Herty cup because of problems with metal cups used here. Dr. Herty (1867-1938) also devised the first system for manufacturing newsprint from southern pines and gave the South a tremendously successful cash crop. GEORGIA HISTORIC MARKER 1978).

Fontaine de Neptune à Florence. Source : http://data.abuledu.org/URI/50e30907-fontaine-de-neptune-a-florence

Fontaine de Neptune à Florence

Jardin de Boboli à Florence (Palais de Pitti), conçu par Niccolò Pericoli, dit le Tribulation : bassin de l'océan, du sculpteur Bartolomeo Ammannati, représentant Neptune en plein effort sur son char marin. Bartolomeo Ammannati ou Ammanati (Settignano, 18 juin 1511 – 13 avril 1592), est un architecte et un sculpteur de l'école florentine. Il s'est distingué davantage dans l'architecture que dans la sculpture. Il a conçu des bâtiments à Rome, Padoue et Florence. Il a très fortement imité le style de Michel-Ange, dont il a été un des disciples. Le groupe symbolise le désir de Cosme Ier de Médicis de faire de la Toscane une grande puissance navale. Sur un projet initial de Baccio Bandinelli, mort avant sa réalisation, et suite à un concours qui l'oppose à Giambologna et qu'il remporte, sa réalisation lui est attribuée à l'occasion du mariage, en 1565, de François Ier de Médicis avec Jeanne d'Autriche, nièce de Charles Quint.

La calypso à Concarneau. Source : http://data.abuledu.org/URI/50e77ebe-la-calypso-a-concarneau

La calypso à Concarneau

La Calypso au sec : La Calypso est le nom du célèbre navire océanographique du commandant Cousteau, avec lequel celui-ci fit de l'exploration scientifique maritime du 24 novembre 1951 jusqu'en janvier 1996 et voyagea, avec son équipe, sur toutes les mers et océans du globe. Le navire fut baptisé du nom de Calypso, nymphe de la mer de la mythologie grecque. Cousteau l'aménagea à Antibes en navire d'expéditions et de base de soutien pour la plongée, tournages de films et pour la recherche océanographique. Elle passa ses premières années d'explorations dans les mers Rouge et Méditerranée pour le compte de sociétés privées, car elle était à l'époque le seul bateau océanographique indépendant. Elle transportait alors une équipe et du matériel de pointe, y compris deux mini-sous-marins développés par Cousteau baptisés « puces de mer SP-500 », une soucoupe de plongée Denise SP-350 et des scooters sous-marins. Le navire fut également équipé d'une chambre d'observation vitrée située dans le nez à trois mètres sous la ligne de flottaison, et adaptée pour accueillir du matériel scientifique et une plateforme pour hélicoptère sur l'arrière.

Le blocus de Vicksburg en 1863. Source : http://data.abuledu.org/URI/513858e9-le-blocus-de-vicksburg-en-1863

Le blocus de Vicksburg en 1863

Reproduction d'une lithographie américaine en couleur. Le blocus de Vicksburg sur le Mississippi le 16 avril 1863 : "Liste des navires : Benton, Lafayette et Général Price, Louisville, Mound City, Pittsburg, Carondelet, Silver Wave, Forest Queen, Henry Clay et Tuscumbia. À 22h30, les navires ont levé l'ancre et descendu le fleuve à la suite de l'Amiral Porter commandant le Benton. À l'approche de la rive opposée à la ville de Vicksburg, ils essuyèrent un terrible feu croisé des batteries du centre, d'en haut et d'en bas, depuis le rivage et la falaise en direction du chenal qui se trouve à cent mètres du rivage à cet endroit-là. Au même moment, les rebelles mirent le feu à d'innombrables bûches flottantes de pins résineux et d'autres matériaux combustibles. Malgré tous ces feux, les navires réussirent à franchir le barrage avec peu de pertes : seul le navire de marchandises Henry Clay s'embrasa et coula." (Ships depicted are, from the front to the rear, all USS except as noted : Benton (Flagship) ; Lafayette with General Price alongside ; Louisville ; Mound City ; Pittsburgh ; Carondelet ; transports Silver Wave, Forest Queen & Henry Clay ; and Tuscumbia. Text under the print's title reads: "At half past ten P.M. the boats left their moorings & steamed down the river, the Benton, Admiral Porter, taking the lead -- as they approached the point opposite the town, a terrible concentrated fire of the centre, upper and lower batteries, both water and bluff, was directed upon the channel, which here ran within one hundred yards of the shore. At the same moment innumerable floats of turpentine and other combustible materials were set ablaze. In the face of all this fire, the boats made their way with but little loss except the transport Henry Clay which was set on fire & sunk.)

Plan anglais de la bataille de Camaret. Source : http://data.abuledu.org/URI/50b4cbdf-plan-anglais-de-la-bataille-de-camaret

Plan anglais de la bataille de Camaret

Plan anglais de la bataille de Camaret : A: la flotte à l'ancre, B: navires destinés à attaquer les batteries de l'ennemi, C: les mêmes navires attaquant les batteries ennemies pour favoriser l'accostage, D: bâteaux de soldats pour l'aterrissage, E: rochers avec sept de nos navires échoués, F: retranchements de l'ennemi défendus par l'infanterie, G: batterie à l'arrière, H: tour ronde avec canon, I et L: Batteries, M: Cavalerie d'observation, N: Cavalerie arrivée après notre retraite, O: navires ennemis désarmés dans la rade de Brest.

Proue de l'Hermione à Rochefort. Source : http://data.abuledu.org/URI/53839a68-proue-de-l-hermione-a-rochefort

Proue de l'Hermione à Rochefort

Reconstruction de la Frégate l'Hermione (1779) à Rochefort.