Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Photographie | La Réunion | Dessins et plans | Géométrie | Couleurs | Sous-arbrisseaux | Jeux éducatifs | Plantes toxiques | Botanique | Éricacées | Jeux de dés | Piton de la Fournaise (Réunion. - volcan) | Jeux de société | Pluies | Ornithologie | Animaux endémiques | Tariers | Gouttes -- Dimensions | Gouttes | Formes (mathématiques) | ...
Biscuits réunionnais. Source : http://data.abuledu.org/URI/522e0b19-biscuits-reunionnais

Biscuits réunionnais

Biscuits réunionnais "Bonbons la rouroute", faits avec des rhizomes de arrow-root (Maranta arundinacea). Fabriqué à partir de la fécule issue des rhizomes de l'arrow-root, dont le nom a été déformé en la rouroute par le temps, il se présente sous la forme d'un petit gâteau rond particulièrement difficile à manger car se décomposant en une espèce de farine lorsque coupé ou mastiqué.

Camion poubelle de petit gabarit. Source : http://data.abuledu.org/URI/56c89417-camion-poubelle-de-petit-gabarit

Camion poubelle de petit gabarit

Benne à ordures ménagères : camion poubelle à petit gabarit pour les ruelles du centre-ville dans le vieux Nice.

Champs de canne à sucre à La Réunion. Source : http://data.abuledu.org/URI/521a479e-champs-de-canne-a-sucre-a-la-reunion

Champs de canne à sucre à La Réunion

Champs de canne à sucre à La Réunion : petites propriétés au moment de la récolte. Dans les dernière décennies, les terres de canne à sucre, détenues jusqu'alors par les sociétés sucrières ont été redistribuées à des agriculteurs à travers une réforme foncière de première importance ayant fait référence. Petit à petit, les terres à canne exploitées en direct par les sociétés ou exploitées par des colons (en bail à colonat partiaire) sont devenues propriétés pour une exploitation en faire-valoir direct ou en bail à ferme. Les exploitations issues de cette réforme ont une taille moyenne à petite, de l'ordre de 5 ha.

Deux types d'écoulement microfluidique. Source : http://data.abuledu.org/URI/50d5dd8d-deux-types-d-ecoulement-microfluidique

Deux types d'écoulement microfluidique

Flux laminaire (a) et turbulent (b), selon le nombre de Reynolds : la nature de l'écoulement dépend du nombre de Reynolds, et donc de la taille caractéristique d. Aux petites dimensions, les phénomènes physiques macroscopiques ne subissent pas seulement un diminution linéaire de leurs effets. Certains phénomènes négligeables deviennent prépondérants, comme la capillarité ; inversement, d'autres forces telles que la gravité deviennent négligeables. Afin d'appréhender plus facilement les caractéristiques d'un système microfluidique, plusieurs grandeurs sans dimension ont été introduites. La plus répandue est probablement le nombre de Reynolds Re, proposé en 1883, qui caractérise le rapport entre les forces d'inertie et les forces de viscosité. Les systèmes microfluidiques sont généralement caractérisés par un petit nombre de Reynolds : les forces de viscosité sont prépondérantes.

Fleurs de petit bois de rempart réunionnais. Source : http://data.abuledu.org/URI/52284390-fleurs-de-petit-bois-de-rempart-reunionnais

Fleurs de petit bois de rempart réunionnais

Fleurs de petit bois de rempart près du Piton de la Fournaise. Le Petit bois de rempart ou Agariste à feuilles de buis (Agarista buxifolia) est une plante indigène de La Réunion, de la famille des Éricacées. Tout comme le grand bois de rempart (Agarista salicifolia), c'est une plante pionnière, mais contrairement à ce dernier qui devient un véritable arbre, le petit bois de rempart reste un sous-arbrisseau, inféodé aux espaces dégagés d'altitude. Les fleurs disposées sur une hampe ont la forme de jolies clochettes caractéristiques des éricacées, de couleur rose vif. Les fruits sont des capsules à quatre lobes, qui se dessèchent à maturité. Toutes les parties de la plante sont extrêmement toxiques, mortelles pour l'homme et les animaux domestiques.

Jeu de formes géométriques. Source : http://data.abuledu.org/URI/50eac99e-jeu-de-formes-geometriques

Jeu de formes géométriques

Jeu de plateau "Fits" : association de formes géométriques de couleur. Jeu créé par Charles B. Phillips et Ronald Wiecek en 1999 et édité par Ravensburger. Pour 2 à 4 joueurs, à partir de 8 ans, pour environ 5 à 15 minutes. Les joueurs cherchent à compléter une planche carrée à l'aide d'éléments géométriques de couleurs différentes le plus vite possible, tout en respectant des règles de placement relatives aux lignes de la planche et aux couleurs. Matériel : 4 planches de jeu, un support de pièces proposant 5 piles de pièces (2 pour chaque taille de triangle et 1 pour les carrés), 80 pièces de 4 couleurs différentes (rouge, jaune, vert et bleu) réparties de la manière suivante : 32 grands triangles, 32 petits triangles, 16 carrés ; et un dé spécial (2 faces "petit triangle", 2 faces "grand triangle", 1 face "carré" et 1 face "main").

Taille des gouttes d'eau. Source : http://data.abuledu.org/URI/518bd5f6-taille-des-gouttes-d-eau

Taille des gouttes d'eau

Différentes tailles des gouttes de pluie : A) En réalité, les gouttes d'eau n'ont pas la forme 'classique' ; B) Les gouttes très petites sont presque sphériques ; C) Le dessous des gouttes plus grandes s'aplatit par la résistance de l'air, et donne l'apparence d'un petit pain de hamburger ; D) Les grandes gouttes ont beaucoup de résistance à l'air, ce qui les rend instables ; E) Les gouttes très grandes sont divisées par la résistance de l'air.

Tarier juvénile de La Réunion. Source : http://data.abuledu.org/URI/521a1ae8-tarier-juvenile-de-la-reunion

Tarier juvénile de La Réunion

Tarier tec-tec juvénile (Saxicola tectes) de La Réunion. C'est un oiseau court et rond, à petit bec fin et pointu, d'une longueur de 12,5 cm. Il est reconnaissable à son sourcil blanc, qui le différencie de Saxicola torquata, le tarier pâtre, dont le sourcil est noir. Il fréquente les clairières forestières et les milieux ouverts, depuis 300 mètres d'altitude jusqu'à la limite haute de végétation, à plus de 2500 m. Il vit en solitaire. On peut le voir souvent se percher au sommet d'un buisson ou d'un rocher pour guetter les insectes qu'il capture au vol ou au sol. Son nid est fait dans le creux d'un tronc ou souvent à même le sol, une habitude sans doute héritée de l'époque (avant l'arrivée de l'homme sur l'île) où il n'avait à craindre aucun prédateur.